Voyage Açores - Voir des baleines
Dans le sillage des baleines bleues

8 jours
Difficulté physique 1
Code: POR033
à partir de 2000 € TTC
Prochain départ le : 28/04/2018
Infos techniques

Activités : Observation animalière
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© MICS Richard Sears - Baleine au large de l île Pico - Açores - Portugal
  • Baleine au large de l île Pico - Açores - Portugal
  • Le groupe d observation des baleines - île Pico - Açores - Portugal
  • Baleine au large de l île Pico - Açores - Portugal
  • Le groupe d observation des baleines - île Pico - Açores - Portugal
  • Baleine au large de l île Pico - Açores - Portugal
  • Baleine au large de l île Pico - Açores - Portugal
  • Sommet de l île Pico - Açores - Portugal
  • Le centre d observation des baleines sur l île Pico - Açores - Portugal
  • Le port de l île Pico - Açores - Portugal
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Observation animalière aux Açores (Portugal) : les points forts de votre circuit

  • L'observation des baleines bleues et autres cétacés
  • L'accompagnement par Richard Sears
  • La découverte de l'île de Pico
  • L'hébergement en auberge

Votre circuit aux Açores (Portugal) :

Les Açores, trois îles au milieu de l'océan Atlantique : Faial, São Jorge et Pico. C'est sur celle-ci que vous poserez votre sac et serez hébergés dans une auberge de charme. L'objectif de ce voyage est l'observation des baleines bleues, et vous serez accompagné par Richard Sears, spécialiste des cétacés et directeur de la Station de recherches des îles Mingan sur la côte est du Canada. Chaque journée sera passée en mer, et si le temps ne le permet pas, vous aurez l'occasion de visiter l'île et de faire quelques randonnées.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
28/04/18 05/05/18 2000 € 5 pers.

Le prix comprend :

Les transferts, le transport des bagages, l'encadrement par Richard Sears, les sorties en mer et les randonnées, l'hébergement en pension complète sauf les boissons et certains repas.


Le prix ne comprend pas :

Le transport aérien, les assurances, les frais d'inscription, les entrées des musées et sites, les boissons, vins à table et dépenses personnelles.


Programme

Jour 1 - Accueil à Lajes de Pico. Transfert et installation à l'hôtel

Lajes do Pico a longtemps été un centre de pêche de la baleine. On y trouve aujourd’hui le Museu dos Baleeiros, un musée retraçant la vie des baleiniers et l’histoire de la chasse à la baleine.
Le village est votre base pour la semaine.

  • Type d'hébergement : en auberge


Jours 2 à 7

Chaque jour, vous partez en mer accompagné de Richard Sears, biologiste et spécialiste des baleines bleues, pour aller à leur rencontre, mais aussi d'autres espèces résidentes ou en transit. Vous prenez des photos pour identifier les animaux et réalisez aussi des enregistrements et des études sur
l'écologie de ces rorquals. Les Açores offrent une zone d'océan ouverte et riche, grâce au mélange de masses d'eaux aux abords des îles. Les embarcations sont des pneumatiques à coque rigide d'environ 8 mètres.
Si la météo empêche les sorties en mer, vous aurez l'occasion de découvrir différents endroits de l'île. En soirée, Richard organisera des discussions sur les cétacés, les différentes espèces, leurs déplacements et sites de reproduction.

  • Type d'hébergement : en auberge


Jour 8

En fonction de votre heure de départ, transfert pour l'aéroport.


Important itinéraire

L'itinéraire peut être modifié sur place en fonction des conditions météos et de l'état de la mer. Des randonnées sont organisées lorsque les sorties en mer ne seront pas possibles.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

6 jours d'observation et de randonnée


Nombre de participants

De 5 à 8 participants


Début du séjour

Lajes de Pico.


Fin du séjour

Lajes de Pico.


Caractéristiques du circuit

Le séjour est ouvert à toute personne en bonne forme physique, sachant que les sorties en mer peuvent durer plusieurs heures. Il ne convient pas aux enfants et aux femmes enceintes.

Au début du printemps, alors que le vent du sud souffle sur le charmant village de Lajes de Pico aux Açores, des souffles sont visibles depuis la côte. Réputée pour les cachalot et autres espèces marines, Pico est un lieu de prédilection pour les rorquals bleus dès le mois de mars. En route pour les aires estivales d’alimentations dans les eaux nordiques productives (Islande, Norvège), les baleines bleues trouvent sur leur chemin cet archipel volcanique au printemps. Au milieu de l’Atlantique, cette topographie vertigineuse fait barrière aux courants et force le mélange des eaux, ce qui crée un environnement propice à une faune marine riche en krill. Plusieurs d’entre elles vont profiter de cet écosystème unique pour s’alimenter avant de poursuivre leur migration. L’année 2014 fut un record, avec plus de 90 individus répertoriés aux Açores, dont un à qui avait déjà été identifié par Richard Sears auparavant dans le Saint-Laurent au Québec en 1984. En général le nombre de rorquals bleus observés aux Açores se situe entre 20 à 30 individus par années.

Les déplacements en mer s'effectuent à bord de pneumatiques à coque rigide de 8 mètres environ.

L'espèce principale étudiée :
Principalement le rorqual bleu. Les travaux lors de cette expédition cherchent à mieux comprendre leurs déplacements à travers l’Atlantique Nord-Est lorsqu’ils sont de passage, sur leur route vers les eaux islandaises et norvégiennes.

Les espèces observées :
Cachalots, dauphins de Risso et dauphins communs sont vus régulièrement. En période de migration, rorquals à bosse, rorquals communs, rorquals boréals, et petits rorquals sont observés. Mais aussi orques, globicéphales, baleines à bec et plusieurs autres espèces telles des tortues marines et des puffins.

Pour les randonnées, il s'agit de chemins et sentiers de montagne, parfois dans les pâturages et les mousses, et en bord de mer dans les laves et scories.


Hébergement

En chambre double à l'auberge dans le village.


Nourriture

Pension complète avec petit déjeuner et dîner à l'hôtel et déjeuner sous forme de pique-nique pendant les sorties en mer et les randonnées.


Encadrement

Richard Sears, biologiste spécialiste des cétacés parlant français.

Richard Sears est né à Paris, de mère française et de père américain. A 18 ans, il a pris part à une expédition de formation en océanographie à bord d'une goélette, entre Puerto Rico et Boston. C'est au cours de ce voyage qu'il a rencontré des baleines pour la première fois. Il en est revenu complètement envoûté.

En 1976, après avoir terminé ses études en biologie, dans le Maine, il a travaillé à la Station de recherche Matamek Salmon (Woods Hole Oceanographic Institute) sur la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Durant l'été de la même année, il a partagé des moments privilégiés avec les baleines de la baie de Moisie. "Je pourrais faire cela, le reste de ma vie" a t-il dit, tout en contemplant ces géants de son radeau pneumatique.

Par la suite, il est devenu naturaliste à bord des navires d'observation des baleines dans le Massachusetts et a travaillé aux côtés des pionniers de la recherche sur les baleines : David Sergent, Steven Katona, William Schevill, William Watkins, et Roger Payne - ses plus grandes sources d'inspiration. Ils lui ont appris que pour connaître ces animaux, il fallait passer beaucoup de temps en mer.

C'est avec cette motivation que Richard est rentré à Matamek, puis à Mingan en 1979 pour étudier les baleines bleues. Il a créé le "Mingan Island Cetacean Study (MICS) avec l'aide de Liz Lowe, Fred Wenzel, et Mike Williamson, des biologistes du Massachusetts. Des décennies plus tard, sa passion reste intacte, mais il entretient une inspiration nouvelle : accueillir de plus en plus de post-doctorants dans son équipe et fournir de nouvelles incitations en matière de recherche sur les cétacés.


Informations pratiques

Couverture téléphone mobile : les réseaux portables fonctionnent correctement aux Açores.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes bagages, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet et/ou bandeau
• T-shirts. Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise manches longues
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex
• 1 cape de pluie
• 1 sur-pantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain
• Des sous-vêtements
• Chaussettes de marche. Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir


• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 sac étanche pour les sorties en mer
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants, si vous faites des randonnées.
• 1 gourde
• 1 paire de jumelles
• 1 couteau de poche (facultatif, mais à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• Boules Quiès (facultatif)
• Papier toilette - crème solaire + stick à lèvres


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)


Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d'identité (2 mois de séjour maximum) ou passeport (3 mois de séjour maximum) en cours de validité pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales (France) d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités portugaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-portugal.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d'être protégé contre : diphtérie, tétanos, poliomyélite, mais aussi rougeole et coqueluche ; hépatites A et B.


Prévention Paludisme

Totalement absent du Portugal continental, de Madère et des Açores.


Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le Portugal a un climat atlantique. Assez humide, donc. L’hiver, les températures sont douces sur toute la façade maritime (notons toutefois que la basse vallée du Douro - Porto - est très ventée). Le mercure chute dans l’intérieur ; la neige est régulière sur les reliefs. L’Algarve bénéficie alors d’un micro climat ensoleillé. L’été est sec et chaud, il peut même être torride dans l’Alentejo et le Ribatejo. La température de l’océan ne monte toutefois pas au-dessus de 20°C. Le printemps (d’avril à juin) et l’automne (septembre et début octobre) sont des saisons délicieuses, mais pluvieuses.

Pour connaître les prévisions météorologiques, consultez les différents sites Internet :
- www.meteoconsult.fr
- www.meteo.fr
- www.lachainemeteo.com
Vous pouvez aussi appeler le 0 892 68 02 + le numéro de département ou le 0 892 68 32 50 pour une prévision à 10 jours.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.