Activité été- Nos voyages accompagnés- Nouveau Photographie Groenland - Circuit accompagné Icebergs et aurores boréales dans l'objectif

  • Iceberg - Groenland
    Iceberg - Groenland
  • Coucher de soleil sur les icebergs du Fjord Sermilik - Groenland
    Coucher de soleil sur les icebergs du Fjord Sermilik - Groenland
  • Navigation sur le fjord - Sermelik - Groenland
    Navigation sur le fjord - Sermelik - Groenland
  • Coucher de soleil sur les icebergs du Fjord Sermilik - Groenland
    Coucher de soleil sur les icebergs du Fjord Sermilik - Groenland
  • Fjord Sermilik - Groenland
    Fjord Sermilik - Groenland
  • Vue sur le fjord Sermilik et le village - Groenland
    Vue sur le fjord Sermilik et le village - Groenland
  • Fjord Sermilik - Groenland
    Fjord Sermilik - Groenland
  • Fjord Sermilik - Groenland
    Fjord Sermilik - Groenland
  • Camp de glace de Quato - Sermelik - Groenland
    Camp de glace de Quato - Sermelik - Groenland
  • Cabanes de Quato - Sermelik - Groenland
    Cabanes de Quato - Sermelik - Groenland
  • À partir de 4990 €
  • Prochain départ
  • Circuit accompagné
  • 10 Jours
  • Niveau
  • Altitude
  • Code : GRO074
  • • L'encadrement par Jean-Marc Blache, photographe professionnel
  • • La quantité impressionnante d'icebergs dans les fjords Sermilik et Johan Pedersen
  • • Les aurores boréales
  • • La découverte du village de Tiniteqilaaq
  • • L'hébergement en maison de village et en cabane
  • • Les cabanes de Qatoo totalement isolées sur le fjord Sermilik

Le fjord Sermilik n’a rien à envier à la baie de Disko, des icebergs par centaines voguant sur le fjord, des fronts de glaciers gigantesques, la calotte polaire à l’horizon... Nous vous proposons une découverte approfondie de l’une des plus belles régions du Groenland accompagnée par un guide-photographe francophone. Lors des sorties en bateau, vous scrutez les eaux à la recherche des gigantesques baleines à bosse, vous photographiez les innombrables icebergs d'un blanc immaculé ou bleuté que les belles lumières ou une brume matinale viendront à embellir et vous vous rapprochez aussi des glaciers géants du Groenland.
Trois nuits sont prévues dans le village authentique de Tiniteqilaaq, situé au bord du fjord, les nuits suivantes au camp Qatoo, un lieu totalement inédit, composé de cabines confortables au sommet d’un piton rocheux avec une vue imprenable sur le fjord et les icebergs. La nuit venue, dans cet environnement complètement obscur, les aurores boréales seront sans doute au rendez-vous pour vous éblouir de leur magie.
Pour finir, retour à la civilisation, où vous visiterez Tasiilaq, le plus gros bourg de la région (1600 habitants), la capitale de l’est du Groenland où la modernité se mêle aux traditions.

lire la suite

  • Activités

    Photographie, Observation animalière, Observation aurores boréales

  • Hébergements

    En maison (4), en cabane (3), en guesthouse (2)

  • Transferts

    Minibus, Bateau

  • Itinérance

    Voyage semi-itinérant

Périodes de départ et prix

Du Au Prix adulte Départ assuré à partir de S'inscrire / Poser une option

02/09/2020

11/09/2020

4990 € Assuré

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande. Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend

Le transport aérien et les transferts, les nuits en Islande et au Groenland, la pension complète au Groenland, le transport des bagages au Groenland, l'entrée au musée de Tasiilaq, l'encadrement par Jean Marc, photographe professionnel.

Le prix ne comprend pas

Les assurances, les frais d'inscription, les repas à Reykjavík (sauf les petits déjeuners).

Complément d'information tarifaire

En Islande et au Groenland, vous pouvez utiliser votre carte bancaire.
A Tasiilaq, il y a un distributeur de billets dans les bâtiments de la "Post".
Les souvenirs sont assez chers au Groenland. Compter entre 50 et 100€ pour un Tupilak, statues emblématiques des croyances groenlandaises.
Il y a une boutique à Tiniteqilaaq avec beaucoup de choses utiles pour la vie quotidienne au Groenland, mais seulement quelques cartes postales pour les voyageurs.

Jour par jour

Jour 1 :

Paris - Reykjavík

Accueil à l’aéroport de Keflavík et transfert d‘un peu moins d‘une heure pour rejoindre Reykjavík. Soirée libre dans la capitale la plus septentrionale du monde.

  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Minibus , entre 0h30 et 1h, 45 km
Jour 2 :

Reykjavík - Kulusuk - Tiniteqilaaq

Départ de la guest house et transfert à l’aéroport de Reykjavík. Deux heures plus tard, le dépaysement est total lorsque nous atterrissons sur le petit aéroport de Kulusuk et découvrons les premiers paysages groenlandais, l’air pur et les montagnes. Court transfert à pied jusqu’à l’embarcadère (900m), les bagages sont transportés en véhicule. Notre correspondant local francophone Michel est là avec son bateau pour nous accueillir et nous transférer à Tiniteqilaaq. Installation dans notre maison groenlandaise et découverte de ce petit village typique où la vue est à couper le souffle à chaque recoin.

  • Hébergement : en maison
  • Transfert : Bateau , entre 1h et 1h30, 15 km
Jour 3 :

Découverte du fjord Sermilik en bateau

Aujourd’hui nous embarquons avec Michel pour une sortie en bateau dans le fjord Sermilik.
Tout doucement, nous naviguons à travers les glaces du fjord en direction d’Innartivaq où nous nous arrêtons pour le déjeuner et pour découvrir les ruines d’anciennes maisons inuit.
Sur le retour, le bateau s’arrêtera devant les plus beaux icebergs pour nous permettre de les photographier sous tous les angles. Les eaux calmes du fjord créent de magnifiques reflets, un monde de glace inouï s’offre à nous.

  • Hébergement : en maison
Jour 4 :

Randonnée à Tiniteqilaaq

Départ pour une randonnée vers le sommet qui domine le village. Le panorama à 360° est tout simplement sublime sur les montagnes, les icebergs et la calotte glaciaire. En fin de journée, nous ne manquerons pas le magnifique coucher de soleil, bien installés sur les rives du fjord et nous nous imprégnerons de ce silence, que seuls les craquements de la glace, les vols des oiseaux et les jeux des enfants viendront interrompre. La nuit, les aurores boréales éclaireront surement le ciel clair, et avec l’aide de votre guide photographe, vous pourrez immortaliser ces moments magiques.

  • Heures de marche : entre 3h et 4h
  • Dénivelé + : 400 m
  • Hébergement : en maison
Jour 5 :

Tiniteqilaaq - camp de glace Qatoo

Nous quittons le village de Tiniteqilaaq pour nous rendre au camp Qatoo situé un peu plus au sud, également sur les bords du fjord. Court transfert en bateau avec quelques arrêts pour photographier les icebergs ou éventuellement les baleines !
Arrivée au camp, installation dans nos cottages et découverte de ce site exceptionnel.
Les repas seront pris dans la maison commune qui est équipée d’une cuisine et d’une salle à manger. Dans un bâtiment à part, se trouve la salle de bains commune, un vrai luxe dans un endroit isolé au milieu de nulle part.

  • Hébergement : en cabane
Jour 6 :

Découverte du fjord Johan Pedersen (le temple de la glace)

Journée en bateau pour la découverte du fjord Johan Pedersen, un site exceptionnel où cinq glaciers s’écoulent de la calotte glaciaire et rejettent leurs glaces dans le fjord. Le bateau s’approche du front du glacier Haan, en connexion avec la calotte polaire qui recouvre plus de 80% de la superficie du Groenland. Déjeuner dans les environs du glacier où il sera peut-être même possible d’en observer le vêlage. Quel panorama grandiose ! Retour au camp Qatoo en fin de journée.

  • Hébergement : en cabane
  • Transfert : Minibus , 5 km
Jour 7 :

Randonnée et sortie en bateau

Journée de randonnée dans les environs du camp, nous évoluons sur un terrain de granit, longeons de petits ruisseaux, passons par des lacs et profitons de la nature sauvage groenlandaise. Dès que nous prenons un peu de hauteur, la vue est splendide.
En fin de journée, sortie en mer pour observer et photographier les icebergs et rechercher les souffles des baleines. La nuit, place aux aurores boréales dans un environnement sans aucune pollution lumineuse.

  • Heures de marche : entre 2h30 et 3h
  • Hébergement : en cabane
Jour 8 :

Camp Qatoo - Tasiilaq

Navigation vers le sud du fjord Sermilik où il y a de fortes chances d’apercevoir des baleines, et toujours autant d’icebergs. Le bateau contourne l’île d’Ammassalik par le sud et remonte vers le nord-est pour rejoindre Tasiilaq.
Installation à notre hébergement et randonnée jusqu'à la vallée des fleurs, qui fut autrefois un glacier et désormais une magnifique vallée fleurie, où nous pourrons observer une grande variété de la flore arctique, thym, tourbière ou encore pissenlit arctique. Nous passons devant le cimetière, et le vaste champ, habitat de la plupart des chiens de traîneau de Tasiilaq. Visite du musée qui retrace l‘histoire de la région et où sont exposés de nombreux objets anciens, de réels trésors inuit, tels les costumes traditionnels et des œuvres d‘art de la région.

  • Hébergement : en maison
Jour 9 :

Tasiilaq - Kulusuk - Reykjavík

Transfert en bateau pour rejoindre Kulusuk. Court transfert à pied à l‘aéroport (les bagages sont transférés en véhicule). Vol pour Reykjavík. Accueil à l‘aéroport et transfert à la guest house. Soirée libre.

  • Hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Bateau , entre 0h30 et 1h, 10 km
Jour 10 :

Reykjavík - Keflavík - Paris

Transfert à l’aéroport de Keflavík. Enregistrement et vol pour Paris.

  • Transfert : Minibus , entre 0h30 et 1h, 45 km

Important itinéraire

Les conditions météorologiques et de glace dicteront le programme. Votre guide mettra tout en œuvre pour trouver la bonne solution et modifier le programme au mieux, tout en assurant votre sécurité. Elles peuvent également affecter les horaires des vols, et l’arrivée ou/et le départ au Groenland peuvent être sujets à des retards.

Le programme est donné à titre indicatif, la variabilité de la présence de la glace et des conditions météorologiques peut à tout moment entraîner des retards ou des changements d’itinéraire indépendants de notre volonté.

Fiche technique

1. Détail du voyage

Activités

Photographie,
Observation animalière,
Observation aurores boréales

Itinérance

Semi-itinérant

Niveau du circuit

Niveau physique :
Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Bien choisir le niveau de votre voyage

L'esprit du voyage

Ce voyage, avec seulement 2 petites randonnées de quelques heures, est ouvert à tous les amoureux des grands espaces et de la beauté fabuleuse des paysages polaires du Groenland.
Grace au guide photographe professionnel, l'accent sera mis sur la photo mais la rencontre avec Michel, français vivant à Tiniteqilaaq depuis 18 ans, sera riche d'informations précieuses sur le Groenland.
Si l'hébergement est en "dur", cabane et maison de village, il sera nécessaire d'aider votre guide dans les tâches quotidiennes (vaisselle, corvée d'eau, etc...).
Enfin, n'oubliez pas qu'être au Groenland nécessite une certaine souplesse face aux conditions météo qui peuvent être versatiles.

Nombre de participants

De 1 à 10 participants

Caractéristiques du circuit

Ce voyage est entièrement consacré à la photographie. Même si vous ferez quelques belles balades, ce n'est pas un trek. Beaucoup de temps sera consacré aux prises de vue exceptionnelles qu'offre ce voyage.
A la fois sur terre et en bateau, vous tutoierez les icebergs présents par milliers sur le fjord Sermilik. Selon les conditions météo, vous approcherez de très près la calotte polaire. Aussi, ne soyez pas avare en cartes mémoires, car vous aurez de quoi photographier, durant tout le voyage.

Possibilité de recharger ses batteries à Tiniteqilaaq et à Tasiilaq. Les prises et le voltage sont les mêmes qu'en France. Pas besoin d'adaptateur.

Les conseils de Jean Marc
Le matériel photographique à amener en voyage pour réaliser des images de paysages dans des grands espaces comme le fjord Sermilik nécessite un peu de réflexion. Le poids est un élément important. Des commandes accessibles même avec des gants est à vérifier. Une optique grand angle pour représenter l’immensité, et un téléobjectif pour aller chercher quelques détails de glace ou d’animaux, sont indispensables. Les baleines et les phoques sont nombreux dans le secteur et un spectacle magnifique depuis un promontoire.
Un hybride plein format équipé de deux optiques lumineuses couvrant une gamme étendue du grand angle au téléobjectif, semblent l’idéal, du 16 au 200 par exemple. Aujourd’hui il faudra choisir entre Canon, Nikon, Sony et Fuji qui tiennent le marché.
Plusieurs cartes mémoires de petites capacités sont à préférer à une seule grosse afin d’éviter les éventuels déboires liés à l’électronique. Il ne faut pas oublier les batteries que nous ne pourrons pas recharger partout. Mais il ne faut pas oublier un bon trépied pour les prises de vue d’aurores boréales ou de crépuscules : trop léger il s’envolera à la moindre bourrasque endommageant le matériel photo, et trop lourd il sera une charge supplémentaire.
Il faudra également s’assurer de la façon dont son appareil photo réalise des pauses de plusieurs secondes en automatique (le mode d'emploi de l'appareil photo si on ne maîtrise pas toutes les commandes est indispensable). Une télécommande sera peut-être nécessaire, mais il faudra la prévoir avant de partir car sur place il n’y a pas de magasins, juste l’immensité, le vent et la nature.

La météo des aurores boréales
Pour connaître la météo des aurores boréales durant votre voyage, téléchargez l’application Aurora forecast, disponible sur votre App Store ou votre Play Store. Une fois l'application chargée, appuyez sur l'hémisphère Nord pour avoir la position des aurores en temps réel. Pour les plus scientifiques d'entre nous, cette application donnera aussi l'activité géomagnétique, la vitesse et la densité des vents solaires, ainsi que le flux d'ions et de protons.

Photographier les aurores boréales
Avant de parler photo, parlons déjà des aurores ! Ce sont des phénomènes géophysiques lumineux qui se produisent essentiellement aux pôles (mais on a déjà vu des aurores en France !). L’observation n’est possible que lorsque plusieurs conditions sont réunies : la nuit doit être noire et le ciel dégagé (donc a priori il faut favoriser les périodes sans lune et les mois les plus froids, et il faut aussi des éruptions solaires… Cette dernière condition reste aléatoire, l’observation d’une aurore n’est donc jamais garantie !

"La photographie des aurores polaires est relativement simple, elle est basée sur le principe qu’il faut saisir une lumière relativement faible par des températures en général très basses, ce qui nécessite un matériel de base minimum. Mais, la photographie d’aurores n’est pas techniquement difficile."

Quelques conseils et informations :
- Par des températures négatives, il faut que les batteries des appareils soient chargées au maximum.
- Prévoir une optique grand angle à grande ouverture (f : 2,8 ou 4 est idéal).
- Les filtres sont à bannir car mal adaptés aux longueurs d’ondes des aurores.
- Une aurore est rarement lumineuse, il faudra donc que l’obturateur du boîtier soit ouvert un certain temps. Des temps de pause variant de quelques secondes à plusieurs minutes sont à prévoir. Il est donc impératif d’apporter un trépied. Assez lourd pour plus de stabilité, il sera équipé d’une rotule autorisant les prises de vue vers le ciel et à la verticale (pieds en fibre de carbone déconseillés, attention aux systèmes de fixation rapides qui peuvent se gripper avec le givre).
- Dans la neige ou la glace, les extrémités du trépied pourront être équipées d’embouts spéciaux augmentant la stabilité de l’ensemble, type spatule ou carbure de tungstène...
- Le déclencheur souple ou électrique est conseillé pour la prise de vue avec temps de pause très long, il permet d’éviter les vibrations. Les intervalomètres peuvent jouer ce rôle et bien d’autres…
- Pendant les nuits propices aux aurores, le ciel est en général étoilé. Si les temps de pause sont trop longs, les étoiles formeront des traînées lumineuses du fait de la rotation de la Terre.
- Le matériel photo n’aime pas les variations de température brutales, les objets métalliques exposés au froid pendant un certain temps et rentrés au chaud se couvrent d’humidité. En sortant, cette humidité peut geler dans le boîtier et le bloquer. Pensez à protéger votre boîtier dans un sac plastique avant de rentrer au chaud. Cette précaution va permettre de réchauffer le matériel doucement. Dans des conditions vraiment extrêmes, il est préférable de laisser en permanence votre équipement à des températures négatives, dehors, protégé d’une housse et de garder les piles au chaud.
- Assurez-vous que votre appareil soit chargé de sa carte avant de sortir (difficile de changer de carte avec des moufles).
- Lorsqu’on veut observer les aurores, il faut habituer ses yeux à la pénombre. Par contre, pour faire des images, il faut s’équiper d’une lampe frontale pour les réglages. Préférez une lampe à plusieurs intensités. Lors des prises de vue, l’intensité la plus faible sera choisie pour ne pas avoir de différences de luminosité trop violentes.
- Pensez à emporter des piles de rechange pour tout l’équipement (télécommande, flash, boîtier, lampe frontale,…).
- Certains fabricants préparent les boîtiers et les optiques aux conditions extrêmes (tropicales ou grand froid), vous pouvez vous renseigner avant de partir.

Pour les appareils argentiques :
- Par des températures négatives, les boîtiers mécaniques restent les plus fiables.
- La mise en place du film devra se faire avec précaution pour éviter toute trace de givre à l’intérieur du boîtier.
- A partir de -35°C les bandes amorces ont tendance à se déchirer ou à casser : il faut veiller à armer lentement avec la manivelle ou utiliser le moteur pas à pas.
- Pensez à protéger vos films dans un sac plastique avant de rentrer au chaud. En effet les films n’aiment pas les changements de température. Cette précaution va permettre de les réchauffer doucement. Dans des conditions vraiment extrêmes, il est préférable de les laisser en permanence dehors avec votre équipement.
- Assurez-vous que votre appareil soit chargé avant de sortir (difficile de changer de pellicule avec des moufles).

Hébergement

En Islande : guest house, en chambre twin, lit fait, serviette de toilette fournie, sanitaires à partager, petit déjeuner inclus, Wifi gratuite.
Au Groenland : à Tasiilaq, vous serez dans une maison de village en chambre double, lit fait, serviette de toilette fournie, pension complète. Les maisons sont chauffées. A Tasiilaq, il y a l'eau courante et l’électricité (même voltage, prises de courant identiques). Salle de bain à partager.

A Tiniteqilaaq, ce sera aussi une maison de village, mais plus rustique. En effet, il n'y a pas l'eau courante dans le village et il faudra aller cherche l'eau à la fontaine comme le font les Inuit. Le couchage se fait sur des matelas posés à même le sol, en sac de couchage, en dortoir. Toilettes sèches. Douche possible à la maison collective pour 10 DKK. La vue sur le fjord depuis la salle à manger est à couper le souffle

A Qatoo : absolument perdu au milieu de nulle part, ce petit complexe improbable de cabanes se révèle être un véritable petit nid douillet. Le couchage se fait sur des lits en sac de couchage, en cabine 2 personnes. Il n'y a ni eau courante ni électricité. Il y a une salle de bains commune avec une douche et des toilettes sèches.

Nourriture

Elle sera préparée par votre guide mais la participation active de chacun est demandée.
Le matin : petit déjeuner avec pain, confiture, beurre, café, chocolat et thé.
Le midi : soupe chaude, fromage, jambon, charcuterie, pain et gâteaux.
Le soir : entrée, soupe chaude, plat principal (riz, pâtes ou purée) et dessert.
Il est très difficile de se procurer des fruits et des légumes frais au Groenland. Durant le voyage, nous ferons notre possible pour vous faire découvrir la culture culinaire du pays, à savoir : phoque, morue, omble chevalier, camarine.

En cas d'allergie alimentaire ou de régime spécial, merci de nous le préciser.

Encadrement

Photographe professionnel : Jean-Marc Bache

Jean-Marc Blache est photographe professionnel depuis 1984 et a toujours éprouvé une véritable passion pour "la nature et le travail des hommes", ce qui l’amène à réaliser plus d’une vingtaine d’ouvrages. Il collabore également avec de nombreux magazines français et étrangers, aussi bien généralistes que spécialistes de la plongée sous-marine et réalise de nombreux partenariats avec le monde de l’entreprise.
Ses images sont distribuées par les photothèques Wallis à Marseille, Gamma-Rapho à Paris, Getty à New York ou encore Stockwood à Munich. Les Alpes françaises, où il habite, lui offrent les grands espaces qui lui sont chers. Sa passion pour la plongée sous-marine lui permet de voyager et d’aller à la rencontre d’espèces marines aussi magnifiques que fascinantes. Elle lui rappelle également que les océans et l’eau qui nous entourent restent le dernier terrain de découvertes que l’Homme se doit de protéger. Il a notamment fait partie en 2012 de l’expédition GNGL qui explora en avant-première les glaces du fjord Sermilik au Groenland.
Il a réalisé de nombreuses expositions, dont la dernière, "Rêves de glace", a été présentée au "Salon de la Plongée sous-marine de Paris" en 2013 et à la Maison du Groenland à Paris en 2014.
Il a été lauréat du Grand Prix Master Noir et Blanc au Festival International de l’Image sous-marine et de l’Aventure "Méditerranea 2013" et finaliste du Concours International du 18ème Festival de l’Image animalière de Montier-en-Der 2014.

Il aime partager sa passion au travers de stages de formation. Son expérience et sa technique vous permettront de tirer le meilleur de cette aventure et de ramener des images inoubliables.

Pour découvrir son site internet : www.jeanmarcblache.com et moins sérieusement : www.helioxplongee.fr, ses aventures sous marines. D'autres aventures sous marines polaires à suivre ici : http://reves-de-glace.com/

Transfert et transport des bagages

Les bagages sont transportés par bateau. Vous ne prendrez qu'un sac à dos avec vos affaires nécessaires pour la journée, votre appareil photo et votre pique-nique pour le déjeuner, ce qui vous assure des balades sans portage !

Transports aériens

Vol réguliers.

Préparation physique

Pas de difficulté particulière, pour les randonnées nous évoluons sur un terrain de type moyenne montagne, hors sentiers battus. Il est préférable d'avoir l'habitude de randonner sur tous types de terrain. En bateau, nous sommes en position contemplative d’où l’importance d’être habillé chaudement.

2. Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple (60-75 litres) :
Il doit contenir le reste de vos affaires.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances.

Vêtements

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être rudes. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Si vous négligez cette partie de votre préparation.

Dans tous les cas, prenez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience.

- Sac de voyage solide (60-75 litres) type The North Face
- Sac pour les randonnées à la journée (30-40 litres)

- 1 paire de chaussures de randonnée (les plus imperméables possible)
- 1 paire de bâtons de randonnée (pas obligatoire mais fortement recommandé)
- 1 paire de sandales pour les hébergements à Tiniteqilaaq, Qaatoo et Tasiilaq
- Coupe-vent haut et bas type Gore-tex
- Sous-vêtements polaires épais haut et bas (surtout PAS de coton)
- 1 polaire haut coupe-vent (Windstopper type Soft-shell)
- 1 petite paire de gants en laine et une de gants chauds coupe-vent de la marque The North Face
- 1 "mini" doudoune
- 1 bonnet + casquette
- 3 paires de chaussettes chaudes.

Equipement

- Lunettes de soleil classe 3 ou 4
- Trousse de secours personnelle
- Gourde
- Mini-trousse de toilette, petite serviette, crème solaire
- Sacs étanches légers pour protéger les affaires de l'humidité éventuelle en cas de pluie
- 1 canif
- 1 spécialité de votre région sera bienvenue (alcool, fromage, saucisson)
- 1 sifflet (type secours ou à roulette)
- 1 frontale avec piles de rechange
- 1 trépied (pour les aurores boréales)
- 1 multiprise (les prises et le voltage sont les mêmes qu'en France)
- 1 lampe frontale
Photos : attention au froid. Pensez à changer/charger les piles avant votre départ. Utilisez des piles au lithium, plus résistantes au froid. Vous pouvez même prendre un jeu de piles supplémentaire, car elles ont une durée de vie plus courte dans le froid. Vous pourrez recharger vos batteries à Tiniteqilaaq et Tasiilaq.

Couchage

1 sac de couchage température confort -10°C (location possible, nous consulter).

Pharmacie personnelle

Vos médicaments personnels ainsi que des polyvitamines, seconde peau et pansements/Elastoplast.
L'Elastoplast vous servira à vous protéger les pieds contre les ampoules.

Trousse de secours

Une trousse de secours collective adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.

3. Formalités et santé

Passeport

Passeport valide pour la durée du séjour pour les ressortissants de l´Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.

Autres risques

PENDANT LA PERIODE DE CIRCULATION DU COVID19, NOUS INVITONS LES VOYAGEURS A CONSULTER NOS « NEWS » SANTE, OU NOUS ACTUALISONS LES RECOMMANDATIONS SANITAIRES.

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.

Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d´assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d´exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l´agent consulaire français à Nuuk

4. Pays et climat

Climat et Informations régionales

Les températures estivales moyennes se situent entre 5° et 15°, avec des minima de l’ordre de -5° et des maxima pouvant aller jusqu’à 20°.
En hiver, la moyenne est d'environ -20°/-25°, avec des minima à -40° et des maxima proches de 0°.
Si les précipitations sont essentiellement neigeuses dans l’est et au centre de l’île, en été sur la côte ouest les pluies sont fréquentes mais éparses. De grandes différences de températures ou de précipitations sont sensibles entre le littoral et l’intérieur des terres, même à faibles distances. Le relief joue aussi son rôle : le vent peut souffler selon l’orientation des vallées.

5. Tourisme responsable

Protection des sites

Les Groenlandais ont toujours vécu en laissant derrière eux ce qu’ils ne pouvaient emporter lors de leurs migrations. C’était au temps où les matériaux était encore biodégradables… Les habitudes sont lentes à changer mais… pas les matériaux. La prise de conscience d’une nécessaire protection de l’environnement commence à émerger, mais ce n’est qu’un timide début. Quoi qu’il en soit : n’en rajoutez pas, brûlez vos déchets, remportez avec vous ce qui n’est pas biodégradable.

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’informations avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.

En route vers une belle planète... Un trajet collectif

Et n'oubliez pas qu'un geste pour la planète commence dès le début du voyage : pensez au covoiturage pour vos pré-acheminements ! Une façon conviviale de diminuer votre consommation de CO2 et votre budget transport.

Nous avons sélectionné ce site pour vous, accrédité par ATR (Association pour un Tourisme Responsable) : Blablacar

Privatisation du voyage

Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

Nous pouvons privatiser ce voyage pour un groupe à partir de 4 personnes. Faites-nous une demande de devis. Un conseiller Grand Nord Grand Large vous contactera ensuite pour discuter ensemble de votre projet et vous établira un devis personnalisé.

S'inscrire / Poser une option