Croisière francophone Croisière Groenland - Baie de Disko - Ivilia
De la baie d'Uummannaq à la baie de Disko

15 jours
Difficulté physique 1
Code: GRO538

Dates en cours de programmation.
Contactez-nous pour plus d'informations.

Infos techniques

Activités : Navigation, Découverte, Multi-activités, Observation animalière
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Access Arctic - L Ivilia proche de baleines - Groenland
  • © Access Arctic - L Ivilia proche de baleines - Groenland
  • © Nolwenn Chauché  - A bord de l Ivilia - Groenland
  • © Nolwenn Chauché  - A bord de l Ivilia - Groenland
  • © Camilla Hylleberg/Greenland.com - Le village d Uummannaq - Groenland
  • © Quark Expeditions - Sisimiut - Baie de Disko - Groenland
  • © Antoine Lorgnier - Qassigisat - Baie de Disko - Groenland
  • © Nolwenn Chauché  - A bord de l Ivilia - Groenland
  • © Quark Expeditions - Illulissat - Baie de Disko - Groenland
  • © Pauline Robert de Gesnais et Nolwenn Chauché - Oiseau au large de l île d Uummannaq - Groenland
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Navigation Groenland : les points forts de votre croisière

  • Équilibre entre paysage reculé et rencontre avec les habitants
  • Partage d’expérience d’un équipage passionné
  • Cabotage et navigation parmi les icebergs
  • Ambiance conviviale et intimiste

Votre croisière au Groenland :

Découvrir la baie de Disko, un des cœurs actifs du Groenland, la vie dynamique, son fameux fjord classé patrimoine de l'UNESCO, mais aussi un lieu de passage de Paul-Emile Victor. S'approcher d'icebergs puis de glaciers. Avoir une vue imprenable sur la calotte groenlandaise. Autant de moments passionnants que vous réserve la baie de Disko. Mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin uniquement sur cette baie bien connue ? Nous vous proposons de découvrir également la baie d'Uummannaq, surprenante par son paysage découpé, ses pics rocheux, son climat plus sec, sa géologie affleurante si surprenante et féerique. Dans la baie d'Uummannaq, nous vous présenterons également les recherches réalisées récemment par des scientifiques sur les glaciers et l'océan ainsi que leurs résultats ! Et pour cause, c'est Nolwenn, votre skipper, qui les a menés depuis plus de 5 ans ! C'est dire s'il vous les présentera avec passion !


Périodes de départ et tarifs

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter


Le prix comprend :

L'hébergement à bord, le transport à bord du bateau, un encadrement francophone, anglophone et hispanophone, expert scientifique et en navigation polaire, une assurance pour les accidents corporels ayant lieu à bord du voilier et de son annexe, la mise à disposition des consommables nécessaires pour le séjour (alimentaires - hors boissons alcoolisées, jus de fruits et soda - et carburants pour le bateau).


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, les vols et transferts, les alcools, les éventuelles télécommunications, les éventuelles nuits d’hôtel avant et après la croisière suivant les rotations aériennes, les dépenses personnelles, les éventuelles activités proposées avec les Groenlandais.


Programme

Jour 1 - Uummannaq

Arrivée à Uummannaq, installation sur le voilier Ivilia, visite de la ville d'Uummannaq (2h).

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 2 - Visite d'Uummannaq ou initiation au kayak traditionel

A Uummannaq, nous découvrons les œuvres d’artistes locaux. Chacun pourra à son aise, visiter le musée d’Uummannaq, observer de près les maisons de tourbe traditionnelles et l’église, découvrir la "blubber house " ancien entrepôt de stockage de graisse de baleine, et approcher la montagne en forme de cœur et aux couleurs chatoyantes si connue à Uummannaq. Certains pourront être amusés par la "maison du Père Noël". Ceux qui le souhaitent pourront aller à la rencontre du club de kayak de mer local pour s’initier à ce petit navire que nous devons aux Groenlandais !
Nous pourrons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec les habitants : pêcheurs, couturières de vêtements traditionnels en peau de phoques, de chiens... Nous ne pouvons garantir leur disponibilité.

Temps libre : 8h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 3 - Momie et Uummannaq

Les Inuit actuels ne sont pas les premiers habitants de cette terre hostile. Leurs ancêtres et d'autres civilisations ont appris à vivre dans ces conditions hors du commun. Nous nous rendons dans une baie où il y a peu de temps, un habitant d'Uummannaq a retrouvé des momies. Les momies ont été retirées pour être protégées. L'émotion liée au site reste poignante.
Pour nous y rendre, nous longeons la péninsule de Nugssuaq et observons de nombreux glaciers terrestres et leurs moraines.
Nous nous dirigeons ensuite vers la fameuse et incontournable montagne d'Uummannaq.

Navigation : 6h
Balade à terre : 2h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 4 - Paisible mouillage en pleine vallée glaciaire

Nous nous rendons dans un petit mouillage surplombé par une imposante falaise aux couleurs rosées. Cette falaise présente une inclusion qui la caractérise. Nous sommes dans un haut lieu de la pêche à la truite pour les habitants de la baie mais aussi dans une vallée glaciaire typique.
Nous nous baladons sur terrain presque plat le long de la rivière et du lac. Chacun pourra selon la saison et ses goûts : pêcher, cueillir myrtilles et champignons ou encore le lédon des marais pour les infusions du soir et boissons chaudes du matin !

Navigation : 2h
Balade : 6h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 5 - Approche du glacier Store et randonnée

Nous nous approchons du glacier Store, l'un des 3 glaciers les plus rapides de la côte ouest. Les icebergs de la baie sont parmi les plus imposants qu'il nous est donné de voir. Nous randonnons, prenons de la hauteur et pouvons observer ce géant de la nature.

Navigation : 6h
Randonnée : 6h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 6 - A la découverte des villages traditionnels groenlandais

Nous visitons Saattut et Ikerasak, deux villages de moins de 300 habitants. Ces villages surprennent et nous font nous interroger. Est-il possible de vivre dans des lieux si reculés ? Pourquoi choisir des îles, coupées de tout ? Que font ces nombreux chiens été comme hiver ? Quel métier existe dans une si petite société ? Quels services peut-on avoir ? Comment avoir de l'eau, de l'électricité, du chauffage ? Peaux d'ours suspendues, têtes de bœufs musqués, poissons séchés, une simple "balade en ville" nous semble une visite au "muséum d'histoire naturelle" et nous donne l'occasion d'observer des animaux que, seules des journées d'approche, une sensibilité très développée et beaucoup de patience donnent la chance de voir dans cette région.

Navigation : 4h
Visite : 5h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 7 et 8 - La vie de marins

Nous contournons la péninsule de Nugssuaq pour quitter la baie de Disko et entrer dans la baie d'Uummannaq. Cette route nous impose de passer dans la mer de Baffin où nous serons plus exposés aux vents, aux vagues et à la houle. Les conditions météorologiques nous donneront leur rythme. Chacun prend ses "quarts" tour à tour. Nul besoin d'avoir pratiqué la voile ou la navigation auparavant. Vous découvrirez le rythme des marins, observerez les changements de lumières, de "jour" comme de "nuit", ouvrirez l’œil et prendrez la barre, si vous le souhaitez et si les conditions le permettent. Des journées comme peu d'autres qui, bien souvent, marquent les esprits. Les paysages changent. Nous entrons dans la baie d'Uummannaq. D’imposantes falaises escarpées se dessinent dans la baie.
Le soir ou dans la nuit nous arrivons à Saattut.

Navigation : 30h à ... heures (selon les conditions météorologiques)

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 9 - A l'approche des glaciers

Nous terminerons l'approche des glaciers imposants à pied, dans les montagnes environnantes. Durant la randonnée, nous monterons le dénivelé à un rythme permettant à chacun d'arriver en haut. Nous en serons récompensés par une vue inoubliable sur la calotte groenlandaise. Nous frissonnons à son contact, nous lâchons prise, bercés par son calme et sa puissance.
De retour au bateau, nous partons en mer pour plus de 30h afin de passer dans le fjord d'Uummannaq.

Randonnée : 6h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 10 - A l'approche des glaciers

Nous profitons du glacier Eqip Sermia quelques heures avant de partir à nouveau vers le nord. Nous nous approchons des glaciers du fjord de Torssukatak plus larges et plus rapides qu'Eqip Sermia. Selon les conditions de glaces, le temps nécessaire pour s'approcher peut doubler voire plus. Si les conditions le permettent, nous nous arrêterons dans une baie abritée.
En fin de journée, Nolwenn, glaciologue et océanographe, vous emmène dans sa passion via une conférence illustrée d’une heure environ à la découverte des secrets des glaciers et des mystères de la calotte groenlandaise. Vous pourrez comprendre cette passion par des expériences simples, ludiques et reproductibles à votre retour !

Navigation : 7h à ... heures (selon les glaces)

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 11 - Sur les pas des explorateurs à l'approche des glaciers

Nous nous rendons à Eqip Sermia. Ce lieu a été rendu mythique grâce à Paul-Emile Victor. Ce célèbre explorateur polaire et ethnologue est parti d'ici pour réaliser une traversée de la calotte groenlandaise d'ouest en est en traîneau à chiens. Nous verrons probablement des vêlages de ce petit glacier. Une belle balade à terre nous permettra d'avoir un plaisant point de vue.

Navigation : 8h à ... heures (selon les conditions de glaces)
Randonnée : 0 à 2h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 12 - Vers Ilulissat et Jakobshavn

Si les conditions de glace nous le permettent, nous nous arrêtons à Ilulissat, célèbre ville groenlandaise. Vous y découvrez musées, magasins de souvenirs... Mais surtout, une jolie balade de 2 heures environ pourra vous emmener admirer le fjord classé patrimoine de l’UNESCO qui abrite le fameux glacier de Jakobshavn. Vous y découvrirez une myriade d’icebergs aussi majestueux les uns que les autres. Ce point de vue reste sans aucun doute dans les mémoires de tous ceux qui ont la chance de l'observer.
Si les conditions de glaces ne permettent pas d'entrer dans Ilulissat, nous passerons l'essentiel de notre temps à bord, au plus près des icebergs et du "brash" à chercher notre chemin vers le nord tels des explorateurs. Ici les icebergs sont généralement nombreux, souvent massifs.
Un soir, Nolwenn vous accompagne dans une découverte scientifique des icebergs et des mers arctiques.

Navigation : 0 à 2h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 13 - Découverte des méthodes traditionnelles groenlandaises

Nous rejoignons Qasigiannguit. Dans cette petite ville nichée au pied de beaux reliefs, on découvre un musée présentant les méthodes traditionnelles groenlandaises. Vous découvrirez les usages des kayaks et umiaks. Vous observerez les kamiks. Vous apprendrez à reconnaître les animaux locaux et à découvrir les méthodes de chasses utilisées. Vous serez surpris par l'ingéniosité et la perspicacité des outils développés par les chasseurs et musheurs pour vivre dans cette région au climat rude.
Nous repartons vers le nord à l'approche du fjord de Jakobshavn. Les icebergs sont de plus en plus nombreux. Nous devrons probablement chercher notre chemin pour pouvoir continuer notre route vers le nord.

Navigation : 4h-5h
Visite : 2h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 14 - Ouvrez l’œil sur la faune locale

Nous naviguons vers l'est dans un univers apprécié des baleines à bosse. Ces animaux sauvages et libres, souvent présents en ces lieux, peuvent parfois partir dans d'autres lieux...
Nous nous arrêterons sur les îles de Kitsigsunguit où, en 2015, nichaient des colonies de sternes arctiques, macareux, pingouins tordas, goélands... Nous nous perdons dans les battements d’ailes incessants. Chaque oiseau s'affaire et nous avons la sensation d'observer un ballet précis, léger, mené énergiquement par une troupe nombreuse !
Dès les premiers jours et tout au long du séjour, chaque mouillage est l’occasion d’une balade à terre permettant de découvrir villages, sites historiques, faune, flore, géologie, glaciologie.
Pour les amateurs, vous pourrez également pêcher la morue ou le poisson loup, lire, dessiner, écrire...

Navigation : 5h
Temps libre : 3h

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 15 - Débarquement à Aasiaat

Débarquement puis départ pour l'aéroport.


Important itinéraire

Ces séjours sont dépendants des conditions climatiques. L'itinéraire ci-dessous n'est donc qu'un indicatif susceptible d'être modifié. Le skipper est seul juge du parcours : il peut être amené à la modifier en fonction des conditions météo, notamment des conditions de glaces et de vents, des compétences de l'équipage ou pour des raisons techniques.

Dans le cas où le bateau aurait, en raison des conditions de navigation ou de météo, les frais occasionnés par ce retard seraient à votre charge. Nous ne pourrons être tenus pour responsable en cas de modification de parcours, du lieu d'arrivée ou du retard.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Le rythme du voyage

Navigation en itinérance en moyenne 4 à 5 heures par jour
Une navigation de plus de 24h
Temps libre à terre ou à bord
A terre : randonnée, visite des villes...
A bord : pêche, jeux, lecture...
A bord ou à terre : photographie, peinture...
Courtes présentations grand public et pratiques par un océanographe et glaciologue


Nombre de participants

De 1 à 6 participants


Caractéristiques du circuit

Nous naviguons en Arctique entre le 68e et 70e parallèles. Plus que partout ailleurs, notre programme est tributaire des conditions météorologiques et de glace. De même, nous devons respecter la nature pendant nos randonnées à terre, en évitant de marcher sur la flore, mousses et lichens.


Hébergement

A bord du voilier Ivilia : le confort à bord du voilier

Nombre de participants : de 4 à 6
Surface voilure au près : 120 m²
Longueur hors-tout : 13.5 m
Motorisation : 86 ch Volvo
Largeur maître-bau : 4 m
Tirant d’eau : 1.8 m
Matériau : acier
Pavillon : belge

Ivilia est un ketch familial en acier de 15m parfaitement adapté aux régions polaires. C'est un bateau sûr et marin qui, grâce à ses formes rondouillardes, offre de volumineux espaces à l'intérieur comme à l'extérieur.

Sa taille limitée vous permet de profiter de vacances dans un petit groupe qui concorde avec l'impression de "bout du monde" de cette croisière.

Ce voilier authentique est équipé de 4 cabines doubles. Une séparation peut être mise simplement pour scinder la literie en 2 places distinctes et privées. Vous pourrez donc être amenée à partager votre cabine avec une autre personne.

Le voilier est équipé d'une salle de bain avec douche et toilettes.

L'éloignement des régions traversées implique une utilisation raisonnable des ressources, en particulier l'eau douce.


Nourriture

Les repas cuisinés par l'équipage ou les passagers qui le souhaitent, sont pris à bord du bateau. Les passagers ayant des régimes alimentaires spécifiques sont invités à prendre leur précaution.


Encadrement

Équipage francophone, passionné d’Arctique, expert en environnement, glaciologie et océanographie.

Pauline et Nolwenn
Francophones et anglophones, passionnés d'Arctique, experts jeunes et dynamiques en environnement, glaciologie et océanographie. Ils vous feront partager leur passion de l'Arctique et découvrir les secrets des glaciers et de l'océan bordant le Groenland à travers des conférences accessibles à tous et des expériences ludiques facilement reproductibles à votre tour.
Nolwenn, le skipper, a conduit quatre expéditions scientifiques dans l'ouest du Groenland à bord d'un voilier de recherche dont un hivernage. Avec son expérience de ces régions, sa connaissance de la population locale, ainsi que des secrets que cachent les glaciers et les océans, il saura vous faire découvrir le Groenland autrement.
Pauline, ingénieur environnemental de formation, vous fera découvrir les particularités des infrastructures des villages groenlandais, ainsi que les enjeux sociaux et environnementaux avec lesquels les Groenlandais composent au quotidien.
Nolwenn et Pauline apportent à vos voyages enthousiasme, convivialité, dynamisme et originalité.

A noter : un changement d'encadrement ne peut donner suite à une annulation de votre part.


Transports aériens

Nous consulter


Préparation physique

Disposer d'une complète mobilité est nécessaire pour circuler à bord du bateau (échelles, marches) et pouvoir débarquer (passage du bateau à l'annexe et de l'annexe à terre)
Cette croisière ne nécessite pas de conditions physiques particulières. Les randonnées à terre sont libres et chacun peut évoluer à son rythme.

En cas de limitations particulières (besoin d'un accès à des soins réguliers, régime alimentaire spécifique...), vous pouvez nous contacter pour avoir des précisions quant aux conditions. Vous restez les seuls juges et responsables de garantir votre aptitude physique à vivre ce séjour. En général, considérez qu'il n'y a pas de soins hospitaliers à proximité du séjour.

Mal de mer
Durant les navigations dans les fjords, le risque de mal de mer est très limité. Les fjords empêchent l’établissement des vagues.
Lorsque nous sommes en pleine mer de Baffin, aucun fjord ni aucune île ne protège la zone des vagues. En cas de vent, des vagues peuvent se former. Cela peut arriver lors d'une navigation de 30h dans ce séjour. Si vous craignez le mal de mer, n’hésitez pas à consulter votre médecin et à lui demander des médicaments anti mal de mer que vous n’utiliserez que si vous le jugez nécessaire.


Equipement

Vêtements

Le choix vestimentaire pour les climats froids demeure très personnel. Il dépend de votre adaptabilité et de votre sensibilité au froid. Pour votre confort et sécurité, évitez d’être mouillé (que ce soit par la transpiration, la pluie, des bottes inadaptées ou les embruns). Apportez des vêtements protégeant de l’eau et du vent. Evitez les vêtements trop serrés qui ne laissent plus de place pour l’air : l’air est un très bon isolant thermique. La laine, la soie et quelques nouvelles fibres synthétiques comme la fibre polaire retiennent mieux la chaleur que le coton.

Le secret pour rester bien couvert est le "principe des 3 couches". Autrement dit, il vaut mieux porter plusieurs couches légères qu’une seule importante : vous pouvez enlever une de ces couches si vous avez trop chaud ou en remettre une si vous avez froid.

La couche la plus importante est l’externe, qui doit être résistante à l’eau et au vent car un petit vent de 6 km/h peut entraîner une déperdition de chaleur huit fois plus importante que sans vent ! Un dicton habituel dans l’Arctique : "Il n’y a rien d’aussi mauvais que le mauvais temps, sauf d’être mal habillé !". La chaleur corporelle est plus facilement perdue par les parties du corps qui ont beaucoup de surface mais peu de masse : les extrémités. Gardez-les à la chaleur et au sec. Pour les mains, les moufles sont préférables aux gants.

Si le reste de votre corps est couvert, vous pouvez néanmoins perdre 90% de la chaleur par la tête. Assurez-vous de porter un bonnet, un passe-montagne ou une cagoule. Ils peuvent être abaissés afin de protéger vos oreilles, le front, le cou et le menton. Le cou a également besoin de protection par une écharpe.

Lorsque vous préparez votre sac, n’emportez pas trop de vêtements ou d’équipements. Sélectionnez ce qui est essentiel pour votre voyage, incluant : équipement d'hiver en France (bonnet, tour de cou, gant, doudoune, polaire, pantalon chaud, chaussettes et chaussure chaudes) afin de profiter du paysage plusieurs heures même en cas de température fraiches

Notez que le bateau ne dispose pas de laverie.


un sac de couchage et une serviette de toilette
un sac de voyage souple (les sacs de voyage rigides ne peuvent pas être rangés dans le bateau)
1 paire de chaussures de randonnées et 1 paire de chaussures d'intérieur (pour circuler dans le bateau)
un produit anti-moustique, en particulier de juin à août


Matériel fourni

Drap, oreiller, taie d'oreiller.
Vous devez apporter votre propre duvet.


Formalités et santé

Passeport

Passeport ou carte d'identité en cours de validité pour les ressortissants de l'Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d'exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l'agent consulaire français à Nuuk


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Les températures oscillent autour de 5 à 15°C au Groenland de juin à septembre. La nuit est courte voire inexistante car le soleil passe à peine sous l'horizon.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.