Nouveauté Raquette Canada (Nunavut) - Circuit accompagné
Traversée du parc Auyuittuq en Terre de Baffin

21 jours
Difficulté physique 4
Code: GRN001
à partir de 6980 € TTC
Prochain départ le : 01/04/2019
Infos techniques

Activités : Raquette, Ski de fond et ski nordique
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Stephane Niveau - Nunavut - Canada
  • © Nunavut - Canada - Stephane Niveau
  • © Pangnirtung - Nunavut - Canada - Stephane Niveau
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Raquette au Canada : les points forts de votre circuit

  • La traversée du parc Auyuittuq et ses paysages majestueux
  • Une réelle expédition hivernale en autonomie
  • Les journées d'exploration vers les monts Asgard et Thor
  • Les communautés de Qikiqtarjuaq et Pangnirtung
  • Le petit groupe et le guide francophone

Votre circuit au Canada (Nunavut) :

Ce raid en raquettes et pulka en Terre de Baffin est une introduction parfaite à l’univers arctique, une porte d’entrée pour les expéditions polaires. C’est l'occasion rêvée de découvrir une culture qui nous a précédés de quelques millénaires en territoire canadien, celle des Inuit. C’est aussi l’exploration d’un des plus beaux parcs canadiens, celui d'Auyuittuq, situé au creux d’une vallée glaciaire dans les environs de Pangnirtung en Terre de Baffin. Ce parc est dominé par les plus hauts sommets du bouclier canadien, qui suivront nos pas tout au long de ce périple à ski et à pied ou encore, en raquettes ! Laissez-vous envoûter par l’immensité et la quiétude de l’Arctique au cœur d’un magnifique territoire, le Nunavut.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
01/04/19 21/04/19 6980 € 4 pers.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transport aérien, 1 nuit à Montréal en hôtel en chambre double,1 nuit chez l'habitant à Pangnirtung, le guide d’expédition francophone au départ de Montréal, les transferts Montréal-Ottawa, le transfert en motoneige de Qikiqtarjuaq à l'entrée du parc, les frais d'entrée dans le parc, les repas pendant le raid et à Pangnirtung, le prêt du matériel d'expédition (raquettes, pulka et tente), l'équipement grand froid (veste, pantalon, bottes et sac de couchage).


Le prix ne comprend pas :

Les frais d’inscription, les assurances, les transferts et repas à Montréal, les repas pendant les trajets aériens, les frais d’hébergement et de repas en cas de retard de vols, les pourboires aux guides.


Complément d'information tarifaire :

Supplément chambre single à Montréal (1 nuit) : 100€.


Programme

Jour 1 - Vol vers Montréal

Vol Paris/Montréal. Arrivée à l’aéroport de Montréal et transfert libre à votre hôtel en centre-ville. Le reste de la journée et le dîner sont libres.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Montréal - Qikiktarjuaq

Transfert de votre hôtel à Ottawa pour prendre le vol en direction d'Iqaluit, capitale du Nunavut. Anciennement appelée Frobisher Bay du nom de l’explorateur qui découvrit la baie, Iqaluit est aujourd’hui la plaque tournante du Nunavut. Un autre vol vous conduit à Qikiqtarjuaq, communauté inuit située sur la côte est de l'île de Baffin.
Une fois le matériel récupéré, vous installez votre bivouac à quelques pas du village, pour une première nuit sur la banquise.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 3 - Qikiqtarjuaq

Journée de préparation à Qikiqtarjuaq pour effectuer les formalités administratives pour la traversée du parc Auyuittuq et assister au briefing avec les Rangers. Vous aurez aussi le temps de découvrir la communauté et de terminer les préparatifs de l'expédition (répartition du matériel collectif et rangement des pulkas).

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 4 - Qikiqtarjuaq - parc Auyuittuq

Aujourd'hui, transfert en motoneige le long de la banquise jusqu'à l'entrée du parc Auyuittuq à l'extrémité du fjord, à l'embouchure de la rivière Owl. Ce transfert évite la zone de passage des ours et laisse plus de temps pour l'expédition. En fonction de la zone de dépose et des conditions météo, nous commencerons notre marche afin de mesurer l'immensité des lieux et trouver un emplacement pour notre premier bivouac.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 5 à 9 - Traversée du parc Auyuittuq

Nous laissons la banquise dernière nous et pénétrons dans la vallée en empruntant le lit de la rivière Owl jusqu'au col Akshayuk, en passant par les parois granitiques de la June Valley. Les pulkas sont chargées à leur maximum mais la montée est graduelle. Il faudra maintenir son effort car les conditions de terrain sont variables : enneigement, glace, roches. Chacun ira à son rythme mais l'esprit d'équipe et la collaboration sont de mise. Une fois au col, la vue sur la paroi tronquée du mont Asgard est magnifique ! Il est possible d'apercevoir la calotte de Penny. Le terrain devient aussi plus plat, et nous pouvons amorcer la descente jusqu'au lac gelé.
A chaque fin d'étape, le campement est monté avec la participation active de tous les participants. Après s'être changé et avoir pris une boisson chaude, c'est le temps d'un peu de repos avant de manger un repas copieux préparé par votre guide.

  • 6h de marche
  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 10 à 13 - Traversée du parc et des lacs glaciaires

Pendant ces 4 journées, nous progressons sur les lacs glaciaires gelés, avec un terrain beaucoup plus facile et des pulkas qui s'allègent au fur et à mesure des journées. Nous apprécions les raquettes qui accrochent mieux sur la glace. En fonction du temps disponible, de la météo et de la forme du groupe, il sera possible de faire une virée vers le mont Battle ou Asgard. Dans ce cas, le camp sera monté près de Summit Lake ou Glacier Lake, et nos évoluerons en étoile sans les pulkas avec juste le sac à dos pour la journée.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 14 à 17 - Traversée du parc - rivière Weasel - Windy Lake - fjord Pangnirtung

Depuis le lac Summit, nous continuons de suivre le lit de la rivière gelée et son terrain parfois chaotique : cascades de glace, moraines et surtout, le vent qui sculpte le paysage en s'engouffrant dans la vallée. D'où le nom jamais aussi bien porté du Windy Lake ! Il faut être prêt à affronter des vents violents qui refroidissent l'atmosphère. Les paysages environnants sont magnifiques, avec des montagnes aux parois abruptes et vertigineuses tels le Breadablik Peak et le mont Thor ! Enfin, nous arrivons en vue du fjord de Pangnirtung !

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 18

Nous voici à Pangnirtung, communauté de 1500 habitants, ancien comptoir de la baie d'Hudson qui vit aujourd'hui de la pêche estivale et du tourisme. Vous pourrez visiter le village, sa coopérative d'artistes et reprendre tranquillement contact avec la civilisation... inuit ! Le logement sera chez une famille avec la possibilité de prendre une douche chaude, certainement très appréciée ! Lors du dîner, vous aurez l'occasion de goûter à l'omble arctique ou la viande de phoque.

  • Type d'hébergement : chez l'habitant


Jour 19 - Pangnirtung - Montréal

Vol vers Iqaluit puis Montréal. Transfert libre à votre hôtel et dernière soirée au Québec.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 20 - Vol de retour en France

Journée libre à Montréal et transfert libre à l’aéroport pour reprendre votre vol vers Paris.


Jour 21 - Paris

Arrivée matinale à Paris.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Pratique régulière en terrains variés et accidentés. Journées de 7 à 8 heures de marche, forts dénivelés. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

L'esprit du voyage

Une expédition en raquettes et pulka, plus adaptées que le ski sur les terrains et lits de rivière gelées, dans une région arctique des plus mythiques : la traversée du parc Auyuittuq en Terre de Baffin ! Vous parcourez 150 km au cœur du parc en 17 jours. Les paysages sont des plus impressionnants avec ses falaises verticales, ses glaciers, lacs et rivières gelés ; un territoire où l'ours polaire est présent mais que nous tenterons d'éviter par un transfert du village au début du parc. L'isolement est bien là, et il est important d'avoir une bonne condition physique pour participer à ce voyage itinérant où les nuits seront en bivouac et les conditions météo pour le moins arctiques !


Le rythme du voyage

C'est une expédition en raquettes en itinérance, avec des journées de 6 à 8 heures de marche plus les temps de montage et démontage du camp, ce qui signifie un rythme soutenu et une excellente forme physique exigée.


Nombre de participants

De 4 à 6 participants


Caractéristiques du circuit

Le raid est prévu en raquettes car le terrain peut être verglacé et balayé par les vents, rendant une progression à ski plus difficile. Les raquettes sont fournies.

Difficulté :
Niveau 4* : pratique régulière en terrains variés et accidentés. Journées de 7 à 8 heures de marche. Excellente condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.
Campement sur neige.
Niveau de difficulté très lié à la météo.

Qui peut participer :
Toute personne sachant évoluer en raquettes et d'excellente forme physique, c'est-à-dire pratiquer un sport d'endurance (course à pied, randonnée régulière en montagne etc….).
Toute personne ayant envie de vivre en plein air 24h/24 et participer aux tâches collectives.

Vous partez en autonomie totale avec une pulka dans laquelle vous mettrez vos affaires personnelles et le matériel collectif, la nourriture, l’essence... Le tout pèsera environ une bonne cinquantaine de kilos, mais il est nettement moins fatiguant de tirer une charge que de la porter.

Un séjour en totale autonomie et itinérant signifie aussi que vous aurez à gérer le montage et démontage de votre tente avec votre compagnon de tente, ainsi qu’une participation active aux tâches quotidiennes d’une vie de camp (montage et démontage de la tente mess, préparation et fonte des cubes de neige pour avoir de l’eau).

La sécurité
Votre guide dispose d'un téléphone satellite.
Au Nunavut, en Terre de Baffin, le port du fusil n'est pas autorisé pour l’accompagnateur. La rencontre avec l'ours sur cet itinéraire est peu probable (raison pour laquelle nous prévoyons un transfert en motoneige pour éviter le secteur des ours), néanmoins nous prévoyons tout de même des dispositifs de sécurité tels que bombe de gaz au poivre et pistolet d'alarme.
Tout au long du parcours, des cabanes d'urgence sont disponibles pour se réfugier en cas d'urgence médicale, de présence d'ours et de conditions météorologiques extrêmes.

Des week-ends de préparation "initiation au raid polaire" sont organisés dans le Jura pour vous permettre de tester le matériel et vos aptitudes physiques.


Hébergement

2 nuits à l'hôtel à Montréal.
1 nuit chez l'habitant à Pangnirtung.
Sous tente tente commune (pour 3 ou 4 personnes) pendant l'expédition.


Nourriture

Pendant le raid, repas pris matin et soir sous la tente mess. Petit déjeuner copieux le matin, repas chauds à base de plats lyophilisés le soir. Au cours de la journée, plusieurs pauses pour s'hydrater et manger des barres de céréales, fruits secs, chocolat...
Vous pouvez prévoir quelques collations personnelles et spécialités de votre région pour agrémenter les en-cas et repas.
Repas non inclus à Montréal et durant l'acheminement aérien.


Encadrement

Guide canadien francophone spécialiste du milieu polaire.


Transfert et transport des bagages

Vous tirez une pulka avec votre équipement personnel et le matériel collectif (nourriture, tentes, tente mess, réchaud, essence, etc...) réparti entre chacun des participants. Le poids de la pulka sera d'une bonne cinquantaine de kilos.


Transports aériens

Vols réguliers Air Canada, Air France ou Air Transat et First Air.


Informations pratiques

Depuis le 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime. Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site.


La sécurité

Votre guide dispose d'un téléphone satellite.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35-45 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires et sera mis dans la pulka.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.
Sur le vol transatlantique, vous avez le droit à 1 sac en soute de 23kg et sur les vols intérieurs de Montréal ou Ottawa à Qikiqtarjuaq et Pangnirtung, 2 bagages de 23kg en soute.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue grand froid et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
-- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-- Vos aliments liquides pour bébé.
-- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Particularités Bagages

Un seul bagage en soute désormais sur l'Atlantique Nord, limité à 23 kg.


Vêtements

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être extrêmes. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Préférez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience. N'hésitez pas à nous demander conseil.

Equipement à prévoir
En journée

Le corps : prévoyez ce que l’on appelle le “système trois couches” :
- Première couche : sous-vêtements thermiques haut et bas. Surtout PAS de coton.
- Deuxième couche : fourrure polaire de qualité haut et bas de type Polartec.
- Troisième couche : haut et bas, en tissu Gore-tex imperméable et faisant office de coupe-vent (non doublée pour éviter la condensation et avec une capuche intégrée). Disponible à la location.

- La tête : bonnet Windstopper, passe-montagne, cagoule.
- Les yeux : lunettes de glacier classe 4 + étui rigide de protection, masque de ski. Pour les porteurs de lunettes de vue, il existe des masques spéciaux.
- Le visage : un foulard, un masque de protection en néoprène

Les extrémités : n’oubliez pas que ce sont elles qui se refroidissent le plus vite.
- Mains : prévoyez des sous-gants, des gants en laine, surmoufles et des gants de secours. Moufles disponibles à la location.
- Pieds : prévoyez deux ou trois paires de chaussettes en laine ou en bouclette.

Pour le bivouac
- Pour le haut une veste type "doudoune", fournie par GNGL
- Pour le bas : pantalon ou salopette type "doudoune”, fourni par GNGL

- Pour les pieds : une paire de bottes de type canadien, des chaussures de montagne ou des chaussons en duvet, à glisser dans la coque de vos chaussures. Chaussons disponibles à la location.

Le choix de l’équipement pour un raid nordique est crucial. Pour cela, une partie du matériel personnel est disponible à la location auprès de notre partenaire MONTAGNES-EXPEDITIONS. La liste de ce matériel est disponible sur demande auprès de nos conseillers.

Pour le voyage en avion :
Une tenue de sport.


Equipement

Pour manger
- Thermos (minimum 1L).
- Couteau.
- Cuillère très solide (on n’utilise pas de fourchette). Préférez le plastique qui ne colle pas aux lèvres.
- Sucrettes (pour ceux qui boivent sucré).
- Bol ou boîte d’un demi-litre (minimum) avec couvercle (garde les aliments chauds plus longtemps).

Divers
- Appareil photo : attention au froid et à la neige. Pensez à changer les piles avant votre départ, mettez des piles au lithium, prenez piles ou batteries de rechange (que vous gardez sur vous).
- Une brosse à vêtements (pour enlever neige, glace, givre sur les vêtements et l’intérieur de la tente, mais aussi sur vos skis et fixations).
- Mouchoirs en papier, papier toilette, briquet.
- Une paire de jumelles (conseillé).
- Crème solaire (écran total) en stick (en tube ça gèlera)
- Lingettes hydratantes de préférence en pochettes individuelles (à garder sur soi, ainsi elles ne gèlent pas).
- Sacs pour ramener les déchets
- Sacs étanches légers pour protéger vos affaires personnelles dans la pulka
- Une couverture de survie.
- 1 bouteille type Nalgene pour la nuit
- Des chaufferettes pour les pieds et les mains peuvent êtres utiles.- Chaussures de randonnée avec bonne semelle isolante et permettant de mettre des chaussettes épaisses.


Couchage

- Sac de couchage basses températures fourni par GNGL
- Un drap de sac en Thermolite pour l'apport de chaleur (facultatif)
- Matelas autogonflant type Thermarest (environ 4 à 5 cm) fourni par GNGL


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur: aspirine ou équivalent
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre: prévoir 8 jours de traitement
(sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson (Hydroclonazone, Micropur)
• Bande adhésive élastique (Elastoplast) pour prévenir l'échauffement et les ampoules
• Jeu de pansements adhésifs
• Compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
• Traitement pour rhume et maux de gorge
• Crème type Biafine pour les brûlures


Trousse de secours

Une pharmacie collective complémentaire, fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.


Matériel fourni

Tente d’expédition commune pour 3 ou 4 personnes
Tente mess
Raquettes et bâtons
Chaussures grand froid
Veste et pantalon grand froid
Sac de couchage (température de confort : -30°C)
Tapis de sol autogonflant (5 cm d’épaisseur)
Pulka avec bâche de protection
Matériel de sécurité (téléphone satellite, spray au poivre et pistolet d’alarme) sous la responsabilité du guide
Matériel de cuisine collectif


Formalités et santé

Passeport

Passeport en règle pour les ressortissants français, belges ou suisses, dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada (voir également, plus bas, la rubrique « Formalités d’entrée ou de transit aux Etats-Unis » ; un voyage au Canada entraînant souvent le passage de la frontière US, votre passeport devra répondre aux critères mentionnés). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

AVE
Les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille (si et seulement si il figure sur leur passeport).
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

MINEURS
Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Attention ! Pour les mineurs, voyageant seuls ou accompagnés par un seul des parents, il faudra, en cas de contrôle, fournir un certain nombre de documents établissant la filiation de l’enfant et garantissant que le voyage est autorisé par les deux parents : un extrait d'acte de naissance avec filiation, une autorisation écrite pour le voyage par le (ou les) parent(s) absent(s), photocopie d'une pièce d'identité du (ou des) parent(s) absent(s). A ce propos, nous vous conseillons de contacter l'ambassade du Canada ou de consulter son site.

La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

USA
Si votre voyage au Canada vous amène à passer la frontière des Etats-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

PERMIS DE CONDUIRE
Pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les voyageurs français, belges ou suisses : présentation du billet aller-retour et de preuves de solvabilité (carte bancaire, chèques de voyage). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), éventuellement, hépatites A et B, rougeole. Aux randonneurs, on peut conseiller de se faire vacciner contre la rage, qui peut être transmise par morsure de renard, de sconse ou de chauve-souris.


Prévention Paludisme

Le paludisme est totalement absent, mais la possibilité de transmission d'autres maladies par d'autres insectes nécessite, en été, l'utilisation de répulsifs. Les tiques, en particulier dans le sud Ontario, peuvent être responsables de la maladie de Lyme (contre laquelle existe, au Canada, un vaccin, non disponible en France). Les moustiques, qui pullulent dès le mois de juin, peuvent transmettre le virus West Nile, moins cependant qu'aux Etats-Unis.


Autres risques

Ce sont les risques environnementaux et comportementaux communs aux pays de haut niveau sanitaire. Ils peuvent être, ici, fonction des différences climatiques entre le nord, péri-arctique, et le sud, tempéré, aussi nettes en hiver qu'en été.


Informations pratiques

Le système de santé canadien est l’un des meilleurs du monde. Il est toutefois raisonnable de s'informer auprès de la compagnie d'assurance des conditions de prise en charge des frais engagés en cas d'accident ou de maladie.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Cette expédition se déroule au-delà du cercle polaire en Terre de Baffin, au printemps. A cette période, les températures sont encore très froides, de jour comme de nuit. Le vent peut souffler très fort dans la vallée qui traverse le parc, et, de ce fait, peut faire chuter le mercure davantage ! Le climat est sec et plutôt ensoleillé, il n'est pas impossible d'avoir aussi du "white out" (jours blancs).

Habitants : Inuit à Iqaluit, Qikiqtarjuaq et Pangnirtung.

Faune : possibilité de voir des ours au début du séjour dans le fjord de North Pan.

Météo : temps assez stable. Température de -40 à +5°C. Peu de précipitations. Vents pouvant être très violents dans la vallée.

Distance du pôle Nord géographique : 2500 à 2650 km

Répartition jour/nuit : 16 à 20 heures de jour entre le début et fin du raid

Décalage horaire : GMT - 6 heures.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’informations avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte Grand Nord Grand Large.


 
Aller en haut de la page