Nouveauté Autotour Alaska - Voyage Alaska - Denali Highway
Hors des sentiers battus d'Alaska

11 jours
Difficulté physique 1
Code: USAL24
à partir de 1860 € TTC
Voyage réalisable : juin à août
Infos techniques

Activités : Autotour, Observation animalière, Randonnée
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Kantishna Roadhouse/Doyon Tourism - Denali National Park - Etats-Unis
  • © Kantishna Roadhouse/Doyon Tourism - Denali National Park - Etats-Unis
  • © Aramark - Denali National Park - Alaska - Etats-Unis
  • © Aramark - Mont McKinley - Denali National Park - Alaska - Etats-Unis
  • © Travel Alaska OT - Denali National Park - Alaska
  • © Gérard Picard - Alaska
  • © Gérard Picard - Denali National Park - Alaska - Usa
  • © Bryan Petrtyl/nps.gov - L ancienne mine de Kennecott - McCarthy - Alaska - Etats-Unis
  • © Kantishna Roadhouse/Doyon Tourism - Denali National Park - Etats-Unis
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Autotour Alaska : les points forts de votre voyage

  • Les grands espaces sauvages d'Alaska
  • L'observation de la faune
  • L'excursion guidée dans le parc national de Denali
  • Les routes en gravier : Old Denali Highway et McCarthy Road

Votre voyage en Alaska :

Un itinéraire original d'Anchorage au parc de Denali en traversant deux routes historiques : la Denali Highway et la McCarthy Road. Territoire sauvage que vous explorez en 4x4 pour parcourir ces deux pistes qui donnent accès à des panoramas exceptionnels et découvrir l'Alaska autrement. Vous êtes plongé dans l'immensité des paysages qui abritent une faune abondante. Vous croiserez peut-être au hasard des routes : grizzlis, ours noirs, orignaux, loups... Ce voyage offre une variété de paysages étonnants qui ne vous laisseront pas indifférent.


Périodes de départ et tarifs

Du 01/06/2017 au 30/08/2017

 • Forfait hôtel :
   Base 2 personnes : 3120 € par personne
   Base 3 personnes : 2410 € par personne
   Base 4 personnes : 1860 € par personne


Le prix comprend :

L'hébergement, la location d'un véhicule, une excursion à la journée en bus dans le parc national de Denali (env. 7-8h) incluant un déjeuner, les documents de voyage.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d'inscription, le transport aérien, le transfert à Anchorage, les activités optionnelles, l'essence, les repas, les pourboires, l'entrée des parcs.


Programme

Jour 1 - Anchorage

Arrivée à Anchorage, transfert libre pour le centre-ville.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Anchorage - Glennallen

Prise du véhicule de location, puis route pour Glennallen en passant par la Glenn Highway. Vous traversez de beaux paysages le long de la vallée de la Matanuska River, visiter de la ville de Palmer et la plaine de l'Alaska, où vous pouvez rencontrer des agriculteurs. Vous pourrez également apercevoir le glacier de Matanuska, aux dimensions impressionnantes : 39 km de long sur 7 km de large.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 182 km


Jour 3 - Glennallen - McCarthy

Route pour Chitina. L'itinéraire passe par Copper Center, la plus ancienne communauté de cette région. Durant l'hiver 1898, l'année de la ruée vers l'or, beaucoup de chercheurs d'or passèrent l'hiver à cet endroit avant de poursuivre leur chemin jusqu'au Klondike. Vous continuez au bout de la route jusqu'au village de McCarthy, au cœur du parc national Wrangell-St Elias. Installation pour deux nuits en lodge. Vous traversez un peu moins de 100 km de route non goudronnée (environ 3h) le long de la McCarthy Road. Construite en 1909 comme voie ferroviaire pour favoriser les échanges avec la mine de Kennicott, elle a été abandonnée en 1938, et ce n'est que dans les années 1970 que la route prit forme. Profitez des points de vue sur les montagnes, ponts et vestiges d'époque tel que Kuskulana Bridge ou encore Gilahina Trestle.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 325 km


Jour 4 - McCarthy - Kennicott

La population actuelle de McCarthy compte 28 habitants. De nombreuses activités s'offrent à vous aujourd'hui, comme la visite de l'ancienne ville minière de Kennicott à environ 8 km de McCarthy, mais aussi plusieurs randonnées avec ou sans guide, ou encore le survol du parc en avion - le plus grand parc national des Etats-Unis - pour découvrir ses étendues de glace. On y trouve le second plus haut sommet du pays, le mont Elie qui culmine à 5489m.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 5 - McCarthy - Valdez

Une route spectaculaire vous mène à Valdez dans un paysage de montagnes et de glaciers. Arrêts au glacier Worthington, aux chutes Horse Tail, Bridal Veil et à la passe aux saumons à l’entrée de Valdez.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 286 km


Jour 6 - Valdez

Journée libre à Valdez. Vous pourrez découvrir les environs, partir pour une excursion en kayak vers Shoup Glacier ou faire une croisière pour approcher le célèbre glacier Colombia au cœur du Prince William Sound et découvrir la faune et la glace qui vêle.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 7 - Valdez - Denali

Départ pour le parc national de Denali via la Denali Highway en passant par Paxon, vous continuez ensuite jusqu'à Cartwell. Cette route est l'une des plus belles d'Alaska, offrant de magnifiques panoramas à travers la toundra, les montagnes de l'Alaska Range et les glaciers. Le long des 216km de route non goudronnée, la vitesse ne dépasse 50-80 km/h. Ouverte en 1957, c'était la première voie d'accès au parc national de Denali. Elle passe par Tangle Lake, puis longe la région d'Amphitheater Mountains pour arriver au point le plus haut de la route, Mclaren Summit (environ 1242m).

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 562 km


Jour 8 - Parc national de Denali

Vous partez pour une visite guidée en bus à l'intérieur du parc. Créé en 1917, le Denali National Park représente aujourd’hui une superficie de 2,4 millions d’hectares (24000 km²). L'origine du nom Denali vient des Indiens Athabaska et signifie "le grand". Son sommet, le McKinley (Denali), est la plus grande montagne d’Amérique du Nord (6194m). La plupart des animaux vivant dans le parc, ainsi que les plantes, sont des espèces protégées. On y trouve par exemple des ours, des caribous, des élans, des chèvres de montagne, des loups, des renards, des loutres et de nombreuses espèces d'oiseaux. Une seule route mène au parc Denali, la Denali Park Road (149 km de long). A mi-chemin se trouve l'Eielson Visitor Center où l'on peut découvrir le centre et admirer la vue sur le Mt McKinley. Votre guide s'arrêtera au gré des rencontres avec la faune. Retour à l'entrée du parc par la même route.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 9 - Parc national de Denali - Palmer

Route en direction de Palmer. Vous pourrez faire un arrêt dans le village de Talkeetna. De nombreuses activités en option sont possibles, comme un survol en hélicoptère du parc de Denali ou une sortie de pêche. Vous continuez ensuite jusqu'à votre hébergement situé en pleine nature.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 368 km


Jour 10 - Palmer

Journée libre pour découvrir Palmer et ses alentours. Depuis le lodge, il est possible de participer à un survol en hélicoptère pour observer les glaciers de la région.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 11 - Palmer - Anchorage - retour

Route en direction d'Anchorage, restitution du véhicule au centre-ville puis transfert libre à l'aéroport pour votre vol retour.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Voiture , 80 km


Important itinéraire

Il faut respecter la limite de 50-60km/h sur la Denali Highway, une grande partie de la route étant non asphaltée, la vigilance est de rigueur.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de participants

De 1 à 6 participants


Début du séjour

Anchorage


Fin du séjour

Anchorage


Caractéristiques du circuit

Séjour en autotour pour découvrir les paysages de ce superbe Etat d'Amérique du Nord, dans un cadre de montagnes, forêts et glaciers. Vous pouvez organiser vos journées selon vos envies, sachant que vos hébergements sont réservés pour l'étape du soir. Vous avez tout loisir de découvrir différents sites grâce à votre véhicule de location et pratiquer des activités. Il existe de nombreuses possibilités : randonnées, rafting, marche sur glacier, balade en kayak, etc..


Hébergement

Hôtels
Similaires aux hôtels en Europe. Ils incluent parfois le petit déjeuner et disposent souvent d’un restaurant. Catégorie majoritairement utilisée : ** et ***.
Pour les hôtels et motels : les chambres sont spacieuses et comportent soit 1 lit (king, queen ou double), soit 2 grands lits. Possibilité d'opter pour une formule avec hébergement en catégorie supérieure sur demande.

Motels
Souvent situés à proximité d'un axe routier, hors d'une agglomération ou à sa périphérie. Ils louent des chambres ou des appartements meublés, parfois disposant d’une cuisinette. Le motel comporte des unités de logement isolées sous forme de pavillons, ou groupées en lotissement de plain-pied, indépendantes et dotées chacune d'une installation sanitaire complète. Un garage ou des abris à voiture se trouvent à proximité immédiate des chambres offertes à la clientèle. Les motels ne proposent presque jamais le petit déjeuner, et disposent parfois d'un restaurant.

Lodges/chalets
Ces établissements situés en dehors des villes sont souvent composés d'un établissement principal avec la réception, les salons, salle de restaurant et parfois aussi des chambres. Dans des bâtiments situés aux alentours, se trouvent des unités indépendantes éparpillées, souvent des chalets en bois. Ils peuvent disposer de cuisine et sont idéals pour les familles et proposer différentes formules de couchage.


Nourriture

Les repas sont à votre charge.


Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien. N'hésitez pas à nous consulter.


Documents de voyage

Le carnet de voyage consiste en un descriptif de votre séjour, c’est-à-dire un itinéraire jour par jour, incluant des suggestions d’activités et les incontournables à visiter. Il regroupe les informations importantes pour votre voyage comme les adresses de vos hébergements, les numéros de réservations et les bons d’échanges pour toutes les prestations.
Nous vous rappelons qu’il n’y a pas d’accueil à l’aéroport. Rendez-vous directement au comptoir du loueur de véhicule.
Tous les contacts nécessaires au bon déroulement de votre voyage vous seront transmis dans le carnet de voyage qui vous sera adressé 2 semaines avant votre départ.


Informations pratiques

Type de véhicule : véhicule de location de type Standard SUV. Obligatoire pour cet itinéraire empruntant des routes non asphaltées.

Ce prix comprend :
- Un kilométrage équivalent à environ 160km/jour
- Assurance au tiers de 1 million d'euros
- Assurance CDW VIP qui couvre pneu et pare-brise (franchise de 500 USD).
- Assurance axes locales telles que la TVA/taxes fédérales et gouvernementales

Ce prix ne comprend pas :
- Les options : conducteur additionnel.
- En option : l'assurance complémentaire personnes transportées (PAI)
- L'assurance Protection des Effets Personnels (PEP)

Conditions d'application et informations complémentaires :
- Le véhicule doit être restitué entre 10h et 15h, et propre.
- Le conducteur doit être âgé de 21 ans minimum pour louer un Standard SUV et de 25 ans minimum pour louer un Large SUV.
- Une carte bancaire internationale (pas de carte Electron, Maestro ou Kyriel) et au nom du conducteur est obligatoire.
- Un dépôt de garanti de 500 USD sera prélevé à la prise du véhicule.
- Les jours non utilisés ne sont pas remboursables. En cas de prolongation sur place, le tarif applicable sera supérieur au tarif prépayé
- Des frais d'abandon peuvent s'appliquer selon distance et catégorie
- Les suppléments, rachat de franchise, options, taxes et frais divers (non inclus dans le tarif), sont donnés hors taxes et à titre d information. Ils sont proposés et payables sur place, et susceptibles d'être modifiés sans préavis.

Remarques : les taxes locales peuvent évoluer en cours d’année.
La restitution du véhicule devra se faire à la même heure que la prise en charge. En cas de retard, des heures supplémentaires ou une journée de location seront facturées au tarif officiel local (supérieur à nos tarifs négociés).

Age minimum : 21 ans ou 25 ans selon le type de véhicule loué. Toutefois, les conducteurs ayant entre 21 et 24 ans doivent payer une surtaxe de 32 USD/jour pour pouvoir louer un véhicule

Conditions permis de conduire : pour louer un véhicule, un permis de conduire valide de plus d’un an est requis et doit être présenté au comptoir.
Les personnes venant de l'étranger doivent présenter un permis de conduire lisible, valide et non périmé, émis par leur pays de résidence ainsi qu’un permis international (IDP)*. Aucun permis d'apprenti ni photocopie ne sera accepté. Les permis de conduire temporaires ne sont acceptés qu'en raison d'un changement de domicile ou s'ils remplacent un permis perdu ou volé.

Si le permis ne comporte pas de photo, la description apparaissant sur le permis doit correspondre au locataire.
IDP* : International driver’s permit non obligatoire pour les ressortissants européens.

Remarques : carte de crédit
Tout conducteur doit avoir une carte de crédit valide pour effectuer une location, sinon, on ne peut louer un véhicule. Lors de la location, le préposé au comptoir prendra une EMPREINTE de votre carte, sans la débiter. Au retour votre carte sera débitée uniquement si : le réservoir d’essence n’est pas plein (voir politique en matière de carburant) ou si des dommages au véhicule – non inclus dans la couverture – surviennent au véhicule (exemple ; brûlure de cigarette, accident en état d’ébriété,…).
Dans tous les cas, nous vous recommandons de bien lire le contrat sur place.
Si vous apposez vos initiales et signez le contrat avec des assurances complémentaires, le loueur débitera votre carte de crédit en conséquence et ce montant n'ouvrira droit à aucun remboursement de notre part.

Les véhicules fonctionnent à l’essence uniquement (pas de diesel !).

Avant de partir :
Renseignez-vous auprès de votre banque pour vous assurer de la compatibilité de votre carte bancaire internationale pour effectuer le retrait du véhicule.
Vérifiez que l’option internationale de votre carte de crédit est activée, et que le plafond est suffisant pour couvrir le montant de la franchise.

Lors du retrait de votre véhicule :
- Présentez au loueur carte bancaire et permis de conduire au nom du conducteur principal figurant sur la réservation ainsi que les permis des conducteurs additionnels afin qu’ils soient assurés (selon votre devis)
- Si vous avez pris des compléments de protection ou services optionnels, ils doivent figurer au contrat, pensez à le vérifier (vous pouvez demander un contrat rédigé en français)
Et inversement, regardez bien que les options et assurances réservées n’apparaissent pas dans les suppléments à payer ; n’oubliez pas que tout contrat signé engage votre responsabilité.
- Contrôlez l’état du véhicule avant de prendre la route et faites inscrire au contrat tout dommage constaté.


Vos dépenses

Etats-Unis : dollar US.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

Le bagage à main est limité à 8 kilos et le bagage en soute à 23 kilos.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.


Vêtements

Compte tenu du climat, il faut prévoir des vêtements pour tous les temps. De bonnes chaussures de marche, des vêtements imperméables, des vêtements techniques et respirants si vous faites de la randonnée.

IMPORTANT : pour pallier à un éventuel retard de votre bagage, nous vous recommandons de partir avec quelques vêtements de rechange.


Formalités et santé

Passeport

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ».

MINEURS NON ACCOMPAGNES
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : passeport ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA
Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

ESTA
Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage) à leur nom et prénom tels qu'ils sont mentionnés sur les billets d'avion. Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). Depuis le 20 décembre 2016, les voyageurs sont invités à indiquer dans le formulaire de demande leurs noms d'utilisateurs des réseaux sociaux ; l'administration américaine justifie cette requête, à laquelle il n'est pas, pour le moment, obligatoire de répondre, par des raisons de sécurité. L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

PASSEPORT D'URGENCE (France)
Les détenteurs d’un passeport d’urgence devront obligatoirement faire une demande de visa auprès du consulat américain à Paris, quelle que soit la raison de leur voyage.
Vous retrouverez cette rubrique sur le site de l'ambassade des Etats-Unis à Paris : http://french.france.usembassy.gov/niv-exemption.html (rubrique « Visas », puis « Séjour temporaire », puis « Programme d'exemption de visa »).

ENTREE AUX ETATS-UNIS
A l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps... Il est à noter que de nombreux aéroports américains sont désormais équipés de bornes formalités automatisées, qui permettent d'accélérer notablement le mouvement (pourvu que les officiers de l'immigration en autorisent l'accès).
Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire (en cas de transit par un aéroport canadien, celui-ci sera considéré comme point d'entrée aux Etats-Unis et la procédure suivante devra être respectée). Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale. Les voyageurs souhaitant verrouiller leurs bagages de soute le feront avec un système TSA (Transportation Security Administration), qui en permet l'ouverture éventuelle sans forçage par les douanes américaines.
Si vous entrez aux Etats-Unis par voie terrestre, même pour une simple excursion, vous devrez remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (tarif mars 2015 - en dollars américains uniquement) et présenter les passeports mentionnés ci-dessus.

VOYAGEURS EFFECTUANT UN TRANSIT AERIEN PAR LE CANADA
Depuis le 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.

APPAREILS ELECTRONIQUES
De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

La France, la Belgique et la Suisse relèvent du Programme d’exemption de visa. Les ressortissants français, belges ou suisses n’ont donc, en principe, pas besoin de visa pour se rendre aux Etats-Unis dès lors qu'ils disposent du passeport requis (voir rubrique « passeport »). En revanche, toute personne dont le voyage requiert (voir ci-après, par exemple) l’obtention d’un visa devra se rendre elle-même au consulat des Etats-Unis, à Paris pour les Français.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite, les hépatites A et B et, selon les conditions de voyage la typhoïde et la rage.


Autres risques

L'émergence et l'extension de certaines affections virales, transmises par des piqûres d'insecte (dengue, virus West Nile, maladie de Lyme), rend souhaitable l'utilisation de répulsifs dans certains Parcs Nationaux où les moustiques ou les tiques sont nombreux et incommodants, sans être obligatoirement dangereux. Si un voyage en Amérique du Nord n'expose pas aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs. Presque tous les biotopes existent en Amérique du Nord. Leurs risques propres aussi. Nous les avons décrits sur notre site internet dans nos recommandations générales. Vous les retrouverez, en fonction de votre voyage, en vous reportant au chapitre correspondant : risques urbains (circulation, petite délinquance...), plongée sous-marine, haute-montagne, soleil et chaleur, froid...


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins et, en particulier, des hospitalisations, en Amérique du Nord, nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d'assurance assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge, surtout, et clauses d'exclusion).


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Avant même de présenter le climat américain, il est nécessaire de préciser qu'aux Etats-Unis les températures sont exprimées en degrés Fahrenheit et non pas en degrés Celsius comme en Europe. La conversion des uns aux autres n'est pas des plus simples.
Pour passer des Fahrenheit aux Celsius, la méthode rigoureuse et qui donne un résultat précis peut réclamer une calculette !
Il faut en effet soustraire 32 à la température exprimée en degrés Fahrenheit, multiplier par 5 puis diviser par 9. On obtiendra ainsi 104°F = 40°C ou 17,6°F = -8°C. Rappelons que 32°F = 0°C.

Il existe une autre méthode, plus accessible au calcul mental, et qui donne un résultat approximatif convenable.
Il s'agit de soustraire 30 à la température en Fahrenheit, diviser par 2, puis d'ajouter 10% du résultat, si celui-ci est positif, ou de soustraire 10%, s'il est négatif.
On obtiendra ainsi 104°F = 40,7°C ou 17,6°F = -6,8°C. On peut tout à fait se satisfaire de cette approximation, de l'ordre du degré Celsius ; avec cette méthode 32°F = 1,1°C.

Après cela, les voyageurs les plus sensibles à la température jugeront qu'il est peut-être plus simple de se munir d'une petite table de conversion Fahrenheit-Celsius !

Sans aller jusqu'à dire que la complexité du climat américain est à l'image de celle du rapport Fahrenheit-Celsius, il est néanmoins évident qu'un pays aux dimensions continentales présente des climats très variés. Pour ne parler que des températures, disons simplement qu'une différence de 40°C entre les températures extrêmes de deux points des Etats-Unis dans la même journée est chose fréquente, et cela sans prendre en compte les températures polaires de l'Alaska !

Parmi les facteurs expliquant la variété de ces climats, il faut, bien entendu, rappeler l'exceptionnelle extension en latitude que présentent les Etats-Unis : le point le plus au nord de la Nouvelle-Angleterre se situe au niveau du 50e parallèle, alors que le sud de la Floride est proche du tropique du Cancer, au niveau du 25e parallèle. Ces latitudes correspondent à peu près aux emplacements de Bruxelles ou de Prague pour le nord et des îles Canaries ou d'Assouan, en Egypte, pour le sud !

Les reliefs sont un autre élément déterminant les différents climats américains.
Tous les grands massifs montagneux des Etats-Unis sont orientés nord-sud. Dès lors, ils forment des obstacles naturels aux influences maritimes, tant pacifiques qu’atlantiques. L'Ouest en donne une illustration frappante : ce sont les hauteurs de la Sierra Nevada qui, en arrêtant les nuages venus du Pacifique, sont responsables du caractère désertique du Grand Bassin, où se situe, entre autres, la Vallée de la Mort.
Si la présence de montagnes influe sur le climat, leur absence le fait tout autant. C'est le cas pour les Grandes Plaines où aucun relief élevé n'entrave la circulation nord-sud des masses d'air polaire et tropical. Raison de grands contrastes saisonniers. En effet, alors qu'en hiver l'air froid polaire peut descendre très loin vers le sud, en été, l'air chaud tropical en provenance du Golfe du Mexique remonte très haut vers le nord.

Enfin, la présence et la nature des courants marins sont un élément à prendre en compte. Si le Gulf Stream (courant chaud) caresse la Floride, l'essentiel du littoral atlantique américain est, au contraire, refroidi par le courant du Labrador, courant glacé qui descend du Groenland. Ce courant est à l'origine des hivers rigoureux de la côte est-américaine.
Côté Pacifique, si l'extrême nord est le domaine du courant d'Alaska et des Aléoutiennes, courant chaud qui réchauffe légèrement le sud de l'Alaska, le reste de la côte ouest est baigné par le courant de Californie, relativement froid. C'est lui qui rafraîchit les étés du littoral occidental.

Ces généralités permettent de constituer plusieurs zones climatiques.

Une fois de plus, les dimensions et la variété du terrain jouent un rôle clé. Les influences de la mer, des massifs montagneux et l'angle du soleil donnent à l'Alaska un climat extrêmement variable et les prévisions météo sont pour le moins hasardeuses. Dans la région centrale, on rencontre plutôt un climat humide avec des températures modérées en été. La région intérieure est généralement moins humide, voire même un peu plus chaude que le centre, avec toutefois de fortes variations possibles. Le ciel est très souvent couvert en Alaska. Pour les habitants, une bonne semaine se compose de trois jours de soleil, deux jours couverts et secs et deux jours où il faut sortir son imperméable. En Alaska, on se prépare à la pluie et on vit avec...
Jour : minima de 10° à 15°, maxima de 20° à 30°
Nuit : minima de -5° à 10°, maxima de 10° à 20°


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


Extension

D'autres itinéraires sont possibles au Yukon et en Alaska, contactez-nous pour un devis personnalisé.

Voici quelques exemples d'excursions possible sur votre parcours (nous consulter pour connaitre les tarifs) :

MCCarthy
Demi-journée (environ 5h) de randonnée sur le glacier Root. Départ à 9h pour 3km de marche jusqu'à la base du glacier. Il vous faut fixer vos crampons avant de commencer l'excursion sur la glace. Retour à Kennicott en milieu d'après-midi.

Valdez
Journée de kayak (environ 8h) entre les icebergs. Vous partez pour 40 minutes en bateau direction Shoup Bay. De là, vous naviguerez en kayak entre les icebergs. Déjeuner sur une plage à proximité du glacier. Retour à Valdez en milieu d'après-midi.

Talkeetna
- Survol (environ 1h) du parc national de Denali, du Sheldon Amphitheater, du Ruth Glacier ou encore de Great Gorge. Possibilité de se poser sur le glacier.
- Demi-journée de pêche sur la rivière Talkeetna, Susitna ou Chultina. un bateau vous emmènera dans les meilleurs lieux de pêche. Vous avez le choix entre pêche à la mouche ou au lancer.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.