Ski de fond et ski nordique Antarctique (Pôle Sud) - Circuit accompagné
Antarctique : le dernier degré à ski

12 jours
Difficulté physique 4
Code: ANT004
à partir de 72205 € TTC
Prochain départ le : 07/12/2017
Infos techniques

Activités : Ski de fond et ski nordique
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© ANI - En direction du Pôle Sud - Antarctique
  • En direction du Pôle Sud - Antarctique
  • Randonnée à ski à Union Glacier - Antarctique
  • Randonnée à ski vers le Pôle Sud - Antarctique
  • Union glacier- Antarctique
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Ski de fond et ski nordique en Antarctique : les points forts de votre circuit

  • La progression à ski en petit groupe et l'arrivée au pôle Sud
  • Le camp d'Union Glacier
  • L'ambiance de l'expé sur le continent antarctique

Votre circuit en Antarctique (Pôle Sud) :

Cette fantastique expédition vous permet de retourner sur les traces des explorateurs qui ont conquis le pôle Sud. Vous parcourez à ski le dernier degré, soit 111 km pour rejoindre le 90° Sud et gagner le point le plus extrême de la planète : le pôle Sud géographique. Une aventure extraordinaire de 12 jours encadrée par des guides compétents, dans un environnement unique. Aujourd'hui encore, il est possible d'aller au bout de ses rêves.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
07/12/17 18/12/17 72205 € 5 pers.
18/12/17 29/12/17 72205 € 5 pers.
03/01/18 14/01/18 72205 € 5 pers.

Le prix comprend :

Les transferts aéroport à Punta Arenas, les vols depuis Punta Arenas vers l’Antarctique A/R, le vol d'Union Glacier jusqu'à 89°S, le vol du pôle Sud à Union Glacier, l’hébergement sous tente et les repas durant l’expédition en Antarctique, l'encadrement par des guides spécialisés, le matériel d’expédition pour le camping et le ski, le dîner de célébration après avoir conquis le pôle Sud, un bagage en soute (jusqu'à 25kg).


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d’inscription, les vols A/R jusqu’à Punta Arenas, l'hébergement et les repas à Punta Arenas, les dépenses supplémentaires liées aux retards d'avion, les excédents de bagage sur le vol Punta Arenas/Union Glacier, l’équipement personnel, les communications satellite durant le séjour en l’Antarctique.


Programme

Jour 1 - Punta Arenas - Antarctique

Si les conditions météorologiques le permettent, départ en matinée pour l’Antarctique. Transfert de votre hôtel à l’aéroport. Le vol dure 4h15 et, si le ciel est dégagé, vous pourrez admirer le passage du Drake, l’ouest de la péninsule Antarctique et la chaîne de montagnes Ellsworth. Votre sac de voyage doit être préparé la veille du départ, prévoyez vos vêtements chauds pour le trajet aérien et l’arrivée sur place.
Arrivée sur le continent antarctique : transfert en 4x4 sur 8 km vers le camp principal où l'on vous servira un repas. Bienvenue dans le monde de la démesure !

  • Type d'hébergement : en camp de base


Jours 2 et 3 - Préparation au raid

Vous vous acclimatez à cet environnement exceptionnel et vous familiarisez avec le matériel que vous allez utiliser. Votre guide sera là pour répondre à vos questions et vous aider à préparer l'expédition. Première mise en jambes avec une randonnée et retour au camp.En fonction des conditions, il est possible de partir deux jours afin de se tester, trouver les bons réflexes et monter le campement. C'est la première expérience de groupe dans les conditions réelles d'expédition.

  • Type d'hébergement : en camp de base


Jour 4 - Vol jusqu'au 89°

Départ du camp de base en avion sur ski pour atteindre le 89°. Quand l'avion repart, nous sommes seuls au milieu de nulle part mais éblouis par la beauté du lieu. Il n'y a que de la neige, de la glace dans toutes les directions. Nous effectuons une courte distance à ski avant d'installer le camp pour une première nuit sous ces latitudes extrêmes.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 5 à 9 - Ski vers le pôle Sud

Nous partons vers le sud, tirant nos pulkas chargées de tout notre équipement. Au fur et à mesure, nous prenons nos marques et arrivons à effectuer des étapes quotidiennes de 8 heures. Vous êtes à 2835m d'altitude mais ici compte tenu de la pression atmosphérique plus basse près des pôles, le ressenti est plutôt à 3300m. Le terrain peut être accidenté, façonné par le vent, avec des crêtes de compression ajoutant un peu de challenge. Votre pulka pèse environ 30 kg, il est plus facile de tirer cette charge que de la porter. Comme pour toutes les expéditions, le succès est un travail d'équipe, et la participation de chacun est demandée pour le montage du camp, la préparation des repas. Au bout de quelques jours, la station de recherches Amundsen-Scott apparaîtra au loin (environ 25 km), et les derniers kilomètres seront les plus longs !

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 10 - Le pôle Sud

Nous arrivons finalement à destination, le point 0 où toutes les longitudes se rencontrent. Vous faites maintenant partie des quelques privilégiés à avoir atteint le pôle Sud. Vous êtes aussi dans un lieu protégé et devez en respecter les règles. Si nous avons le temps nécessaire et si un guide de la station est disponible, il sera possible de visiter la base scientifique.
Installation du camp pour une dernière nuit en attendant le vol retour.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 11 - Pôle Sud - camp de base

Un avion sur ski viendra vous chercher en fonction de la fenêtre météo afin de vous ramener au camp d'Union Glacier. Vous célébrez votre succès par un bon repas et pouvez profiter de temps libre avant de quitter le continent antarctique.

  • Type d'hébergement : en camp de base


Jour 12 - Antarctique - Punta Arenas

Vol jusqu’à Punta Arenas et transfert à votre hôtel.


Important itinéraire

Il faut prévoir d’arriver 2 jours avant la date de départ à Punta Arenas. Vous devez réserver des billets modifiables. Un représentant local vous accueillera à l’aéroport et vous transférera à votre hôtel (nuits non incluses).
Avant le départ, une réunion sera prévue afin de s’assurer que vous disposez d’un équipement adéquat pour l’expédition, avec briefing sur les conditions environnementales, la logistique du voyage et les mesures de sécurité à prendre en Antarctique.
Les conditions météorologiques, très capricieuses en Antarctique, retarderont peut-être votre départ pour l'Antarctique ou votre retour au Chili.
Si votre départ depuis le Chili pour l'Antarctique devait être différé pour cause de conditions météorologiques défavorables, les frais d'hôtel supplémentaires seraient à votre charge.
Dans le cas inverse, si votre départ depuis l'Antarctique pour le Chili est différé, les repas et l'hébergement à la base Union Glacier seront proposés sans frais.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Maîtrise des techniques de base et pratique régulière du ski de fond. Perfectionnement aux différents pas et à la pratique « hors trace ». Les étapes peuvent atteindre 35 km environ. Très bonne condition physique requise. Pratique régulière d’un sport d’endurance 2 à 3 mois avant le départ.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de participants

De 5 à 10 participants


Début du séjour

Punta Arenas.


Fin du séjour

Punta Arenas.


Caractéristiques du circuit

Difficulté : Niveau 4
Maîtrise du ski de fond ou alpin obligatoire.
Expédition ou raid à ski de trois semaines minimum, traversée en autonomie, en tirant une pulka. Campement sur neige. Niveau de difficulté très lié à la météo.

Qui peut participer :
Toute personne ayant déjà une bonne maîtrise du ski et en bonne forme physique, c'est-à-dire pratiquer un sport d'endurance (course à pied, randonnée régulière en montagne etc….).
Ce raid engagé, nécessite une excellente forme physique et mentale. Vous serez soumis à une activité physique 8 heures par jour sous des températures pouvant varier de -20 à -35°, sans compter le facteur vent.

Vous partez en autonomie totale avec une pulka dans laquelle vous mettrez vos affaires personnelles et le matériel collectif, la nourriture, l’essence... le tout pèsera environ une quarantaine de kilos, mais il est nettement moins fatiguant de tirer une charge que de la porter.

Votre participation active aux tâches quotidiennes d’une vie de camp est demandée.

Nous vous conseillons vivement d'en parler avec nos conseillers.La météo change très vite et de façon capricieuse d'un instant à l'autre. La température de l'air oscille entre -30°C et -5°C entre octobre et décembre car vous serez au cœur de la péninsule Antarctique. Du fait d'un air sec et de la radiation solaire permanente, une journée sans vent peut donner l'impression que la température est beaucoup plus élevée qu'elle ne parait. Les vents catabatiques peuvent souffler jusqu'à 100 nœuds mais plus généralement, ils soufflent entre 10 à 15 nœuds. Au camp, vous allez cohabiter avec toutes sortes de personnes : des montagnards de haut niveau comme des photographes célèbres ou des aventuriers.
Un rythme très souple vous permettra de vous sentir à l'aise et de trouver votre place lors de différentes activités ou tout simplement de vous reposer au camp.

La journée type :
Petit déjeuner vers 8h puis démontage du camp pour départ vers 10h.
Vous skiez environ par tranche d'un heure avec pause de 5 à 10 minutes pour boire et manger légèrement.
Vers 19h, il est temps de monter le bivouac et de se rassasier !


Hébergement

Le camp principal Union Glacier, accessible uniquement par avion avec une piste d’atterrissage sur la glace, propose une atmosphère détendue et accueillante. Vous trouverez des tentes spacieuses chauffées de deux places, avec sol isolant, une salle à manger spacieuse également et de délicieux repas frais, le tout dans un cadre spectaculaire. Vous serez surpris de voir que l'Antarctique peut être très confortable !

Durant la progression jusqu'au pôle, les nuits seront sous tente de deux personnes à monter à chaque étape.


Nourriture

Le guide préparera tous les jours la nourriture pour l’ensemble du groupe mais la participation de chacun est demandée pour toutes les autres tâches dans le camp telles que montage et démontage des tentes...


Encadrement

Anglophone.


Transfert et transport des bagages

Durant l’expédition, vous aurez à tirer une pulka contenant vos affaires personnelles et collectives (nourriture, carburant).


Transports aériens

Vol Punta Arenas/Antarctique et Antarctique/pôle Sud en avion sur ski.
Des retards de vols peuvent être fréquents en raison des conditions météorologiques peu favorables sur le continent antarctique.


Informations pratiques

A l'inscription, il vous sera demandé de remplir un questionnaire médical, un formulaire d'informations personnelles et une décharge de responsabilité qui seront transmis à notre correspondant pour acceptation.

Pour cette expédition en Antarctique, les conditions de paiement et d'annulation sont spécifiques, à savoir :

Conditions de paiement particulières :
- 35% à l’inscription
- Le solde à 91 jours du départ. Si le paiement n’est pas reçu à cette date, nous nous réservons le droit d’annuler votre participation et de conserver les sommes versées.

Conditions d’annulation spécifiques :
- Si vous annulez 90 jours avant la date de départ, une retenue de 2000€ est appliquée
- Si vous annulez entre 89 jours et le jour du départ, aucun remboursement n’est possible. Si le paiement total n’a pas été reçu, il reste néanmoins dû.

Conditions d’assurance : vous devez veiller à contracter une assurance qui couvre le montant d’une telle expédition en Antarctique. N’hésitez pas à nous consulter pour un devis.


Equipement

Bagages

Bagages Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35-45 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. ATTENTION, durant le vol de Punta Arenas à Union Glacier, les dimensions des sacs sont limitées à 56x46x26cm.

2 - Le grand sac de voyage souple (90 litres):
Il doit contenir le reste de vos affaires.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute sur le vol de Punta Arenas à Union Glacier est de 25 kg maximum. Le coût par kilo excédentaire est de 66 USD, à payer sur place.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).
Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Il est possible de laisser à Punta Arenas auprès de notre correspondant local, les affaires dont vous n'auriez pas besoin pendant votre expédition.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté, une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention: toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Equipement

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être extrêmes. Un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Préférez du matériel de marques reconnues pour leur qualité et leur expérience. Les marques sont données à titre indicatif. N'hésitez pas à nous demander conseil.
La liste d'équipement peut paraître longue mais il est nécessaire de superposer les couches, d'éviter le coton, et important de pouvoir alterner des couches de différentes épaisseurs.

Première couche : sous-vêtements (pas de coton)
- 1 jeu (haut et bas) de sous-vêtements en fibre épaisse synthétique ou laine
- 1 jeu (haut et bas) de sous-vêtements en fibre moyenne synthétique ou laine

Deuxième couche
- 1 sweater épais en polaire.
- 1 sweater plus léger en polaire.
- 2 vestes polaires ou chemises épaisses à manches longues.
- 2 pantalons (200 à 300 Polartec).
- 1 pantalon chaud en Polarguard ou autre matière synthétique.

Troisième couche :
- 1 veste Gore-Tex avec capuche.
- 1 veste très chaude, de type parka avec capuche. Cette veste sera portée à Union Glacier et le soir après les marches. Protection requise : -40°C.
- 1 pantalon (zippé sur toute la longueur). Le continent antarctique est venteux mais peu humide : le Gore-Tex est bien adapté.


Pour les extrémités :

Tête
- 1 bonnet en laine ou fibre polaire avec oreillettes.
- 1 passe-montagne épais + 1 autre plus léger.
- 1 paire de lunettes de soleil avec cordelette. Pas de monture métallique.
- 1 masque néoprène couvrant le visage ou cagoule de motard.
- 1 paire de lunettes de ski (masque). Vous les porterez en cas de tempête de neige.

Mains :
- Des mitaines imperméables, avec doublure qui puisse être enlevée pour sécher.
- 2 paires de gants Windstopper. Ils ne doivent pas serrer pour permettre la circulation sanguine. Pour prévenir la perte de gants ou de mitaines, vous pouvez les attacher avec un long cordeau qui passe par le cou.
- 1 paire de gants imperméables et chauds pour le montage du camp.
- 1 paire de moufles en synthétiques pour le ski.
- 1 paire de sur-gants ou manchons pour les bâtons (en cas de fort vent).

Pieds :
- 4 paires de chaussettes épaisses et chaudes en laine, couvrant le mollet.
- 2 paires (ou +) de chaussettes plus fines montant jusqu'à la cheville, en laine ou synthétique.
- 1 paire de chaussons en synthétique pour mettre sous la tente.
- 1 paire de chaussures après-ski type randonnée, légère.

Prévoir des sacs type Ziploc à fermeture rapide pour ranger vos affaires, ne pas risquer de les mouiller et les compartimenter dans la pulka.

Pour manger et boire :
- 1 large tasse isotherme avec couvercle.
- 1 bol léger, incassable.
- 1 cuillère en plastique épais.
- 1 couteau multifonction.

Pour la toilette et le "confort" :
- crème solaire de haute protection (minimum 30 SPF).
- stick pour les lèvres de haute protection (minimum 30 SPF).
- lentilles ou lunettes de vue de rechange.
- 1 kit de première urgence, incluant des pansements, seconde peau, talc pour les pieds.
- vos médicaments personnels en plus grande quantité (prévoir 4 semaines de plus).
- vos affaires personnelles de toilette (gant, serviettes séchant rapidement, lingettes).

En option :
- 1 paire de chaussettes "Vapor Barrier". Nous recommandons "Black Diamond" ou "Climb High".
- 1 carnet de note, crayon ou stylo.
- 1 appareil photo, pellicules et piles de rechange.
- 1 caméra, chargeur de batterie, panneau solaire, des batteries de rechange.
- Prévoir adaptateur pour prise chilienne et américaine.
- Jumelles.
- Chaufferettes pour les mains.
- 1 masque pour dormir.


Couchage

- 1 sac de couchage très basse température (-25 à -30°C) de forme sarcophage avec capuche avec un système facile de fermeture. Les sacs en duvet sont plus légers et plus compressibles, tandis que les sacs synthétiques sont plus lourds et plus volumineux mais ils sèchent plus vite et sont plus robustes.
- 1 sur-sac en synthétique à mettre sur votre sac de couchage.
- 1 matelas long en mousse à cellules fermées de type "Karrimat".
- 1 matelas long autogonflant de type "Thermarest".
- 1 bouteille type Nalgène pour uriner.


Formalités et santé

Passeport

Passeport en cours de validité.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour le continent antarctique lui-même. En revanche, certaines escales sur le trajet peuvent nécessiter l’obtention d’un visa.

Formalités d'entrée ou de transit aux Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport électronique individuel (lecture horizontale et symbole puce électronique) ou d'un passeport individuel à lecture optique en cours de validité émis au plus tard le 25 octobre 2005. Les enfants de moins de 14 ans, portés sur le passeport à lecture optique de leurs parents, devront obtenir un visa, s'ils ne disposent pas d'un passeport individuel. Cela, quelle que soit la date de délivrance du passeport des parents. Un mineur voyageant seul n’a pas besoin d’autorisation de sortie du territoire s’il a un passeport individuel.

Depuis le 12 Janvier 2009, tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Pour l’obtenir, vous devez remplir sur Internet, au plus tard 72 heures avant le départ, un formulaire équivalant au I94W jusque là rempli à bord. Les formulaires en ligne sont accessibles gratuitement sur le site : www.CBP.gov/esta

Attention ! à compter du 8 septembre 2010, l’autorisation d’ESTA sera payante : 14 dollars US, à régler par carte bancaire au moment de la demande. Les voyageurs ayant déjà obtenu une autorisation d’ESTA avant le 8 septembre 2010 n’auront pas à acquitter ces nouveaux frais s’ils veulent mettre à jour leur demande.

Dès lors que vous avez un projet de voyage aux Etats-Unis, ou qui y impliquera une admission ou un transit, nous vous conseillons de remplir votre formulaire sans attendre - au plus tard, le jour de votre inscription. Au besoin, l'un de nos conseillers pourra vous assister dans cette démarche (avec participation aux frais). Réponse sous 48 heures.

A l'arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Ces formalités ne prennent que quelques instants (patientez derrière la ligne jaune tant qu'on ne vous invite pas à la franchir...).

Les contrôles de douane se font au premier point d'entrée sur le territoire. Passée l'immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale.

Les voyageurs arrivant aux Etats-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa avec un passeport ne répondant pas aux exigences requises peuvent se voir imposer des formalités complémentaires (visa) et (ou) se voir refuser l’accès au territoire américain.

Vous retrouverez cette rubrique sur le site de l'ambassade des Etats-Unis à Paris : http://french.france.usembassy.gov/niv-exemption.html (rubrique « Visas », puis « Séjour temporaire », puis « Programme d'exemption de visa »).

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.


Vaccins Obligatoires

Aucun.


Vaccins Conseillés

- Diphtérie, poliomyélite, tétanos (il est important, pour les voyageurs en région polaire, d’être vacciné contre le tétanos, qui peut compliquer des gelures graves) ;
- hépatite B, maladie sexuellement transmissible ;
- hépatite A, transmise par l'alimentation ;
- rage, pour les séjours longs.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents en fonction du type de voyage (durée, hébergement, mode de déplacement, activités…).
Ils peuvent relever de facteurs divers :
- la région elle-même ;
- les conditions climatiques ;
- les moyens de transport.

La région.
Si, dans les régions polaires, la circulation des microbes et des virus est moindre que dans les régions chaudes, leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme existe cependant. C’est vrai pour la grippe dans le milieu fermé qu'est un bateau de croisière. Vrai également pour les risques alimentaires liés aux viandes de chasse ou à la contamination d'aliments par les déjections d'animaux sauvages.

Les conditions climatiques.
L'extrême rigueur de l'hiver ne concerne pas les croisières de l'été austral, au cours desquelles les températures peuvent toutefois être négatives. Le froid ressenti est accentué par des vents souvent très violents.

Les déplacements.
Les risques sanitaires lors des croisières, où qu'elles se passent, sont liés au confinement en espace clos (quelle que soit la taille et le luxe du bateau). Ce sont les occasions d’affections contagieuses, respiratoires, alimentaires, voire sexuelles.
Il y a en général, et bien que la législation maritime soit floue à ce sujet, un médecin à bord. Le prix des consultations n’est pas inclus dans celui du voyage.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

En hiver, sur le continent, les températures atteignent des minima de -80 à -90° ; mais, l’été (décembre, janvier et février), en péninsule Antarctique, elles varient entre +2 et -3°. Sec. Pas plus de 200 à 300mm de précipitations annuelles sur les régions côtières ; l’été étant la saison la moins floconneuse. Venteux. Des vents catabatiques balaient régulièrement les zones littorales ; ils faiblissent un peu en décembre et janvier. Instable. Dans les hautes latitudes (50e et 60e parallèles), les conditions météo évoluent très vite. Une dépression, suivant un cycle régulier, passe toutes les 48 heures. Le passage de Drake est particulièrement venté et le bateau peut être chahuté pendant une trentaine d’heures. Variations inopinées également sur la péninsule et les Shetland du Sud.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.