Voyage Islande - Blue Lagoon - Voyage aurores boréales
Aurores et lagons d'Islande

8 jours
Difficulté physique 1
Code: ISLL53
à partir de 1260 € TTC
Voyage réalisable : septembre à avril
Infos techniques

Activités : Autotour
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Powerofforever/iStock - Aurores boréales - Islande
  • Aurores boréales - Islande
  • Baignade dans les eaux du Blue lagoon - Islande
  • Stage photo - Islande
  • Randonneuse à Jökulsárlón - Islande
  • Région de Hrauneyjar - Islande
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Autotour Islande : les points forts de votre voyage

  • Un itinéraire très complet et réalisable en hiver
  • La découverte des sources chaudes islandaises
  • Les possibilités d’observation des aurores boréales
  • Votre road book personnalisé et l’assistance francophone sur place

Votre voyage en Islande :

Bienvenue en Islande, au cœur de la saison hivernale. A cette période, l’Islande semble encore plus belle et mystérieuse. Le pays des volcans est alors recouvert de neige et de glace, offrant un spectacle inoubliable, sublimé par la lumière rasante du soleil et l’éclat des aurores boréales. Vous explorez la côte sud et découvrez les joyaux de la région vêtus de leurs blancs manteaux. Comme le veut la tradition Islandaise, vous vous relaxez dans l’eau chaude des lagons pour finir vos journées, tout en observant l’arrivée des étoiles, et si la chance vous sourit, le ballet des aurores boréales.


Périodes de départ et tarifs

Du 01/10/2017 au 30/11/2018

 • forfait hôtel :
   Base 2 personnes : 1650 € par personne
   Base 3 personnes : 1520 € par personne
   Base 4 personnes : 1420 € par personne

 • Forfait guesthouse :
   Base 2 personnes : 1480 € par personne
   Base 3 personnes : 1360 € par personne
   Base 4 personnes : 1260 € par personne


Le prix comprend :

Le transfert entre Keflavík et l‘hébergement à Reykjavík, l'hébergement selon l'option choisie et les petits déjeuners, la location d´un véhicule de tourisme catégorie 4x4, l'entrée au Blue Lagoon et celle au Secret Lagoon de Fludir


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, le transport aérien, tous les déjeuners et dîners, le carburant du véhicule, les entrées aux musées et autres excursions optionnelles


Programme

Jour 1 - Arrivée à Reykjavík

Arrivée à Keflavík et transfert pour Reykjavík. Vous roulerez pour la première fois en Islande sur cette fameuse route qui relie l'aéroport international à la capitale la plus septentrionale du monde. A ce moment, vous penserez que vous roulerez exactement sur le rift océanique. Si vous n'y pensez pas, le paysage totalement constitué de coulées de lave vous le rappellera. Par très beau temps sur votre gauche, vous pourrez apercevoir le Snaefelljokull, qui émerge de l'horizon tel un Fuji Yama islandais et sur votre droite vous apercevrez les fumerolles du Blue Lagoon.


Jour 2 - La vallée de Reykholt

Prise en charge de votre véhicule de location. Vous profitez de cette journée pour explorer la région de Reykholt à votre guise. Direction Hraunfossar, une chute d‘eau qui n‘est jamais aussi belle qu‘en hiver : le rideau d‘eau transperce la neige, se fraye un chemin dans le champ de lave avant de finir son chemin dans une rivière rarement gelée. Juste à côté, admirez la puissance de la chute Barnafoss. Continuez jusqu‘à Húsafell, un des lieux de villégiature préférés des Islandais, où vous pourrez profiter d‘une baignade en plein air dans les eaux chaudes de la piscine et des pots d‘eau chaude. Profitez de l’Islande en hiver, de son atmosphère et son calme si particulier.
Nuit dans la vallée de Reykholt ou les environs de Borganes.


Jour 3 - Cercle d’or et source d’eau chaude

Direction le cercle d’or, l’un des sites les plus célèbres du pays. Vous commencez par Þingvellir (prononcez Thingvellir), le site de l’ancien parlement islandais. A cette période de l’année, avec la lumière rasante et le bas plafond nuageux, vous n’aurez aucun mal à vous projeter à l’époque où les Vikings discutaient les lois et exécutaient les condamnés à cet endroit. Après la relaxation, route jusqu‘au site de Geysir, qui donna son nom à tous les autres geysers. Au milieu d’un paysage enneigé, une mare à la couleur bleutée se détache nettement et attire l’œil : il s’agit de Strokkur, le geyser qui explose environ toutes les 10 minutes. Un jet de vapeur d’une vingtaine de mètres s’en dégage brutalement, attention au sens du vent ! Impressionnant en été, il est réellement plus spectaculaire au cœur de l’hiver, semblant sortir juste sous vos pieds. Vous vous rendez ensuite à Gullfoss, l’une des plus belles chutes d’eau du pays. En plein hiver, l’eau qui tombe crée de plus en plus de stalactites, qui forment un formidable rideau tout autour de la chute où vous trouverez toutes les nuances de bleus imaginables ! Pour finir la journée, nous vous révélons l’existence d’un lagon d’eau chaude qui à été préservé par les Islandais depuis sa découverte. Un lieu de repos, de calme et de détente, où peu importe la température extérieure, l’eau reste autour des 38°C. Quand la nuit tombe, c’est l’endroit parfait pour guetter l’apparition des aurores boréales dans le ciel.


Jour 4 - La côte sud

Vous vous rapprochez de l’océan pour atteindre la chute d’eau de Seljalandfoss. En été, il est possible de passer derrière le rideau d’eau à pied. En hiver, l’eau déposée derrière la chute gèle avant d’être recouverte par la neige, ce qui en fait un endroit à éviter fortement. En vous rapprochant de la chute, vous aurez une vue à la fois sur cette dernière et sur la vaste plaine qui l’entoure. Il suffit alors d’un petit rayon de soleil pour illuminer la glace qui entoure la chute, et donner un aspect féerique à tout le paysage. Puis direction Skogafoss, une autre chute dont le rideau tombe entre deux falaises, recouvertes de neige et de stalactites. La lumière de l’hiver y fait souvent apparaître des arcs-en-ciel fabuleux, qui semblent sortir de la neige et se jeter dans la chute, créant une atmosphère purement féérique. En quittant la chute, vous roulez dans un paysage extraordinaire. Sur votre droite, de vastes étendues enneigées balayées par le vent qui crée des tourbillons fascinants, tandis que le glacier Myralsjokull et la calotte glaciaire vous dominent sur votre gauche. Seul sur la route, au cœur de l’hiver, le dépaysement est total. Une fois la nuit tombée, rendez-vous sur la plage de Vík. Avec la clarté de la lune, les orgues basaltiques qui entourent la plage sont plus impressionnants. Vous avez une vue dégagée sur l‘horizon, idéale pour observer les aurores boréales.
Nuit dans la région de Kirkjubæjarklaustur.


Jour 5 - Skaftafell et Jökulsarlón

Direction le parc naturel de Skaftafell, un site magnifique où vous pourrez randonner pour rejoindre la chute de Svartifoss. Le chemin monte gentiment jusqu’à la chute, et vous permet d’avoir une superbe vue sur les plaines que vous venez de traverser. La chute est quant à elle nichée dans un écrin d’orgue basaltique d’un noir profond, où un peu de neige et de stalactites viennent apporter une touche de douceur au lieu, qui rivalise avec les plus beaux paysages du monde. Attendez que la nuit tombe pour vous rendre dans la baie de Jökulsárlón, qui est l’un des joyaux de l’Islande. Alimentée en icebergs par le glacier Breidamerkurjokull, cette baie, magnifique en été, l’est encore plus en hiver. Les icebergs sont plus bleus, plus intenses, se tournent et se retournent en cassant la fine couche de glace, où apparaît parfois la tête d’un phoque malicieux. Baladez-vous le long de la baie pour vous trouver au centre de ce spectacle grandiose, et si la chance vous sourit, observez le reflet des aurores boréales dans l‘eau calme du lagon et profitez du moment.
Nuit dans la région de Jökulsárlón.


Jour 6 - Skaftafell – Kirkjubæjarkalustur - Vík

Retour vers l’ouest par la même route qu’a l’aller, sans pour autant vous arrêter aux mêmes endroits : l’Islande regorge de trésors ! Les lagunes de Jökulsárlón ou de Fjallsárlón ainsi que les environs du parc de Skaftafell peuvent se montrer tout à fait différents à un autre moment de la journée sous une autre lumière, et le temps en Islande change très vite ! Traversée de la vaste coulée de lave de l‘Eldhraun, peut être recouverte d‘un manteau de neige à cette époque, et du désert de sable de Mýrdalssandur pour rejoindre le petit village de Vík, avec ses maisons colorées, typiques des pays scandinaves. Ce village offre un magnifique panorama avec la mer en fond et la neige qui recouvre le sol. Pause sur la plage de sable noir de Vík, de jour cette fois, où l’hiver joue avec les orgues basaltiques en les recouvrant petit à petit de glace. Le lieu est majestueux, le vent du large pique les joues, et le tout vous plonge, une fois de plus, dans une ambiance complètement différente de celle que vous avez pu connaître les jours précédents !
Nuit dans la région de Vík.


Jour 7 - Péninsule de Reykjanes et Blue Lagoon

Aujourd’hui, vous longez la côte sud en direction de la péninsule de Reykjanes, et vous passez par le petit village typique d‘Eyrabakki où vous pouvez vous arrêter pour y déguster des langoustines.
Les paysages alentour donnent le ton du séjour : la neige, soufflée par le vent, recouvre d’un blanc manteau la campagne islandaise. Quelques roches de lave s’en échappent néanmoins, et contribuent à former une terre en noir et blanc, où chaque couleur se mêle et s’entremêle parfaitement. En passant par Krýsuvík, de la vapeur sort de la terre, et crée un paysage totalement mystique ! La géothermie ne craint pas le froid, et les bains de boue actifs contrastent parfaitement avec l’ambiance calme et paisible de l’hiver. Vous êtes ici au point de rencontre entre deux plaques continentales, comme entre deux mondes avec cette neige qui tombe, paisible et poétique, sur une terre ravagée par la lave des volcans. Pour clore le spectacle et cette première impression islandaise, direction le Blue lagoon. Lac artificiel fonctionnant avec la géothermie, il n’est jamais aussi agréable de s’y baigner qu‘en plein cœur de l’hiver islandais. Avec la température extérieure négative, il n’y pas meilleur moyen pour se détendre que de prendre un bain chaud dans les eaux du lac, qui permet de ne pas sentir la morsure de l’hiver. Au milieu de la vapeur, vous profitez de la sérénité de l’endroit avant de retourner à Reykjavík. De retour à la capitale, vous embarquez pour une croisière qui vous emmène loin des lumières de la ville, observer les aurores boréales. Un véritable moment de magie d’observer ce phénomène qui illumine le ciel de grandes trainées verte au dessus de la mer, sur fond d’île enneigée et légendaire.
Nuit à Reykjavík (possibilité de dormir à Keflavík si vous avez un vol tôt le lendemain matin. L‘excursion en bateau pour observer les aurores boréales aurait alors lieu le jour 1).


Jour 8 - Reykjavík - Paris

Transfert pour l'aéroport et vol retour pour Paris.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

6 jours de visite


Nombre de participants

De 1 à 15 participants


Début du séjour

Aéroport de Keflavik


Fin du séjour

Aéroport de Keflavik


Caractéristiques du circuit

Si ce voyage est un autotour, vous bénéficiez tout de même de l’assistance 24h/24 et 7j/7 de notre bureau à Reykjavík. Nous sommes toujours là pour vous aider bien que vous voyagez seuls, c'est aussi cela l'engagement qualité Grand Nord Grand Large.

Véhicule 4x4 :
Ce voyage se réalisant en hiver, nous vous fournissons un véhicule 4x4 afin de faciliter vos déplacements en cas d'intempéries et vous assurer la meilleure expérience de voyage possible.


Hébergement

2 formules d'hébergements possibles pour ce voyage :

Formule chambre avec sanitaires privés :
Toutes les nuits sont sur la base d'une chambre double avec sanitaires privés, petit déjeuner inclus, en guest house, ferme-auberge et hôtel de campagne.
Supplément single à 3 et 5 ou réduction chambre triple à 3 et 5.
Dans presque tous les cas il n'y a pas de cuisine à disposition et il faut acheter ses repas.

Formule chambre avec sanitaires à partager :
Toutes les nuits sont sur la base d'une chambre double avec sanitaires à partager, petit déjeuner inclus, en guest house, ferme-auberge et hôtel de campagne.
Supplément single à 3 et 5 ou réduction chambre triple à 3 et 5.
Dans presque tous les cas il n'y a pas de cuisine à disposition et il faut acheter ses repas.

Nous ne lançons la réservation des prestations terrestres (hébergements/location de voiture) qu'à la réception de votre bulletin d'inscription. Nous travaillons avec tous les hébergements en Islande et privilégions leur situation géographique par rapport à l'intérêt des sites.


Nourriture

Les repas hors petits déjeuners sont à votre charge. Dans le carnet de voyage qui vous sera remis, vous aurez une liste des principaux produits comestibles avec leur traduction. Le carnet de voyage indique également si votre hébergement du soir propose un service de restauration ou si il possède une cuisine mise à disposition. Quand c'est le cas, les bonnes tables des alentours sont également indiquées dans votre carnet de voyage.

Possibilité de prendre des repas en centre-ville selon votre itinéraire. Faites toujours vos courses à l'avance. Une fois hors des villes et villages il est parfois difficile de s'approvisionner.


Encadrement

Pas de guide sur ce voyage.
Avant votre départ nous vous remettons un road book spécialement conçu pour ce circuit, composé d'indications précises qui vous permettront d'effectuer vos journées de découverte et de randonnée en toute liberté. Ce carnet de voyage est très complet et vous donnera toutes les indications nécessaires sur votre itinéraire, vos hébergements, les points d’intérêts, information pratique...
Une carte routière vous est également fournie, avec des instructions personnalisées selon votre itinéraire.

Pour profiter et apprécier pleinement votre voyage de randonnée, vous devez être en mesure d'assurer votre autonomie sur le terrain avec les documents fournis.


Moyens d'accès

Nous pouvons vous réserver le transport aérien. Consultez nos équipes de vente.


Documents de voyage

En plus de cette fiche technique qui vous est remise à l’inscription, nous vous remettons un road book réalisé par nos soins. Ce document ne saurait être exhaustif, mais il se veut aussi précis que possible dans ses explications.
Contrairement à d'autres destinations où vous ne disposez pas de véhicule de location pour vous déplacer, vous aurez sans doute parfois envie de découvrir des endroits qui ne figurent pas dans le guide. Vous avez choisi une formule organisée mais individuelle et non guidée, et c'est pourquoi vous devez considérer ces informations comme une aide précieuse à votre voyage et non pas comme "tout ce qu’il faut voir dans une journée". En fonction de la météo ou de vos envies, parions que vous y apporterez votre touche.

Votre carnet de voyage est composé de :
- 1 descriptif de l’itinéraire routier, faisant référence pour chaque journée aux visites de sites et randonnées recommandées ce jour-là,
- la liste des visites par région (avec carte de localisation),
- la ou les fiches-rando correspondant au(x) site(s) visité(s) ce jour-là (extrait de carte + descriptifs des différentes balades ou randos possible),
- 1 carte touristique de l'institut de cartographique islandais au 1/500.000e (où les hébergements et principaux sites touristiques sont indiqués).
- 1 carte de Reykjavík avec les endroits utiles surlignés (guest house, loueur de voiture, agence locale pour les formules avec matériel).

Tous les documents de voyage vous seront remis sur place par notre correspondant (le descriptif de l’itinéraire routier vous sera envoyé après réception du solde, dans le mois qui précède la date de départ).


Informations pratiques

Photographier les aurores boréales

Avant de parler photo parlons déjà des aurores ! Ce sont des phénomènes géophysiques lumineux qui se produisent essentiellement aux pôles (mais on a déjà vu des aurores en France !). L’observation n’est possible que lorsque plusieurs conditions sont réunies : la nuit doit être noire et le ciel dégagé (donc il faut favoriser les périodes sans lune et les mois les plus froids, soit janvier et février) et il faut aussi des éruptions solaires… Cette dernière condition reste aléatoire, l’observation d’une aurore n’est donc jamais garantie !

"La photographie des aurores polaires est relativement simple, elle est basée sur le principe qu’il faut saisir une lumière relativement faible par des températures en général très basses, ce qui nécessite un matériel de base minimum. Mais, la photographie d’aurores n’est pas techniquement difficile."

Quelques conseils et informations :
- Par des températures négatives, il faut que les batteries des appareils photos soient chargées au maximum.
- Prévoir une optique grand angle à grande ouverture (f : 2,8 ou 4 est idéal),
- Les filtres sont à bannir car mal adaptés aux longueurs d’ondes des aurores,
- Une aurore est rarement lumineuse, il faudra donc que l’obturateur du boîtier soit ouvert un certains temps. Des temps de pose variant de quelques secondes à plusieurs minutes sont à prévoir. Il est donc impératif d’apporter un trépied. Assez lourd pour plus de stabilité, il sera équipé d’une rotule autorisant les prises de vues vers le ciel et à la verticale (pieds en fibre de carbone déconseillés, attention aux systèmes de fixation rapides qui peuvent se gripper avec le givre),
- Dans la neige ou la glace, les extrémités du trépied pourront être équipées d’embouts spéciaux augmentant la stabilité de l’ensemble, type spatule ou carbure de tungstène...
- Le déclencheur souple ou électrique est conseillé pour la prise de vue avec temps de pose très long, il permet d’éviter les vibrations. Les intervalomètres peuvent jouer ce rôle et bien d’autres…
- Pendant les nuits propices aux aurores, le ciel est en général étoilé. Si les temps de pose sont trop longs, les étoiles formeront des trainées lumineuses du fait de la rotation de la terre.
- Le matériel photo n’aime pas les variations de température brutales, les objets métalliques exposés au froid pendant un certain temps et rentrés au chaud se couvrent d’humidité. En sortant cette humidité peut geler dans le boitier et le bloquer. Pensez à protéger votre boîtier dans un sac plastique avant de rentrer au chaud. Cette précaution va permettre de réchauffer le matériel doucement. Dans des conditions vraiment extrêmes, il est préférable de laisser en permanence votre équipement à des températures négatives, dehors, protégé d’une housse et de garder les piles au chaud.
- Assurez-vous que votre appareil soit chargé de sa carte avant de sortir (difficile de changer de carte avec des moufles).
- Lorsqu’on veut observer les aurores, il faut habituer les yeux à la pénombre. Par contre, pour faire des images, il faut s’équiper d’une lampe frontale pour les réglages. Préférez une lampe à plusieurs intensités. Lors des prises de vues, l’intensité la plus faible sera choisie pour ne pas avoir de différences de luminosité trop violentes.
- Pensez à emporter des piles de rechanges pour tout l’équipement (télécommande, flash, boitier, lampe frontale,…).
- A basses températures, les pièces métalliques collent aux doigts non protégés. Se méfier des gelures au visage et aux doigts.
- Certains fabricants préparent les boitiers et les optiques aux conditions extrêmes (tropicales ou grand froid), vous pouvez vous renseigner avant de partir.

Pour les appareils argentiques :
- Par des températures négatives, les boitiers mécaniques restent les plus fiables.
- La mise en place du film devra se faire avec précaution pour éviter toute trace de givre à l’intérieur du boîtier.
- A partir de -35°C les bandes amorces ont tendance à se déchirer ou à casser : il faut veiller à armer lentement avec la manivelle ou utiliser le moteur pas à pas,
- Pensez à protéger vos films dans un sac plastique avant de rentrer au chaud. En effet les films n’aiment pas les changements de température. Cette précaution va permettre de les réchauffer doucement. Dans des conditions vraiment extrêmes, il est préférable de les laisser en permanence dehors avec votre équipement.
- Assurez-vous que votre appareil soit chargé avant de sortir (difficile de changer de pellicules avec des moufles)


Location de voiture

Condition de location :
Etre âgé de 20 ans ou plus et disposer d’un permis de conduire depuis plus de 1 ans. Disposer d’une carte de crédit pour caution (Amex / Visa / MasterCard / Diners).

Locations complémentaires :
- Location de siège bébé/enfant (obligatoire pour les bébés) : 6€/J maximum 40€
- Location de GPS : 12€ par jour, minimum 3 jours de location. Franchise de 500€.

Tous les 4x4 ne sont pas habilités à aller dans l’intérieur de l’Islande. Le 4x4 le plus petit autorisé à aller dans les terres est le Suzuki Grand Vitara catégorie G (bon pour 4 adultes).

Le prix de la location inclut : la CDW & TW, la taxe 25.5% (VAT, sujette à modification par loi gouvernementale), la prise/restitution de la voiture à votre hébergement (hôtel/guest house) à Reykjavík. L’assurance vol.

Le prix de la location n’inclut pas : l’essence (attention : surcharge d'essence de 20€ + l'essence), les assurances annulation / rapatriement, les services en extra et les km supplémentaires (s'il y a lieu) qui sont à payer sur place en couronnes islandaises.

L’assurance CDW couvre les dommages hors franchise* survenant au véhicule sauf dans les cas suivant :
- conduite hors des routes et pistes ne figurant pas sur les cartes comme route ou piste normalement fréquentée.
- Traversée de rivière ou équivalent
- Tempête de sable
- Dommage causé rencontre avec un animal
- Dommage causé par les cendres volcaniques
- Conduite en état d’ébriété ou sous drogue
- Utilisation de la voiture pour un usage autre que le tourisme
- Négligence lors de l’utilisation.

*Ne sont jamais couverts par l’assurance : les dommages survenant aux pneus, aux phares, aux vitres, rétroviseurs et au dessous de la voiture.

Conduire en Islande :
Les conditions des routes d’Islande en dehors des agglomérations sont très différentes de ce que vous connaissez, par conséquent les risques aussi. Exemples : les endroits où le revêtement de goudron finit, ne sont pas forcément indiqués, les accotements des routes ne sont pas toujours balisés, attention aux nombreux gravillons… En conséquence conduisez prudemment, ralentissez lors de croisements de véhicules et soyez vigilants : ne laissez pas un moment d’inattention gâcher votre séjour en Islande.
Toutes les routes de montagnes et les routes de l’intérieur de l’Islande sont couvertes de graviers. Il en est de même pour certains tronçons de la route N°1. Les routes de l’intérieur sont souvent très étroites et sinueuses : elles ne sont donc pas conçues pour la vitesse. Il en est de même pour les ponts qui ne laissent passer qu’une seule voiture à la fois. Il faut donc prévoir plus de temps qu’en France pour les trajets. La vitesse est limitée à 50km/h en agglomération, 70 et 80 km/h sur les routes empierrées et 90 km/h sur les routes asphaltées.

Les conditions météo peuvent changer brutalement, passer du soleil à la pluie et au brouillard en quelques minutes. L’Islande est un pays imprévisible et vivant.
Qui dit pluie, dit routes glissantes, boue, rivières gonflées, mauvaise visibilité.
Il est important d’utiliser correctement le chauffage du véhicule. Des vitres remplies de buée peuvent mener au danger.

Veuillez noter :
Il est parfois impossible d’avoir une visibilité satisfaisante. Le plus souvent mais pas toujours, les dos d’âne sont indiqués par un triangle marqué “hraðahindrun”. En arrivant à proximité, ralentissez et serrez à droite.

Rappelez-vous :
Les animaux de la ferme errent en liberté dans la campagne et parfois près des routes. Les conducteurs qui ont la malchance de blesser ou de tuer un animal sont tenus par la loi de payer une compensation à son propriétaire.
Protégez bien vos bagages et fermez les ventilations. La poussière fine des routes islandaises s’infiltre partout.

Attention :
Les panneaux signalent les dangers, tels les virages dangereux, mais il n’y a généralement aucun panneau particulier pour indiquer de ralentir. Veuillez adapter votre vitesse aux conditions de conduite. Il est obligatoire de rouler en feux de croisement 24h/24 et il est formellement interdit de circuler hors des routes ou des pistes balisées. Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire à l’avant comme à l’arrière. Selon la loi islandaise, il est formellement interdit de conduite après avoir consommé de l’alcool.
Un nombre important de ponts sont trop étroits pour que deux voitures puissent s’y croiser.

Stations-services :
Dans l’agglomération de Reykjavík, les stations-services sont ouvertes du lundi au samedi de 7h30 à 20h et le dimanche de 9h à 20h (d’octobre à mai de 10h à 20h). De nombreuses stations sont ouvertes jusqu’à 23h30. En province, où les stations services sont indépendantes, les heures d’ouverture peuvent varier selon les endroits, elles restent pour la plupart ouvertes tard le soir (22h ou même 23h30). A noter qu’on trouve aussi des stations essences avec pompes automatiques et donc ouvertes 24h/24. Attention de plus en plus les stations services n’acceptent que les cartes de crédit comme paiement.

Ouverture des pistes de montagne :
La plupart des routes de montagne sont fermées jusqu’au début juillet et parfois même plus longtemps en raison de l’humidité et de la boue qui les rendent impraticables. Lorsqu’elles sont ouvertes à la circulation, elles ne sont souvent praticables que pour les véhicules tout terrain (4x4). A noter que les voitures de tourisme ne sont pas couvertes pas les assurances lorsqu’elles roulent sur les pistes.


Vos dépenses

Tous les repas hors petit déjeuner, l'essence et vos achats personnels.


Equipement

Bagages

Nous vous recommandons de conditionner l'ensemble de vos affaires dans 2 bagages : 1 bagage cabine et 1 bagage en soute (sac souple ou valise).
A noter : les sacs souples seront plus faciles à ranger dans le coffre de votre voiture.

1 - Bagage cabine (petit sac à dos) :
Il vous permettra de garder à proximité votre appareil photo, veste anti-pluie ou polaire. Il sera en cabine lors des transports aériens. Le poids des bagages cabine est limité à entre 5 et 10 kg par personne suivant les compagnies aériennes et le type de vol.

2 - Bagage en soute :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Vêtements : prévoyez ce que l’on appelle le système "trois couches" :

- Une couche à même la peau : sous-vêtements chauds complets (collant et haut à manche longue type Damart ou Lifa, surtout pas de coton)
- Une 2e couche de type pull de laine à col roulé ou fourrure polaire épaisse.
- Une 3e couche pour couper du vent et de la neige (haut et bas, type vêtement de ski).

Bien souvent, il vous faudra rajouter 1 ou 2 couches intermédiaires (polaire fine ou polaire coupe-vent en plus d'une grosse polaire chaude ou d'un bon pull en laine type pull traditionnel islandais - que vous pouvez acheter à Reykjavík). Il est nécessaire que TOUTES les couches soient respirantes, une couche non respirante annule les effet respirants de toutes les autres couches !

N’oubliez pas que ce sont les extrémités qui se refroidissent le plus vite :
- Pour les pieds : chaussettes épaisses en laine ou en bouclette, des chaussures type montagne ou bottes Sorel pour vos sorties à la journée.
- Pour les mains, prévoyez au moins 2 couches : la première, des gants en laine très épaisse ou en fourrure polaire, la deuxième des moufles fourrées assez grandes pour y mettre les gants en laine. La sur-couche doit être coupe-vent et si possible étanche (type Gore-tex).
- Tête : n’oubliez pas un bon bonnet, voire bonnet double (polaire plus laine, si possible coupe-vent, que vous doublerez de la capuche étanche de votre veste pour éviter les courants d'air fréquent en Islande), casquette, cagoule, écharpe…
- Thermos (bien pratique pour une pause boisson chaude lors d’une balade à la journée).
- Lampe de poche ou mieux, lampe frontale.
- Couteau de poche
- Petit sac à dos pour emporter les affaires de la journée.
- Appareil photo : attention au froid et à la neige, les appareils étanches type baroudeurs sont bien adaptés.
- Un maillot de bain : l’Islande est le royaume des piscines et des sources d'eau chaude !

IMPORTANT : pour pallier à un éventuel retard de votre bagage, nous vous recommandons de partir avec vos chaussures de randonnées ainsi qu'avec votre veste Gore-Tex et une polaire.


Equipement

• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 thermos (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son vos devises et papiers d'identités
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl
• Boules Quiès (facultatif)
• Crème solaire + stick à lèvres
Une paire de jumelles pour observer les oiseaux (facultatif)


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)


Formalités et santé

Formalités spécifiques

Passeport ou carte d'identité en cours de validité.


Passeport

Carte nationale d'identité ou passeport, valides pour toute la durée du séjour, pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l'ambassade.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

A partir du 1er janvier 2014, les cartes nationales (France) d’identité sécurisées délivrées à des majeurs entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 auront automatiquement une durée de validité étendue de 5 ans, sans modification matérielle du titre. Ainsi, la carte d’une personne majeure au moment de la délivrance portant comme date de fin de validité le 23 avril 2014 sera en réalité valable jusqu’au 23 avril 2019. De façon à éviter tout désagrément pendant votre voyage (les autorités islandaises n'ayant pas précisé leur position quant à cette mesure), il vous est fortement recommandé de privilégier l’utilisation d’un passeport valide à une CNI portant une date de fin de validité dépassée, même si elle est considérée par les autorités françaises comme étant toujours en cours de validité.
Si vous voyagez uniquement avec votre carte nationale d’identité, vous pourrez télécharger et imprimer une notice multilingue expliquant ces nouvelles règles en allant à l'adresse suivante : http://media.interieur.gouv.fr/interieur/cni-15ans/document-a-telecharger-islande.pdf

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa requis pour les ressortissants français, belges ou suisses. Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme toujours et partout, il est important d’être protégé contre diphtérie, tétanos, coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), poliomyélite, hépatites A et B.


Autres risques

Si, comme dans tous les pays d'Europe, le voyageur n'est pas exposé aux risques sanitaires « exotiques », les risques comportementaux ou environnementaux peuvent être les mêmes qu'ailleurs.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont, bien sûr, satisfaisantes partout, mais le coût des soins dans certaines structures privées réclame que l’on vérifie toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Le site www.vedur.is donne tous les jours des informations détaillées sur la situation météorologique, mais aussi sur l’activité sismique, le niveau des rivières… (en islandais et en anglais).


Climat
La présence du Gulf Stream au large de l’Islande lui confère un climat plutôt doux, de type océanique : frais en été et plutôt clément en hiver. On peut s’attendre à des températures de -10 à +5°(mais bien sûr cela peut être plus ou moins !).
A savoir, la première caractéristique du climat islandais est son instabilité : les averses succèdent au grand soleil et ainsi de suite. Une constante, le vent : en provenance du sud est il est annonciateur de tempêtes, et arrivant du nord il est souvent synonyme de ciel bleu dans le sud (et l’inverse quand on est au nord).

Langue
L'islandais est une langue nordique appartenant à la famille des langues germaniques. On estime qu'elle a connu peu de changements par rapport à la langue originale parlée par les colons scandinaves (le norrois). La plupart des Islandais parlent et comprennent l'anglais et le danois, qu’ils ont appris à l’école. L'alphabet islandais comprend deux lettres particulières, le "þ", "Þ", qui se prononce comme le "th" anglais dans "thing" et le "d", "D", qui se prononce comme le "t" anglais dans "them".

Poste
On trouve des bureaux de poste dans les principales agglomérations d'Islande. À Reykjavík ils sont ouverts du lundi au vendredi de 9h à 18h. Celui du centre-ville est à Pósthússtræti 5.

Téléphone
Des appels automatiques peuvent être effectués dans toute l'Islande. L'indicatif téléphonique de l'Islande pour des appels de l'étranger est +354 + 7 chiffres. Pour des communications internationales automatiques avec l'Europe et les Etats-Unis, composez le 00, suivi de l'indicatif du pays en question et du numéro de votre correspondant. Dans Reykjavík il est difficile de trouver de cabines téléphoniques, il en existe une à l'office de tourisme.

Téléphone portable
Les opérateurs principaux en Islande sont : Síminn et Vodafone. Ils couvrent à eux deux la quasi totalité du pays, y compris toutes les agglomérations et villages de plus de 200 habitants. Les deux compagnies vendent des cartes téléphoniques GSM prépayées et proposent des services GSM/GPRS. Ces cartes sont disponibles dans les stations-service dans tout le pays. On peut louer des téléphones GSM chez Síminn, Ármúli 27, Reykjavík. Veuillez bien vérifier avant de partir que votre portable pourra fonctionner en Islande.

Heures d'ouverture
Les heures de bureaux sont généralement de 9h à 17h et de 8h à 16h en juin, juillet et août. Les magasins sont ouverts de 9h à 18h du lundi au vendredi et de 10h à 13h, 14h, 15h ou 16h le samedi, selon les magasins. Quelques supermarchés restent ouverts jusqu'à 23h tous les jours. Les petits supermarchés 10-11 sont maintenant ouverts en grande majorité 24h/24. Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 9h15 à 16h. Pour des opérations de change en dehors des heures d'ouverture, voir la rubrique "Change".

Achats
Les magasins en Islande sont d'un niveau international et offrent une grande variété de produits. Les spécialités sont les lainages (chandails, cardigans, bonnets et moufles), les objets en céramique faits main ; la verrerie et les bijoux en argent. L’Islande offre aussi une grande variété de produits de la mer d'excellente qualité. Il y a un magasin de spécialités islandaises au 2e étage dans le hall de départ de l’aéroport de Keflavík.

Achat détaxés
Les touristes étrangers peuvent obtenir le remboursement de la TVA locale. Le remboursement correspond à une réduction pouvant atteindre 15% du prix de détail, à condition que les acheteurs étrangers quittent le pays au plus tard 3 mois après l'achat. Le montant minimum d'achat est de 4000 couronnes islandaises (TVA incluse) par facture, et les marchandises (à l'exception des lainages) doivent être emballées dans des sacs ou paquets scellés, présentés à la douane avant l’enregistrement. A l’aéroport de Keflavík, cela ne s’applique qu’aux chèques de détaxe dont la valeur de remboursement dépasse 5000 ISK. Tous les autres chèques de détaxe peuvent être remboursés en espèces directement au guichet de Landsbanki Íslands dans le hall de départ au 2eme étage après avoir passé le contrôle.

Remboursement à Reykjavík : Il est aussi possible d'obtenir le remboursement avant de quitter le pays, au guichet de "City Center Cash Refund", Adalstræti 2, 101 Reykjavík. Il faut simplement montrer une carte de crédit comme caution, se présenter au guichet de Iceland Refund à l’aéroport de Keflavík et faire tamponner le chèque et ensuite le renvoyer au "City Center Cash Refund" comme preuve d'avoir en effet quitté le pays. Si le chèque (avec tampon) ne leur arrive pas avant 30 jours, le montant qui avait été payé sera crédité.

Pour de plus amples informations, contactez :
Global Refund, Kaplahraun 15 • IS-220 Hafnarfjördur .Tél: +354-555-2833 • Fax: +354- 555-2823. http://www.globalrefund.com

Urgence
112. Il n’y a qu’un numéro de téléphone pour toutes les urgences (Police, pompiers, urgences médicales) : le 112, gratuit et ouvert 24/24.

Santé et pharmacie
Les Islandais jouissent d'une bonne santé grâce à l'air pur et aux excellents produits de la mer. L'eau est potable dans toute l'Islande. Les pharmacies, appelées "Apótek", sont ouvertes aux heures ouvrables, certaines jusqu’à 21h, à Lágmúli à Reykjavík la pharmacie ferme à minuit. Il y a de nombreux médecins à Reykjavík, généralistes et spécialistes, certains peuvent recevoir des patients dans un bref délai. Il y a aussi 8 centres médico-sociaux où des généralistes, officiellement désignés, reçoivent des patients dans un bref délai pendant la journée (il faut cependant téléphoner avant pour ne pas avoir à attendre trop longtemps). Tous les centres médicaux (heilsugæsla) ont une garde après 18h et il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous pour y aller. Il y a un dispensaire ou un hôpital dans toutes les villes et agglomérations principales du pays

Eau
L’eau froide est potable et très bonne dans toute l’Islande. Dans certaines habitations desservies par l’eau chaude naturelle, il est courant de sentir l’odeur du souffre pendant sa douche, mais c’est tout à fait normal. Attention aux brûlures, car l’eau chaude sort souvent du robinet beaucoup plus chaude que dans la plupart des pays, c’est pourquoi il faut aider les enfants à régler la température de leur bain/ douche, dans les maisons et à la piscine.

Moyens de paiement
Largement acceptés en Islande. Les cartes de crédit les plus courantes sont Europay/MasterCard et Visa.

Décalage horaire
L’Islande est à l'heure de Greenwich (GMT) toute l'année et n'adopte pas d'heure d'été.
- 1 heure en hiver, - 2 heures en été.



Sites historiques et autres centres d'intérêt : pays avant tout nature, l'Islande possède peu de vestiges et pratiquement aucun vieux monument. Avec le développement du tourisme des petits musées, de type écomusée, ouvrent leurs portes et sont avant tout des musées d'art et traditions populaires. Autres centres d'intérêts, l'observation des oiseaux (région de Dýrhólaey et à Mývatn avant tout) et celle des cétacés (au départ de Húsavík).

Un certain nombre de visites et activités optionnelles (non-exhaustif) sera présenté par région dans votre road book. Cependant si vous envisagez des activités organisées qui prennent du temps (plus de 2-3h), il est préférable de le signaler au moment de la réservation de votre voyage afin que l’on adapte les étapes le cas échéant.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...


Extension

Nous vous proposons d'enrichir votre voyage dans les 4 éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu. De nombreuses possibilités s'offrent à vous.
D'une à plusieurs heures, il vous est possible de compléter le programme de base avec une ou plusieurs des activités ci-dessous. N'hésitez pas à demander conseil à notre spécialiste.

Excursions courtes à cheval :
Partez pour une excursion à cheval de 1 à 3h dans la campagne islandaise pour découvrir ces paysages si typiques. Les fameux chevaux islandais vous conduiront à leur rythme et vous pourrez essayer l’allure islandaise du tölt. Vous partirez explorer les alentours de la petite ville de Hveragerði. Plus l´excursion est longue plus le cavalier devra être aguerri.
Durée : de 1 à 3h
Départ : toute l’année, tous les jours - départ depuis Hveragerði.
Accompagnement : guide anglophone
Age limite : 6-7 ou 10 ans selon la difficulté.
Equipement : vêtements chauds

Plongée en masque et tuba dans la faille de Silfra :
Découvrez la randonnée aquatique dans les eaux du lac þingvallavatn, réputées être les plus claires du monde. Une balade de 40 minutes environ avec une combinaison thermique, palmes et tuba pour explorer la faille Silfra. Une expérience inédite de flotter entre les 2 plaques continentales, dans une eau si pure et cristalline.
Durée : 2 heures
Départ : toute l'année
Accompagnement : guide anglophone
Equipement fourni
Age minimum : 14 ans


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.