Nouveauté Kayak et canoë Mexique (Basse Californie) - Circuit accompagné
Kayak de mer en Basse-Californie

12 jours
Difficulté physique 2
Code: MEX006
à partir de 4260 € TTC
Prochain départ le : 28/03/2019
Infos techniques

Activités : Kayak et canoë
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Karavaniers - Basse-Californie - Mexique
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Baja - Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Baja - Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Baja - Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • © Basse-Californie - Mexique - Karavaniers
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Kayak et canoë au Mexique : les points forts de votre circuit

  • La découverte du parc marin de Loreto en kayak
  • Les plantes endémiques du désert
  • La palette de couleurs du désert et de la mer
  • La plongée en apnée sur l'île Espiritu Santo

Votre circuit au Mexique (Basse Californie) :


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
28/03/19 08/04/19 4260 € 6 pers.
07/11/19 18/11/19 4260 € 6 pers.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transport aérien, les transferts mentionnés, l'encadrement au départ de La Paz, le séjour en pension complète pendant le raid et les repas au restaurant à La Paz, l'équipement pour le kayak et collectif pour le camping, l'hébergement en chambre double en ville et sous tente pendant l'expédition.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d'inscription, les pourboires, les boissons et dépenses personnelles.


Programme

Jour 1 - Vol pour Mexico

Vol Paris/Mexico. Transfert libre et nuit à l'hôtel.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Arrivée à La Paz, Basse-Californie

Vol Mexico/La Paz. Arrivée à La Paz, au bord de la mer de Cortez. Accueil par votre guide et transfert à votre écolodge. Briefing sur le déroulement de votre séjour et dîner.
Vous séjournerez deux nuits dans cet endroit paisible où vos hôtes sont très proches de la nature et du tourisme durable avec recyclage et compostage ! Une pause pour vous remettre du voyage et vous reposer avant de démarrer votre expédition.

  • 1h de marche
  • Type d'hébergement : en ecolodge


Jour 3 - La Paz - île Espiritu Santo

Journée de découverte en bateau vers l'île d'Espiritu Santo. Vous aurez peut-être l'occasion de voir des dauphins, de faire du snorkeling au milieu des otaries.

  • Type d'hébergement : en ecolodge


Jour 4 - La Paz - Loreto

Court vol pour Loreto, la plus ancienne ville de la péninsule, au bord du parc marin. Après un pique-nique sur la plage, il est temps de monter à bord des kayaks et donner les premiers coups de pagaie. Votre guide vous prodiguera les conseils nécessaires et les consignes de navigation. Ensuite, vous chargez vos kayaks et partez rejoindre votre premier bivouac sur l'île Danzante ou Carmen.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jours 5 à 8 - Expédition en kayak entre les îles sur la mer de Cortez

Après avoir pris le petit déjeuner, démonté le campement, vous montez à bord des kayaks et pagayez dans les eaux bleues le long des côtes pour trouver un autre lieu de bivouac. Les randonnées à pied alterneront avec le kayak en fonction des conditions météo, car le vent peut parfois être de la partie. Dans ce cas, ce sont les randonnées dans le désert qui seront privilégiées, avec découverte de cactus des plus impressionnants.
Vous aurez l'occasion d'aller voir une source chaude située sur une petite île, seulement accessible à marée basse, ainsi qu'une petite ferme typique du Mexique. Vous pourrez même préparer un plat typique mexicain : haricots noirs, riz et tortillas !
Environ 4 à 6 heures de kayak par jour pour aller d'étape en étape. Une fois arrivés, vous déchargez les kayaks, les mettez au sec et montez le camp, le reste du temps sera consacré à la découverte de cet environnement désertique si privilégié et préservé.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 9

Le dernier jour de kayak nous mène au petit village de pêcheurs de San Cosme. Vous profitez de cette dernière journée en mer avec les pélicans pour voisins.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 10 - Retour à La Paz

Retour à La Paz en minibus, principale ville de la Basse-Californie sud, en fin de journée. Un dernier dîner tous ensemble en ville nous permettra de goûter les spécialités locales et profiter d'une promenade en bord de mer.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 11 - Départ de La Paz

En fonction de votre horaire de départ, temps libre puis envol pour Paris.

  • Type d'hébergement : en avion


Jour 12 - Paris

Arrivée à Paris.


Important itinéraire

Le programme est donné à titre indicatif et les étapes peuvent être modifiées en fonction de la météo et des conditions des participants. Selon le routing aérien, la nuit à Mexico peut être remplacée par une nuit à La Paz.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Circuit itinérant de 1 à 2 semaines d’autonomie en milieu isolé. Sans portage. 4 à 6 heures de kayak par jour avec alternance de randonnée à pied en étoile. Aucune expérience en kayak ou en canoë requise, habitude du camping en plein air. Bonne condition physique nécessaire. Il est nécessaire de savoir nager et notamment d'être en mesure de tenir une distance minimum de 25 mètres à la nage et de pouvoir s’immerger totalement sous l’eau.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

6 jours de kayak en autonomie.


Nombre de participants

De 6 à 9 participants


Caractéristiques du circuit

Ce voyage est une découverte en kayak en mer de Cortez en Basse-Californie et se déroule principalement dans le parc marin de Loreto. Entre cactus endémiques, paysages désertiques et rocailleux, faune marine, pélicans et fous à pieds bleus, vous apprécierez les bivouacs itinérants en pleine nature et les navigations en kayak le long des côtes.
Il n'est pas nécessaire d'avoir une expérience de kayak de mer, mais une bonne forme physique est préférable pour bien profiter de votre séjour. Pas de rythme effréné en kayak, mais il vous faudra pagayer entre 4 à 6 heures par jour suivant les étapes.
Il faut aimer la vie en plein air car vous bivouaquez sur des plages désertes en pleine nature et participez aux tâches quotidiennes, à savoir charger/décharger les kayaks, monter/démonter les tentes, aider à la préparation des repas.


Hébergement

A La Paz : en chambre double, sanitaires à partager.
Pendant le raid kayak : en bivouac, sous tente pour deux personnes dans des tentes trois places. Il n'y a pas de sanitaires, la toilette est sommaire. Prévoir lingettes et savon à l'eau de mer.


Nourriture

A La Paz : les repas seront pris au restaurant.
Pendant le raid kayak : votre guide prépare les repas, mais votre participation active est demandée pour effectuer les tâches collectives.
Vous serez en autonomie, donc il ne faut pas s'attendre à des repas gastronomiques, mais la pêche ou la rencontre avec un pêcheur peut largement agrémenter vos repas. Le midi, vous vous arrêtez sur un plage pour le pique-nique, et le soir au bivouac il y aura du temps pour cuisiner et profiter des soirées.
Vous pouvez prévoir quelques barres de céréales, graines ou noix pour la journée.


Encadrement

Accompagnateur francophone et guide local.


Transports aériens

Vols réguliers entre Paris et La Paz..


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos (15 à 20L) et 1 grand sac de voyage souple (90L).

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 15 à 20 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple (90 litres) :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
-- Retirez votre veste ou votre manteau.
-- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports doivent être mis sous sac plastique scellé mais toutes les boutiques ne proposent pas ce sac : renseignez-vous avant de faire vos achats.
Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières ; attention cependant aux correspondances.


Vêtements

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard ou Buff
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours). Eviter le coton, très long à sécher ; préférer t-shirts manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo) etc…
• 2 chemises à manches longues
• 1 pull ou 1 polaire
• 1 combinaison néoprène à manches et culotte courtes, épaisseur 3mm (facultatif)
• Gants en néoprène pour le kayak
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste type Gore-tex, simple et légère
• 1 maillot nautique ou sous vêtement à manches longues (à porter par temps frais)
• 1 paréo servant de serviette ou pour se protéger du soleil
• 1 surpantalon imperméable (facultatif)
• 1 maillot de bain (indispensable)
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax par exemple.
• 1 paire de chaussures de randonnée légère (semelle type Vibram)
• 1 paire de sandales de marche ou chaussures détente pour le soir.
• 1 paire de chaussons néoprène ou tennis abîmés pour aller dans l'eau.


Equipement

• Masque, palmes et tuba
• Quelques mousquetons pour fixer gourde ou autres accessoires sur le kayak
• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• Crème solaire + stock à lèvres
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale + piles (conseillé)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : préférez des produits biodégradables
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement
• Boules Quies (facultatif)
• Papier toilette
• Un adaptateur de prise secteur US (deux branches plates, 110V)
• Sacs étanches légers pour protéger vos vêtements et affaires personnelles (5, 10 et 20 litres)
• Paire de jumelles


Couchage

Vous devez prévoir :
• Un sac de couchage (température 0°C car les nuits peuvent être fraîches. Ne pas oublier un sac étanche (environ 20 litres) pour le protéger durant la journée kayak.
• Un matelas auto gonflant
• Un oreiller de voyage


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Anti-diarrhéique (type Lopémaride ou Tiorfan…)
• Pansement intestinal (type Smecta)
• Traitement antibiotique à large spectre : prévoir 8 jours de traitement (sur prescription médicale)
• Collyre (poussière, ophtalmie) et crème antibiotique pour les yeux
• Pastilles purifiantes pour l’eau (type Micropur forte ou Aquatabs)
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Pommade anti-inflammatoire
• Traitement pour rhume et maux de gorge (pastilles)
• Biafine


Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.


Matériel fourni

Kayak en fibre de verre, pagaie, jupe, gilet de sauvetage, pompe et ballon de pagaie.


Formalités et santé

Formalités spécifiques

Information importante : veuillez vous reporter aux formalités détaillées dans la fiche pays du circuit.


Passeport

Passeport en cours de validité, valable pour la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.
Si l’enfant est accompagné d’un seul parent, portant un autre nom que le sien, il devra être muni d’un document (livret de famille) prouvant la filiation.
Un mineur de moins de 17 ans voyageant seul (ou sans être accompagné d’un responsable légal) disposera d’un document notarié établissant que ses parents ou responsables légaux autorisent le voyage (si ce document est émis ailleurs qu’au Mexique, il devra être légalisé par un notaire et/ou apostillé et traduit en espagnol).

Si votre voyage au Mexique vous amène à passer la frontière des États-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter votre passeport.

Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les États-Unis :

DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

ESTA. Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux États-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

ENTREE AUX ETATS-UNIS. À l’arrivée, les services de l'immigration prennent une photo de votre visage et vos empreintes digitales. Patientez derrière la ligne jaune tant que l’on ne vous invite pas à la franchir, cela peut durer un certain temps. Les contrôles de douane se font au premier point d’entrée sur le territoire. Passée l’immigration, vous récupérez vos bagages sur les tapis roulants et vous rendez à la douane. En cas de continuation aérienne, vous devrez récupérer vos bagages et les apporter aux tapis-bagages qui desservent les correspondances (connecting flights). Ils seront dirigés vers votre destination finale.

RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite ou soudanaise.

Si votre voyage implique que vous transitiez par le Canada :

AVE. A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les États-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants français, belges ou suisses (séjour de moins de 90 jours). Une carte de tourisme individuelle sera toutefois établie dans l’avion. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Attention ! les voyageurs séjournant dans l'Etat du Quintana Roo (Cancun, Playa) seront attentifs à avoir toujours sur eux leur passeport (original) et leur carte de tourisme : les contrôles sont fréquents et ceux qui ne pourraient présenter les documents demandés s'exposent à des mesures de contrainte.


Vaccins Obligatoires

Aucun vaccin n'est exigé à l'arrivée pour les voyageurs arrivant d'Europe ou des Etats-Unis.

L’insistance actuelle avec laquelle nous recommandons, aux voyageurs en Amérique centrale, Amérique du sud (sauf Uruguay et Chili) et Caraïbes, la vaccination contre la fièvre jaune, même si elle n’est pas obligatoire à l’entrée pour ceux qui arrivent directement d’Europe ou des Etats-Unis, est moins liée au risque de contracter la maladie qu’à la variabilité du risque administratif en cas de voyage itinérant d’un pays de la région à un autre. D’autre part, la possibilité de modification de la Réglementation sanitaire internationale (recommandation devenant obligation) entre l’inscription à un voyage et le départ effectif, mais aussi la récente (juillet 2016) prolongation à vie de la validité de la vaccination, nous conforte dans nos incitations. Elles seront (ou non) confirmées par le médecin du Centre de vaccinations internationales, en fonction du risque et de la législation.


Vaccins Conseillés

Vaccins universels : DTCP + rougeole, oreillons, rubéole pour les enfants.
Hépatite A (maladie à transmission alimentaire) ; l'immunité peut être acquise par vaccination, mais aussi par contact muet avec le virus lors de voyages antérieurs (à vérifier par recherche d'anticorps protecteurs).
Hépatite B, vaccination proposée aux voyageurs à risque : si la transmission par sang contaminé est, aujourd'hui, nulle en milieu médical, les risques, comme ceux des autres maladies à transmission sexuelle (SIDA, syphilis et, probablement Zika) restent présents.


Prévention Paludisme

Maladies transmises par les moustiques (dengue, chikungunya, Zika et, de moins en moins, paludisme) : importance de se protéger des moustiques (répulsifs peau et vêtements, moustiquaires imprégnées). L'altitude limite les risques de paludisme, qui ne persistent que dans les zones rurales peu touristiques du Chiapas, de Chihuahua et d'Oaxaca. La prise de chloroquine (Navaquine) n'est pas indispensable dans le cadre de voyages touristiques.


Autres risques

Risques alimentaires, depuis la banale et fréquente turista, qui doit guérir en 24/48 heures avec diète hydrique + pansement intestinal (type Smecta), jusqu'aux plus sévères infections microbiennes, virales.

Les séjours balnéaires sur les plages caribéennes n'exposeront pas à des risques particuliers, hors ceux de la plongée sous-marine, autant liés aux carences du matériel qu'aux imprudences des plongeurs. Sur la côte pacifique, une grande prudence sera nécessaire étant données la force des courants et la violence des vagues.

Virus Zika : transmise par le même moustique que la dengue et le chikungunya, la maladie n'était pas considérée comme grave (fièvre, éruption cutanée, douleurs articulaires, guérissant en une huitaine de jours) jusqu'à l'apparition, lors de l'épidémie sévissant au Brésil, de lourdes complications neurologiques chez des nouveau-nés de mères ayant été en contact avec le virus Zika. Le risque de microcéphalies, source de lourds handicaps pour l'enfant, nous conduit, en accord avec les recommandations que vient de publier le Haut Conseil de Santé Publique, à conseiller aux femmes enceintes, en particulier en début de grossesse, de consulter leur médecin pour valider le projet de voyage.


Informations pratiques

L'insécurité, souvent liée à des conflits politiques régionaux, justifie, pour les voyageurs individuels dans les régions concernées (le Chiapas, en particulier), de s'informer sur le site du ministère des affaires étrangères. L'infrastructure sanitaire est de bonne qualité dans les villes et les régions touristiques. En cas de problème médical ou chirurgical, il sera souhaitable de contacter la compagnie d'assurance assistance.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Il fait beau et souvent très chaud en Basse-Californie. Le soleil peut taper fort dans cette région désertique.
A cette période de l'année (hiver ou automne), les températures oscillent entre 25 et 30°C en journée et tombent entre 15° et 20° la nuit. L'eau peut être fraîche, à partir de 20° jusqu'à 28°C... il est toujours possible de se baigner !

Le parc marin de Loreto est composé de 5 îles principales ; Isla del Carmen, Coronado, Danzante, Montserrat, Santa Catalina et plusieurs d'autres îlots. Le choix se portera sur deux îles, deux lieux préservés et protégés où vous pourrez voir des espèces endémiques (poissons, oiseaux, tortues), des plages isolées et éloignées des touristes.
Concernant la navigation en kayak, elle sera principalement effectuée par mer calme ; si les conditions de mer sont plus agitées, vous ferez plutôt de la randonnée.

Plus généralement sur le pays :
L'altitude est un facteur déterminant pour le climat du Mexique. On peut ainsi distinguer :
- Les terres chaudes (tierras calientes), d'une altitude inférieure à 1000m ; la température moyenne y est de 25° mais peut dépasser les 45°.
- Les terres tempérées (tierras templadas), situées entre 1000 et 1800m. Elles jouissent d'une température moyenne de 19°. Les soirées d'hiver y sont fraîches.
- Les terres froides (tierras frias), au-dessus de 1800m. Par exemple, à Mexico, située à 2240m d'altitude, les températures moyennes, pour les mois de janvier et juillet, sont respectivement de 12,6° et 16,1°.

Dans ce pays coupé en deux par le tropique du Cancer, la latitude joue également un rôle important. Ainsi, au nord du tropique, le climat est quasi-désertique. Le Mexique central est tempéré. Au sud, la péninsule du Yucatán a un climat tropical classique alors que les basses terres du Chiapas sont soumises au régime subéquatorial.

Enfin, la saison sèche s'étend de novembre à mai et la saison des pluies dure de juin à octobre. C'est surtout en fin d'après-midi et la nuit que s'abattent alors des averses torrentielles, généralement de courte durée. Mais ces pluies concernent surtout le sud et, au bout du compte, 71% du territoire souffrent d’une insuffisance de précipitations. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : alors que les tierras calientes du sud ont une pluviométrie annuelle moyenne de l'ordre de 2000mm, celle-ci atteint péniblement 250mm dans les terras frias du nord.


Tourisme responsable

Protection des sites

L'équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d'autant plus rapidement. Dans l'intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l'état des lieux qu'il traverse et où il campe. La lutte contre la pollution doit être l'affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez brûler tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc... Votre accompagnateur vous y aidera.
Attention, les cenotes sont fragiles : on ne peut pas s'y baigner juste après s'être enduit de crème solaire. On peut toutefois utiliser une crème solaire bio.


 
Aller en haut de la page