Randonnée Suède - Trek Laponie
Pays et sommets sami, randonnée en Laponie suédoise

12 jours
Difficulté physique 3
Code: SUE024

Dates en cours de programmation.
Contactez-nous pour plus d'informations.

Infos techniques

Activités : Randonnée
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Christian Heimroth - Paysage de Laponie Suédoise
  • © Christian Heimroth - Paysage de Laponie Suédoise
  • © Christian Heimroth - Randonnée en Laponie Suédoise
  • © Christian Heimroth - Paysage de Laponie Suédoise
  • © Christian Heimroth - Randonnée en Laponie Suédoise
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Randonnée en Suède : les points forts de votre circuit

  • L'ambiance d'une véritable expédition laponne
  • La beauté des paysages
  • L'ambiance hors du temps des éleveurs de rennes

Votre circuit en Suède (Laponie suédoise) :

C’est en Terre sami, la Laponie suédoise, au cœur d’une région où le renne rythme la vie d’une grande partie des habitants, que notre randonnée se déroule. Nous suivons une partie de la mythique Kungsleden - la "piste royale", qui est proche des plus hauts sommets de Suède, dont le Kebnekaise (point culminant, à 2111m). Notre itinéraire rejoint plus au sud la région des grands parcs que nous longeons et traversons au cours de notre périple. Ces parcs, le Sarek, le Padjelanta et le Stora Sjöfallet font partie des régions les plus sauvages d’Europe. C’est dans ces grands espaces nordiques que nous évoluerons dans une ambiance sami. Nous sommes sur le territoire de ces bergers et partageons quelques moments de leur vie hors du temps.


Périodes de départ et tarifs

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter


Le prix comprend :

Le transport aérien, les taxes aériennes, l'encadrement, les transferts, le transport des bagages sauf pendant la randonnée itinérante du J2 au J8 et du J10 au J11, l'hébergement, la pension complète sauf certains repas.


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d’inscription, les boissons, les dépenses personnelles, les repas du J1 et du J12, le dîner du J11.


Programme

Jour 1 - Paris - Kiruna

Vol vers Kiruna. Nous rejoignons le centre de Kiruna pour la nuit ou, selon l’heure d’arrivée du groupe, continuons directement sur Nikkaluokta pour la première nuit.

  • Type d'hébergement : en auberge
  • Transfert : Véhicule ,1h


Jour 2 - Nikkaluokta - Kebnekaise (472m)

Nous randonnons jusqu’à atteindre le lieu de vie d’une famille sami qui nous accueillera pour déjeuner. Pour les six prochains kilomètres, nous prenons un bateau puis poursuivons la randonnée jusqu’au Kebnekaise Mountain Lodge où nous passerons la nuit. Nous commençons la randonnée à faible altitude pour poursuivre vers les hauts sommets à l’ouest. Le chemin que nous empruntons est la voie royale pour rejoindre le fameux Kungsleden trail. Notre hébergement se situe au pied du mont Kebnekaise, culminant à 2111m c'est le plus haut sommet suédois !
Ce premier jour de randonnée ne présente aucune difficulté particulière.

  • 4h de marche
  • Dénivelé + : 300 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 13 km


Jour 3 - Kebnekaise - Singistugorna (673m)

Après le petit déjeuner, notre journée débute. Nous partons pour 14km en direction de Singistugorna. Nous dépassons le sommet de Duolbagorni avant de nous couvrir pour prendre de l’altitude dans la vallée où se situe notre refuge. Nous serons alors aux abords du Kungsleden Trail, qui relie les 450km entre Abisko et Hemavan.

  • 4h30 de marche
  • Dénivelé + : 250 m
  • Dénivelé - : 200 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 14 km


Jour 4 - Singistugorna - Hukejaure (830m)

Cette étape s’annonce longue, la randonnée démarre sur les traces du Kungsleden Trail. Nous quittons rapidement ce tracé fréquenté pour descendre plus à l’ouest et découvrir des lieux plus reculés. Ces derniers nous offriront de magnifiques points de vues à une altitude plus élevée. Loin de la civilisation, des paysages arides nous entourent. Nous rejoignons notre refuge pour la nuit à Hukejaure.

  • 7h de marche
  • Dénivelé + : 350 m
  • Dénivelé - : 150 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 25 km


Jour 5 - Hukejaure - Sitasjaure (864m)

Si la météo nous le permet, nous pourrons profiter de fantastiques points de vue vers l’ouest et le sud tout au long de notre journée. Nous marchons en direction du sud et de l’Akka, au cœur d’une des plus belles montagnes suédoises. Après 20km de marche nous arrivons à notre refuge de Sitasjaure.

  • 6h de marche
  • Dénivelé - : 250 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 20 km


Jour 6 - Sitasjaure - Ritsem (614m)

Au fil de notre randonnée, nous remonterons le temps et les époques. Nous longerons l’ancienne route de montagne construite dans les années 1960, lorsque le gouvernement suédois décida de construire un tunnel entre le lac du Sitasjaure et celui d’Akkajaure. Notre guide nous racontera en détails l’histoire de la région et de son héritage hydro-industriel. A la fin de cette étape nous arrivons à Ritsem, petit village de montagne où nous pourrons profiter d’un sauna bien mérité.

  • 5h30 de marche
  • Dénivelé + : 200 m
  • Dénivelé - : 100 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 18 km


Jour 7 - Ritsem - Kisuris (643m)

Aujourd’hui nous commençons la deuxième partie de notre randonnée qui prend ici une autre dimension. Nous nous intéressons de plus près à la culture sami au cœur de la Laponie. La Laponie fait partie du patrimoine mondial depuis 1996, pour la richesse de son patrimoine naturel et de la culture sami omniprésente. Nous traversons en bateau le lac Akkajaure avant d’entamer notre randonnée. 16km nous séparent de notre refuge qui se situe au sein du parc national du Padjelanta.

  • 4h30 de marche
  • Dénivelé + : 150 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 16 km


Jour 8 - Kisuris - Kutjaure (735m)

Après une petite randonnée au cœur du parc national du Sarek, nous rejoignons le lac de Kutjaure. Un Sami qui vit sur l’autre rive organisera notre transfert en bateau. Une fois arrivés de l’autre côté du lac, nous entrons en territoire sami où la famille de notre hôte investit les lieux en début d’été jusqu’au début du mois de septembre. Une fois l’été passé ils redescendent dans un milieu plus forestier au gré des déplacements de rennes. Nous passerons la nuit en territoire sami, et pourrons choisir de dormir en refuge ou sous tente traditionnelle sami.

  • 2h de marche
  • Dénivelé - : 100 m
  • Type d'hébergement : en tente trapeur
  • Distance Parcourue : 7 km


Jour 9 - Kutjaure (695m)

Aujourd’hui, nous en profitons pour explorer les alentours de Kutjaure. En fin d’après-midi, pour ceux qui le souhaitent, il est possible de se prélasser au bord du lac, de profiter d’un sauna ou, pour les plus courageux, tenter un bain dans une eau à 12° ! Il est également possible de partir en randonnée quelques heures dans les environs. Nuit en refuge ou sous tente sami.

  • Type d'hébergement : en tente trapeur


Jour 10 - Kutjaure - Vaisaluokta (695m)

Aujourd’hui nous quittons le territoire sami du lac de Kutjaure, nous dépassons la montagne pour rejoindre le prochain territoire sami : le Vaisaluokta. Nous dormirons en refuge à proximité du campement sami.

  • 5h30 de marche
  • Dénivelé + : 250 m
  • Dénivelé - : 340 m
  • Type d'hébergement : en refuge
  • Distance Parcourue : 18 km


Jour 11 - Vaisaluokta - Ritsem - Gällivare

Ce matin, nous partons à la rencontre d’un Sami qui nous en dira un peu plus sur le territoire de Vaisaluokta et l’élevage de rennes. Après notre déjeuner, nous retournons sur Ritsem en bateau. Notre randonnée se termine ici, nous prenons le bus local dont le départ de Ritsem est prévu à 13h pour une arrivée à Gällivare vers 16h30.
Le départ du train de nuit est prévu vers 18h30 de Gällivare.

  • Type d'hébergement : en train


Jour 12 - Gällivare - retour en France

Arrivée à l’aéroport de Stockholm Arlanda vers 10h et vol retour.


Important itinéraire

Les étapes du circuit peuvent être modifiées selon les conditions météorologiques. Attention, ces horaires sont donnés à titre indicatif. Ils sont basés sur la saison 2016. En effet, les horaires été 2017 des transports en commun n’ont pas encore été finalisés.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

9 jours de randonnée


Nombre de participants

De 5 à 10 participants


Caractéristiques du circuit

Pour participer à ce séjour, il faut avoir un bon niveau général en randonnée et une bonne condition physique. L’esprit d’équipe est indispensable.


Hébergement

9 nuits en refuge (dortoir), sans électricité ni eau courante
1 nuit en auberge de jeunesse (chambre de 2 à 4 personnes)
1 nuit en train couchette (compartiment de 6 personnes)
Les refuges sont simples et rustiques. Il n’y a pas d’électricité ni eau courante. En général, vous y trouverez des chambres et dortoirs de 2 à 4 personnes, parfois jusqu'à 10 personnes. Les toilettes sont souvent à l’extérieur. La cuisine est très bien équipée.
Il y a uniquement un téléphone d’urgence dans le refuge (les téléphones portables ne captent pas), ce dernier est relié directement à la police. Le guide a un téléphone satellite avec lui en cas de nécessité.


Nourriture

Repas préparés en commun.
Dîner chez les Sami le J7 et le J8.
Dîner à l’auberge de jeunesse le J1.


Encadrement

Guide local francophone du J2 au J11.


Transfert et transport des bagages

Les transferts seront effectués en bus, bateau, train. Pendant la randonnée, vous portez vos affaires (environ 10 kg) et une partie du matériel collectif.


Transports aériens

Vols réguliers (SAS).


Informations pratiques

Voyagez léger ; en plus de vos affaires, vous aurez 3 kilos supplémentaires de vivres et d’équipement de sécurité.

Les téléphones portables passent mal dans cette région.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en : 1 sac à dos et 1 petit sac de voyage.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 60 litres environ avec ceinture ventrale, pour le portage de vos affaires personnelles durant l’ensemble du séjour et de la randonnée.
Recommandation : votre sac à dos une fois chargé avec 1L d’eau et toutes vos affaires pour la randonnée (à l’exception de ce que vous portez sur vous) ne doit pas dépasser 10kg de préférence. Vous n’aurez à ajouter que 3kg maximum pour la nourriture et le matériel de sécurité du groupe.

2 - Un petit sac de voyage :
Il doit être souple et léger pour pouvoir le mettre dans votre sac à dos pendant la randonnée.
Il vous servira en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur et pour vos éventuels médicaments.
Il est possible de faire parvenir les affaires dont vous n’avez pas besoin pendant la randonnée par bus au point d’arrivée de la randonnée moyennant des frais.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

Vous recevrez avant votre départ des étiquettes Terres d'Aventure, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos noms et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Équipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.


Vêtements

Le climat de Laponie suédoise est imprévisible pour le randonneur et nécessite un équipement performant. Pour plus de précisions sur le climat, reportez-vous à cette rubrique dans la Fiche Info Pays. Veuillez respecter scrupuleusement la liste d’équipement ci-dessous.
L’expérience montre qu’un équipement inadapté affecte l’appréciation du voyage. Les personnes qui ont froid on besoin de marcher pour se réchauffer, mais les pauses sont importantes pour récupérer, s’alimenter et apprécier le paysage… Pensez que vous voyagez en groupe, et le rythme ne peut pas être exactement le même que lorsque vous randonnez seul.

Une règle d'or, prévoir des vêtements qui sèchent rapidement.
Règles numéro 1, 2 et 3 : PAS DE COTON (et donc, pas de jeans)
Le coton est une fibre reconnue pour ses pouvoirs absorbants. Il capture donc toute l’humidité de votre corps et nécessite de grandes quantités de chaleur pour sécher. Préférez donc la laine, la soie et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !

Pensez toujours à vous couvrir avant d’avoir froid : sauf exceptions les vêtements ne produisent pas la chaleur, ils se contentent de vous rendre celle que votre corps a à leur donner.

Vous aurez besoin des vêtements suivants :
- Un bonnet pour couper le vent efficacement.
- 1 casquette.
- 1 foulard de type cache-col pouvant aussi protéger vos oreilles et/ou couvrir votre tête.
- Des gants ou des moufles de laine, non pas qu’il fasse très froid en Laponie suédoise l’été, mais un vent de 50 km/h par +5°C équivaut à -12°C par temps calme. Une deuxième paire de gants plus légers pour l’effort est aussi recommandée.
- T-shirts (3 maximum). Pas de coton car très long à sécher. Préférer t-shirts à manches courtes (matière respirante) en Capilène (Patagonia), Dryflo (Lowe Alpine), Light Effect (Odlo).
- 1 sous-pull (remarques idem ci-dessus) ou chemise à manches longues.
- 1 veste en fibre polaire épaisse.
- 1 gros pull de laine (à enfiler sous la polaire le soir) ou une veste rembourrée peu encombrante.
- un pantalon de randonnée en toile synthétique légère. L’idéal est un modèle convertible en short.
- 1 pantalon confortable pour le soir.
- 1 veste imperméable et respirant type Gore-Tex. C’est la pièce d’équipement la plus indispensable en Laponie suédoise !
- 1 sur- pantalon imperméable et respirant type Gore-Tex. C’est aussi la pièce d’équipement la plus indispensable en Laponie suédoise !
- 1 maillot de bain.
- Chaussettes de marche (2 à 3 paires maximum). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
- sous vêtement (3 maxi) ; préférer ceux à base de Coolmax ou de laine.

- Une paire de bonnes chaussures de randonnée, solides, avec bonne tenue de cheville, et imperméables. Si vous comptez acheter, cherchez un modèle cuir avec semelle Vibram et rebord de protection sur les orteils. Cirez-les bien avant de les sécher, sinon elles se craquellent. Pensez à "casser" les chaussures neuves et refaire celles qui sont restées au placard, sinon gare aux ampoules ! Pensez également à prendre des lacets de rechange.
- Une paire de sandales légères ou, si vous préférez, des chaussons ou chaussures de sport très légères.


- 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité.
- 1 paire de bâtons télescopiques (recommandés). Ils facilitent les montées et les descentes, sont très utiles pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants. Plus important encore, ils préservent vos articulations qui sont très sollicitées par les terrains irréguliers (mousse, sable, lave, roches) et minimisent grandement les chances d'avoir des douleurs aux articulations en cours de voyage (genoux, hanches, chevilles...).
- 1 gourde (1 litre minimum).
- 1 lampe frontale (à partir du mois d'août).
- 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute).
- thermos
- set de camping comprenant bol, couvert.
- 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent et ses papiers importants
- Nécessaire de toilette (brosse à dents, dentifrice, savon) : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe des savons biodégradable de marque CAO). Prenez juste la quantité nécessaire pour la durée de la randonnée.
- Un minimum de papier toilette et mouchoirs
- 1 serviette de toilette séchant rapidement (Packtowl de MSR par exemple).
- Boules Quiès (fortement recommandées pour passer de bonnes nuits et bien récupérer de ses efforts).
- 1 masque de nuit (jour quasi-permanent)
- Crème solaire et stick à lèvres
- Paire de jumelles (facultatif).
- Appareil photo (facultatif)
- Nécessaire de couture.
- Du ruban adhésif de type Duct Tape. Il est imperméable, souple, inextensible et possède un fort pouvoir adhésif. Très pratique pour les petites réparations de fortune quand on est loin de tout (chaussures, vêtements, lunettes, etc.). Conseil : ne prenez pas un rouleau entier mais enroulez-en un peu autour d’un bâton de marche ou d’un crayon pour en avoir facilement à disposition.


Couchage

- Un sac de couchage léger T° + 5° confort. Les refuges sont tous équipés de couvertures et oreillers. Le duvet n’est pas indispensable, mais recommandé surtout pour ceux qui souhaitent dormir dans la tente sami les J8 et J9
- Un drap ou sac à viande léger


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)
• Répulsif anti-moustiques.


Trousse de secours

Une trousse de premiers secours fournie par l'agence et adaptée à votre voyage, est placée sous la responsabilité de votre accompagnateur.


Formalités et santé

Passeport

Carte d'identité ou passeport en cours de validité pour les ressortissants des pays membres de l’Union Européenne. Idem pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités suédoises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-suede.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de pays membres de l’Union Européenne, ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B, pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.


Autres risques

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne et extraction de l’insecte ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées nécessite que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

L’été est la saison la plus agréable (de mi-juin au mois d’août). Les jours sont longs et ensoleillés, la température élevée (jusqu’à 30°). Par contre, la mer, elle, n’est jamais bien chaude (17° maximum, on préfèrera les lacs). Plus on va vers le nord, plus le soleil de minuit est visible longtemps. Dès septembre, le ciel se couvre. Les froids commencent en octobre dans le nord (sec et tonique), en novembre dans le sud (humide et venté). Dans le centre du pays, la saison de ski va de décembre à avril ; dans le nord, elle court de mars à début juin.

C’est la saison idéale pour découvrir cette région. La météo est stable, les températures moyennes sont autour de 15 à 17°C.

Observations géographiques
Il y a en Suède une grande diversité de paysages : nombreux lacs, vallées, montagnes, plages, dunes, rivages déchiquetés, petites îles, plaines... Le pays est parsemé de 100000 lacs qui représentent environ 10% de la superficie totale du pays. Les plus grands sont le Vänern et le Vättern, situés au sud. En dépit d'un relief relativement plat, à la frontière avec la Norvège se trouvent ce que l'on appelle les "Alpes suédoises" dont le sommet, le Kebnekaise, culmine à 2111 mètres. De ces montagnes au nord coulent de nombreux fleuves vers le golfe de Botnie. Les principaux sont l'Ångermanälven, le Dalälven, l'Umeälven et le Torne älv. Environ 150000 îles bordent les côtes suédoises. Les deux principales îles suédoises sont Gotland et Öland. A noter également, la forêt recouvre plus de 54% du pays.

Faune et flore
Les 27 parcs nationaux furent créés dans le but de préserver les différents types de paysages pour les générations futures. Les plus connus pour leur beauté spectaculaire sont ceux de Sarek, Muddus, Padjelanta et Stora Sjöfallet en Laponie. Il existe aussi environ 1600 réserves naturelles.
En Suède la diversité animale est extraordinaire. On y rencontre l'élan, l'ours, le loup, le lynx, le glouton, le castor et plusieurs espèces de phoques. C'est aussi le pays des oiseaux : chouette de l'Oural et épervier, hibou grand duc, pic tridactyle, balbuzard pêcheur, grand tétras, gobe-mouche nain, grue cendrée, ne sont que quelques-unes des 250 espèces que l'on peut observer !


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.