Nouveauté Trek Islande - Islande en sac à dos
L'Islande en sac à dos

16 jours
Difficulté physique 3
Code: ISLL37
à partir de 1850 € TTC
Voyage réalisable : juillet à août
Infos techniques

Activités : Randonnée
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Laure Ricca - Landmannalaugar - Islande
  • © Laure Ricca - Landmannalaugar - Islande
  • © Héléna Gaboyer - Randonnée jusqu au cratère de Hverfall - Islande
  • © Quentin Gaudillière - En descendant Hverfjall - Islande
  • © Bertrand Jouanne / Simnet - Islande
  • © Jessica Jonglez - Landmannalaugar - Islande
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Randonnée Islande : les points forts de votre voyage

  • Deux des plus beaux treks itinérants d'Islande
  • 9 jours de randonnée en Itinérance
  • La diversité des paysages traversés
  • La logistique sur place pour vous faciliter le voyage

Votre voyage en Islande :

Essentiellement axée sur la découverte du rift volcanique actif qui sépare les côtes ouest et est de l'île, ce voyage en liberté vous donnera l'occasion de marcher dans les principaux sites volcaniques de l'île. C'est une combinaison de deux randonnées avec portage dans des parties différentes de l'île, le centre et le centre-sud, aux paysages très différents. Le premier reprend les routes empruntées par les Islandais dès le IXe siècle, le second est le célèbre Laugavegur, "sentier des sources chaudes" qui relie Landmannalaugar à Thórsmörk. Votre chemin passe également par les merveilles du lac Mývatn et de ses environs. Un voyage très complet qui vous mènera aux confins de l'Islande, à la croisée des chemins.


Périodes de départ et tarifs

Du 01/07/2017 au 31/08/2017

 • Forfait guesthouse et refuge :
   Base 2 personnes : 2590 € par personne

 • Forfait camping :
   Base 2 personnes : 1850 € par personne


Le prix comprend :

Les nuits dans la formule d'hébergement choisie, le matériel de camping avec tente et matelas (si nuits sous tente), un road book avec descriptif de l'itinéraire, cartes et points GPS, le transfert aller/retour pour l'aéroport, les transferts en bus de ligne régulier comme décrit dans l'itinéraire, un transfert en taxi à Mývatn, la nourriture du déjeuner du J2 à celui du J5, et du dîner du J9 au déjeuner du J15, un ravitaillement en nourriture le J13


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, les frais d’inscription, les boissons, le transport aérien, le transfert aller/retour entre votre hébergement à Reykjavík et la gare routière, les repas non mentionnés dans la rubrique "le prix comprend"


Programme

Jour 1 - Arrivée en Islande

Arrivée en Islande, sur la pointe sud de l'île. Un transfert en navette vous emmène en centre-ville, et vous permet de découvrir les premiers paysages volcaniques de l'île. Par beau temps, vous apercevez déjà les premiers volcans... Selon votre heure d'arrivée, découverte de Reykjavík, la capitale la plus septentrionale du monde.

  • Type d'hébergement : en guesthouse
  • Transfert : Bus ,1h


Jour 2 - Découverte du cercle d'or et première randonnée

Dans la matinée, départ en bus pour le site de Geysir. Geysir est un geyser désormais inactif, dont les éruptions ont parfois dépassé les 100 mètres de haut, avec une telle activité géothermique que cela provoquait de légers séismes. C'est à quelques mètres de Geysir que vous trouvez un autre geyser, Strokkur, qui lui est actif avec des éruptions à plus de 20 mètres de haut toutes les 10 minutes environ. A quelques kilomètres, vous trouvez la chute de Gullfoss, l'une des plus belles et plus puissantes du pays. En bus, vous prenez la piste de Kjolur qui vous conduit au nord de l'île,en traversant de grands plateaux désertiques. Il est alors temps de partir pour votre première randonnée, avec le glacier Langjokúll en toile de fond. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 4h de marche


Jour 3 - Thverbrekknamúli - Thjófadalir

Au fur et à mesure de la randonnée, les paysages volcaniques se font de plus en plus importants. Vous vous approchez de la montagne de Hrútfell, qui, coiffée de son glacier, est de plus en plus imposante. Les ruisseaux et rivières glaciaires confluent et forment un torrent qui se déverse dans une vallée avoisinante. Après la rudesse des hauts plateaux et cet environnement désertique, vous atteignez des vallées plus douces, qui vous proposent un autre type de paysage. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 4h de marche


Jour 4 - Thjófadalir - Hveravellir

Vous contournez aujourd’hui le cratère de Strýtur, et ses grandes étendues de lave. Votre chemin de la journée vous mène en direction du nord, pour atteindre Hveravellir et sa zone géothermale. Pour finir en beauté cette première randonnée itinérante en Islande, quoi de mieux que de se relaxer dans une source chaude en fin de journée ? Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 5h de marche


Jour 5 - Le nord de l'Islande

En début d'après-midi, vous partez en bus pour Akureyri par la piste de Kjölur, qui permet de rejoindre le nord de l'île. La piste passe aux milieux des plateaux désertiques que vous avez eu le loisir de découvrir à pied, avant d'atteindre les vallées plus verdoyantes du nord de l'Islande. Arrivée en fin d'après-midi à Akureyri, où vous passez la nuit. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.


Jour 6 - Akureyri - Mývatn, découverte du nord de l'Islande

Départ dans la matinée en bus pour rejoindre le village de Mývatn. En islandais, Mývatn signifie "le lac aux moucherons". Il n'y a pas de moustiques sur l'île, mais selon la période de l'année, vous pouvez trouvez quelques colonnes de moucherons autour du lac. Ce dernier est absolument magnifique, entouré de pseudo-cratères qui créent une atmosphère mystique. Randonnée dans les laves de Dimmuborgir, qui créent un labyrinthe de lave naturel où il fait bon marcher. Pour finir la journée, ascension des pentes du cratère de Hverfjall, qui vous donne une vue panoramique sur le nord de l'île depuis son sommet. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 4h de marche


Jour 7 - Découverte de Mývatn

Journée libre dans les environs de Mývatn. A cet endroit de l'Islande, les possibilités d'excursions optionnelles sont nombreuses si vous souhaitez une journée active. Vous pouvez vous rendre à Dettifoss (la chute la plus impressionnante d’Europe), ou à Húsavík qui est un excellent point de départ pour les observations en bateau des cétacés qui sont nombreux dans les eaux islandaises. Pour les passionnés de volcans, il faut se rendre à la caldeira d'Askja, une des plus belles de l'île. A l'image du Blue Lagoon dans le sud de l'île, Mývatn possède ses propres bains d'eau chaude extérieurs où vous pouvez vous relaxer tout en observant le paysage environnant. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.


Jour 8 - A la rencontre des volcans d'Islande

Au départ de Mývatn, court transfert en bus pour Krafla. Partez à la découverte de Viti, un cratère où l'eau turquoise contraste avec les couleurs pastel de la caldeira. Vous passez par la coulée de lave de Leirhnjukur pour vous rendre au camping de Reykjahild. Pour les passionnés de randonnée, il est possible de prolonger la journée en effectuant l'ascension de Hlidrafjall, une montagne utilisée notamment en hiver pour la pratique du ski alpin. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 6h de marche


Jour 9 - Du nord à Landmannalaugar

Journée de transfert en bus par la piste de Sprengisandur. En chemin, plusieurs arrêts sont prévus, notamment à la chute d'Aldeyjarfoss. Cette chute impressionnante tombe avec un fort débit dans un cirque d'orgue basaltique, et crée des paysages dignes des plus grands films. Vous poursuivez votre route à travers l'immensité des paysages de l'intérieur de l'Islande, pour arriver en fin de journée à Landmannalaugar. Il y a à cet endroit une chute chaude naturelle que vous appréciez après cette journée en bus. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • Transfert : Bus Régulier ,10h


Jour 10 - Randonnée itinérante en Islande

Départ de cette seconde randonnée itinérante. Vous voici sur les sentiers de la randonnée la plus impressionnante du pays pour la variété des paysages qu'elle propose. Vous traversez la coulée de lave de Laugahraun, et montez tranquillement les plateaux de Hrafntinnusker, au milieu des colonnes de vapeur qui sortent du centre de la terre. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 4h de marche


Jour 11 - Randonnée, volcans et toundra

Fin de la traversée de cette immense caldeira, plus grande zone géothermale de l´île, avant de descendre vers le "lac des cygnes", Álfatavatn, et poursuivre à travers des paysages de rare toundra verdoyante jusqu'aux anciennes écuries de Hvanngil. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 5h de marche


Jour 12 - Déserts d'Islande

Traversée d´un vaste désert de sable noir couvert d´étranges montagnes coniques toutes vertes. Au rythme de la marche, vous changez de paysages, tandis que les glaciers du sud, Eyjafjallajökull et Mýrdalsjökull sont plus proches et dévoilent leurs immensités de glace immaculée. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 4h de marche


Jour 13 - Randonnée dans les bois de Thor

Un brusque changement de paysage et une flore plus abondante caractérisent cette étape qui suit de plus ou moins près les gorges du fleuve glaciaire Markarfljót. Petit à petit, une végétation de bosquets et de bouleaux arctiques succède aux déserts de roche, de lave et sable traversés ces derniers jours. Arrivée dans la vallée glaciaire de Thórsmörk, "les bois de Thor". Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.

  • 5h de marche


Jour 14 - Ascension du col des cinq cairns

Traversée de la vallée de Thórsmörk avant d’entamer l’ascension du col de Fimmvörduháls entre deux vastes glaciers. Si le temps est dégagé, vous observez à cet endroit la mer pour la première fois depuis le début de cette randonnée. La randonnée est aérienne entre les glaciers, et permet d'avoir de superbes panoramas sur les paysages islandais. Nuit en camping, guest house ou refuge selon la formule d'hébergement choisie.


Jour 15 - Sur les chemins de la côte sud

Vous quittez le col pour rejoindre Skogar. Commence alors une longue descente le long de la rivière. Vous longez rapidement, une trentaine de chutes d'eau alignées les unes derrière les autres. Tout au long de votre descente, l'océan majestueux vous fera face. Final au pied de la magnifique chute de Skogar. Un rideau d'eau de 60 mètres de haut où, selon la légende, se cache un fabuleux trésor. La légende raconte aussi que ce trésor appartiendra à celui qui aura assez de cœur pour aller le récupérer. Bus jusqu’à Reykjavík et soirée libre dans la capitale.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en guesthouse


Jour 16 - Fin du séjour

Transfert à l'aéroport de Keflavík et vol retour.


Important itinéraire

Départ à votre convenance du 1er juillet au 31 août 2017. La connexion entre Mývatn et Landmannalaugar n'étant possible qu'a des jours précis, votre départ doit s'effectuer un mardi, jeudi ou dimanche. Si cela n'est pas possible, il faudra ajouter une journée au programme (à Reykjavík ou pendant le séjour).

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

5 à 6 heures de marche par jour environ. Dénivelé positif de 500 à 800 mètres. Bonne condition physique requise. Prévoyez un entraînement avant votre départ.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

9 jours de marche avec portage


Nombre de participants

De 1 à 15 participants


Caractéristiques du circuit

La randonnée en liberté en Islande n'est pas chose aisée car il est impossible de se ravitailler dans les régions qui se prêtent le plus à cette activité. Nous avons décidé de surmonter ces difficultés et vous proposer ces deux trekkings. Cette formule est une randonnée avec portage (comprenant un ravitaillement en route) pendant 9 jours dans le centre et le centre-sud de l'île sans oublier de belles balades du coté du lac Mývatn.

Si ce voyage est une randonnée en liberté, vous bénéficiez tout de même de l’assistance 24h/24 de notre partenaire local, situé dans la capitale.

Deux formules d'hébergement sont possibles :
- En camping
- En dur avec sac de couchage dans des hébergements collectifs, de type refuge, gîte ou auberge de jeunesse en dortoir.

Type de randonnée proposée : trekking de 9 jours en autonomie avec portage. La durée moyenne des étapes peut varier de 3 à 7h, il faut être capable de marcher avec un sac d'une quinzaine de kilos. Transfert en bus régulier.

Randonnée dans l’intérieur : vous allez randonner pendant 6 jours dans la région de Fjallabak, un massif au paysage changeant, loin de toute habitation. C'est la région de prédilection pour le trekking en Islande, mais aussi durant 3 jours dans la région du Landjokull sur un sentier utilisé par les Islandais depuis le IXe siècle.

Sites historiques et autres centres d'intérêt : la région que vous parcourez est complètement sauvage, quelques pistes la traversent, et les moutons paissent en liberté où bon leur semble tout l’été. Vous en apercevrez probablement dans des endroits invraisemblables.

Le terrain est d’une grande variété : rocaille, sable volcanique, mousses plus ou moins épaisses, coulées de lave, traversées de cours d’eau… Les dénivelés sont peu importants (maximum 900m) mais les pentes sont localement fortes et le terrain parfois glissant. Veuillez suivre scrupuleusement la liste d'équipement.

Environnement : les sentiers balisés sont rares et vous emprunterez l’un des seuls "GR" de l’île. Le terrain est varié et les rivières rarement pontées. Vous rencontrerez aussi beaucoup de névés si vous venez en juillet.

Dénivelé positif moyen : il peut varier de quelques mètres à 900 mètres maximum lors du passage du col de Fimmvörduhals (le J15)

Altitude des hébergements : entre quelques mètres et 900 mètres.

Altitude maximale de passage : environ 1100 mètres.

Difficultés particulières : la météo très capricieuse peut rendre certaines parties "inoubliables". Suivez bien la liste d’équipement.


Hébergement

• Formule camping
Nous ne pouvons pas réserver à l'avance mais ne soyez pas inquiet, vous trouverez de la place. Si le mauvais temps ou une autre raison vous amenait à privilégier une nuit en dur (sous réserve de disponibilité), il vous faudrait régler sur place la différence de prix entre la nuitée sous tente et celle en dur. Le surcoût est d'environ 17-20 € par personne et peut varier d'un endroit à l'autre.
Matériel fourni (pour 2 personnes) :
- 1 réchaud et gamelles avec recharge(s) de gaz
- Nécessaire de vaisselle : couverts, bols, thermos, gobelets
- 1 tente et matelas mousse. Si vous possédez un matelas plus performant, prenez-le avec vous.

En plus de la place pour la nourriture, prévoyez dans votre sac de la place pour le matériel et/ou des sangles pour accrocher certains éléments à l'extérieur.

• Formule en dortoir
Même si nous réservons à l'avance et obtenons une confirmation, nous ne contrôlons pas le remplissage de ces lieux. Attendez-vous, surtout en cas de mauvais temps, à ce qu'ils soient très fréquentés. N'oubliez pas que la fonction première d'un refuge est d'abriter les gens en cas de nécessité.
Matériel fourni (pour 2 personnes) :
- 1 réchaud et gamelles avec recharge(s) de gaz
- Nécessaire de vaisselle : couverts, bols, thermos, gobelets

• Formule en guest house et refuge
Tant que vous n’êtes pas en trekking, vous dormirez en guest house, base chambre double, sanitaires à partager, petit déjeuner inclus. En trekking vous serez en refuge et donc en dortoir avec les mêmes conditions que le paragraphe précédent.
Matériel fourni (pour 2 personnes) :
- 1 réchaud et gamelles avec recharge(s) de gaz
- Nécessaire de vaisselle : couverts, bols, thermos, gobelets

Nuits à Reykjavík en guest house quelle que soit la formule retenue pendant le trekking.


Nourriture

Nous fournissons la nourriture pour l’ensemble des journées de randonnée. Vous devez donc prévoir de la place dans votre sac à dos pour transporter 4-5 jours de nourriture (vous ne porterez que 4 jours de nourriture maximum). Tous les autres repas sont à votre charge. Nous organisons un ravitaillement par bus à Thórsmörk (informations détaillées dans le road book remis à votre arrivée en Islande).

Vous préparerez vous-même vos repas. Nous déposons à votre hébergement du J1 un carton avec toute la nourriture et le matériel. Nous fournissons la vaisselle nécessaire sur les formules camping et les refuges sont équipés.

Liste indicative (non contractuelle) :
- Petits déjeuners : muesli, thé, nescafé, chocolat chaud instantané, lait en poudre, pain, beurre, confiture, miel (en petites doses), sucre.
- Déjeuners : pain, charcuterie, fromage, pâtes à tartiner, crudités, soupes instantanées, quelques produits lactés (yaourt, fromage blanc), quelques fruits... + chocolat, biscuits, barres.
- Dîners : lyophilisés, assez copieux et diversifiés dans la mesure du possible.

Nous insérons dans le road book une liste indicative des produits que vous recevrez au ravitaillement. Si vous trouvez que les quantités sont trop importantes, vous n’êtes pas obligé de tout porter (vous pouvez en laisser à la guest house, aux campings ou dans les refuges).

Régimes particuliers (végétariens, allergies) merci de nous transmettre l’information précise au moment de l’inscription.


Transfert et transport des bagages

Tous les transferts sont assurés en bus public, vos bagages seront en soute. Lors des randonnées en itinérance, vous devez portez votre sac à dos.


Documents de voyage

Le carnet de voyage fourni avant le départ avec coordonnées GPS des principaux points de passage contient :
- 1 descriptif précis de l’itinéraire.
- des extraits de carte du 1/25000e au 1/100.000e de l'Institut de cartographique islandais des endroits où vous randonnez


Préparation physique

Ces deux treks d'un niveau modéré, en autonomie, nécessitent le portage de votre sac à dos. Si votre autonomie ne dépassera pas 4 jours, attendez-vous à porter un sac d'environ 13-15 kg ou plus...


Equipement

Bagages

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
-Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-Vos aliments liquides pour bébé.
-Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Particularités Bagages

Conditionnez vos affaires en deux sacs.
Un sac de voyage qui restera à Reykjavík, (certaines guest houses à Reykjavík peuvent accepter de garder un sac, mais ce n’est pas une certitude). Il vous servira de bagage à main pour vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur. Il sera en cabine. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.
Un grand sac à dos que vous prendrez avec vous pendant le trekking. Ce sac à dos doit avoir une contenance d’au moins 65 litres.
Votre sac doit porter en plus de vos affaires personnelles : une tente de 3,2 kg pour deux personnes, un matelas autogonflant, environ 2,5 kg de vivres par personne, une ou deux cartouches de gaz de 250 g, réchaud, gamelles, 1 thermos d'1 litre pour 2 personnes.
Vérifiez donc bien la possibilité d’accrocher la tente (au-dessous) et le matelas (au-dessus) à l’aide de sangles (le vent se chargera de tester si votre système est au point). Si vous avez un sur-sac - ce qui ne dispense pas de doubler l’intérieur avec un grand sac poubelle costaud - il sera dans son élément à condition d’être assez large pour englober la tente et le tapis de sol.
Limitez au minimum votre équipement personnel (mieux vaut une bonne tenue que plusieurs rechanges inadaptés) car "ce sont toutes les petites choses légères qui font qu’un sac est lourd". Essais de portage en appartement (ou mieux en randonnée) recommandés...
Si vous devez acheter un sac à dos pour ce voyage, il peut être utile de vous faire conseiller par un vendeur spécialisé.


Vêtements

Une règle d'or, prévoir des vêtements qui sèchent rapidement. Le coton est à proscrire absolument.
Préférez donc la laine, la soie, et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !

•T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours de marche). Prenez de tee shirt en matière respirante, qui sèchent rapidement et sont légers.
• Des sous-vêtements longs, un haut et un bas. Même chose que ci-dessus.
• Des chaussettes de randonnées, en fibre synthétique ou en laine.
• Une veste en fibre polaire.
• Un pull chaud à enfiler sous la polaire le soir au campement.
• Un pantalon de randonnée en toile synthétique légère. L’idéal est un modèle convertible en short.
• Un bonnet de laine assez épais, une cagoule ou un buff.
• Une casquette pour se protéger du soleil
• Des gants windstopper à cause du vent.
• 1 veste style Gore-tex
• 1 sur-pantalon imperméable
• Des chaussettes de randonnées, en fibre synthétique ou en laine.
• 1 paire de guêtres (utile pour préserver ses pieds au sec)
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville, en bon état, étanches de préférence (type Gore-Tex).
• 1 paire de sandales ou chaussures détente pour le soir. Idéalement, il faut pouvoir les utiliser pour passer les gués.
• Un maillot de bain.


• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité, classe 3
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 boussole ou/et GPS
• 1 lampe frontale
• 1 couverture de survie (facultatif)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette de type microfibre, plus ergonomique et séchage rapide
• Crème solaire + stick à lèvres.
• Des sacs plastiques (type sac poubelle épais) pour protéger vos affaires dans le sac.
• Pour les trekkings, du papier hygiénique et un briquet pour le brûler une fois utilisé.
• Du fil, une aiguille, de la ficelle.


Couchage

Pièce maîtresse de votre équipement : un sac de couchage (chaud pour les voyages camping, surtout fin août, confort -10°C). Le duvet est beaucoup moins encombrant que la fibre creuse, mais exige de vous un empaquetage irréprochable à l’épreuve des tempêtes, étant un matériau naturel et putrescible... Utilisez un sac plastique fort à l’intérieur de la housse de compression, plus un ou deux en extérieur. Si votre vieux duvet vous semble insuffisant, pensez au sac à viande en soie, ou en polaire il peut compenser dans une certaine mesure la perte de chaleur de votre sac de couchage.


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau contre les ampoules
• Crème solaire et stick à lèvres


Matériel fourni

Matériel fourni (pour 2 personnes) :
- 1 tente et 2 matelas mousse (pour la formule camping)
- 1 réchaud et gamelles avec recharge(s) de gaz
- Nécessaire de vaisselle : couverts, bols, thermos


Formalités et santé

Passeport

Carte nationale d'identité ou passeport, valides pour toute la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales (France) d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités islandaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-islande.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa requis pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.


Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées réclame que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

En dépit de sa situation à la limite du cercle polaire arctique, l'Islande n'est pas le pays glacé qu'on imagine parfois. L'île bénéficie en effet de l'influence du Gulf Stream, qui baigne ses côtes sud, ouest et nord-ouest, donnant au pays un climat océanique tempéré (hivers relativement doux et étés frais). A Reykjavík, les températures moyennes sont comprises entre 0°C en janvier, et 12°C en juillet. En hiver, elles sont légèrement plus basses au nord-est et à l'est, courant polaire du Groenland oblige. En fait, seul l'intérieur des terres connaît des températures vraiment basses, qui peuvent descendre sous -15°C.
Les pluies sont plus abondantes au sud qu'au nord. Quant aux vents, ils sont très fréquents et parfois violents.
Ces quelques généralités ne peuvent toutefois rendre compte de la réalité de la météorologie islandaise, dont la principale caractéristique est l'instabilité. Celle-ci provoque des commentaires du type : "Si vous n'aimez pas le temps qu'il fait, attendez une minute…".
L’Islande ne connaît pas la longue nuit polaire. Décembre, janvier et la première quinzaine de février ont peu de jour (de 10h à 16h environ), mais, en revanche, de mai à mi-août le jour est quasi-permanent.
Juin a de belles luminosités et un jour permanent. La saison des aurores boréales commence en septembre-octobre, pour culminer en décembre et janvier.

Le site www.vedur.is donne tous les jours des informations détaillées sur la situation météorologique, mais aussi sur l’activité sismique, le niveau des rivières… (en islandais et en anglais).


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie peuvent être très inflammable il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.