Nouveauté Croisière francophone Croisière Groenland - Icebergs et Animaux polaires - varuna
Rando et cabotage au cœur de l'histoire inuit

13 jours
Difficulté physique 1
Code: GRO503
à partir de 9600 € TTC
Prochain départ le : 05/09/2020
Infos techniques

Activités : Découverte, Observation animalière, Randonnée
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Anaëlle Salmon - Ittoqqortoormiit - Scoresby Sund - Groenland
  • © Ittoqqortoormiit - Scoresby Sund - Groenland - Anaëlle Salmon
  • © Le Rodefjord au fond du Scoresby sund - Groenland - Marie Foucard
  • © Maison d Ittoqqortoormit - Fjord du Scoresby sund - Groenland - Marie Foucard
  • © Découverte du Scoresby Sund - Groenland - Anaëlle Salmon
  • © L entrée du Rodefjord - Fjord du Scoresby sund - Groenland - Marie Foucard
  • © Ittoqqortoormiit - Scoresby Sund - Groenland - Anaëlle Salmon
  • © Découverte du Scoresby Sund - Groenland - Anaëlle Salmon
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension
  • Vidéos

Découverte Groenland : les points forts de votre croisière

  • Un skipper d'exception, Lionel Lemonchois
  • Un guide de montagne spécialiste de l'Arctique
  • La navigation dans le Scoresbysund
  • La découverte des paysages et de la faune
  • Un voilier de grand standing
  • La navigation en petit groupe

Votre croisière au Groenland :

Embarquez à bord du voilier Varuna et partez à la découverte de la nature sauvage et fascinante du Groenland aux côtés d'un skipper d'exception, Lionel Lemonchois et accompagné d'un guide de montagne spécialiste des régions arctiques.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
05/09/20 17/09/20 9600 € Assuré

Le prix comprend :

L'hébergement à bord du voilier pendant la navigation, l'accompagnement par un guide de montagne professionnel francophone, la caisse de bord (incluant l'avitaillement hors boissons alcoolisées, les carburant et frais de port).


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, le transport aérien, les boissons alcoolisées, les repas non pris à bord avant et après la navigation, les éventuelles nuits d'hôtel et les transferts (aéroport/hôtel A/R).


Programme

Jour 1 - Constable point

Retrouvez l'équipage à l'aéroport de Constable Point (Nerlerit Inaat, en groenlandais). Accueil à bord et début de croisière.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 2 - La découverte du Scoresbysund - Ittoqqortoormiit

Le Scoresbysund (du nom de l’explorateur et chasseur de baleine William Scoresby), plus grand réseau de fjords au monde (plus de 100 km de profondeur), sera notre zone d’exploration sur la côte est du Groenland. Après avoir embarqué à Constable Point, nous naviguerons vers le sud pour passer la nuit à Ittoqqortoormiit, village le plus isolé du Groenland, avec moins de 500 habitants.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 3 et 4 - A la découverte du grand fjord

L’équipage s'efforcera de maximiser le temps passé à terre avec des escales prévues sur des sites incontournables. Débarquement sur Danmark Øer où un ancien campement inuit, abandonné depuis plus de 200 ans, est toujours visible. Ces habitations d’été en pierre de forme circulaire, sont extrêmement bien conservées. Quelques tombes et un campement d’hiver sont également visibles à proximité. A terre, il est possible de croiser des bœufs musqués.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 5 à 9 - Navigation parmi les icebergs spectaculaires

Nous naviguons dans le spectaculaire "fjord Rouge" (Roede fjord) dans la matinée. Ce lieu est connu pour son contraste de couleurs. En effet, ici le blanc-bleu des icebergs tranche fortement avec le rouge ocre des roches sédimentaires qui les entourent ce qui donne un paysage unique. La navigation se poursuit dans la partie nord du fjord où il y a de grands chances d'observer des bœufs musqués.
Le temps de navigation sera déterminé par la concentration d'icebergs. En effet, toute la zone est chargée de glace, mastodontes de glace, soit à la dérive soit échoués, et le voilier doit louvoyer parmi ces imposantes sculptures gelées.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 10 et 11 - Le Sydkap

Cap sur le Sydkap, en matinée. Nous croisons d'immenses icebergs, parfois de plus de 100 mètres de haut et plus d'un kilomètre de long. Ils sont pratiquement tous échoués par 400 mètres de fond. Débarquement à proximité du Sydkap. Nous découvrons des restes de la civilisation de Thulé, avec des maisons utilisées durant l'hiver. Une vingtaine de personnes pouvait vivre dans ces abris de chasseurs de baleine. Des bœufs musqués se trouvent à proximité.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 12 - Retour sur Constable point

Dernière soirée à bord avant de reprendre l'avion.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 13 - Débarquement et vol de retour

Votre avion vous permet de survoler une dernière fois les fronts glaciaires qui bordent les côtes du Groenland, avant rejoindre l'Islande.


Important itinéraire

L'itinéraire dépend totalement des conditions météo et de glace. Le brouillard, une concentration de glace importante ou le vent pourraient modifier l'itinéraire qui est donné à titre indicatif.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

L'esprit du voyage

Ce séjour se déroule à bord d'un voilier très confortable, néanmoins, une certaine adaptation est nécessaire lors des navigations, des débarquements et de la vie en espace réduit.


Nombre de participants

De 1 à 6 participants


Caractéristiques du circuit

Sur les traces du Cdt Jean-Baptiste Charcot
Après ses deux hivernages en Antarctique, Jean-Baptiste Charcot se consacre à l'exploration dans le Nord. Dès 1925, Charcot se rend dans le Scoresbysund, et différentes missions sont ensuite menées sur la côte orientale du Groenland et en Islande. Puis à partir de 1930, Charcot prépare la deuxième Année Polaire Internationale et installe une station de recherche française dans le Scoresbysund. Pour la première fois, un navire français mouille dans la baie Rosenving : deux cabanes, des hangars et une grande maison forment la mission danoise. Durant la deuxième Année Polaire Internationale, la Marine nationale assure le transport du matériel. Le "Pourquoi-Pas ?" tente l’exploration de la côte de Blosseville.

En 1934, le commandant dépose au Groenland la mission ethnographique, dirigée par Paul-Émile Victor, qui séjourne une année à Ammassalik, dans le Sermilikfjord. L’année suivante (1935), Charcot vient rechercher l’équipe de scientifiques. Des kayaks individuels de chasseurs et des oumiaks des familles entourent le "Pourquoi-Pas ?". De retour en France, Paul-Émile Victor met sur pied le projet de traversée de la calotte glaciaire groenlandaise pour rallier Ammassalik au cours de l’été.
Le 6 août 1936 : le "Pourquoi-Pas ?" est au rendez-vous à Ammassalik. Charcot dépose Victor avec un groupe familial dans un nouveau site pour passer l’hiver, et le navire regagne l’Islande pour se ravitailler en charbon. Il repart le 18 août pour le Scoresbysund. Le 30 août, la chaudière du navire a une avarie due à la mauvaise qualité du charbon fourni en Islande. Il est remorqué au port de Reykjavík pour des réparations qui durent 15 jours. Charcot pense que c’est son dernier voyage. Le "Pourquoi-Pas ?" reprend la mer. Le 15 septembre 1936 à 5h00, il heurte des récifs au nord de Reykjavík.
Des 40 hommes d’équipage, seul le maître timonier Le Gonidec est rescapé.


Hébergement

Varuna, voilier des chantiers navals Garcia long de 22 mètres (73 pieds), est un sloop en aluminium conçu et construit pour les grandes traversées et parfaitement équipé pour les hautes latitudes, sous l’œil attentif et exigeant de l’armateur, Lionel Lemonchois, skipper et copropriétaire du bateau.

Un dériveur à faible tirant d’eau (4.7m - 1.3m) pour atteindre les mouillages les plus protégés en fait un yacht souple et confortable. On ne se lasse pas des sensations prodiguées par sa vitesse facile et son comportement.

Avec une large surface de voilure et une étrave efficace, nous hissons les voiles sous la plus légère brise. Lorsque nécessaire, l’autonomie sous moteur seul dépasse 1500 milles nautiques. Une construction en aluminium - avec une coque de 10mm d’épaisseur - et les plus élevés standards d’équipement de pont, de gréement et voiles, nous permettent de rejoindre les eaux les plus reculées.
Le dessalinisateur d’une capacité de 240L/h, alimentant des réservoirs d’eau de 1700 litres, permet une grande autonomie. Les systèmes de navigation et l’installation électrique sont optimisés pour réduire les consommations, les panneaux solaires de 2 Kw couvrant la plupart des besoins. Générateur de 7Kw/h.

L’intérieur de la coque est isolé thermiquement, offrant une excellente protection contre l’humidité et les températures externes.

Téléphone satellitaire à bord et système de données par satellite lorsque il n’y a plus de couverture GPRS

Vous voyagez et explorez en groupe réduit de 6 participants pour votre confort, le suivi attentif de l'équipage, la circulation aisée au sein du voilier et la plus grande flexibilité dans le choix des débarquements. Vous serez hébergés en cabine double, chacune avec sa propre salle de douche, chauffage et alimentation électrique.

Caractéristiques
• Chantier : Garcia Yachts
• Architecte : Michel Joubert et Bernard Nivelt
• Longueur : 22.25m
• Largeur : 5.93m
• Matériau : aluminium
• Gréement : cotre
• Tirant d’eau : 1.30 / 4.66m
• Type de lest : dériveur central
• Déplacement : 35000 kg
• Poids du lest : 14000 kg
• Moteur : Perkins 225HP
• Capacité en carburant : 2660 L
• Cabine(s) : 4 + 1
• Couchettes : 9+2
• Capacité : 6 passagers
• Capacité en eau : 1690L + 240L/h de production d’eau


Encadrement

Francophone

Lionel Lemonchois est un skipper professionnel de courses au large et un préparateur de bateaux exceptionnel dont la carrière comprend des courses au large en solitaire (il a notamment gagné la Route du Rhum en 2006 sur Gitana XI, un maxi trimaran de 80 pieds, et la Route du Rhum en 2010 dans la classe des Multi50 sur Prince de Bretagne), des courses autour du monde sans escale (vainqueur du Trophée Jules Verne en 2010 avec Frank Cammas). Il a participé à des courses océaniques (vainqueur de la Jacques Vabre en 2005), battu des records de traversées (2008, réalisant des records à la fois sur la traversée New York – San Francisco en passant par le Cap Horn et sur la traversée San Francisco – Yokohama), partageant des aventures avec ses camarades du grand large tels qu’Isabelle Autissier, Bruno Peyron ou Franck Cammas.

Désireux de partager sa passion de la voile et de l’aventure, c’est une personnalité attachante et facile à vivre, "infatigable", comme le décrivent souvent ses camarades skippers. En naviguant et en explorant les hautes latitudes à ses côtés, vous bénéficierez de l’étendue de son expérience et de ses connaissances dans tous les aspects de la voile et de la navigation.

Il est secondé par Mariluse Fagundes, également cheffe attentionnée, qui s'assurera de la satisfaction de vos préférences et fera de votre voyage une inoubliable expérience culinaire.
Elle a à son actif 3 ans le tour de l’Atlantique en voilier et de nombreuses expériences en tant que matelot-pont et cheffe sur des voiliers de tourisme.

Selon les départs vous serez accompagnés par l'un de ces guides de montagne professionnels (IFMGA) :

Brian Farquharson
Brian est guide de montagne depuis 23 ans. Il organise des tours Ski & Voile dans le nord de la Norvège depuis 15 ans, y compris dans le Svalbard depuis 7 ans. Il est également guide d’escalade, moniteur de ski, guide en Arctique et moniteur de voile. Il parle couramment le français, l'anglais et l'allemand.

Paul Degonda
Paul est actif tout au long de l'année à travers le monde. La saison d'hiver s’étale sur les excursions de ski, d'alpinisme, de freeride, d'héliski, d'escalade sur glace et en raquettes à travers le monde. Durant l'été, il est guide d'alpinisme, d'escalade sportive, de trekking et de vélo. Il a accompagné dans les Alpes de Lyngen et plus au nord en Norvège au départ d’un voilier. Il parle français, allemand, italien, anglais et le romanche.

Andres Scherrer
Andres a fait de son rêve un métier. Il est guide de montagne IFMGA depuis 13 ans et porte de nombreuses expéditions partout dans le monde (Alaska, Amérique du Sud, Afrique...). En ski-randonnée, il explore continuellement de nouveaux terrains, ses régions préférées étant l'Islande, la Norvège, le Japon et l'Alaska. Andres parle couramment l’anglais, l’italien et l’allemand.


Transports aériens

Nous pouvons nous charger de la réservation du transport aérien. Pour toute demande n'hésitez pas nous contacter. Vous devez prévoir d'arriver la veille en Islande, à Keflavík (aéroport international de Reykjavík) distant de 55 km de la capitale islandaise. Des hébergements sont possibles dans la zone aéroportuaires avec une navette.
De la même façon, au retour, il faut prévoir une nuit sur place en Islande.
Attention : les vols sur Constable point peuvent être retardés en cas de brouillard ou autre problème météo. Prévoir 1 journée de sécurité et des billets retour modifiables.

Pré-acheminement par train ou avion :
- Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour peuvent être changés par la compagnie sans préavis.
- Prévoir également une marge de temps suffisante à cause de tout retard de vols intérieurs, mauvaises conditions climatiques, grèves ou manifestations bloquant les routes.
- Vous devez vous trouver sur le lieu de rendez-vous au minimum 3 heures avant l’heure de décollage.

Pour les départs de province, prévoir des billets d'avion (et de train) modifiables et avec une marge de temps suffisante.


Equipement

Bagages

Prévoir un bagage souple (sac à dos ou sac de voyage) et un petit sac à dos pour les randonnées.


Vêtements

Durant votre séjour à bord, seuls des vêtements fonctionnels sont nécessaires. Le bateau est bien chauffé, mais dehors il peut faire froid et humide. Nous vous conseillons donc :
- 1 bonnet ou passe-montagne, écharpe, lunettes de soleil.
- des sous-vêtement type Damart ou Helly Hansen (Lyfa)
- 1 paire de gants
- 1 veste en laine polaire
- 1 veste et pantalon imperméables type Gore-tex
- plusieurs paires de chaussettes
- 1 paire de bottes avec 2 pointures en plus pour porter des sur-chaussettes
- 1 paire de chaussures plus légères (tennis ou chaussures de pont)
- du shampoing, des lingettes
- de la crème solaire pour le visage et stick à lèvres

N'oubliez pas une paire de jumelles qui sera la bienvenue pour l'observation de la faune.
Ces séjours se déroulent avec le jour permanent. Il n'est donc pas nécessaire de prévoir de lampe torche. Une petite lampe peut être utile à l'intérieur pour fouiller au fond d'un équipement ou d’un sac.
Pour les séjours "hors Spitzberg", une lampe frontale est bien pratique.


Couchage

La literie est fournie à bord : drap, housse de couette et taie d'oreiller.
Le linge de toilette est également fourni.


Formalités et santé

Formalités spécifiques

Aucune formalité préalable n'est nécessaire avant d'embarquer. Vous devez toutefois être en possession de votre passeport pour faire ce voyage.
Si vous voyagez avec vos enfants sachez que les mineurs doivent eux aussi avoir un passeport. Si l'enfant est accompagné d'un parent portant un autre nom que le sien, il devra être muni d'un document (livret de famille) prouvant la filiation.


Passeport

Passeport valide pour la durée du séjour pour les ressortissants de l'Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d'exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l'agent consulaire français à Nuuk


 
Aller en haut de la page