Voyage Laponie - Traineau à chiens Laponie
Expédition en traîneau au lac Inari

15 jours
Difficulté physique 4
Code: FIN048

Dates en cours de programmation.
Contactez-nous pour plus d'informations.

Infos techniques

Activités : Traîneau à chiens
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Primitif Aventure - Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Laponie-Finlande-Europe du Nord
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Traîneau à chiens en Finlande : les points forts de votre circuit

  • Une expédition inédite sur le lac Inari
  • 10 jours de traîneau en autonomie totale
  • Les paysages lapons, au-delà du cercle polaire
  • Une relation très forte avec vos chiens

Votre circuit en Finlande :

Une expédition inédite en Laponie, plus de 10 jours en totale autonomie sur le troisième plus grand lac de Finlande et ses paysages environnants, une ambiance polaire à plus de 300 km au nord du cercle polaire arctique, des nuits en bivouac, un attelage d’exception, voici les ingrédients d'un raid en traîneau extraordinaire. Partez pour une véritable aventure humaine, en dirigeant votre propre attelage sur les glaces du lac Inari, et dans la neige profonde des forêts. Avec votre guide, découvrez la vie au cœur de la nature lapone, en établissant un nouveau bivouac tous les soirs. Pendant plus de 10 jours, vous allez développer une relation d'exception avec votre attelage, au cœur des immensités blanches, qui, avec un peu de chance, sont illuminées par le spectacle des aurores boréales.


Périodes de départ et tarifs

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter


Le prix comprend :

Le transport aérien, les transferts, la conduite d'attelage, la pension complète du dîner du J1 au petit déjeuner du J15, l'encadrement francophone.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d'inscription, la location des vêtements grand froid, vos dépenses personnelles


Complément d'information tarifaire :

Equipement disponible sur place en location (200€ pour l'ensemble ou à l'unité) :
Sac de couchage grand froid (confort -15°C) : 50€
Veste grand froid : 30€
Pantalon grand froid : 30€
Bottes grand froid : 50€
Moufles en fourrure naturelle : 30€
Chapka en fourrure naturelle : 30€
Gants de ski : 10€
Thermos : 10€
Lampe frontale : 20€
Les articles sont à réserver à l'avance. Le règlement et la caution se font sur place en espèces.


Programme

Jour 1 - Arrivée en Laponie

Vol pour Ivalo, un petit aéroport situé au nord de la Laponie finlandaise. Accueil par vos guides et court transfert jusqu'au campement, où vous vous installez dans une yourte. Vous faites connaissances avec les chiens qui vont vous accompagner dans cette aventure, des chiens primitifs qui sont de véritables explorateurs, tout en ayant un excellent contact avec les humains. Dîner et nuit.

  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 2 - Initiation à la conduite d'un attelge

Après la présentation des chiens (races aborigènes de l'Arctique, Laïka nenets et Taïmyr) vous faites une première sortie en traîneau. Sur les lacs et à travers la forêt boréale, vous découvrez et apprenez les techniques de conduite et faites connaissance avec votre attelage.
Une fois les harnais posés et les attelages constitués, l'excitation des chiens grandit... Il est quasi impossible de les retenir ! Le souffle chaud de vos chiens, le crissement des patins sur la neige, les grandes étendues enneigées de Laponie, la sensation de glisse et de liberté, c'est une expérience hors du commun ! Garder la ligne centrale de l'équipage bien tendue et gérer le traîneau dans les virages n'est pas si facile quand vous avez des chiens pleins d'énergie, heureux de réaliser leur activité favorite.
Dans l'après-midi, il est temps de passer à la vérification de l'équipement de chacun pour le raid. Il s'en suivra un cours d'initiation au bûcheronnage : manipulation de la hache, règles de sécurité, etc. Dîner et nuit au camp de base.

  • Type d'hébergement : en yourte


Jours 3 à 12 - Départ de l’expédition

Dernier petit déjeuner au camp, et départ pour votre expédition en traîneau. L'objectif est d'atteindre le lac Inari, et de progresser sur la glace de ce dernier, au milieu des immenses paysages lapons. Votre itinéraire n'est pas défini précieusement à l'avance, vous suivez un cap général. Pendant ces 10 jours de raid, vous avez l'occasion de découvrir les paysages de la région, très faible en densité humaine. Vous découvrez les grandes forêts enneigées, les marais recouverts de glace, les collines où la végétation disparaît peu à peu pour laisser la place à la taïga, et enfin, l'immensité du lac Inari.
Vous allez également découvrir la météo propre au pays arctique. Pendant 10 jours, il y a fort à parier que vous ayez tous les temps : un ciel dégagé qui amène des températures froides, un ciel plus couvert qui réduit la visibilité, des chutes de neiges plus ou moins importantes, un vent qui selon sa provenance, réchauffe la température ou devient glacial. Si vous êtes chanceux, un ciel dégagé le soir vous permet d'observer les étoiles qui semblent plus proches à cette latitude, et surtout, le spectacle des aurores boréales.

Quels que soient le terrain et les conditions météo, il y a une constance sur ce voyage : vos chiens, et votre traîneau. Il faut pousser, traîner, tirer, se pencher sur les côtés pour aider les chiens à progresser, surtout dans la neige fraîche. Votre traîneau est assez lourd au début, et s'allège au fur et à mesure de votre progression. En plus de votre matériel, vous avez votre nourriture et celle de votre attelage dans votre traîneau. Sur les grands espaces gelés, vous profitez de la sensation de glisse et de liberté que procure la conduite d'un attelage. En montée et en descente, vous découvrez de nouvelles sensations avec l'adrénaline que procure la montée d'une colline, ou le fait de freiner le traîneau et les chiens à la descente.

Chaque soir, il faut monter un campement. La priorité est d'abord de s'occuper des chiens, puis de vous installer le plus confortablement possible. Il faut partir dans la nature pour couper du bois, en quantité suffisante pour avoir du feu jusqu'au lendemain matin si le besoin s'en fait ressentir.
A l'aide d'une tarière, il faut creuser un trou dans la glace, afin d'avoir accès à de l'eau. Une fois le feu parti, vous commencez à découper les morceaux de viande ou de poisson pour les chiens, chauffez de l'eau, avant de vous occuper longuement de votre attelage. C'est dans ces moments où vous massez les pattes endolories, récompensez de caresses tous vos chiens et les nourrissez, qu'une véritable relation se crée avec vos chiens.
Une fois les chiens nourris, il est temps de vous occuper de vous ! Pendant que votre repas chauffe sur le feu, vous pouvez aplanir la neige afin d'avoir un endroit plat pour dormir, que ce soit dans la tente où à la belle étoile. Installez vos peaux de rennes, vos sacs de couchage, et laissez-vous emporter par le sommeil après une journée complète de traîneau.
Le matin, il faut raviver le feu, et nourrir les chiens en priorité. Ces derniers ont besoin de temps pour digérer avant de partir pour une nouvelle journée de traîneau.

Journée de repos
Pendant cette expédition, une journée de repos est prévue, autant pour les chiens que pour les humains. Pour que cette journée soit la plus confortable possible, nous utilisons une cabane de trappeur où nous passons deux nuits. Pendant une journée, vous pouvez alors vous reposer, découvrir tranquillement les paysages alentour, et soigner vos éventuelles petites blessures, ampoules, etc. C'est également l'occasion, avec votre guide, de découvrir de nouvelles techniques de survie dans le milieu arctique, de vous initier à la pêche blanche, etc.
Cette journée n'est pas prévue à un jour fixe. Elle peut être plus ou moins au milieu du raid, en fonction de l'analyse du guide sur l'état de forme des chiens et des participants.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 13 - Retour au camp

Dernière journée d'expédition pour revenir au camp, et retrouver le confort de la yourte, ainsi que la chaleur du sauna (en fonction de votre horaire d'arrivée).

  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 14 - Journée libre

Après le petit déjeuner, plusieurs options s'offrent à vous. Si vous voulez continuer à explorer la nature lapone, il est possible de chausser les raquettes, sélectionner le chien avec lequel vous avez eu le plus d’affinité, puis partir pour une longue randonnée dans la neige fraîche.
Pour ceux qui veulent ajouter un aspect culturel à ce voyage d'exception, nous conseillons le musée Siida, situé dans le village d'Inari, à quelques kilomètres de là. Ce musée vous présente la culture du peuple same, d'hier à aujourd'hui, au travers d’expositions de qualité. Vous pouvez profiter d'être dans le village pour ramener quelques spécialités lapones en souvenir...
Vous pouvez également rester au camp et aider l'équipe locale dans diverses tâches, comme s'occuper des 24 superbes chiens du camp.
Quel que soit votre choix, un sauna est allumé pour l'après-midi, avant de profiter d'un dernier dîner au camp.

  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 15 - Vol retour

Petit déjeuner, un dernier au revoir aux chiens, et transfert pour l'aéroport. Vol retour.


Important itinéraire

Le milieu polaire étant imprévisible et intransigeant, le guide se réserve le droit d’écourter la durée du raid ou de modifier son programme en fonction des impératifs météo, des conditions de glace ou de la forme physique des participants, sans avis préalable. Il est possible que le raid se fasse en plusieurs boucles de quelques jours au lieu d’une seule boucle.

Selon les vols disponibles au moment de votre réservation, une nuit à Helsinki pourra être ajoutée en début ou fin de séjour, à vos frais (comptez 75€/personne), que nous pouvons réserver pour vous.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Pratique du traîneau sur une dizaine de jours en condition de raid (hébergements rustiques sur plusieurs nuits et bivouac). Rythme plus ou moins soutenu dans des conditions de neige et de froid variables. Participation à l'harnachement, au soins des chiens et aux tâches collectives. Habitude des sports de plein air et expérience préalable en traîneau à chiens souhaitable. Très bonne condition physique requise.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de participants

De 1 à 2 participants


Caractéristiques du circuit

Pratique du traîneau sur plusieurs jours en condition de raid (hébergements rustiques et bivouacs). Rythme plus ou moins soutenu dans des conditions de neige et de froid variables. Participation à l'harnachement, au soins des chiens et aux tâches collectives. Habitude des sports de plein air et expérience préalable en traîneau à chiens souhaitable. Très bonne condition physique requise.

Nous effectuons un raid en conduite d’attelage sur le lac Inari en autonomie réelle, sans aucune assistance motorisée. Les charges étant importantes, il est souvent nécessaire de soulager les chiens en courant derrière les traîneaux.

Chaque conducteur est responsable de son attelage afin d’établir une relation de confiance avec ses chiens (environ 6 chiens/traîneau).
Les nuits se passent sous tente, ou directement en extérieur à la belle étoile, en bivouac.
Nos campements ne sont pas pré-établis, aussi nécessitent-ils de nombreuses tâches à accomplir par chacun quotidiennement : montage de la tente, débitage du bois, perçage d’un trou dans la glace, feu, vaisselle, déneigement, et bien sur les soins des chiens, s’ajoutant à la fatigue de la progression et au froid arctique.


Hébergement

Le camp de base
Votre camp de base est situé au sud du lac Inari, au cœur de la nature. Notre équipe locale y vit à longueur d'année avec un peu moins d'une trentaine de chiens.
Le camp n'est pas conçu comme un hébergement touristique, mais plutôt comme un espace d’initiation à la vie au cœur de la nature. Ce n'est pas un simple lieu de passage ou un hôtel confortable : nous tenons à responsabiliser les voyageurs, tant au niveau de l'environnement, que de la meute qui représente le pôle d’intérêt.

Vous trouvez au camp de base votre habitation parfaitement intégrée au cœur de la nature, qui permet de profiter de l'ambiance calme de la forêt et de la présence des chiens.

La yourte
Habitation en bois et en feutre pouvant accueillir 6 personnes. Une pièce unique et conviviale, chauffée par un poêle à bois en son centre. Vous dormez sur des lits, en sac de couchage.

La kota
C'est une cabane en bois hexagonale, aménagée en salle à manger pour que vous puissiez y prendre vos repas. Elle est chauffée par un foyer ouvert.

Le sauna
C'est une cabane en bois carrée, à la différence de la kota. Vous y prenez vos saunas à la fin du séjour, un véritable moment de bien-être, qui permet également de se rincer abondamment, ou de se rouler dans la neige pour les plus courageux. Le sauna met quelques heures à chauffer, et nécessite d'être approvisionné régulièrement en bois.

La cabane
Pour une meilleure gestion des repas, une petite cabane a été construite pour que nous puissions y préparer vos repas, qui seront ensuite transportés dans la kota située à quelques mètres.

Vous trouvez également au camp une autre yourte, ainsi qu'une cabane en bois, où vit notre équipe locale toute l'année.

Les toilettes au camp
Les toilettes sont écologiques : ni chasse d’eau, ni fosse creusée dans le sol. Comme il est de coutume en Finlande, les fèces sont traitées en compost et donc recyclées afin de respecter l’environnement.

L'eau courante
Il n'y a pas d'eau courante au camp, celui-ci étant directement approvisionné par un étang situé à proximité. Des bidons d'eau sont amenés régulièrement, et stockés dans une habitation pour éviter le gel. Vous n'avez pas accès à une douche pendant votre vie au camp ou pendant le raid, ce qui rend le sauna encore plus apprécié par l'ensemble des participants.

Pendant le raid
Au choix, vous passez vos nuits en bivouac, dans vos sacs de couchage grand froid sur une peau de renne. Vous pouvez aussi passer vos nuits sous tente, à voir avec votre guide. Suivant votre itinéraire, vous êtes régulièrement dans une zone boisée ce qui vous permet de bénéficier d'un feu de camp. Si les conditions météo deviennent trop dures, il est parfois possible d'utiliser des refuges, mais ce n'est pas la première option qui est utilisée.

La vie en collectivité
Le principe du camp et de ses activités est de vous faire participer au style de vie local. Cela implique un certain nombre de tâches à accomplir par chacun quotidiennement selon ses capacités : eau, bois, feu, vaisselle, déneigement, soins des chiens, nettoyage, etc.


Encadrement

Les guides
Au camp, vous découvrez une équipe de 3 guides francophones qui vous font partager une aventure d’exception. Ils ont évolué pendant des années dans la nature canadienne et lapone, et possèdent une très grande expérience du milieu arctique.

Guide de plein air ou guide naturaliste, ils sont tous amoureux de la faune et de la flore du Grand Nord, et vous font découvrir un mode de vie volontairement basé sur la simplicité. Au cœur du camp, ils vous renseignent sur le comportement des chiens, l'environnement polaire qui vous entoure et leur mode de vie.

Pendant le raid, vous pouvez être accompagnés par un ou deux guides, en fonction de leur disponibilité.

Les chiens
Au camp, vous découvrez une meute de 24 chiens. Ils sont issus de deux races primitives, les chiens de Taïmyr et le Laïka nenets. Ces chiens sont robustes, affectueux envers les humains, et très travailleurs. Véritables boules de poils, ils regorgent d'énergie au moment de partir en traîneau.


Moyens d'accès

Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard, merci de nous en aviser au plus tôt.


Transports aériens

Vols réguliers (Finnair) inclus.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 petit sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le petit sac à dos à la journée :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée sur le traîneau.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - La valise ou le grand sac de voyage :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
Retirez votre veste ou votre manteau.
Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Vêtements
Une partie de l’équipement grand froid est proposée à la location sur place, veuillez vous référer à la rubrique "complément d'information tarifaire".

La température en Laponie en hiver peut varier de 0° à -40°C, et le gel est permanent de décembre à début mai. Il est donc indispensable de prévoir des équipements chauds.

Pour lutter efficacement contre le froid, le système "multicouches" est le plus probant. Une première couche de sous-vêtements thermiques ajustés, une deuxième couche de vêtements plus amples et chauds, et une troisième couche de vêtements imperméables vous garderont au chaud.

En plus des caractéristiques thermiques de vos vêtements, c’est le volume d’air entre les différentes couches qui vous isolera du froid. Si la première couche doit être ajustée, vous ne devez pas être trop serré dans vos vêtements pour y laisser de l’air et avoir une meilleure liberté de mouvement.

Il est nécessaire que toutes les couches soient respirantes. Une seule couche qui n’est pas respirante annule les effets de toutes les autres. N’utilisez surtout pas de coton, il n’évacue pas la transpiration et garde l’humidité.

Selon la température extérieure pendant votre voyage et votre ressenti personnel, il vous faudra ajouter une ou deux couches supplémentaires (polaire, doudoune, veste de ski).
Vous utiliserez ces couches supplémentaires le soir au camp. C’est seulement en cas de grand froid en journée que vous les superposerez sur les autres couches. En faisant comme cela, vous ne surchargez pas votre traîneau avec des affaires inutiles.

- Première couche : sous-vêtements thermiques haut et bas (en matière synthétique ou en laine). N’utilisez surtout pas de coton, il n’évacue pas la transpiration et garde l’humidité.

- Deuxième couche : fourrure polaire ou doudoune coupe-vent.

- Troisième couche : un pantalon et une veste grand froid (proposés à la location sur place).

Vous mettrez vos première et deuxième couches en dessous. Si vous craignez le froid, vous pouvez vous munir d'un haut et bas imperméables et chauds en tissu Gore-tex, et faisant office de coupe-vent (non doublés pour éviter la condensation, avec une capuche intégrée de préférence), type vêtements de ski.

N’oubliez pas que ce sont les extrémités qui se refroidissent le plus vite :

- Mains : une paie de moufles (proposée à la location sur place)
Prévoyez une paire de gants de ski, pour prendre vos photos et vous occuper des chiens.Il est important que vous ayez une paire de gants secs à votre disposition à tout moment.

- Pieds : des bottes grand froid sont proposées à la location sur place
Prévoyez deux ou trois paires de chaussettes en laine ou en matière synthétique chaude. Prenez une paire plus grande que vous superposerez par-dessus une autre paire en cas de grand froid. Veillez à ce que vos pieds ne soient pas trop serrés dans les chaussures, ce qui empêche le sang de circuler correctement.
Une paire de guêtres est conseillée (évite d’avoir de la neige qui pénètre par le bas du pantalon).

Pour le voyage et au camp le soir, nous vous conseillons une paire de chaussures de randonnée imperméable.

- Tête : une chapka est proposée à la location sur place
Deux bonnets chauds, un passe-montagne ou une cagoule. L’essentiel est de protéger les oreilles. Une veste avec une capuche qui vous permet de doubler les couches si besoin.

- Yeux : un masque de ski sur le traîneau vous protégera du vent. Les lunettes de soleil seront utiles pour les pauses et la fin de journée, prévoyez un étui rigide pour les ranger. Pour les porteurs de lunettes de vue, il existe des masques spéciaux qui englobent vos lunettes.

- Visage : suivant la température extérieure et le vent, il peut être nécessaire de devoir se couvrir tout le visage. Nous vous conseillons un masque néoprène (idéal), ou un foulard qui peut monter au-delà de votre nez (ou encore un passe-montagne).

Cette liste est donnée à titre indicatif, n’’hésitez pas à contacter votre conseiller afin de préparer votre voyage le mieux possible.

Couchage : un drap de sac pour mettre à l’intérieur du sac de couchage. Un sac de couchage grand froid est proposé à la location sur place.


Equipement

• 1 petit sac à dos à la journée (environ 30 L)
• 1 sac de voyage pour l'activité traîneau à chiens en 2 jours
• 1 lampe frontale (les journées sont très courtes en décembre, janvier et février), pensez à des jeux de piles de rechange)
• 1 thermos (privilégier la marque Thermos ou un thermos en inox min 0.5l entouré d'un bout de tapis de sol en mousse)
• "drap de sac" (drap en coton, polaire ou en soie à mettre à l’intérieur du sac de couchage fourni, pour une question d’hygiène)
• Masque de ski pour se protéger du vent et de la lumière
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité (à partir de février)
• Crème solaire (à partir de mi-février) et stick pour les lèvres
• Affaires de toilette (gant de toilette, 1 serviette de toilette séchant vite pour le sauna, papier toilette + briquet, shampooing, savon, de préférence des produits biodégradables)
• Chaufferettes pour les personnes sensibles au froid
• Pharmacie personnelle (médicaments contre la douleur, anti-diarrhéique, antiseptique intestinal, antibiotique à large spectre, bande adhésive ou le sparadrap ''spécial prévention ampoules'', pansements adhésifs)

Attention : un thermos et une lampe frontale sont indispensables.


Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d'identité ou passeport en cours de validité pour les ressortissants des pays membres de l’Union Européenne. Idem pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités finlandaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-finlande.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants des pays membres de l’Union Européenne. Idem pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B, pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.


Autres risques

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne et extraction de l’insecte ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

De novembre à début mai, le gel est permanent. En moyenne l'hiver, la température est de -15°C mais peut descendre jusqu'à -30°C, voire -40°C lorsque le vent est là ! Mais la stabilité et la sécheresse de l’air permettent de circuler en supportant ces températures.

Aurores boréales
En Laponie, vous vous trouvez dans la zone où les probabilités d’observer des aurores boréales sont très importantes.
Les aurores boréales représentent un phénomène extraordinaire que de nombreuses personnes dans le monde rêvent de voir. En fonction de l’activité solaire, la zone d’observation des aurores sur terre varie. Il s’agit d’un anneau plus ou moins large. Les aurores boréales sont un phénomène naturel que nous ne pouvons donc garantir.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie, peuvent être très inflammables, il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.