Voyage Islande - Autotour Islande - Rando 4x4
L'Islande en 4x4

12 jours
Difficulté physique 1
Code: ISLL39
à partir de 1260 € TTC
Voyage réalisable : juin à septembre
Note voyage
Infos techniques

Activités : Autotour
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Bertrand Jouanne - Reykjavik - Islande
  • © Reykjavik - Islande - Bertrand Jouanne
  • © Hrafntinnusker - Landmannalaugar - Islande - Bertrand Jouanne
  • © Jokulsarlon - Islande - Héléna Gaboyer
  • © Landmannalaugar - Islande - Alexandre Visinoni
  • © Islande - A.Visinoni
  • © Gulfoss - Islande - Charly Coevoet
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Autotour Islande : les points forts de votre voyage

  • La variété des paysages traversés
  • Un itinéraire spécialement étudié pour les 4x4
  • Une véritable aventure au cœur de l'île

Votre voyage en Islande :

Saviez-vous que l'Islande abrite aussi le plus grand désert volcanique d'Europe ? Un désert immense, entièrement composé de matière volcanique. Champs de lave, scories, sable noir, canyon, sources chaudes, caldeiras et autres failles sont au programme de ce voyage très particulier, qui vous emmènera dans les recoins les plus insolites. Si ce séjour se déroule exclusivement en 4x4, il n'est pas nécessaire d'être un pilote chevronné. Des notions de base pour traverser les gués seront suffisantes et, grâce au véhicule tout terrain, vous pourrez alors vous enfoncer en toute sécurité dans les hautes terres de l'Islande.


Périodes de départ et tarifs

Du 20/08/2019 au 15/09/2019

 • Bivouac, sous tente - Camping :
   Base 2 personnes : 1770 € par personne
   Base 3 personnes : 1430 € par personne
   Base 4 personnes : 1260 € par personne

 • Refuge, gîte, dortoir - Auberge de jeunesse :
   Base 2 personnes : 2280 € par personne
   Base 3 personnes : 1950 € par personne
   Base 4 personnes : 1750 € par personne

 • Hébergement standard - Chambre sans sanitaires privés :
   Base 2 personnes : 2680 € par personne
   Base 3 personnes : 2250 € par personne
   Base 4 personnes : 2170 € par personne

 • Hébergement supérieur - Chambre avec sanitaires privés :
   Base 2 personnes : 3320 € par personne
   Base 3 personnes : 2850 € par personne
   Base 4 personnes : 2790 € par personne


Le prix comprend :

Les nuits avec ou sans les petits déjeuners selon la formule choisie.
La remise d’un carnet de voyage très complet avec les informations pratiques.
L'assistance 24/24h de notre contact local (francophone) pendant la durée du voyage.
La location d'un véhicule 4x4 dans la catégorie choisie avec kilométrage illimité (pris à l'aéroport, restitué a Reykjavík).
Le transfert Reykjavík - Keflavik le dernier jour.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d'inscription, le transport aérien, l’essence, les repas hors petits déjeuners (suivant l'option choisie), les dépenses personnelles.


Complément d'information tarifaire :

Si vous partez seul, nous devons réserver une chambre individuelle dans les hébergements (hors refuge et camping), ce qui entraîne un supplément sur le prix du voyage.

A 3 et 5 participants, le prix du voyage fluctue en fonction de votre choix de répartition de chambre. Nous nous basons sur une répartition en chambre triple pour 3 personnes (hors refuge), et une chambre triple avec une chambre double pour 5 personnes (hors refuge). Si vous souhaitez avoir 2 chambres doubles et une chambre individuelle pour 5 personnes, un supplément sera appliqué sur le prix du voyage.


Programme

Jour 1 - Arrivée à Keflavík et premières ambiances septentrionales

Arrivée à Keflavík où vous récupérez votre voiture de location à l'aéroport. Dès les premiers kilomètres et à seulement 15 minutes de route de l’aéroport, la péninsule de Reykjanes et le Blue Lagoon vous plongent immédiatement dans l’ambiance islandaise.
L’arrivée à Reykjavík depuis la péninsule de Reykjanes est impressionnante, avec une vue sur la capitale, la mer au loin et sa célèbre église luthérienne Hallgrimskirkja qui surplombe la ville. En fin de soirée partez en ville pour votre première visite de la capitale la plus septentrionale du monde avec ses petites ruelles commerçantes et ses maisons typiques.


Jour 2 - Découverte du Cercle d’or

En cette première matinée partez à la découverte du Cercle d’or, une région proche de Reykjavík qui regorge de sites naturels.
Premier arrêt à Thingvellir, un lieu d'exception car il est situé à la séparation des plaques tectoniques américaines et européennes. Le site du parlement islandais, l'Althing y a été fondé, Les Vikings s’y rassemblaient pour voter les lois ou exécuter les condamnés.
Ensuite rendez-vous à Geysir, dans la vallée Haukadalur. Strokkur de son vrai nom, le plus beau geyser d'Islande propulse de l'eau bouillante (80° à 100°C) jusqu'à 20 mètres de haut. Geysir quant à lui, n’est aujourd'hui plus actif, mais en 1845 cet énorme geyser explosa à plus de 170 mètres de haut...
Enfin, vous prenez la direction de Gulfoss, située sur la rivière Hvita. C’est la deuxième plus grosse chute d'eau d'Islande et l'une des plus belles. La cascade est sur deux étages et il n’est pas rare d’y trouver de magnifiques arc-en-ciel.
Par la piste de Kjölur, accès au massif des Kerlingarfjöll, avec un point culminant à 1477m sur le mont Snækollur. Les Kerlingarfjöll sont réputées pour leurs nombreuses possibilités de randonnées, notamment celles menant aux sources chaudes. "Les montagnes de la sorcière" sont coincées entre les glaciers Langjökull et Hofsjökull, vous y trouverez des paysages multicolores marqués par les glaciers et la géothermie.
Nuit à Kerlingarfjöll (hébergement rustique, refuge ou camping). Possibilité de nuit en guest house dans la région de Geysir.


Jour 3 - Au cœur des paysages volcaniques

Ce matin, laissez-vous tenter par une balade dans les paysages volcaniques au cœur du massif de Kerlingarfjöll. Puis partez à la découverte du site de Hveravellir, une réserve naturelle unique. Entourés par de petits geysers, des fumerolles et autres sources chaudes au bleu cristallin ou colorées par des algues multicolores et des oxydes minéraux, vous serez étonnés de la richesse de ce site perdu dans les hautes terres islandaises. Les paysages sont tous magiques mais le clou du spectacle est Öskurhóll "la butte hurlante". Il s'agit d'un monticule qui crache un jet de vapeur avec fracas.
Vous finissez la journée par la traversée du pays en direction du nord et du majestueux fjord de Skagafjördur. Nuit dans la région du fjord.


Jour 4 - Entre sources chaudes et chutes impressionnantes

Le long d’une ancienne vallée glaciaire vous prenez la direction des bains naturels de la source de Laugafell. Là, il y a un certain nombre de cabanes connues sous le nom de Laugafellsskalarnir entre lesquelles vous apprécierez de vous baigner dans une eau à 35 degrés.
Vous rejoignez ensuite la piste de Sprengisandur, région inhabitée du centre de l'Islande qui traverse l'île du nord au sud. Dans cet endroit désertique, les tempêtes, soulevant le sable noir empêchaient les chevaux de respirer, les anciens lui avaient alors donné le nom de "piste qui tue les chevaux". Aujourd'hui elle porte le nom N° F26, ce qui est moins poétique...
Plus loin, vous découvrirez la chute d’Aldeyjarfoss et son collier d’orgues basaltiques, impressionnante de par son contraste entre le noir des colonnes de basalte et les eaux blanches de la chute.
Toutes aussi intrigantes, arrêtez-vous aux chutes de Godafoss, "chutes des dieux" sur le fleuve Skjálfandafljót. La légende raconte que les Vikings y jetèrent leur figurines païennes quand ils décidèrent de passer au christianisme.
Vous rejoindrez ensuite la région du lac Mývatn. Ce dernier est surtout réputé pour son extraordinaire population endémique de canards, le garrot d'Islande. Parsemé de pseudo-cratères, créés il y a plus de 2000 ans par des explosions de vapeur, il regroupe aussi les manifestations géologiques et géothermiques parmi les plus surprenantes du pays. Une belle vue sur le lac est également accessible depuis le pic du volcan Vindbergjarfjall.


Jour 5 - Balades autour du lac Mývatn et moment de détente aux bains

Aujourd’hui, découverte de la région de Mývatn. Baladez-vous au milieu de laves encore fumantes au volcan Krafla et autour du cratère explosif de Víti, "l’enfer". Krafla est un très beau volcan avec une eau turquoise, colorée par des algues siliceuses. Il est la partie émergée d'une caldeira beaucoup plus grande.
Découvrez ensuite Dimmuborgir, littéralement "châteaux noirs" à cause des formations de lave en colonnes. Ces formations sont dues à l'érosion d'un lac de lave situé à l'origine sur des terrains humides.
A l'est du Mývatn, partez explorer les marmites de boue bouillonnante et les solfatares à Námaskard, un petit col franchissant la Námafjall.
Prenez le temps de monter sur le stratovolcan Hverfjell, son sommet est accessible à pied et offre des panoramas sur le lac et les montagnes environnantes.
Situées dans une grotte de lave, les sources chaudes Grjótagjá et Stóragjá, ne sont aujourd’hui plus utilisées comme bains à cause de la température devenue trop élevée (57°C). Une fissure clairement visible dans le sol se trouve non loin de là, elle indique la frontière entre les plaques eurasienne et américaine à la frontière desquelles se situe l'Islande. Une belle vue sur le lac est également offerte depuis le pic du volcan Vindbergjarfjall.
En fin de journée, laissez-vous tenter par un moment de détente dans les bains géothermiques à bonnes températures qu'offre la région. Nuit dans la région de Mývatn.


Jour 6 - Admirez la plus grosse chute d'eau d'Europe

Ce matin, départ vers le charmant port d’Húsavík situé au bord de la baie de Skjálfandi.
De là, sachez qu'une sortie en mer pour admirer les baleines est possible. Longez ensuite la péninsule de Tjörnes, formée par le plus long fleuve du pays, le Jökulsá á Fjöllum, qui creusa une gorge en forme de fer à cheval. Désormais le fleuve ne passe plus par ce site et on y trouve à présent un petit lac hébergeant beaucoup d’espèces différentes de canards. Il y a aussi (fait assez rare en Islande) un bois de bouleaux.
Attention, le site est abordable par l'est avec tout type de véhicule, mais en 4x4 par l'ouest. Devant l’entrée à la gorge, on trouve un rocher d’à peu près 25m de haut et 500m de long : Eyjan ("l’île"). La gorge porte aussi le surnom de "trace de pied d’Odin" ; une saga raconte qu’un des huit pieds du cheval de ce dieu germanique serait à l’origine de la forme caractéristique du site.
Par la suite, vous entrez dans le parc national de Jökulsárgljúfur qui s‘étend au sud d’Ásbyrgi jusqu’à la chute de Dettifoss. A plus de 44 mètres de haut, c’est la plus puissante d’Europe. Quelque peu isolée dans le désert, vous la trouverez dans le canyon de la Jökulsá á Fjöllum, entre les chutes Selfoss et Hafragilsfoss. C’est un spectacle magnifique qu’il faut prendre le temps d’admirer, tout comme les "les falaises de l’écho" à Hljódaklettar.
Dernière étape vers la caldeira d’Askja à travers les étendues lunaires de l’Ódadahraun. Vaste désert volcanique que domine l’impressionnante silhouette de Herdubreid, elle est appelée la montagne "large d’épaules".
Nuit à Askja (refuge ou camping). Possibilité de nuit en guest house dans la région de Mývatn.


Jour 7 - Entre glaciers et lacs

En ce 7ème jour, commencez par une balade dans la caldeira du volcan Askja avant de progresser en marge du Vatnajökull. Glacier le plus volumineux d'Europe, il bouche l’horizon au sud.
Traversez ensuite les régions semi-désertiques que dominent les impressionnants massifs de Kverkfjöll et de Snæfell, où les volcans sont encore actifs.
En chemin, découvrez les impressionnantes gorges d’Hafrahvammsgljúfur situées à l'est du pays et profitez à nouveau d’un bain en plein air dans la source de Laugavalladalur. C'est en fin de journée, que vous approchez les bords du lac Lagarfljót. Il est situé dans la région d’Egilsstadir où se trouve Hallormstadaskógur la forêt la plus grande de l'Islande, ainsi que la Hengifoss (120m), l'une des plus hautes cascades du pays.
Nuit dans la région d’Egilsstadir.


Jour 8 - Les fjords de l’est

Déambulez au gré de vos envies d‘un fjord à l‘autre le long de la côte est. Profitez-en pour observer les phoques de Lónsvík, les cygnes de la baie d’Álftafjördur (selon la saison), l’exposition sur les pêcheurs français d’Islande à Fáskrúdsfjördur, la collection de roches et de minéraux au musée de Petra à Stödvarfjördur, ou encore le charmant port de Djúpivogur.
Nuit dans la région de Höfn.


Jour 9 - Direction le royaume du glacier

Aujourd’hui vous découvrez le royaume du glacier Vatnajökull, le plus grand d’Europe. Il a de longues langues glaciaires qui rendent la vue du glacier magique. Vous êtes alors immergés dans un décor groenlandais composé d’icebergs et de glaciers impressionnants, sous le regard de quelques phoques curieux. La lagune glaciaire de Jökulsárlón est la plus connue, c’est aussi le plus grand des lacs proglaciaires en Islande. Comme directement plongés dans un décor de cinéma, promenez-vous sur les bords de la baie jusqu'au front de glace.
Plus loin vers l’ouest, au parc national de Skaftafell, découvrez la cascade de Svartifoss à 12 mètres de hauteur, et son beau collier d’orgues basaltiques. Au-dessus de vous, la tête dans les nuages, trône le Hvannadalshnúkur (2110m), le plus haut sommet d’Islande.
Nuit dans la région de Kirkjubæjarklaustur.


Jour 10 - Réserve naturelle de Fjallabak

Partez à la découverte de la réserve naturelle de Fjallabak, située dans le sud du pays. Dans ces paysages montagneux, se trouve le volcan central de Torfajökul.
Parmi les sites les plus spectaculaires et sauvages du pays, il y aura d’abord la faille d’Eldgjá, "la gorge de feu", dans laquelle trébuche la chute d’Ófærufoss. Puis vous découvrirez l’un des joyaux de l’île : Langisjór, une "longue mer" perdue dans un désert de sable noir et de montagnes aux pentes moussues. Ce sera enfin le massif multicolore de Landmannalaugar et sa rivière chaude pour un bain réparateur. On y trouve de nombreux exemples de volcans. Laissez-vous tenter par de nombreuses occasions de profiter de bains naturels et de randonnées autour de la région.
Nuit à Landmannalaugar (refuge ou camping). Possibilité de dormir en guest house dans la région du volcan Hekla.


Jour 11 - Hekla - vallée de la Thjorsa - Reykjavík

Retour à Reykjavík le long des flancs du volcan Hekla par la vallée de la rivière Thjórsá. Dernière découverte de cascades, et non des moindres puisqu’il s’agit de la deuxième plus haute d'Islande, Háifoss. Avec sa voisine Granni, elles se jettent de 122m dans un canyon magnifique.
Baladez-vous le long de la gorge Gjáin et de ses multiples résurgences d’eau avant de traverser les campagnes du sud et les plateaux volcaniques de Hellisheidi pour rejoindre la capitale.
Restitution du véhicule de location et nuit à Reykjavík.


Jour 12 - Départ pour Paris

Transfert tôt le matin pour Keflavík.


Important itinéraire

Le temps est imprévisible. En cas de forte pluie, il se peut que vous ayez à retarder certains passages de gués et modifier ce que vous aviez prévu pour la journée.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Caractéristiques du circuit

Voyage en 4x4, sur les pistes intérieures
Cet itinéraire emprunte les pistes intérieures de l'île, pour lesquelles un 4x4 est obligatoire. Ces pistes ne sont pas goudronnées, mais ne présentent pas de difficultés particulières. Vous avez quelques gués à franchir, pour lesquels nous vous donnons toutes les instructions dans votre road book. Il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience préalable de conduite en 4x4 pour cet itinéraire.

Assistance locale
Comme pour tous nos séjours sur mesure en Islande, vous bénéficiez en cas de besoin de l'assistance francophone 24/24h et 7/7j de notre bureau local, basé à Reykjavík.


Hébergement

4 formules d'hébergements sont possibles pour ce voyage :

Formule chambre avec sanitaires privés :
Toutes les nuits sont sur la base d'une chambre double avec sanitaires privés, petit déjeuner inclus, en guest house, ferme-auberge et hôtel de campagne.
Dans presque tous les cas il n'y a pas de cuisine à disposition et il faut acheter ses repas.

Formule chambre avec sanitaires à partager :
Toutes les nuits sont sur la base d'une chambre double avec sanitaires à partager, petit déjeuner inclus, en guest house, ferme-auberge et hôtel de campagne.
Dans presque tous les cas il n'y a pas de cuisine à disposition et il faut acheter ses repas.

Formule refuge et auberge de jeunesse :
Toutes les nuits sont sur la base d'une chambre double ou en chambrées selon disponibilités, sanitaires à partager, petit déjeuners non inclus.
Ces hébergements mettent parfois une cuisine à disposition.
Guest house à Reykjavík en chambre double, petit déjeuner inclus.

Formule camping :
Toutes les nuits, sauf à Reykjavík, sont sous tente. Guest house à Reykjavík en chambre double, petit déjeuner inclus.
Pour la formule camping, à votre arrivée en Islande nous vous fournissons la tente, le matelas et le matériel de cuisine.

Nous ne lançons la réservation des prestations terrestres (hébergements/location de voiture) qu'à réception de votre bulletin d'inscription. Nous travaillons avec tous les hébergements en Islande et privilégions leur situation géographique par rapport à l'intérêt des sites.
A l'intérieur des terres, il n'y a pas d'infrastructures importantes. Vous serez dans le désert volcanique, l'hébergement se fait en refuge ou en camping sur demande.

Les refuges :
Même si nous réservons à l'avance et obtenons une confirmation, nous ne contrôlons pas le remplissage de ces lieux. Attendez-vous, surtout en cas de mauvais temps, à ce que ces hébergements soient très fréquentés. N'oubliez pas que la fonction première d'un refuge est d'abriter les gens en cas de nécessité.


Nourriture

Les repas sont à votre charge, les petits déjeuners peuvent être inclus selon votre choix d'hébergement.


Encadrement

Ce voyage s'effectue sans guide. Nous vous remettons un carnet de voyage virtuel avant votre départ afin que vous puissiez poser toutes vos questions à votre conseiller. A votre arrivée sur place, ce carnet vous est remis en format papier, avec des cartes additionnelles (routières et de randonnées) et des descriptifs de randonnées.


Transports aériens

Nous pouvons vous réserver le transport aérien, n'hésitez pas à consulter votre conseiller.


Documents de voyage

Nous vous remettons avant votre départ un carnet de voyage réalisé par nos soins. Ce document ne saurait être exhaustif, mais il se veut aussi précis que possible dans ses explications.
Contrairement à d'autres destinations où vous ne disposez pas de véhicule de location pour vous déplacer, vous aurez sans doute parfois envie de découvrir des endroits qui ne figurent pas dans le guide.
Vous avez choisi une formule organisée mais individuelle et non guidée, et c'est pourquoi vous devez considérer ces informations comme une aide précieuse à votre voyage et non comme "tout ce qu’il faut voir dans une journée". En fonction de la météo ou de vos envies, parions que vous y apporterez votre touche.

Vous trouverez dans votre carnet de voyage :
- 1 descriptif de l’itinéraire routier, faisant référence pour chaque journée aux visites de sites et randonnées recommandées ce jour-là.
- la liste des visites par région (avec carte de localisation).
- 1 carte touristique de l'Institut de cartographique islandais au 1/500.000e (où les hébergements et principaux sites touristiques sont indiqués).
- 1 carte de Reykjavík avec les endroits utiles surlignés (guest house, loueur de voitures...)
Tous les documents de voyage vous seront remis sur place par notre correspondant (le descriptif de l’itinéraire routier vous sera envoyé après réception du solde, dans le mois qui précède la date de départ).


Informations pratiques

Conduire en Islande
Les conditions des routes d’Islande en dehors des agglomérations sont très différentes de ce que vous connaissez, par conséquent les risques aussi.
Exemple : les endroits où le revêtement de goudron se termine, ne sont pas forcément indiqués, les accotements des routes ne sont pas toujours balisés, attention aux nombreux gravillons…
En conséquence conduisez prudemment, ralentissez lors de croisements de véhicules et soyez vigilants : ne laissez pas un moment d’inattention gâcher votre séjour en Islande.
Toutes les routes de montagne et les routes de l’intérieur sont couvertes de graviers. Il en est de même pour certains tronçons de la route N°1. Les routes de l’intérieur sont souvent très étroites et sinueuses : elles ne sont donc pas conçues pour la vitesse. Il en est de même pour les ponts qui ne laissent passer qu’une seule voiture à la fois. Il faut donc prévoir plus de temps qu’en France pour les trajets. La vitesse est limitée à 50km/h en agglomération, 70 et 80km/h sur les routes empierrées et 90km/h sur les routes asphaltées.

Animaux en liberté
Les animaux de la ferme (moutons et chevaux) errent en liberté dans la campagne et parfois près des routes.

Stations-services
Les stations-services ont des pompes automatiques avec paiement par carte bancaire, vous pouvez vous y arrêter à toute heure. Ces stations proposent généralement un service de restauration avec un petit magasin d'articles indispensables. Le bâtiment de la station est généralement ouvert de 9h à 20h.
Il y a parfois peu, voire pas, de stations-services sur plusieurs centaines de kilomètres, notamment à l'intérieur des terres. Ces particularités seront indiquées dans votre carnet de voyage afin que votre réservoir soit plein avant de traverser ces étendues désertes.

Nous vous proposons toujours un véhicule avec kilométrage illimité, un second conducteur inclus dans le contrat et l'assurance de base du loueur. Vous aurez la possibilité sur place d'ajouter deux assurances complémentaires (décrites dans le devis).


Vos dépenses

Nourriture
En dehors des petits déjeuners (selon votre formule d'hébergement), les repas ne sont pas inclus. Des courses dans le supermarché local vous coûteront environ 10-15% plus cher qu'en France. Selon l'isolement de votre hébergement le soir, il faut compter parfois jusqu’à 3000 ISK pour un plat principal de base (environ 22€).

Prix de l'essence
Le prix de l'essence étant fluctuant, il peut varier entre 1.5 et 1.7€/litre d'essence (prix approximatifs).

Entrée des sites
Pour entretenir des chemins d'accès et protéger l'environnement, certains propriétaires terriens ont décidé de rendre payant le parking d'accès à certains sites. Le phénomène concerne surtout la côte sud, plus fréquentée. Par exemple, le parking de la chute d'eau de Seljalandfoss est payant et coûte 700 ISK (environ 6€). Les entrées payantes sont indiquées dans votre carnet de voyage. En très grande majorité, les sites naturels les plus connus en Islande sont libres d'accès.


Equipement

Bagages

Nous vous recommandons de conditionner l'ensemble de vos affaires dans 2 bagages : 1 bagage cabine et 1 bagage en soute (sac souple ou valise).
A noter : les sacs souples seront plus faciles à ranger dans le coffre de votre voiture.

1 - Bagage cabine (petit sac à dos) :
Il vous permettra de garder à proximité votre appareil photo, veste anti-pluie ou polaire. Il sera en cabine lors des transports aériens. Le poids des bagages cabine est limité à entre 5 et 10 kg par personne suivant les compagnies aériennes et le type de vol.

2 - Bagage en soute :
Il doit contenir le reste de vos affaires.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Le climat de l’Islande est imprévisible et nécessite des vêtements performants. Il faut être équipé aussi bien pour le beau temps, que pour la pluie, le froid et le vent.

Nous vous conseillons la liste suivante :
- Sous-vêtements longs (collant et sous-pull), en matière synthétique ou en laine
- Tee-shirt en matière synthétique, respirante
- Une veste en polaire
- Un pantalon de randonnée (un modèle convertible en short est idéal)
- Une veste en tissu déperlant (type Gore-tex ou similaire), avec capuche
- Un sur-pantalon imperméable (ou un pantalon de randonnée en tissu déperlant)
- Un bonnet
- Une paire de gants
- Des chaussettes de randonnée
- Un maillot de bain
- Une paire de chaussures de marche. Préférez un modèle haut, qui couvre la cheville pour marcher sans encombre sur les chemins de lave et dans les pierriers
- Une paire de sandales pour des éventuels passages de gués

Veuillez ne pas utiliser de coton. Cette matière n'est pas respirante et absorbe l'humidité.

IMPORTANT : pour pallier à un éventuel retard de votre bagage, nous vous recommandons de voyager avec vos chaussures de randonnée, votre veste Gore-tex et une polaire.


Equipement

En complément de vos vêtements, un équipement de qualité vous permet d'affronter tous les climats de l'Islande.

Nous vous conseillons la liste suivante :
- Une paire de lunettes de soleil (classe 3)
- Une gourde (1L idéalement)
- Un couteau
- Une serviette en microfibre : prend peu de place et sèche très rapidement
- Crème solaire et stick à lèvres
- Une paire de bâtons de randonnée (facultatif)
- Une paire de boules Quies
- Une pharmacie personnelle avec vos médicaments habituels et des pansements pour les ampoules
- Un nécessaire de toilette, préférez des produits biodégradables
- Un sac à dos d'environ 35L pour pouvoir randonner avec suffisamment d'affaires, d'eau et de nourriture
- Une pochette étanche pour ranger vos papiers importants
- Un masque pour les yeux pour dormir (les hébergements n'ont pas de volets)


Couchage

Prévoyez un duvet pour les nuits en refuge ou en camping.


Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d'identité ou passeport, valides pour toute la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs.

Depuis le 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées françaises délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 ont automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités islandaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-islande.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa requis pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.


Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées réclame que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Climat
Malgré sa situation proche du cercle polaire arctique, l'Islande bénéficie de par la présence du Gulf Stream d'un climat relativement doux sur sa côte sud, ouest et nord-ouest, qui se rapproche d'un climat océanique tempéré. Sur ces côtes, les températures hivernales sont proches de 0°C, et les températures estivales peuvent se rapprocher des 15°C. C'est le centre de l'île, ce que l'on appelle les hautes terres, qui connaît des températures plus extrêmes : elles peuvent descendre au-delà de -20°C l'hiver. Le nord de l'île présente le même climat que la côte sud mais avec quelques degrés de moins, ce qui permet d'avoir de bonnes conditions de neige en hiver.

La pluie est généralement plus présente sur la côte sud qu'au nord. Le vent est quant à lui présent de manière très fréquente et peut parfois être violent. Toutefois, il est obligatoire de prendre en compte la caractéristique principale de la météo islandaise : son instabilité ! Il n'est pas rare d'avoir, où que vous soyez et même au cœur de l'été, les quatre saisons en une journée (pluie, neige, soleil, brouillard).

Quand partir ?
Ce voyage est le seul à avoir un impératif que vous ne maîtrisez pas : les dates d'ouverture des pistes intérieures, fermées en hiver. Elles sont généralement ouvertes après la mi-juin pour fermer début septembre, ce qui vous laisse deux périodes de départ distinctes :

- Départ en juillet
Plus vous êtes proches de début juillet, plus vous pouvez expérimenter le soleil de minuit, qui sera haut dans le ciel, même à 2h du matin. Cela vous permet d'avoir de longues journées devant vous pour explorer le pays.

- Départ en août
Plus vous êtes proches de la fin août, plus le soleil sera bas sur l'horizon et caché par les montagnes. Cela va créer de magnifiques ambiances de coucher de soleil (si le ciel est dégagé) que vous n'avez pas en juillet.

En prenant en considération les explications ci-dessus, vous comprenez qu'il n'y a pas un mois meilleur qu'un autre pour bénéficier d'une météo plus clémente.

Pour aller plus loin...
Le site www.vedur.is donne tous les jours des informations détaillées sur la situation météorologique, mais aussi sur l’activité sismique, le niveau des rivières… (en islandais et en anglais).

Pour connaître les prévisions météorologiques, consultez le site Internet :
www.vedur.is


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Sentiers et barrières
L'érosion des sols étant un vrai problème en Islande, les sites naturels les plus connus sont protégés par des sentiers bien définis et des barrières. Malheureusement, certaines photographies semblent plus belles derrière ces protections, et il est possible de voir des personnes ne pas respecter ces règles. Veuillez ne pas reproduire ces comportements et conserver l'endroit aussi intact que possible.


 
Aller en haut de la page