Voyage Transsibérien - Voyage Mongolie - Lac Baïkal
Des villages sibériens aux steppes mongoles

17 jours
Difficulté physique 1
Code: RUS041
à partir de 4750 € TTC
Prochain départ le : 12/07/2019
Infos techniques

Activités : Découverte
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Irina Baranova - Le Lac Baikal - Russie
  • © Le Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Retour de la pêche près du Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Village traditionnel sur les bord du Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Point de vue près du Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Le Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Vieux croyants de Bouriatie - Russie - Natalia Isachenko
  • © Le Lac Baikal - Russie - Irina Baranova
  • © Locomotive du transsibérien - Sibérie - Russie - Fabrice Del Taglia
  • © Jeune cavalier mongol au bord du lac Khovsgol - Mongolie - Ponchy - Fotolia / iStock
  • © Au bord du lac Khövsgöl - Mongolie - Joël Rauzy
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Découverte en Russie - Mongolie - Sibérie : les points forts de votre circuit

  • La nature des deux côtés du lac Baïkal
  • Le trajet en train sur le mythique Transsibérien - Transmongolien
  • Les steppes et les temples de Mongolie
  • Le partage de vie des éleveurs nomades
  • Les peuples et les villages sibériens
  • L'expérience authentique en petit groupe

Votre circuit en Russie , en Mongolie et en Sibérie :


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
12/07/19 28/07/19 4750 € 3 pers.
26/07/19 11/08/19 4790 € 3 pers.
16/08/19 01/09/19 4750 € 3 pers.
30/08/19 15/09/19 4750 € 3 pers.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transport aérien au départ de Paris, les transferts, l'encadrement par un guide local et un chauffeur au lac Baïkal et en Mongolie, l'hébergement, la pension complète sauf les repas dans le train, les activités et visites selon le programme.


Le prix ne comprend pas :

Les frais d’inscription, l'assurance, les frais de visa russe et mongol, les pourboires, les prestations en option et les dépenses personnelles, certains repas.


Complément d'information tarifaire :

Supplément chambre individuelle : nous consulter.


Programme

Jour 1 - Paris - Irkoutsk

Vols pour Irkoutsk. Arrivée le lendemain matin.

  • Type d'hébergement : en avion


Jour 2 - Irkoutsk, ville sibérienne

Arrivée matinale à Irkoutsk, accueil à l’aéroport par votre guide et transfert chez l'habitant. Après un court repos, visite de la ville à pied : le quartier historique avec ses maisons en bois, l'un des musées (le musée des Décembristes ou celui de l'Ethnographie), les églises orthodoxes, une balade sur le quai de l'Angara. Dîner chez l'habitant à Irkoutsk.

  • 4h de marche
  • Type d'hébergement : chez l'habitant


Jour 3 - Gravures rupèstres de Sagan-Zaba et expérience du bania russe

Départ en bus régulier pour les steppes de la partie centrale du lac Baïkal et le cap Krestovski. La route traverse la campagne sibérienne : des petits bourgs provinciaux, des villages d'éleveurs bouriates, des immenses prairies qui nourrissent la Sibérie. Déjeuner de cuisine locale en route, dans un petit café bouriate à Yelantsy.
Après le déjeuner, trajet en véhicule 4x4 et balade pour découvrir des gravures rupestres de Sagan-Zaba, lieu sacré des chamanistes et ethnographes. Ces pétroglyphes qui se trouvent sur une falaise face au Baïkal sont datés de 2000 ans avant J.-C. et les plus anciens en Sibérie.
Trajet à pied jusqu'à la ferme du cap Krestovski. Après l'Installation à votre hébergement, possibilité de visiter des vestiges des murs de défense des Kourikanis, peuple qui a cédé sous la pression des Mongols et quitté les steppes du Baïkal, partant à plusieurs de milliers de kilomètres - au nord de la Sibérie, vers l’océan Glacial, qui est devenue l’ancêtre des Yakoutes, des peuples du nord de la Sibérie et selon certaines des Inuit d’Amérique du Nord.
Dîner et nuit dans une jolie ferme locale à Krestovski, en maison rustique en bois à 300 mètres du bord du lac Baïkal. En soirée, vous aurez l'expérience incontournable du bania (sauna traditionnel russe à vapeur).

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : à la ferme


Jour 4 - Steppe de Tajérane, l'ile d’Olkhon et village de Khoujir

Nous empruntons la piste qui longe la cote du Baïkal, par endroit s’approchant de la berge, par d’autres grimpant des collines, d'où les vues du lac Baïkal, des steppes infinis et des montagnes majestueuses sont à couper le souffle. Après une balade vers la delta de la rivière Anga, nous traverserons en bac le détroit nommé ''Portes d’Olkhon'', qui sépare de la Grande terre l'île d'Olkhon, la plus grande des 26 îles du lac.
A l'arrivée au village de Khoujir, la ville principale de l'île, installation et balade dans le village. Visite du Rocher au Chamane, un des neufs lieux sacrés des chamanistes mais aussi des bouddhistes d’Asie. Nuit chez l’habitant ou à l'auberge à Khoujir.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en guesthouse


Jour 5 - Ile d’Olkhon : par le cap Khoboi à Ouzouri

Traversée de l'île en véhicule 4x4, cap au nord. Avec des steppes à l'ouest, des forêts à l'est, l'ile d'Olkhon a des points de vue magnifiques sur la région. Au nord, de belles falaises abruptes tombent dans les eaux du lac. Visite du cap Khoboi, à la pointe nord-est de l’île, un lieu sacré pour les locaux. Promenade le long de hautes falaises, avec un panorama magnifique de la partie la plus large du lac Baïkal (''le Grand Baïkal''), de près de 80km. Continuation du chemin dans l'après-midi le long de la côte de l’île, plus escarpée et boisée. Nuit en auberge de la station météo d’Ouzouri. Dîner d'omoul (poisson du lac également appelé “pain du Baïkal”). Possibilité de bania le soir.

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes


Jour 6 - Traversée du Baïkal : destination Oust-Bargouzine

Traversée du lac Baïkal de l’île d'Olkhon, vers la côte est, en bateau ou en barque à moteur. Arrivée au village de Oust-Bargouzine. L'après-midi, balade dans ce grand village avec ses maisons typiques en bois situé près du plus grand golfe de Baïkal. Nuit à Oust-Bargouzine.

  • 1h de marche
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes


Jour 7 - Côte est de Baïkal : vallée de Bargouzine, ''la petite Mongolie''

Découverte de la magnifique vallée de Bargouzine, une des plus grandes et belles vallées de Bouriatie, avec de vastes prairies surplombées de superbes montagnes, de nombreux sanctuaires religieux et sacrés de différentes tribus, aux rubans multicolores caractéristiques. C'est ici que vous vous rendez compte du caractère commun de la région du lac Baïkal et de la Mongolie, du passé commun. Selon certaines sources, la vallée de Bargouzine abriterait le lieu d'inhumation de Chengis Khan. Retour au village en fin de journée et nuit à Oust-Bargouzine.

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes


Jour 8 - La capitale bouriate et les Vieux-Croyants

Départ matinal en bus régulier pour Oulan-Oudé. Nous descendons la côte est du lac Baïkal, en Bouriatie. Déjeuner et balade à Oulan-Oudé, où l'on voit partout la synthèse de deux cultures très riches : russe et bouriate, mais aussi une ambiance soviétique.
Dans l'après-midi, départ pour un village de Vieux-Croyants (un groupe ethnique et religieux d'orthodoxes qui se sont exilés en Sibérie suite à leur refus des réformes de l'église russe au 17e siècle, et qui aujourd'hui restent assez fermés dans leur communauté et mènent une vie traditionnelle). Vous avez une rare occasion de visiter des isbas anciennes, voir de beaux costumes traditionnels. Dîner de cuisine russe, copieux et délicieux, aux saveurs d'antan. Nuit à Oulan-Oudé, chez l'habitant ou à l’hôtel.

  • 1h de marche
  • Type d'hébergement : chez l'habitant


Jour 9 - L'architecture en bois - train Russie-Mongolie

Le matin, visite du musée d'Ethnographie d'Oulan-Oudé, avec ses vielles maisons en bois et autres structures authentiques de la région. Ici vous avez un très bel aperçu de la tradition russe de construction en bois, également typique pour les peuples de Sibérie.
Dans l'après-midi, transfert à la gare. Vous quittez votre guide russe et partez en train en direction d'Oulan-Bator. Dîner et nuit à bord du train.

  • 1h de marche
  • Type d'hébergement : en train


Jour 10 - Arrivée en Mongolie : Oulan-Bator, la capitale

Arrivée à Oulan-Bator tôt le matin et accueil à la gare par votre guide mongol.
Après installation à l’hôtel, petit déjeuner et repos. Avec votre guide local, découverte à pied de la capitale mongole ("héro rouge" en mongol, nom donné suite à la révolution de 1921), construite sur les berges de la rivière Tuul. Les différents quartiers de la ville sont très contrastés: il y a beaucoup de bâtiments ''soviétiques'', de gratte-ciel modernes à la coréenne de l'autre côté de la Tuul, mais aussi quelques yourtes en plein centre-ville.
La balade en ville est suivie de la visite du musée de l'histoire et du monastère de Gandan. Le soir, avant le dîner, concert folklorique en introduction à la musique et aux danses traditionnelles. Nuit à Oulan-Bator.

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 11 - Direction Khenty : chez les nomades de Baga-Nuur

Ce matin vous prenez la route pour l'est. En véhicule tout terrain, vous partez en direction de la région Khenty qui est très peu touristique : vous parcourez les immensités de la steppe mongole aux collines douces, où la taïga sibérienne commence à s'installer peu à peu. A l'arrivée dans l’après-midi chez Zorig, installation et premiers échanges avec une famille nomade. C’est une belle occasion de découvrir et partager leur vie quotidienne : les différentes tâches autour du ménage et du troupeau de moutons, de chèvres ou de vaches. D’un côté, c’est certes un rythme de vie tranquille, centré sur la famille et le bétail. Mais d'un autre côté, en été chez les nomades les tâches ne manquent pas : pousser les animaux vers les maigres pâturages le matin, s'occuper des naissances, traire des vaches et les chèvres, transformer le lait, aller chercher de l’eau, couper du bois, faire rentrer les animaux en début du soirée... Enfin, un petit atelier gastronomique vous attend : vous apprenez à faire les "buuz" mongols (raviolis à la vapeur). Le soir, balade autour du campement de la famille. Nuit sous la yourte chez les nomades de Baga-Nuur.

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : chez l'habitant


Jour 12 - Dans la région de Gengis Khan : du lac Khukh-Nuur à Bayangol

Route pour le pittoresque lac Khukh-Nuur situé à 1700m, au cœur du massif montagneux du KharZurkh ("le cœur noir"). C'est dans cette région que Temujiin fut sacré en 1189 grand seigneur sous le nom de... Gengis Khan et que l'Etat féodal de Mongolie fut formé. Vous visitez un beau site commémoratif consacré au Grand Khan mongol sur le rive du lac Khukh-Nuur. Après une randonnée autour du lac pour admirer les paysages paisibles de la taïga et les montagnes de la Mongolie du nord, continuation en voiture pour Bayangol. Installation dans un camp de yourtes très rustique. Nuit à Bayangol.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 13 - Bayangol et le splendide monastère de Baldan Bereeven

Après une balade près de la rivière Bayangol, sous les montagnes pittoresques couvertes de forêt, route en direction de Baldan Bereeven, un beau temple de bonnets rouges situé dans un cadre naturel magnifique, dans la vallée spectaculaire de la rivière Baruun-Jargalant avec son lac, refuge favori des oiseaux, juste en face du monastère. Au 19e siècle Baldan Bereeven était l’un des plus importants monastères du pays et abritait plus de 8000 moines, mais il a été partiellement détruit en 1937 durant les purges soviétiques qui ont fortement touché la République de Mongolie. Accompagnés du gardien du temple, vous visitez les sites sacrés sur le territoire du monastère. Vous grimpez ensuite sur la montagne couverte de taïga qui le surplombe pour admirer la vue sur toute sa vallée. C’est l’un des sites de Mongolie où l'on ne peut que ressentir l’harmonie du spirituel et de la nature, parfaits pour une méditation. Retour à Bayangol et nuit au camp de yourtes.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 14 - Lac Khangal et famille nomade

Journée tranquille au lac Khangal. Vous faites une balade sur les rives du lac pour admirer les paysages sereins des steppes mongoles, observer les chevaux et éventuellement les oiseaux, puis route pour rejoindre une famille nomade. Après installation chez vos hôtes nomades, n’hésitez pas à proposer votre aide, ils l'apprécieront certainement. Initiation à la production de produits laitiers : fromage mongol, yaourt, crème. Nuit sous la yourte.

  • 2h de marche
  • Type d'hébergement : chez l'habitant


Jour 15 - Vers les rives de Kherlen. A la recherche des argalis

Route pour la réserve naturelle Gun Galuut, qui sera ponctuée de petites balades. Votre destination est un camp de yourtes de la steppe, situé dans un cadre naturel superbe, au bord de la belle rivière Kherlen. Le ruban bleu de l'eau zigzague dans la vallée verdoyante habitée par de nombreux oiseaux.
Après installation, vous partez à la recherche d’argalis et d’ibex (mouflons et chèvre sauvages) en voiture et à pied, dans la vallée et sur les montagnes "chauves". Nuit au camp de yourtes.

  • 1h de marche
  • Type d'hébergement : en yourte


Jour 16 - Gan-Galuut - Oulan-Bator

Route pour la capitale mongole. A l'arrivée à Oulan-Bator en début de l'après-midi, installation dans votre hébergement et demi-journée libre pour explorer la ville, acheter des souvenirs, etc. Diner d'adieu et nuit à Oulan-Bator.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 17 - Retour

Transfert pour l'aéroport et vol retour.


Important itinéraire

L'ordre des jours et l'itinéraire peuvent être modifiés sur place par votre guide en fonction de la météo et/ou de la condition physique des participants.
Les durées et distances de transfert sont données à titre indicatif. Les trajets en véhicule 4x4 et en bateau peuvent également varier en fonction des conditions météorologiques et de l'état des routes et pistes.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

L'esprit du voyage

Découverte de la nature et de la culture des deux pays, avec des balades et échanges avec les locaux


Le rythme du voyage

Alternance des visites des sites naturels et culturels, balades 2-4h et immersion


Nombre de participants

De 4 à 8 participants


Caractéristiques du circuit

Voyage découverte de la nature et la culture de la région du lac Baïkal et du nord-est de Mongolie, en petit groupe encadré par des guides locaux francophones.
Une semaine très intense au lac Baïkal, pour explorer sa nature splendide et visiter Irkoutsk, l'île d'Olkhone et la Bouriatie, avec la découverte de ses traditions variées et la traversée du Baïkal en bateau d'ouest en est. Puis un trajet en Transsibérien - Transmongolien jusqu'à Oulan-Bator, pour la découverte de Mongolie en 8 jours, notamment de sa région peu touristique du nord-est avec sa nature intacte, ses steppes infinis et forêts conifères, temples bouddhistes et lieux emblématiques de la vie de Gengis Khan, et avec l'immersion dans la vie des nomades.

Ce voyage ne présente pas de difficultés physiques, mais il est essentiel d’être en bonne forme physique et de savoir conserver sa bonne humeur.
Les déplacements se font souvent en minibus tout-terrain avec chauffeur local; la durée de certains transferts peut être importante car vous êtes au milieu des grands espaces de Sibérie et Mongolie. Les conditions de voyage, et surtout de vie sur place avec les locaux, sont très simples mais l'accueil sincère de vos hôtes vous fera vivre des expériences authentiques et inoubliables.
Lors de votre séjour chez les nomades de Mongolie, vous êtes bienvenu à prendre l'initiative et participer aux nombreuses tâches quotidiennement : chercher de l'eau, couper du bois, éplucher les pommes de terres, traire les vaches ou chèvres, ramener le bétail le soir, etc...
En participant à ce circuit, il faut être prêt à faire face à plusieurs difficultés : conditions rustiques, attentes imprévues, mais vous serez largement récompensé par les expériences authentiques, par la diversité des paysages et des rencontres.


Hébergement

En Russie :
A Irkoutsk : en chambre double ou triple chez l’habitant, sanitaires à partager (appartement).
Sur le lac Baïkal : en chambre d’hôtes ou en auberge à Khoujir en chambre double; en chambre pour 2-4 personnes à la ferme du cap Krestovski et à l'auberge de la station météo.
Les conditions sanitaires sont très simples : toilettes dans un cabanon à l’extérieur de la maison principale (type wc à la turque), pas d'eau courante, bania (sauna traditionnel à vapeur) au lieu de douche.
A Oulan-Oudé : en chambre double à l’hôtel.

A bord du train :
En seconde classe, en compartiment de 4 personnes (lits superposés), toilettes et lavabo à chaque extrémité du wagon, draps inclus.
Possibilité de couchette 1ère classe (avec supplément - nous consulter).

En Mongolie :
En camps de yourtes pour 2-5 personnes chacune, chauffées au poêle à bois la nuit si besoin est, sanitaires à partager (toilettes et douche à l’extérieur, à partager, conditions très rustiques).
2 nuits chez les nomades, le plus souvent en yourte d'invités installée à côté de la yourte de vos hôtes (hébergement collectif, 4-6 personnes par yourte), pas de douche, wc à la turque, pas d'électricité ni d'eau courante. Literie et sac de couchage fournis; petit oreiller à prévoir.
A Oulan-Bator : en chambre double ou triple à l’hôtel.


Nourriture

Pension complète pendant le séjour du déjeuner J2 au petit déjeuner J18.
En Russie, les repas sont simples (peu de diversité) mais copieux, cuisine locale, souvent du poisson. Traditionnellement il n'y a pas de desserts en Russie, les petits déjeuners sont bien consistants.
En Mongolie, la nourriture est principalement à base de viande, essentiellement du mouton, les légumes sont absents de la cuisine traditionnelle. Les laitages sont aussi présents dans l’alimentation, mais cela ne ressemble ni de près ni de loin aux laitages européens.

En Sibérie et en Mongolie, en raison du froid, les plats traditionnels sont souvent riches ; en Mongolie les morceaux de gras sont très prisés dans les campagnes. N'hésitez pas à emporter des boissons ou spécialités de votre région qui amélioreront l’ordinaire lors de votre long voyage !


Encadrement

Guide local russe francophone au lac Baïkal (d'Irkoutsk à Oulan-Oudé).
Guide local mongole francophone en Mongolie (au départ d'Ulan-Bator).
Pas de guide dans le train entre Oulan-Oudé et Ulan-Bator (1 nuit).

Note : le tourisme est relativement récent et ne fonctionne que quelques mois par an, aussi, faut-il savoir se montrer tolérant vis-à-vis des guides locaux qui n'ont pas encore toute l'expérience que l'on trouve dans les pays d'Europe.


Transfert et transport des bagages

En minibus régulier, en mini-van et véhicule local 4x4.
Le réseau routier offre peu de routes goudronnées (qui sont souvent en mauvais état). Certaines portions du voyage seront sur routes asphaltées, d'autres sur pistes. Un voyage sur de longues distances peut être éprouvant pour le dos. Nos chauffeurs sont des professionnels habitués de ces régions, cela ne pose donc aucun problème mais ce n'est pas toujours une route confortable.


Transports aériens

Vols réguliers au départ de Paris CDG sur Aeroflot (partenaire d'Air France, membre SkyTeam). Sur le vol aller à destination d'Irkoutsk, correspondance et douane à Moscou. Sur le vol retour au départ d'Ulan-Bator, correspondance à Moscou.


Informations pratiques

Décalage horaire : en été, quand il est midi à Paris, il est 13h à Moscou, 18h au lac Baïkal et en Mongolie.
Décalage interne Moscou/Irkoutsk : 5h


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le petit sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 15-30 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Le poids des bagages cabine est limité à entre 5 et 10 kg par personne suivant les compagnies aériennes et le type de vol.

2 - Le grand sac de voyage :
Eviter les grandes valises, l'espace pour les bagages est limité dans les mini-bus locaux et dans le train. Le sac doit contenir le reste de vos affaires.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations quand vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage de soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous de votre tenue de randonnée avec une veste et une polaire et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

En "très raccourci", prévoyez des vêtements confortables, la température en été peut varier de +10°C à +35°C, le vent frais est assez fréquent sur le lac Baïkal.

- Une veste coupe-vent imperméable type Gore-tex, avec une capuche
- Pull en polaire
- Pantalon confortable de randonnée, shorts
- T-shirts
- Chaussures (baskets ou chaussures de randonnée légères) pour les balades
- Sandales ou chaussures confortables (à porter à l’intérieur de l'hébergement: on se déchausse en Russie, et dans le train)
- Un maillot de bain pour le bania (sauna russe à vapeur)
- Des vêtements pratiques de ville


Equipement

- Un petit sac à dos pour emporter les affaires de la journée
- Lunettes de soleil, crème solaire
- Drap de sac à mettre à l'intérieur du sac de couchage (fourni) pour les 2 nuits chez les nomades en Mongolie
- Mouchoirs en papier, lingettes humides
- Affaires de toilette : shampooing, gel douche, savon, etc, papier toilette pour le train
- Produit anti-moustiques pour les promenades
- Petite pharmacie, notamment si vous utilisez des médicaments particuliers, ainsi que des polyvitamines, Elastoplast, anti-douleur, crème hydratante.


Formalités et santé

Formalités spécifiques

L'obtention des visas pour la Russie et la Mongolie est obligatoire et à votre charge (prévoir 1 mois et demi pour l'obtention des deux).

Pour les personnes de nationalité française résidant en France, nous nous chargeons de l'obtention du visa russe et du visa mongol (230€ tarif standard). Vos deux dossiers doivent être déposés à notre bureau à Paris au minimum 40 jours avant le départ. Votre passeport vous sera remis à l’aéroport le jour du départ. Possibilité en option : l'envoi à votre domicile par Chronopost (à demander au préalable).
Pour toute autre nationalité, veuillez contacter les consulats concernés de votre pays d’origine et/ou de résidence.

A/ Pour les personnes ayant pris le service d’obtention de visa avec Grand Nord Grand Large, vous devez fournir, dès votre inscription :
• La copie scannée lisible en couleur de la double page de votre passeport (assurez-vous qu’il soit valide plus de 6 mois après la date du retour) par email à votre conseiller.

Environ 2 mois avant votre départ, nous vous adresserons par email les documents nécessaires, dont la lettre d’invitation, qui vous aideront à remplir le formulaire de demande de visa en ligne, sur le site web du consulat russe. Nous vous rappelons que l’édition de votre lettre d’invitation est conditionnée par la copie de votre passeport, nous vous remercions de la fournir à votre inscription.

Dès réception de l’invitation et après avoir rempli le formulaire en ligne, vous devez nous envoyer par courrier au Service Formalités du groupe (Terres d’Aventure - Service Formalités, 30 rue St Augustin, 75002 Paris) ou nous apporter en agence GNGL à Paris :

1) Votre passeport (valide plus de 6 mois après la date du retour) signé et comportant une page vierge double.

2) 2 photos d’identité récentes, couleur, format Photomaton (non scannée), bien de face, sans lunettes, 3,5x4,5cm.

3) 1 e-formulaire de visa pour la Russie dûment rempli, imprimé et signé. Attention, le formulaire de visa doit obligatoirement être rempli en ligne par vos soins (les demandes manuscrites sont refusées).

4) Le formulaire de demande de visa pour la Mongolie complété (téléchargeable depuis le site de l’Ambassade http://www.ambassademongolie.fr/service-consulaire/visas/).

5) 1 attestation d’assurance originale agréé pour votre séjour en Russie, indiquant les dates de votre voyage + 1 journée à la fin du séjour.
Les voyageurs n’ayant pas souscrit à l’assurance en option Tranquillité ou Assistance Plus via Grand Nord Grand Large, devront fournir une attestation originale émanant de leur compagnie d’assurance qui mentionne que le voyage se déroule en Russie. Vous devez donc vous tourner vers votre assureur ou celui de votre carte bancaire, afin de lui demander l'attestation nécessaire. Si votre compagnie d’assurance ne peut pas vous la fournir, nous vous proposons de souscrire une assurance optionnelle: Assistance Plus ou Tranquillité – nous vous fournirons l'attestation.

6) 1 attestation d'assurance-rapatriement pour votre séjour en Mongolie, indiquant les dates de votre voyage + 1 journée au début du séjour.

7) 2 copies couleur de la page d'identité du passeport.

8) Pour les ressortissants de l’Union Européenne et de Suisse (hormis les personnes de nationalité française) habitant en France, joindre un justificatif de domicile.

En cas d’envoi postal, nous vous recommandons de nous faire parvenir votre dossier complet par lettre recommandée avec accusé de réception ou par Chronopost.

ATTENTION, la procédure d’obtention des visas russes étant fastidieuse, vous devez nous fournir votre passeport original accompagné de l’ensemble des pièces requises bien à l'avance, faute de quoi votre demande de visa peut être traitée comme "urgente" par les services consulaires russes ce qui engendra des frais supplémentaires à votre dossier.

B/ Pour les personnes ne souhaitant pas prendre le service d’obtention de visas avec Grand Nord Grand Large, après réception de votre copie de passeport, nous vous ferons parvenir des lettres d’invitation qui vous permettront de faire ces démarches par vous-même.
De même, pour les personnes ayant souscrit à l’assurance voyage avec GNGL, nous ferons parvenir l’original de cette attestation par courrier.


Passeport

Passeport en cours de validité (avec au moins trois pages libres consécutives), valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.


Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Pour obtenir un visa, on fournira :
– passeport + une photocopie de la page portant la photo du titulaire,
– le formulaire officiel de demande de visa,
– une photo d'identité,
– l'original de l'attestation d'assurance rapatriement reconnu par le consulat de Russie (attention, l’attestation doit bien indiquer en son titre « attestation d’assurance » et doit couvrir la totalité du circuit + 1 journée au retour avec mention du montant de la couverture, frais médicaux et rapatriements, qui doit être égale ou supérieure à 30 000 euros),
– voucher et confirmation en russe,
– les ressortissants non français d’un pays membre de l’Union Européenne résidant en France doivent également présenter une attestation de domicile (délivrée par la mairie dont dépend le domicile). Idem pour la Belgique. Pour les résidents non suisse en Suisse, un permis de séjour.

Le coût du visa dépend du délai d’obtention et non de la date de demande. Les frais consulaires varient de 105 à 180 euros environ. Pour un voyage se déroulant entre juin et septembre, les visas peuvent être traités selon la procédure d’urgence, à l’initiative de l’administration consulaire russe, même si les documents ont été déposés à l'avance (ou traités par le consulat de Russie à Marseille ou Strasbourg), ce qui implique un surcoût. Dans le cas où nous nous chargeons de la demande, ces frais d'urgence seront facturés.

Pour faire établir un visa à un mineur voyageant avec un seul de ses parents ou avec des parents ne portant pas le même nom que lui, il faudra fournir une copie du livret de famille (pages d'état civil).


Vaccins Obligatoires

Aucune obligation vaccinale.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre :
- diphtérie, tétanos, poliomyélite ;
- hépatites A et B ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.


Prévention Paludisme

Absent, mais le risque d’affections transmises par morsures de tique (encéphalite à tiques, maladie de Lyme) nécessite, en été, une protection efficace (répulsifs et vêtements couvrants) contre ces insectes dès que l’on sort des villes.


Autres risques

Les risques de toxi-infections alimentaires (typhoïde, salmonellose, hépatite A) sont importants, même à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Les règles habituelles de leur prévention doivent être observées : aliments cuits et consommés chauds, boissons capsulées (eau, en particulier).

La prostitution et son cortège de maladies sexuellement transmissibles doivent strictement interdire tout rapport non protégé.

Les grands oiseaux migrateurs traversent de nombreuses provinces russes et l’épizootie de grippe aviaire y est présente. Aucun cas humain n’a été décelé, mais les règles de protection doivent être observées (ne jamais manipuler un oiseau malade ou mort).

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.


Informations pratiques

Si, pendant de nombreuses années, la qualité des structures médico-chirurgicales n’était pas au niveau de celle de la médecine elle-même, le fossé est désormais comblé, tant dans le privé que dans le public.

En cas de nécessité, il sera indispensable d’être guidé par la compagnie auprès de laquelle on aura souscrit une assurance ou par les services de l’ambassade de France.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

RUSSIE (BAÏKAL)

Monnaie
Le rouble. Les distributeurs pour carte Visa sont disponibles uniquement dans les villes (Moscou, Irkoutsk, Oulan-Oudé). Possibilité de changer des euros en arrivant à Irkoutsk. Les paiements se font en espèces en RUB dans les petits magasins, kiosques en ville et dans tous les villages.

Géographie du lac Baïkal
Une partie du lac Baïkal est située dans une des républiques autonomes créées par Staline dans les années 30 : la Bouriatie. Ce territoire est caractérisé par un paysage de type moyenne montagne, le lac se situant à l’ouest des monts Lablonovyï. Ce lac est le plus grand lac du monde : il représente à lui seul 1/5ème des réserves d’eau douce de la planète.
Et, pour les matheux, Baïkal = 31 500 km², 636 km de long, 48 km de large en moyenne, profondeur maxi 1784m, 25 millions d’années.
L’eau, y est très pure, si cristalline que l’on peut voir le fond à près de 40m par temps clair, et elle est potable.

Faune et flore
L’ancienneté du lac, combinée à une grande stabilité de l’environnement, a favorisé l’émergence d’un grand nombre d’espèces végétales et animales, dont beaucoup sont endémiques à la région. Près de 60% des 1550 espèces animales répertoriées sont endémiques, la région abrite par ailleurs plus de 1000 espèces végétales. Citons pour exemple le phoque d’eau douce… Faune et flore sont protégées : 8 réserves comptent parmi celles de la Biosphère. Le paysage de la région est caractérisé par une taïga montagneuse. La forêt y est impénétrable, impressionnante par son silence et par la grandeur de ses arbres : les mélèzes, les épicéas, les cèdres et les pins y poussent en effet de façon démesurée.

Climat
Climat à dominante continentale : hivers rigoureux et étés chauds, peu de précipitations, beaucoup de soleil. En été, comptez sur des températures oscillant entre +10° et +25°C pendant la journée. L’eau du Baïkal a une température oscillant de +9° à +12°C voire jusqu’à +20°C dans certaines baies en plein été. Le temps peut rapidement changer et les vents locaux (comme la Sarma ou le Bargouzine) peuvent être violents et occasionner de vraies tempêtes sur le lac. Moustiques : il n’y en a pas au bord du lac et sur l’île d'Olkhon.

Population
La partie sud de la Sibérie est la plus peuplée. On y rencontre aussi bien des Russes que des Ukrainiens, mais aussi des Altaïques, des Toungouso-Manchous, et bien sur des Bouriates qui formaient il y a encore peu la majeure partie de la population. Les ancêtres des Bouriates sont apparus très tôt, bien avant l’empire mongol, en Sibérie orientale, dans la région du Baïkal. Aujourd’hui, ils font partie de la République Autonome de Bouriatie, comprenant également des tribus de langues différentes.

Activité économique
Dans la région du lac Baïkal, il existe une activité minière assez importante : des gisements de mica très rare, et plus loin les mines de cuivre sont nombreuses et célèbres. Le gaz et le pétrole sont exploités dans la région nord d’Irkoutsk. On y trouve aussi du minerai d’aluminium, de l’étain et des métaux rares.
L’agriculture est également très présente, dominée par l’élevage, et également la fenaison.
Le commerce des peaux y est encore important.


MONGOLIE (KHENTY)

Géographie
La Mongolie est située entre la Russie et la Chine, deux voisins qui ont l’un après l’autre envahi le pays. Depuis peu, la Mongolie a ouvert ses portes, ce qui explique l’actuel développement du pays. Le départ des Russes, début 1990, a marqué cette ouverture, renforcée en 1992, par l’adoption d’une nouvelle constitution.
La Mongolie est particulièrement intéressante par la diversité de ses paysages, les steppes, bien sûr, mais aussi les montagnes avec l’Altaï à l’ouest et le Khenty à l’est. La steppe, image de la Mongolie, ne couvre en fait que 20% du pays.

Faune et flore
De nombreuses zones protégées et parcs nationaux ont été créés depuis 1990, actuellement 15% environ du pays est ainsi protégé.
La faune est abondante, du fait de la faible densité de population, mais la chasse intensive menace quelques espèces, comme l’Argali ou la panthère des neiges. Les animaux les plus nombreux sont les loups, renards, cerfs, chevreuils, ours, antilopes, écureuils, marmottes, sangliers, lièvres.

Climat
La Mongolie est le "pays du ciel bleu", elle jouit de plus de 250 jours d’ensoleillement par an. Climat continental classique : des hivers secs et froids (jusqu’à -50°C) et des étés chauds (jusqu’à 45°C, dans le désert de Gobi). Les précipitations (pluie, neige) se raréfient d’ouest en est. Températures moyennes en été : +20°C. Le climat de la Mongolie est continental et capricieux, il change vite, influencé par le vent du nord. Un proverbe mongol dit qu'on peut voir les quatre saisons en une seule journée.

Population
La Mongolie est le berceau de plusieurs ethnies, les deux principales étant les Kalkha (2 millions environ) qui représentent 80% de la population, puis les Kazakhs avec un peu plus de 100 000 personnes, vivant surtout à l’extrême ouest du pays. Les Tsaatans, l’ethnie minoritaire avec quelque 400 représentants, vivent au nord du pays, dans la province de Khuvsgul, avec une concentration à Tsaagan Nuur.
La culture mongole est à peu près la même pour les différentes ethnies, sauf pour les Kazakhs, qui sont musulmans mais vivant sous la yourte, et les Tsaatans qui pratiquent le chamanisme et vivent sous des tipis.
La majorité des Mongols sont bouddhistes et de nombreux temples sont présents dans le pays ainsi qu’au cœur de la capitale.
Les 2/3 de la population sont concentrés sur la capitale et il existe de nombreux petits hameaux, laissant de nombreux espaces totalement vierges, habités ça et là au gré des déplacements des nomades.
La yourte, emblème de la Mongolie dont l’origine remonte à des centaines d’années, est présente partout dans le pays, y compris au cœur de la capitale. C'est l’habitation typique des nomades; sa grandeur et la richesse de ses ornements diffèrent en fonction du niveau de vie de la famille, elle est le cœur de l’esprit nomade, tout le monde est le bienvenu sous la yourte, et à l'intérieur, il existe un "code de bonne conduite" très respecté.
Autre emblème de la Mongolie, le cheval, présent partout dans la culture et l’histoire du pays, c'est la fierté du nomade, il représente aussi une richesse.
Une famille de nomades qui possède un troupeau de chevaux est une famille généralement aisée. Le cheval est tellement ancré dans la culture mongole, que de nombreux termes du langage courant font référence au cheval, comme "aller voir son cheval", qui signifie aller faire ses besoins, le mot "iaduu", qui signifie pauvre, est en fait issu du verbe "iadakh signifiant aller à pied.

Langue
Par la présence importante de Russes il y a peu de temps, ainsi que l’obligation de parler russe pour les Mongols qui souhaitaient poursuivre leurs études, une grande partie de la population parle aisément russe.
Différents dialectes qui sont suffisamment proches pour que tout le monde comprenne. Les Kazakhs parlent une langue proche du turc, les Uriankhai plus couramment appelés Tsaatans parlent ouïgour.
Dans la capitale il est aussi très courant de rencontrer des personnes parlant l'anglais, ceci s’expliquant par l’importance économique que revêt le tourisme.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols après plusieurs jours sans pluie, peuvent être très inflammables, il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’informations avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page