Nouveauté Croisière anglophone Croisière Russie - Norvège - MS Spitsbergen
Au-delà du 80°Nord vers l'archipel François-Joseph

16 jours
Difficulté physique 1
Code: RUS518
à partir de 11280 € TTC
Prochain départ le : 28/08/2019
Infos techniques

Activités : Navigation
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Johan Wildhagen/Visitnorway.com - Le globe du Cap Nord - Magerøya - Comté de Finnmark - Norvège
  • Le globe du Cap Nord - Magerøya - Comté de Finnmark - Norvège
  • Soraya - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Spitzberg - Norvège
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Navigation Russie - Norvège : les points forts de votre croisière

  • L'archipel François-Joseph, un lieu sauvage
  • Une destination rarement fréquentée
  • L'observation des morses et des ours polaires
  • L'exotique port russe de Mourmansk
  • Le cap Nord

Votre croisière en Russie et en Norvège :

Extrêmement isolé, l’archipel François-Joseph a toujours été une destination de prédilection des aventuriers les plus audacieux. Aujourd’hui, saisissez l’opportunité unique de poser le pied sur les glaces où Nansen et Johansen ont passé l'hiver, de guetter l'apparition possible d’ours errant dans leur milieu naturel et de sentir la fraîcheur des rafales d'air arctique descendant du pôle Nord situé à seulement quelques kilomètres de là.

La Terre Fraçois-Joseph était encore inconnue, il y a 145 ans. Nous allons vous faire découvrir un archipel occupé par seulement 4 espèces de mammifères, le groupe d'îles le plus septentrional de la planète. La mer de Barents est riche d'une vie sauvage diversifiée - colonie de macareux et de guillemots; forêt de laminaire et récifs; ainsi que des mammifères marins tels que morses, baleines à bosse ou encore ours polaires.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
28/08/19 12/09/19 11280 € Assuré
11/09/19 26/09/19 11280 € Assuré

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

- La croisière d'exploration Tromsø/Tromsø à bord du MS Spitsbergen, dans la catégorie de cabine choisie en pension complète
- Le vol Paris/Tromsø A/R
- La nuit d'hôtel à Tromsø la veille de l'embarquement (en base double)
- Une veste coupe-vent imperméable
- Les débarquements et les activités à bord et à terre
- L'équipe d'expédition (anglophone) qui donne des conférences à bord et encadre les débarquements et activités
- Thé et café
- Un accompagnateur français pour le départ du 12/09/2019 pour un minimum 20 participants.


Le prix ne comprend pas :

- Les frais d'inscription
- Les assurances
- Les frais de visas
- Les transferts
- Les excursions optionnelles
- Le port des bagages
- Les dépenses personnelles et pourboires


Complément d'information tarifaire :

Prix par personne selon la catégorie de cabine choisie en base double:

- Cabine Polar Intérieure (catégorie I) : 11 280€ *
- Cabine Polar Extérieure (catégorie AJ et J) : 13 000€ *
- Arctic Supérieure (catégorie QJ et YA) : 14 960€ *
- Suite Expédition (catégorie Q) : 18 650€ *


*Tarifs à partir de : Les tarifs variant à tout moment, le prix de votre croisière dépendra de la date à laquelle vous aurez réservé et du remplissage du navire.

Note :
-Il existe d'autres catégories de cabines. Pour les connaitre nous consulter
-Supplément single ; Nous consulter
- Attention les catégories J, AJ et QJ ont une vue limitée.


Programme

Jour 1 - Paris - Tromsø

Vol Paris/Tromsø. Arrivée à Tromsø et transfert libre vers votre hôtel.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Tromsø (Norvège)

Embarquement au port de Tromsø entre 16h et 17h. Votre voyage va débuter, comme tant de grandes explorations avant vous, dans la région de Tromsø. Si vous en avez le temps, découvrez la ville avant d'embarquer à bord du MS Spitsbergen. Tromsø est une ville offrant beaucoup d'attractions magnifiques, mais d’où l’on peut également rapidement rejoindre la nature sauvage. Une des manières de le faire est d’emprunter le téléphérique de Fjellheisen jusqu’au sommet de la montagne de Fløyfjell (420m) et de profiter d'une vue à couper le souffle sur la ville, les montagnes et les fjords.

Pour vous inspirer avant l'expédition à venir, nous vous recommandons de visiter le musée polaire qui vous permettra de découvrir l'histoire des premières explorations et des hommes qui se sont courageusement aventurés sur la glace.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 3 - Sørøya

Sørøya, la quatrième plus grande île de Norvège, est peu habitée et offre ainsi une superbe nature sauvage. Vous débarquerez sur cette île pittoresque possédant une côte spectaculaire et exposée, pour découvrir l’un des villages de pêcheurs ne disposant pas de route ou, si les conditions météorologiques le permettent, pour randonner sur ce relief relativement facile offrant de fantastiques vues.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 4 - Mourmansk (Russie)

Bienvenue en Russie ! Mourmansk est une ville récente, fondée en 1916. C’est la plus grande ville au nord du cercle arctique. Elle est née de la nécessité d’un port dans cette mer la plus septentrionale, et l’industrie maritime est d’ailleurs aujourd’hui encore l’activité dominante. Nous ferons une courte escale ici avant de mettre le cap au nord.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 5 et 6 - Cap au nord : en mer

Notre équipe d'expédition et ses collègues russes vous prépareront à nos futures escales par une série d'exposés et conférences vous permettant de vous familiariser avec l'histoire et la faune de l'archipel François-Joseph.

Soyez attentif aux premières glaces flottantes lorsque nous naviguerons en direction du nord. Vous apprécierez peut-être une visite dans la salle de fitness, ou tout simplement un moment de détente dans le salon panoramique.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 7 à 11 - Archipel François-Joseph

Les Pomors (colons russes) ou les chasseurs de phoques norvégiens connaissaient probablement l'archipel François-Joseph, mais le premier débarquement à avoir été enregistré sur l'une de ses 192 îles date de 1873, à bord du voilier Admiral Tegetthoff. L’équipage de ce voilier y a trouvé de vastes plages, des falaises abruptes où nichent les oiseaux de mer, des renards arctiques, des ours polaires et des morses. Nous espérons que vous repèrerez également une grande partie de ces espèces. Le déroulement et le choix exacts de vos débarquements seront décidés par le capitaine et le responsable de l'expédition de façon à exploiter au mieux l'état des glaces et les conditions météorologiques du moment.

Les sites possibles comprennent :

L'île Bell : étant en grande partie libre de glace durant les mois d'été, vous pourrez peut-être y entreprendre un nettoyage de plage, afin de contribuer à l'élimination d'une partie du matériel de pêche abandonné et des autres déchets qui constituent une menace pour la faune. Sur l'île Bell, vous trouverez également les vestiges de la plus ancienne construction de l'archipel François-Joseph, laissée par une expédition britannique en 1880. En échange, la même expédition avait ramené un ours polaire au zoo de Londres !

Le cap Flora sur l'île Northbrook : il doit son nom à l'apport d'engrais causé par les milliers d'oiseaux de mer qui nichent sur les falaises. Nous espérons y apercevoir des guillemots de Brünnich et des mouettes tridactyles. C'est ici que Fridtjof Nansen, ayant survécu à un hiver inattendu dans une tente, rencontra par hasard Fredrick Jackson qui le secourut en juin 1896.

La baie Tikhaya, ou "baie silencieuse" : c’est le lieu où une équipe de météorologistes de la station russe Sedov fut bloquée au début de la Seconde Guerre mondiale. Ils n'ont été secourus qu'en 1945. Nous aspirerons à y passer la journée afin d'explorer un peu l'histoire et écouter les cris des petits pingouins, semblables à des rires, lorsqu'ils vont et viennent en volant entre leur terrier dans les talus d'éboulis.

Le rocher Rubini : un rocher aux oiseaux situé juste à l'extérieur de la baie silencieuse et qu’il est idéal de longer en bateau. Cette île de forme cylindrique est un neck, le résidu central d'un cône volcanique. Ses flancs abrupts de basalte rouge surplombent de 80 mètres la mer et forment les meilleures falaises à oiseaux de l'archipel.

Le cap Norvegia : sur l'île Jackson, il a une signification particulière pour nous car c'est là qu'en septembre 1895, le Norvégien Fridtjof Nansen est arrivé et s'est préparé à passer l'hiver. Avec quelques pierres et sa tente, il a construit une cabane primitive. C'est là qu'avec Hjalmar Johansen il a réussi à survivre jusqu'à l'été suivant, lorsqu'ils ont repris leur voyage vers le sud.

Au cap Trieste, sur l'île Champ, on trouve des pierres rondes, appelées "billes du diable" en anglais. Il s'agit plutôt de géodes. Ces formations rocheuses sphériques ont été créées par accumulation de substances chimiques à l'intérieur des strates rocheuses. Elles peuvent atteindre 2 mètres de diamètre ! Tentez d'apercevoir un morse dans l'eau ou couché sur la plage lorsque vous approcherez du rivage dans nos solides bateaux pneumatiques polaires.

La Terre d'Alexandra est l'île la plus occidentale (en ne tenant pas compte de la minuscule et lointaine île Victoria). Elle abrite le quartier général du parc national de l'Arctique russe, qui inclut l'archipel François-Joseph. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont essayé d’y installer une station météo, mais en vain.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jours 12 et 13 - En mer (mer de Barents)

Willem Barents tentait de trouver le passage du nord-est quand il a accidentellement découvert votre prochaine destination. En 1596, il a navigué jusqu’au Svalbard, l'appelant Spitzberg en raison des montagnes pointues qu'il y trouva. En naviguant sur la mer à laquelle il a donné son nom, vous pourrez vous détendre après toutes nos activités, profiter des bains bouillonnants sur le pont, participer à l'une des conférences de l'équipe d'expédition ou encore écrire des cartes postales.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 14 - Mourmansk

Vous retournerez à Mourmansk et aurez ainsi le temps d'explorer la ville. La statue d'un soldat russe connu sous le nom d'Alyosha, haute de 35 mètres, surplombe le port. Il s'agit d'un mémorial aux soldats russes qui ont combattu durant la Seconde Guerre mondiale.

Vous aurez peut-être envie de visiter l'église du Sauveur-sur-les-eaux. Cette église au dôme doré, construite en 2002 grâce à des dons publics, fait partie d'un complexe à la mémoire des marins de Mourmansk qui ont péri en temps de paix. Juste en dessous se trouve le phare-monument et, à côté de celui-ci, une partie du sous-marin au destin tragique, le Koursk.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 15 - Skarsvag

Skarsvag est un petit village qui se trouve le long de la côte nord de l'île de Mageroya. Il revendique le titre de village de pêche le plus septentrional du monde. Vous aurez le loisir de participer à notre excursion optionnelle au cap Nord et de ressentir l'émotion de se retrouver à l'extrémité de la Terre. Sur le plateau, il y a un bâtiment abritant un restaurant et un musée où vous pourrez en savoir davantage sur les premières expéditions au cap Nord et visionner un film panoramique qui vous emmènera à travers les quatre saisons dans ce paysage plein de contrastes, de lumières et un panorama à couper le souffle. Le cap Nord est un endroit particulièrement spectaculaire pour faire l'expérience du soleil de minuit.

  • Type d'hébergement : en bateau


Jour 16 - Tromsø (Norvège) - Paris

Tout bon voyage d'exploration doit avoir une fin. Il pourra vous sembler que le temps est passé beaucoup trop vite mais vous aurez voyagé sur le toit du monde, là où très peu de gens se rendent, à quelques centaines de kilomètres du pôle Nord géographique.
Débarquement après le petit-déjeuner (entre 9h et 10h) et transfert libre vers l'aéroport afin de prendre votre vol retour à destination de Paris.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

De quelques heures à une journée complète de navigation, sans aucune difficulté,


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de participants

De 1 à 335 participants


Hébergement

A bord du "MS Spidsbergen"
Le MS Spitsbergen possède à la fois la taille et la manœuvrabilité idéales pour explorer les eaux polaires. Il a été construit en 2009, puis rénové et modernisé en 2015. L'équipage et les passagers du MS Spitsbergen ont une chose en commun avec les Vikings qui naviguaient dans ces eaux : l'envie d'explorer des lieux reculés.
Le bateau dispose de parties communes et de cabines modernes et confortables. La conception scandinave utilise la palette de couleurs de la mer. Le MS Spitsbergen est moderne et respectueux de l'environnement. Il a encore été amélioré afin de réduire ses émissions et sa consommation de carburant. Tillberg Design of Sweden, première société mondiale d'architecture et de design d'intérieur marin, a supervisé les incroyables rénovations réalisées à l'intérieur du bateau.

Année de construction : 2009, rénové 2015/16
Chantier Naval : Estaleiro Navais de Viana do Castelo (Portugais)
Pavillon : Norvégien
Capacité : 335 passagers
Nombre de cabines : 100
Tonnage brut : 7 025 T
Longueur : 100,54m
Largeur : 18m
Certification glace : 1C
Vitesse :17.4 nœuds

Cabines
- Suite Expédition (MX, MG et Q)
La plupart sont situées sur le pont supérieur d'où vous pourrez profiter des suites les plus confortables à bord. Dans les plus grandes, vous trouverez un lit double, un coin salon avec TV, une salle de douche avec WC. Toutes les suites proposent des sets de cabine comprenant un peignoir, des chaussons, une pochette de voyage, un masque pour les yeux, des bouchons d'oreilles, une brosse à dents, un kit manucure/couture et des jumelles.

* MX - Suite de l'armateur 35-37m² // MG - Grande Suite 28-30m² : ces suites élégantes sont situées sur les ponts intermédiaires et disposent d'une ou deux pièces, d'un coin salon, d'une TV et d'un minibar. Certaines ont un balcon privé.
* Q - Mini-suite 17-23m² : suite avec lit double, TV, minibar et une superbe vue.


- Arctic Supérieure (QJ, U et P)
Ces cabines extérieures rénovées sont confortables et situées sur les ponts supérieurs et intermédiaires, d'où vous pourrez profiter d'une atmosphère détendue. Toutes les cabines disposent d'un lit double, une salle de douche et WC. Vous trouverez également un set de café/thé. Elles ont pour la majorité d’entre elles un sabord (fenêtre carrée ou rectangulaire).

* QJ - Arctic Supérieure (vue limitée) 15-18m² // U - Arctic Supérieure/Pont supérieur 11-14m² : cabines situées sur les ponts supérieurs, disposant d'un lit double et d'une TV.
* P - Arctic Supérieure/Ponts intermédiaires 15-18m² : cabines disposant d'un lit double et d'une TV.


- Polar Extérieure (O, N, A, J et AJ )
Les cabines extérieures sont confortables, principalement situées sur les ponts intermédiaires et supérieurs et disposent d'une salle de douche et WC. Certaines ont un lit double, d'autres des lits séparés dont l'un peut se transformer en sofa et d'autres encore des lits superposés.

* O - Polar Extérieure 13-14m² : les plus grandes cabines de la catégorie Polar. Toutes disposent de lit double et d'une TV.
* N - Cabine Extérieure (ponts intermédiaires) 13m² : ces cabines disposent de lits séparés dont l'un peut se transformer en sofa.
* A - Polar Extérieure 11-13m² : toutes les cabines disposent de lits superposés.
* J - Polar Extérieure (vue limitée) 11m² : ces cabines sont situées sur les ponts intermédiaires et disposent d'un lit double. Elles bénéficient d'une vue limitée ou sont sans vue.
* AJ - Polar Extérieure (vue limitée) 9-11m² : ces cabines sont situées sur les ponts intermédiaires. Elles disposent de lits superposés et bénéficient d'une vue limitée ou sont sans vue.


- Polar Intérieure (K, I et B)
Les cabines intérieures se trouvent sur tous les ponts du navire et offrent une atmosphère chaleureuse. Toutes les cabines comprennent une salle de douche et WC. Elles ont pour la plupart deux lits séparés dont l'un peut se transformer en sofa. Les autres disposent de lits doubles.

* K - Polar Intérieure Supérieure 15-18m² : cabine spacieuse, avec un lit double et une TV.
* I - Polar Intérieure 14m² : cabine confortable avec lit double.

A savoir
Les cabines "intérieures" n'ont pas de fenêtre. Elles sont très appréciées par les passagers au sommeil léger craignant, durant l'été, d'être réveillés par la lumière du soleil de minuit ou par les escales nocturnes.


Nourriture

Pension complète à bord du bateau (hors boissons).


Encadrement

Anglophone.
L’équipe d’expédition est composée d’un chef expédition et de son assistant (ainsi que des conférenciers et d’experts). Votre chef expédition vous informera régulièrement du déroulement du voyage, des différents points d’intérêt et des observations de la faune à ne pas manquer. Les biographies de l’équipe seront disponibles près de leur bureau d’information où vous pourrez trouver des renseignements sur le voyage et les excursions optionnelles.


Informations pratiques

Sécurité à bord
Les navires remplissent toutes les exigences de sécurité et sont adaptés à la navigation en eaux polaires. À l’arrivée à bord, tous les passagers seront informés des procédures de sécurité, de l’utilisation et de l’emplacement des équipements de sécurité. Un plan de sécurité se trouve sur la porte intérieure de chaque cabine et nous insistons sur l’importance de se familiariser avec ce plan.
Des règles de sécurité particulières seront appliquées pour les débarquements en bateaux pneumatiques. Veuillez suivre les instructions données par le chef expédition et l’équipage. Des gilets de sauvetage spéciaux destinés à être utilisés pour les débarquements seront remis à tous les passagers avant le premier débarquement. Une réunion d’information obligatoire sur les consignes de sécurité sera également donnée.

Drones
Le vol des drones est interdit à bord de nos navires pour des questions de sécurité et de protection de la vie privée des autres passagers.

Sécurité du navire
Nos navires sont conformes à la réglementation ISPS (International Ship and Port Security System) selon laquelle tous les bagages sont soumis à une inspection par détecteur de métaux à rayon X dès l’arrivée. La réglementation ISPS comprend aussi le scanner des bagages à main à toutes les escales du voyage.

Téléphone portable
Selon l’opérateur et la destination, les téléphones portables fonctionneront à certains endroits à terre. Veuillez contacter votre opérateur pour avoir davantage de renseignements. Les passagers peuvent utiliser leur propre téléphone portable à bord, tant que nous avons la connexion, au niveau tarifaire international. Veuillez vérifier avec votre opérateur si votre contrat est compatible avec le système satellite MCP à bord.

Communication avec le navire
Toutes les cabines disposent d’un téléphone. Vous devez acheter une carte de téléphone à la réception si vous souhaitez appeler depuis le navire. Un espace Internet est disponible à bord (avec supplément) et une connexion wifi est disponible à certains endroits. Sachez que la connexion est limitée et qu’elle peut être hors de portée, selon la position du navire.

Débarquements en bateaux pneumatiques
Ces bateaux robustes permettent à la fois l’exploration au ras de l’eau et des débarquements en toute sécurité dans des zones autrement inaccessibles. Pour tous les débarquements en bateaux pneumatiques, vous devez porter des chaussures appropriées.

Un médecin et une infirmière anglophones sont présents à bord. Les bateaux disposent d’une petite salle équipée du matériel et des médicaments nécessaires pour faire face aux premiers soins. En cas d’urgences graves, l’hôpital le plus proche sera contacté. Les consultations médicales et médicaments seront facturés au passager malade.
Tous les passagers doivent avoir souscrit une assurance assistance-rapatriement. Si vous prenez des médicaments, n’oubliez pas d’en emporter suffisamment pour faire face à des délais imprévus. Nous vous recommandons également de garder vos médicaments accompagnés de l’ordonnance dans votre bagage à main. Si vous prenez un traitement vital, merci d’en informer le médecin de bord dès votre arrivée. Une maladie à bord peut entraîner la mise en quarantaine, et les consignes du médecin de bord et du capitaine doivent être respectées.

Passagers handicapés/mobilité réduite
Le bateau est équipé pour accueillir les passagers en fauteuil roulant. Les personnes nécessitant une assistance spéciale doivent être accompagnées. La coupée du bateau est le seul moyen pour embarquer et débarquer en fauteuil roulant. Dans les ports où les conditions de marée ou d’autres circonstances imposent l’utilisation d’une passerelle portable, ou lors de débarquements en bateaux pneumatiques, les fauteuils roulants ne peuvent pas être débarqués.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté par des porteurs et/ou des animaux et/ou des véhicules.
Vous recevrez avant votre départ des étiquettes qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Tenue vestimentaire
Tenue informelle à bord. Bien que certains passagers choisissent de se changer pour le dîner, le code vestimentaire est plutôt décontracté que formel.

Le choix vestimentaire pour les climats froids demeure très personnel. Il dépend de votre adaptabilité et de votre sensibilité au froid. Pour votre confort et votre sécurité, évitez d’être mouillé (que ce soit par la transpiration, la pluie, des bottes inadaptées ou les embruns). Apportez des vêtements protégeant de l’eau et du vent. Evitez les vêtements trop serrés qui ne laissent plus de place pour l’air : l’air est un très bon isolant thermique. La laine, la soie et surtout les nouvelles fibres synthétiques comme la fibre polaire retiennent mieux la chaleur que le coton.

Le secret pour rester bien couvert est le "principe des 3 couches". Autrement dit, il vaut mieux porter plusieurs couches légères qu’une seule importante : vous pouvez enlever une de ces couches si vous avez trop chaud ou en remettre une si vous avez froid.

La couche la plus importante est l’externe, qui doit être résistante à l’eau et au vent car un petit vent de 6 km/h peut entraîner une déperdition de chaleur huit fois plus importante que sans vent. Un dicton habituel en région polaire : "Il n’y a rien d’aussi mauvais que le mauvais temps, sauf d’être mal habillé !".

La chaleur corporelle est plus facilement perdue par les parties du corps qui ont beaucoup de surface mais peu de masse : les extrémités. Gardez-les à la chaleur et au sec. Pour les mains, les moufles sont préférables aux gants.
Si le reste de votre corps est couvert, vous pouvez néanmoins perdre 90% de la chaleur par la tête. Assurez-vous de porter un bonnet, un passe-montagne ou une cagoule. Ils peuvent être abaissés afin de protéger vos oreilles, le front, le cou et le menton. Le cou a également besoin de protection par une écharpe.


Lorsque vous préparez votre sac, n’emportez pas trop de vêtements ou d’équipements. Sélectionnez ce qui est essentiel pour votre voyage, incluant :

- Un pantalon chaud. Un pantalon de ski convient ou un pantalon robuste qui puisse être porté entre vos sous-vêtements et un pantalon imperméable. Un jean et un pantalon de velours conviennent bien pour des excursions et pour porter à bord du bateau.

- Un pantalon imperméable est essentiel pour votre confort : il garde vos sous-vêtements secs et chauds. Le Gore-tex et les tissus similaires sont résistants à l’eau et respirant.

- Sous-vêtements : la soie ou le polypropylène sont fortement recommandés, ils vous gardent au chaud sans sur poids. Des sweat-shirts en polaire de poids moyen sont recommandés.

- Moufles et gants. Garder ses mains au chaud et au sec est important. Des gants fins en polypropylène peuvent être portés sous des moufles. Vous pouvez donc retirer les moufles lorsque vous prenez des photos et être toujours protégé du froid.

- Un bonnet chaud et une écharpe protègent les oreilles.

- Des chaussettes robustes, de grandes chaussettes en laine sur une paire plus fine en soie, polypropylène ou coton/laine permet l’isolation des pieds. Apportez plusieurs paires, sachant que vous aurez inévitablement les pieds mouillés par la transpiration, ou si vous mettez malencontreusement un pied dans l’eau.

- Une paire de bottes en caoutchouc complètement étanche, rigide et antidérapante est essentielle pour les accostages : vous pouvez descendre du bateau pneumatique dans des endroits où il y a jusqu’à plusieurs centimètres d’eau glacée. Les bottes doivent couvrir le mollet (bottes de chasse, de pêche recommandées). Essayer vos bottes avant le voyage. A titre d’information, ces bottes sont en vente en grande surface à 20€ en moyenne.

La veste imperméable doit être munie d’une capuche et résister à l’eau. Le Gore-tex ou les vestes de marin sont idéales bien qu’il soit possible de trouver des tenues étanches moins chères. La veste étanche est la couche de vêtements la plus importante.


Equipement

- Pensez à des lunettes de soleil de bonne qualité. Notez que la réverbération sur l’eau et la neige/glace peut pénétrer même si le ciel est couvert.
- Un petit sac à dos pour débarquer les mains libres ainsi qu’une paire de jumelles pour les observations sont essentiels.
- Le bateau est équipé de prises électriques européennes, le courant à bord du bateau est de 220 volts / 50 Hertz.
- Pensez à prendre une paire de sandales en caoutchouc si vous utilisez les douches collectives ou le sauna.


Matériel fourni

Service de location de bottes gratuit à bord.
Une veste coupe-vent imperméable est offerte à l'arrivée


Formalités et santé

Formalités spécifiques

Pour cette croisière d’exploration à bord du MS Spitsbergen en Russie, le visa est obligatoire.
Pour vous le procurer, vous avez besoin d’une police d’assurance médicale (autorisant un voyage en Russie) et d’un passeport valable 6 mois après la date du retour de Russie. Nous vous adresserons un document complémentaire (confirmation d’accueil) pour effectuer votre demande en temps utile avant le départ.


Passeport

Passeport en cours de validité (avec au moins trois pages libres consécutives), valable 6 mois après la date de retour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Visa obligatoire pour les ressortissants français, belges et suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Pour obtenir un visa, on fournira :
– passeport + une photocopie de la page portant la photo du titulaire,
– le formulaire officiel de demande de visa,
– une photo d'identité,
– l'original de l'attestation d'assurance rapatriement reconnu par le consulat de Russie (attention, l’attestation doit bien indiquer en son titre « attestation d’assurance » et doit couvrir la totalité du circuit + 1 journée au retour avec mention du montant de la couverture, frais médicaux et rapatriements, qui doit être égale ou supérieure à 30 000 euros),
– voucher et confirmation en russe,
– les ressortissants non français d’un pays membre de l’Union Européenne résidant en France doivent également présenter une attestation de domicile (délivrée par la mairie dont dépend le domicile). Idem pour la Belgique. Pour les résidents non suisse en Suisse, un permis de séjour.

Le coût du visa dépend du délai d’obtention et non de la date de demande. Les frais consulaires varient de 105 à 180 euros environ. Pour un voyage se déroulant entre juin et septembre, les visas peuvent être traités selon la procédure d’urgence, à l’initiative de l’administration consulaire russe, même si les documents ont été déposés à l'avance (ou traités par le consulat de Russie à Marseille ou Strasbourg), ce qui implique un surcoût. Dans le cas où nous nous chargeons de la demande, ces frais d'urgence seront facturés.

Pour faire établir un visa à un mineur voyageant avec un seul de ses parents ou avec des parents ne portant pas le même nom que lui, il faudra fournir une copie du livret de famille (pages d'état civil).


Vaccins Obligatoires

Aucune obligation vaccinale.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre :
- diphtérie, tétanos, poliomyélite ;
- hépatites A et B ;
- coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage) ;
- pour les enfants surtout, rougeole et, éventuellement, rage.


Prévention Paludisme

Absent, mais le risque d’affections transmises par morsures de tique (encéphalite à tiques, maladie de Lyme) nécessite, en été, une protection efficace (répulsifs et vêtements couvrants) contre ces insectes dès que l’on sort des villes.


Autres risques

Les risques de toxi-infections alimentaires (typhoïde, salmonellose, hépatite A) sont importants, même à Moscou et à Saint-Pétersbourg. Les règles habituelles de leur prévention doivent être observées : aliments cuits et consommés chauds, boissons capsulées (eau, en particulier).

La prostitution et son cortège de maladies sexuellement transmissibles doivent strictement interdire tout rapport non protégé.

Les grands oiseaux migrateurs traversent de nombreuses provinces russes et l’épizootie de grippe aviaire y est présente. Aucun cas humain n’a été décelé, mais les règles de protection doivent être observées (ne jamais manipuler un oiseau malade ou mort).

En cas de séjour en forêt ou de randonnée estivale, le risque de maladies transmises par morsure de tique justifie une surveillance et une protection rigoureuses : recherche quotidienne de l’insecte sur la peau et extraction avec une pince à épiler ou un tire-tique (s’assurer que la tête ne reste pas incrustée dans la peau) ; protection des jambes par des pantalons couvrants et utilisation d’un répulsif pour les parties découvertes. La vaccination, qui ne protège que contre l’encéphalite à tiques, n’est proposée que pour des séjours professionnels prolongés en zone à risque. Le traitement antibiotique n’est justifié qu’en cas d’inflammation locale.


Informations pratiques

Si, pendant de nombreuses années, la qualité des structures médico-chirurgicales n’était pas au niveau de celle de la médecine elle-même, le fossé est désormais comblé, tant dans le privé que dans le public.

En cas de nécessité, il sera indispensable d’être guidé par la compagnie auprès de laquelle on aura souscrit une assurance ou par les services de l’ambassade de France.


 
Aller en haut de la page