Objectif DYE-2 avec Benoît Profit

GroenlandVoyage en groupe

A l'époque de la guerre froide, quand les tensions entre le Kremlin et la Maison Blanche étaient à leur apogée, la menace nucléaire planait sur les deux plus grandes puissances mondiales. Pour s'en prémunir, les Etats-Unis construisirent la ligne DYE, une gigantesque ligne de stations radars du Groenland à l’Alaska, destinée à repérer le lancement d'un missile suffisamment tôt pour envisager sa destruction.
Aujourd'hui, si la ligne DYE ne fonctionne plus, elle n'a pas pour autant disparu. Les stations radars sont toujours là, plantées sur la glace éternelle de la calotte polaire.
Nous partirons de la côte ouest du Groenland sur la calotte polaire, pour couvrir à ski les 200 kilomètres qui nous séparent de la station DYE-2. Une fois sur place, nous explorerons la station aujourd'hui désaffectée ; de l'urbex polaire.
Notre hélicoptère, un Sikorsky S-61, viendra se poser sur la glace au point d'extraction convenu, pour nous ramener à notre point de départ, après avoir vécu un raid à ski hors norme sur la calotte polaire en plein cœur de notre histoire récente.

Les plus GNGL
  • L'encadrement avec Benoît Profit, guide de haute montagne
  • La progression sur la calotte polaire
  • L’exploration de la station radar DYE-2
  • La récupération en hélicoptère Sikorsky S-61 sur la calotte glaciaire
  • L'assistance médicale 24h/24 avec Ifremmont
Contactez-nous au 01 40 46 05 14 ou par
Jour par jour

Paris - Copenhague

Vol Paris/Copenhague. Nuit à Copenhague.

  • en hôtel

Copenhague - Kangerlussuaq

Vol pour Kangerlussuaq. A l'arrivée, transfert à notre hébergement où nous occuperons la fin de la journée à la préparation du matériel et au chargement de nos pulkas. Nous nous coucherons comblés d’excitation. Demain, nous serons sur la calotte polaire.

  • en auberge

Sur la calotte polaire

Cette fois, nous y sommes ! En milieu de matinée, le véhicule qui va nous conduire sur la calotte polaire, point de départ de notre expédition, vient nous chercher. Après une longue piste, les roues de notre super truck touchent enfin la glace. Nous débarquons nos pulkas et faisons nos premiers pas sur la mythique calotte polaire du Groenland.
Devant nous, à perte de vue, la glace et uniquement la glace sur plus de 500 kilomètres. Nous progressons sur la deuxième plus grosse masse de glace du monde, descendante directe de la dernière glaciation il y a un peu plus de 10 000 ans.
Au fur et à mesure de notre progression, nous laissons derrière nous les derniers nunataks, sommets des montagnes qui émergent de la calotte polaire. Ils seront les seuls reliefs de notre expédition. Bientôt nous naviguons sur un véritable océan de glace, sans autre repère que la ligne virtuelle de notre GPS.

  • entre 6h et 7h
  • en bivouac

DYE-2 en vue

Le 12 ou 13ème jour, nous devrions apercevoir au loin un îlot noir, perdu au milieu d'un désert de glace sans limite. Nous serons alors à moins de 30 kilomètres de DYE-2, station radar désaffectée, témoin perdu et oublié de la guerre froide entre les Soviétiques et les Américains.

  • entre 6h et 7h
  • en bivouac

DYE-2

Nous atteignons enfin notre objectif, DYE-2. Après une douzaine de jours à ski dans un univers totalement gelé, nous sommes en face de cette immense structure de métal, plantée sur la glace et dominée par un dôme blanc, l'enceinte du radar. Nous montons notre dernier bivouac aux abords de la station en imaginant l'intense activité qui devait régner ici il y a un peu plus de 30 ans.

  • entre 6h et 7h
  • en bivouac

Exploration de DYE-2

Après avoir affronté la glace, nous plongeons au cœur de la guerre froide en explorant la station radar DYE-2. Il nous faut d'abord nous frayer un chemin à travers les congères gigantesques laissées par le vent. Enfin, nous pénétrons au cœur de DYE-2 par une porte située sous la station et commençons l'exploration.
Nous découvrons des lieux de vie aujourd'hui figés dans la glace : des chambres où la neige a fini par s'infiltrer et recouvre les meubles d'un fin manteau blanc, des bureaux et des ordinateurs éteints pour l'éternité. Enfin, le centre névralgique, le radar. Nous pénétrons sous le dôme et apercevons le fameux radar qui protégeait les Etats-Unis il y a encore 30 ans. Tout au long de cette exploration, le vent résonne au cœur de la station et donne une ambiance étrange, digne du meilleur Hitchcock.

  • en bivouac

Exfiltration en Sikorsky S-61

Tôt le matin, nous plions le camp une dernière fois et parcourons les 9 kilomètres qui nous séparent de notre point de récupération. Nous guettons le son du moteur de l’hélicoptère Sikorsky S-61 qui doit nous récupérer sur la glace. Le voilà qui apparaît et nous survole pour repérer l'endroit où il va se poser. Une fois le repérage fait, il touche enfin le sol dans un vacarme et un nuage de neige impressionnants. Notre 4x4 des airs est enfin là. Nous servons une tasse de café bien chaud aux pilotes en guise de bienvenue avant de charger l'hélico et nous envoler pour Kangerlussuaq.
Nous retrouvons notre auberge qui, après 13 jours sur la glace, prend des airs d’hôtel 5 étoiles. Une douche chaude, des chaises et une table bien fournie. Voilà de quoi fêter dignement notre exploit.

  • entre 3h30 et 4h
  • en auberge

Kangerlussuaq - Copenhague

Transferts et vol pour Copenhague. Nuit à l'hôtel.

  • en hôtel

Copenhague - Paris

Vol pour Paris.

  • Jour 1
  • Jour 2
  • Jours 3 à 11
  • Jours 12 et 13
  • Jour 14
  • Jour 15
  • Jour 16
  • Jour 17
  • Jour 18
  • Important itinéraire
    • Comme dans toutes les régions arctiques, et plus particulièrement au Groenland, la météo reste l’élément déterminant du bon déroulement de l’itinéraire prévu. Le vent, la pluie, le brouillard, la concentration de glace, l’effondrement d’un glacier, etc, peuvent être autant de facteur perturbateur du bon déroulement de votre voyage. A cela s’ajoute la condition physique du groupe et la présence éventuelles d’animaux dangereux tel l’ours blanc. Il faut donc être prêt à s’adapter à des retards ou annulation de vols ou de bateaux pour les transferts, à des changements d’itinéraires, à rester bloqués 1, 2 ou 3 jours au même endroit en attendant que la situation s’améliore ou à des soucis d’acheminement de la logistique.

      Aussi, si vous comptez partir au Groenland en espérant que le voyage se déroulera exactement comme noté sur la fiche technique, choisissez une destination moins engagée. Au Groenland, le temps et les glaces sont maîtres !

      Notre guide est spécialiste de la destination et a l’expérience pour gérer au mieux les retards et/ou changements d’itinéraire. Notre objectif prioritaire reste la sécurité du groupe et la satisfaction de nos clients. Le guide reste le seul juge de la situation sur le terrain et vous êtes tenu de respecter et suivre ses décisions.

      Ces conditions particulières font du Groenland l’une des dernières terres vraiment sauvages de notre planète ou le tourisme d’aventure reste très confidentiel. Partir sur ces terres septentrionales est un privilège qui nécessite un excellent sens d’adaptation qui feront toujours de ce voyage une aventure toujours unique.

      En fonction du niveau et de la position des congères, l'entrée de la station peut se trouver sous la neige. Dans ce cas, peu probable, la visite de l’intérieur du complexe sera compromise.
    Détails du prix
    Le prix comprend
    • Les transports aériens
    • Tous les transferts (sauf à Copenhague)
    • L'encadrement d'un guide de haute montagne diplômé et francophone
    • La pension complète (sauf au Danemark)
    • Les nuits en hôtel à Copenhague
    • Les nuits en guest house à Kangerlussuaq
    • Le prêt du matériel de ski et grand froid
    • L'accès au service médical de l'IFREMMONT 24h/24, 7J/7 (dans la mesure ou une communication GSM ou satellite peut être établie).
    Le prix ne comprend pas
    • Les assurances
    • Les frais d'inscription
    • Les repas et transferts à Copenhague
    • Les boissons et dépenses personnelles
    • Le week-end de préparation.
    Privatiser votre voyage

    Envie de partir en famille ou avec vos amis aux dates que vous souhaitez ?

    Hébergement

    2 nuits en hôtel à Copenhague (chambre double, sanitaires privés, petit déjeuner inclus).
    2 nuits en auberge à Kangerlussuaq, chambre twin salle de bain à partager, petit déjeuner inclus.
    13 nuits sous tente biplace pendant le raid. Les petits déjeuners et dîners sont pris sous une tente mess.

    Fiche technique
    • Détail du voyage
    • Equipement
    • Formalités et santé
    • Pays et climat
    • Tourisme responsable
    • Code voyage : GRO071 À savoir avant de partir
    Pourquoi voyager avec nous
    • 40

      années
      de voyages polaires

    • 390 voyages
      dans les pôles

    • 8 experts
      à votre service

    • 98%

      de satisfaction
      client

    • Tous nos voyages sont
      100% carbone absorbé

    Idées associées
    Autres idées
    Nos autres voyages au Groenland