Nouveauté Ski de fond et ski nordique Spitzberg - Circuit accompagné
Expédition : traversée de l'ouest du Spitzberg

22 jours
Difficulté physique 4
Code: SPZ040
à partir de 6950 € TTC
Prochain départ le : 19/04/2020
Infos techniques

Activités : Ski de fond et ski nordique
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Gaelle Grande - Spitzberg - Norvège
  • © Spitzberg - Norvège - Gaelle Grande
  • © Ski en direction de Geerdalen - Spitzberg - Norvège - Victor Labarre
  • © Spitzberg - Norvège - SPZ008 -  Jérôme Lefilliâtre
  • © Ski à pulka au Spitzberg - Norvège - Joël Le Coz
  • © Spitzberg - Norvège - Gaelle Grande
  • © Spitzberg - Norvège - Gaelle Grande
  • © Spitzberg - Norvège - Gaelle Grande
  • © Vallée de Reindalen - Spitzberg - Norvège - Gaelle Grande
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Ski de fond et ski nordique au Spitzberg : les points forts de votre circuit

  • Une véritable expédition à ski
  • L'autonomie totale dans un désert arctique
  • 16 jours de progression dans des paysages variés
  • Un itinéraire exclusif et une date de départ unique

Votre circuit au Spitzberg :

16 jours de ski en autonomie totale au Spitzberg, une véritable expédition qui vous mène à travers la partie ouest de l’archipel, de l’Isfjord à la baie de la Madeleine. 16 jours de progression dans une nature sauvage, sur la calotte glaciaire, entouré de montagnes fabuleuses et avec une chance de croiser l’ours blanc qui règne sur ces territoires. 16 jours à ski, où l’adaptation aux conditions météorologiques sera cruciale pour progresser et atteindre la baie de la Madeleine. Voilà une véritable expédition engagée, loin de l’initiation à l’Arctique, destinée aux amoureux des expéditions à ski en terres polaires.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
19/04/20 10/05/20 6950 € 5 pers.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transport aérien au départ de Paris, les transferts à Longyearbyen, 3 nuits en hôtel à Longyearbyen avec petit déjeuner, une nuit en bateau, la pension complète pendant l'expédition, l'encadrement par un guide français, le prêt du matériel de ski et de l'équipement grand froid, le matériel collectif, le matériel de sécurité, l'assistance médicale d'urgence.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d'inscription, les repas et boissons à Longyearbyen (hors petit déjeuner), vos affaires personnelles pour progresser à ski.


Programme

Jour 1 - Vol pour le Svalbard

Vol pour Longyearbyen, capitale de l’archipel du Svalbard. Accueil par votre guide, transfert à votre hébergement et première nuit en Arctique.

  • Type d'hébergement : en auberge


Jour 2 - Logistique et départ de l’expédition

Petit déjeuner avec votre guide et briefing sur l’expédition à ski. Après avoir vérifié votre matériel, préparé les pulkas, vous vous rendez au port. Un bateau vous attend pour vous conduire au pied des montagnes que vous apercevez de l’autre côté de l’Isfjord. Débarquement, courte progression sur le glacier pour trouver l’emplacement du premier bivouac. Une fois le bateau hors de vue, vous êtes seuls au cœur du Svalbard pour commencer votre expédition.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 3 à 18 - Expédition à ski

16 jours de progression à ski en autonomie totale, pour rejoindre la baie de la Madeleine, située à 79° Nord. La progression s’effectue dans de grandes vallées, sur glaciers, en contournant au mieux les montagnes en fonction des conditions météorologiques. Si la baie de la Madeleine n’est située qu’à 150 kilomètres de votre point de départ, vous en effectuez bien davantage avec de nombreux détours. Il est prévu une progression quotidienne à ski, mais il va falloir s’adapter aux conditions météorologiques. Il est fort probable que vous ayez parfois à passer des journées complètes au camp pour laisser passer le mauvais temps, puis que vous fassiez de longues et superbes journées de ski dans des conditions optimales pour rattraper le temps perdu.

L’adaptation étant la clé du succès de chaque expédition, celle-ci ne fait pas exception à la règle.

Votre itinéraire débute par la remontée du glacier de Borebreen, avant d’atteindre une chaîne de montagnes. Vous passez par l’endroit le plus accessible, avant de continuer votre progression dans des vallées glaciaires plus étroites.
A la sortie de ces vallées, vous allez atteindre le formidable glacier de Sveabreen. D’une largeur de 7 kilomètres, il offre des ambiances uniques pendant que vous progressez vers le nord pendant plusieurs jours. Au nord du glacier, il faut de nouveau passer une petite chaîne de montagnes, pour continuer sur la calotte glaciaire. Vous allez alors être dans un no man’s land glaciaire, cerné de montagnes.

En fonction de votre itinéraire, vous remontez sur le nord sur plus de 80 kilomètres, jusqu'à atteindre le glacier de Monaco qui marque la fin de votre progression et le début d’un changement de paysages.

Vous bifurquez alors vers l’est, où vous allez devoir slalomer et trouver votre passage entre de multiples sommets, pour enfin atteindre la baie de la Madeleine. En fonction du temps qu’il vous reste, vous pourrez peut-être utiliser un même camp pour quelques jours et explorer la baie en attendant la venue du bateau qui vous reconduit à Longyearbyen.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 19 - Retour à Longyearbyen

Comme toutes les expéditions, le transport pour atteindre et revenir des lieux reculés fait partie de l’aventure. En fonction des conditions de mer, il faudra 20 heures pour atteindre la capitale ; vous prendrez donc la mer en fin de matinée pour arriver le jour 20 au matin à Longyearbyen et retrouver la civilisation.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 20 - Longyearbyen

Arrivée à Longyearbyen et transfert à l’hôtel. Vous récupérez vos chambres, pour profiter d'un repos bien mérité… Repas libres. Nuit à Longyearbyen.

  • Type d'hébergement : en auberge


Jour 21 - Longyearbyen

Tout comme le jour 20, cette journée peut être utilisée pendant votre expédition à ski en cas de mauvaises conditions météorologiques. Il est donc possible que vous n’arriviez que ce jour à Longyearbyen.
Dans le cas contraire, cette journée est libre pour découvrir la capitale. N’hésitez pas à vous rendre au musée des expéditions polaires, ce qui vous rappellera sûrement quelques instants de "vécu" sur votre propre expédition.

  • Type d'hébergement : en auberge


Jour 22 - Vol retour pour la France

Transfert à l’aéroport et vol retour pour la France.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Maîtrise des techniques de base et pratique régulière du ski de fond. Perfectionnement aux différents pas et à la pratique « hors trace ». Les étapes peuvent atteindre 35 km environ. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

L'esprit du voyage

Ce voyage est une véritable expédition à ski en autonomie, qui traverse la côte ouest du Spitzberg du sud au nord. Avec votre groupe, vous allez vivre une expérience exceptionnelle, où l'adaptation aux conditions météorologiques et aux autres, sera la clé du succès de ce voyage.


Le rythme du voyage

16 jours de ski en itinérance et en autonomie totale. Votre progression s'adapte aux conditions météorologiques rencontrées pendant votre expédition. Il est possible d'être bloqué au campement sur quelques jours et de devoir rattraper ce retard par de plus longues journées de ski.


Nombre de participants

De 5 à 6 participants


Caractéristiques du circuit

Difficulté de l'expédition
Comme toutes les expéditions, la difficulté de celle-ci est en grande partie liée aux conditions météorologiques. Il faut vous attendre à 16 jours de progression à ski, en autonomie totale, totalement isolé. Une journée classique de progression comprend environ 6 heures de ski pur.
En plus de votre journée de ski, il faut participer chaque soir au montage du camp, et aux tours de garde (voir ci-dessous). Cela engendre une fatigue supplémentaire qui va croître au fur et à mesure de votre avancée, et qui peut être renforcée par une progression dans de mauvaises conditions météorologiques.

Tour de garde
Votre expédition se déroule sur le territoire de l'ours blanc. Votre guide est armé, et vous avez également à votre disposition un pistolet d'alarme. Chaque nuit, un tour de garde vous est attribué. Vous devez surveiller les alentours du camp pour vérifier l'arrivée éventuelle d'un ours polaire et, le cas échéant, réveiller le guide. En fonction du nombre de personnes dans le groupe, un tour de garde dure entre 1h et 1h30. Cette durée peut varier tout au long de votre itinéraire en fonction des conditions et de la fatigue du groupe.

Progression sous le soleil de minuit
Cette expédition s'effectue fin avril-début mai, quand la nuit a disparu de l'archipel. Votre progression s'effectue dans une lumière permanente. Vous êtes totalement libéré des contraintes de temps et d'heure, vous avancez à ski et montez le camp quand vous le souhaitez. Il est donc possible que vous ayez un rythme complètement décalé par rapport à vos habitudes.

Retour en bateau
Le retour de votre expédition s'effectue sur un bateau (10 places). Le matériel est arrimé sur le pont. Il y a 7 lits permanents, et la possibilité d'aménager d'autres espaces de couchage. Le trajet prend environ 18-20 heures, en fonction des conditions météorologiques.


Hébergement

A Longyearbyen
En guest house (coal miners cabin ou similaire), en chambre double ou triple selon la répartition du groupe. Le petit déjeuner, les serviettes de toilette et un peignoir de bain sont inclus, ainsi que du savon. Le Wifi est disponible dans chaque chambre, ainsi que dans le bâtiment principal, qui abrite un bar et un restaurant de qualité.
Notre local matériel chauffé pour essayer votre matériel et préparer vos pulkas se situe dans le même bâtiment, ce qui facilite la préparation de votre voyage.

Pendant le raid à ski
Logement sous tente d'expédition (modèle The North Face VE25 ou similaire), à deux personnes par tente. Les repas sont pris dans une tente "mess" (tente principale pouvant accueillir tout le groupe). Tout le matériel nécessaire est fourni, voir la rubrique "matériel fourni".

Nuit en bateau:
Pour revenir de la Baie de la Madeleine, une nuit en bateau est nécessaire. Logement en cabine de 4 personnes, sanitaires à partager.


Nourriture

A Longyearbyen, les petits déjeuners sont pris à l’auberge.

Pendant l'expédition
Vous disposez d'un pack journalier, comprenant vos repas de la journée et vos vivres de course.
Voici un exemple de pack journalier :
Petit déjeuner : muesli au chocolat, biscottes, beurre, confiture, thé, café, chocolat chaud.
Déjeuner : soupe ou nouille chinoise, purée, thé, café.
Dîner : saucisson, cacahuètes, soupe, plat lyophilisé (une recette différente chaque jour), dessert lyophilisé (un jour sur deux), gâteau type brownie, thé, café, chocolat chaud.
Vivre de course : barres de céréales, sachet de fruits secs, boisson isotonique.

Pour l'ensemble de la journée, vous avez à votre disposition du thé, du café et du chocolat chaud. Un maximum d'éléments sont lyophilisés, pour gagner du poids et de la place dans votre pulka. Chaque pack journalier pèse environ 1.2kg.

N'hésitez pas à emmener une spécialité locale de votre région à partager avec l'ensemble du groupe, pour vous remonter le moral après une journée difficile ou fêter une très belle journée de progression.


Encadrement

Encadrement par un guide français GNGL, diplômé d'Etat, et ayant une expérience des expéditions à ski en Arctique, dont le Spitzberg.


Préparation psychologique

Vous devez être préparé mentalement à sortir complètement de votre zone de confort, et à vous adapter à des conditions arctiques. Au fur et à mesure de votre progression et des difficultés rencontrées, la fatigue va s'accumuler, mais les efforts ne vont pas se réduire. Il faudra toujours avancer à ski, aider au camp, et effectuer les tours de garde, quelque soit votre fatigue. Certains jours seront donc beaucoup plus difficiles que d'autres, et c'est le mental qui prendra le relais de votre physique.


La sécurité

Pour assurer votre sécurité face à l'ours blanc, votre guide est armé d'une arme avec des munitions létales, ainsi que d'un pistolet d'alarme (tirant des fusées éclairantes). Le pistolet d'alarme est à la disposition du groupe pour les tours de garde, et pour aller aux toilettes. Le guide est la seule personne habilitée et entraînée pour utiliser l'arme face à l'ours.

Le guide dispose d'un téléphone satellite, d'une balise sarsat, d'un GPS et d'une balise Garmin. Il à a sa disposition une trousse de secours complète, adaptée aux conditions arctiques.
Vous avez par personne un appareil de recherche de victimes d'avalanche, une sonde et une pelle.

Cette expédition bénéficie d'un service médical d'urgence 24/24h et 7/7j. Veuillez lire la rubrique "formalités et santé" de la fiche technique à ce propos.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l'ensemble de vos affaires dans deux sacs; un petit sac souple qui ira en cabine pendant le voyage en avion, et un bagage souple ou une valise qui ira en soute.

Ranger ses affaires dans la pulka
Nous vous conseillons de répartir vos affaires personnelles dans de petits sacs étanches (ou sac poubelle) que vous allez mettre dans la pulka pour l'expédition.
Votre valise ou votre sac souple sera rangé dans notre entrepôt à Longyearbyen en attendant votre retour.

Sac souple
Nous vous conseillons de prendre un sac (30-35L) avec vous en cabine et pendant l’expédition. Il pourra être utile pour ranger votre appareil photo sur le dessus de la pulka (par exemple), ou pour partir une journée sans les pulkas avec votre repas de midi (si vous êtes en avance sur l'itinéraire par exemple).

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique...
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat


Vêtements

Pour la progression à ski
Une paire de chaussettes chaudes, en laine ou en tissu synthétique
Un collant chaud, en laine ou en tissu synthétique
Un pantalon imperméable, en tissu déperlant
Un sous-pull chaud, en laine ou en tissu synthétique
Une fourrure polaire
Une doudoune
Une veste imperméable sans doublure, en tissu déperlant, avec capuche
Une paire de sous-gants, en laine, en polaire ou en tissu synthétique
Une paire de moufles
Une cagoule
Un bonnet

Pour la vie au campement
Une paire de gants type gants de ski, pour pouvoir manipuler les tentes, arceaux...
Une paire de chaussettes chaudes, en laine ou en tissu synthétique
Un collant chaud, en laine ou en tissu synthétique
Un sous-pull chaud, en laine ou en tissu synthétique
Une paire de chaussures grand froid (type Sorel) ou de chaussures de montagne, chaudes et imperméables.

Pour la nuit au campement
Un masque pour les yeux (la lumière est permanente)

Comment connaître les quantités d'affaires à prendre ?
Pour les sous-vêtements techniques (chaussettes, collants, sous-pull), il vous faut au moins un change que vous pouvez mettre le soir pendant que vos affaires de la journée sèchent. C'est le minimum pour assurer votre confort et votre sécurité. Au-delà, vous choisissez de prendre des exemplaires supplémentaires pour votre propre confort et vous changer plus souvent, mais c'est un choix personnel. Rappelez-vous que vous devez tracter vos affaires personnelles, en plus de la nourriture et des affaires communes qui sont dans votre pulka.

Gants
Nous vous conseillons une paire de sous-gants avec des moufles pour skier, et une paire de gants de ski pour manipuler les objets au campement le soir. Une troisième paire de gants de votre choix est nécessaire pour des raisons de sécurité (paire de gants mouillée, égarée...).


Equipement

N'hésitez pas à consulter la rubrique "matériel fourni" ci-dessous. En plus de l'équipement que nous fournissons, nous vous conseillons :

Pour la progression à ski
Un masque néoprène (en cas de grand froid)
Un masque de ski (en cas de grand vent)
Une paire de lunettes de soleil, classe 3 au minimum
Crème solaire, en stick (elle va geler si elle est liquide)
Un sac pour protéger vos vêtements dans la pulka (sac étanche, sac poubelle...)
Chaufferettes pour les pieds et les mains
Une couverture de survie

Pour la nuit au campement
Un oreiller gonflable
Une bouteille (pour le petit besoin de la nuit)
Une brosse à vêtements (pour enlever la neige éventuelle sur vos affaires)

Pour la vie au campement
Lingettes hydratantes ou un savon sec pour la toilette
Papier toilette
Mouchoirs en papier
Un briquet ou une boite d'allumettes
Une paire de jumelles
Sacs poubelle pour conserver vos déchets jusqu'à Longyearbyen

Pour les repas
Une bouteille Isotherme, type thermos, d'un litre minimum
Un couteau

Appareil photo/vidéo
Prévoyez une ou deux batteries (ou jeu de piles) supplémentaires. Nous vous fournissons un système de recharge par panneau solaire, mais mieux vaut être prévoyant de votre côté en cas de mauvaises conditions pour utiliser le panneau solaire.


Pharmacie personnelle

Liste donnée à titre indicatif :
Vos médicaments habituels
Médicaments contre la douleur
Anti-diarrhéique
Antiseptique intestinal
Traitement antibiotique à large spectre: prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
Pommade anti-inflammatoire
Collyre
Pastilles purifiantes pour l’eau de boisson
Bande adhésive élastique
Jeu de pansements adhésifs
Compresses désinfectantes
De la vaseline pour les gelures
Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie, OBLIGATOIRE)
Traitement pour rhume et maux de gorge
Crème pour les brûlures


Matériel fourni

Pour la progression à ski
Une pulka
Une paire de skis, fixation norme 75, OAC ou Icetrek selon votre pointure
Une paire de bâtons
Une paire de chaussures de type Baffin Guide Pro, Sorel ou Baffin Crossfire selon votre pointure

Pour la nuit au campement
Une tente trois places type The North Face VE25 (pour 2 personnes)
Un matelas de sol type Thermarest Xtherm
Un sac de couchage grand froid type Carinthia D1200X (confort -37°C)
Un drap de sac type Sea To Summit Thermolite Reactor

Pour la vie au campement
Un pantalon grand froid type Carinthia ECIG 3.0 (prévu pour -30°C)
Une veste grand froid type Carinthia ECIG 3.0 (prévue pour -30°C)
Tout le matériel commun nécessaire pour les repas (grande tente, réchauds, etc)

Pour les repas
Une cuillère
Un mug isotherme
Une thermos (capacité 1L)

Pour recharger vos appareils électroniques
Un panneau solaire
Une batterie commune pré-chargée, et se rechargeant avec le panneau solaire. Sortie en 12V et USB.


Formalités et santé

Passeport

Passeport valide pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.


Vaccins Obligatoires

Aucune vaccination obligatoire.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre :
- diphtérie ;
- tétanos (complication possible de gelures graves) ;
- poliomyélite ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- hépatite B (maladie sexuellement transmissible) ;
- hépatite A (maladie transmise par l'alimentation) ;
- éventuellement contre la rage, pour des séjours plus longs et rustiques que les voyages touristiques ordinaires.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents en fonction des conditions du voyage (durée, hébergement, déplacement) et peuvent être dus : à la région elle-même ; aux conditions climatiques parfois extrêmes ; aux moyens de déplacement utilisés sur place.

La région.
Si, l’hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans les zones tempérées ou chaudes, l’été, leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Risque, en particulier, de toxi-infections alimentaires dues aux viandes de chasse, aux aliments contaminés par des déjections d'animaux sauvages ou par leur mauvaise conservation à bord des bateaux de croisières.

Les conditions climatiques.
L'extrême rigueur des hivers péri-polaires représente un risque lors de raids à ski, en raquettes, en traîneau ou à motoneige, plus que lors de confortables croisières.
Une bonne information avant le voyage, permettra d'éviter les gelures graves.
En cas d'onglée ou d'engourdissement, il faut :
- boire abondamment,
- réchauffer,
- ne pas fumer,
- ne pas ôter les chaussures (risque de ne pas pouvoir les remettre si le raid n'est pas terminé).
En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence.

Moyens de déplacement.
Les voyages dans les régions polaires se font souvent en bateau de croisière. Les risques, liés surtout au confinement en espace clos, sont (quelle que soit la latitude) de toutes les affections contagieuses, respiratoires, alimentaires…
Il y a en général, et bien que la législation maritime soit floue à ce sujet, un médecin à bord (dont les consultations ne sont pas comprises dans le prix du voyage). Il est important de se faire préciser tout cela avant le départ.


Service médical 24h/24 – 7j/7

Ce voyage fait partie de ceux que nous qualifions de voyage en milieu isolé ou de voyage en altitude.

Pour vous permettre de vivre cette expérience en toute sécurité, nous avons mis en place un partenariat avec l’Ifremmont, l’institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne, basé à Chamonix.

Durant votre voyage, vous pourrez donc bénéficier d’un service médical d’urgence. Ce service vous permet d’avoir accès par téléphone 24h/24 et 7j/7 à un médecin spécialiste de l’altitude et des conditions isolées. En cas de problème médical, vous serez mis en relation par votre guide avec l’un des médecins.

Vous avez également la possibilité de réaliser une téléconsultation avant départ. Celle-ci est optionnelle et son coût est de 50€. En cas de doute sur une pathologie particulière qui vous concerne, nous vous recommandons vivement d’avoir recours à cette téléconsultation. Elle vous permettra de faire le point avec des médecins spécialistes de l’altitude. Vous partirez donc rassuré et avec des consignes claires.

Il est important de préciser que le service médical d’urgence ne remplace pas une assurance rapatriement. Il s’agit d’un service de téléconsultation médicale qui permet de poser un premier diagnostic.

Soucieux d’assurer toujours plus votre sécurité lors de nos voyages, nous avons souhaité intégrer ce service de manière totalement gratuite pour nos clients.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

A cette période, le jour est permanent au Spitzberg, c'est le printemps. Les températures restent toutefois négatives, et peuvent encore atteindre -40°C sur certaines journées. La moyenne est toutefois autour de -15°C, sans le vent. Le vent est un élément variable de votre voyage. Il est souvent présent sur l'archipel, et accentue l'effet négatif des températures. En cas de vent très violent, il est possible de patienter au campement en attendant que cela passe. La moyenne de précipitation est faible à cette période de l'année, il est possible que vous ayez un peu de neige pendant votre séjour, mais normalement en faible quantité. Le plafond nuageux est généralement bas, même s'il est possible d'avoir des journées avec un grand ciel bleu.

Enfin, votre expédition durant 16 jours complets et le climat étant plus aléatoire et changeant que jamais, attendez-vous à avoir tout type de conditions, et à devoir vous y adapter du mieux possible.


 
Aller en haut de la page