Voyage Groenland - Voyage Inuit - Voyage découverte
Ma cabane chez les Inuit

13 jours
Difficulté physique 1
Code: GROL20
à partir de 3590 € TTC
Voyage réalisable : toute l'année
Infos techniques

Activités : Découverte, Multi-activités
Itinérance : En étoile

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© by greenland.com - Sourire du Groenland
  • © by greenland.com - Sourire du Groenland
  • © David Trood / by greenland.com - Rires enfantins de Narsaq - Groenland
  • © Mads Pihl / by greenland.com - Village d Itilleq sur la côte Ouest du Groenland
  • © Greenland Tourism - Inuit - Groenland
  • © Bertrand Jouanne -
  • © Cornélie Monnet - Côte Est - Groenland
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Découverte Groenland : les points forts de votre voyage

  • La découverte des coutumes ancestrales inuit
  • Votre maison dans le village de Tiniteqilaq
  • La possibilité d'organiser vos journées selon vos souhaits

Votre voyage au Groenland :

Imaginez-vous au Groenland, sur la côte est, au cœur du petit village de Tiniteqilaq, dans votre propre maison. Vous partagez le rythme de vie de ce village abritant quelque 120 âmes. Idéalement placé sur le fjord Sermilik ("là où il y a des icebergs") et à seulement 15 km à vol d'oiseau de la calotte polaire, vous pourrez facilement partir en balade autour du village et admirer les paysages fabuleux que vous réserve cette partie isolée du Groenland. Notre contact local est là pour vous prodiguer des conseils ou organiser une sortie, il y a une boutique pour faire vos courses, la maison commune pour la douche et la lessive.


Périodes de départ et tarifs

Du 01/09/2016 au 31/12/2107

 • forfait chambre :
   Base 2 personnes : 3590 € par personne


Le prix comprend :

* les vols Paris/Kulusuk A/R, taxes aéroportuaires incluses
* les transfert en Islande
* 2 nuits à Reykjavík en guest house, lit fait sanitaires à partager, petit déjeuner inclus
* 3 nuits à Tasiilaq en auberge en sac de couchage
* les nuits dans la maison chauffée du village de Tiniteqilaq
* Toutes les rotations en hélicoptère au Groenland


Le prix ne comprend pas :

Les assurances, frais d’inscription, les suppléments aériens si classe de réservation de base n'est pas disponible,les repas à Reykjavík et au Groenland, les frais au Groenland ou en Islande en cas de retard de l'avion, les excédents si vos affaires personnelles dépassent 20 kg en soute, les boissons, la nourriture au Groenland, les excursions organisées par Michel (avec lui ou un Inuit) en bateau ou en traîneau à chiens.


Programme

Jour 1

Vol Paris/Keflavík. Fin de journée libre à Reykjavík dans l'un des multiples restaurants de la capitale la plus septentrionale du monde.
Reykjavík est réputée pour ses ambiances nocturnes. Aussi, n'hésitez pas à déambuler en ville le soir, le spectacle en vaut parfois la peine. Nuit à Reykjavík en guest house.


Jour 2

Transfert à l’aéroport de Reykjavík et vol pour Kulusuk en Fokker 50. Dès votre arrivée au Groenland, vous embarquerez dans un hélicoptère Bell 212 pour rejoindre Tasiilaq. 15 minutes de vol au-dessus de la banquise (seulement en hiver). Voler en hélico au Groenland est une expérience magique. Les paysages défilent sous vos pieds et vous n’aurez pas assez de vos yeux pour tout voir. A l’atterrissage, vous serez accueillis par notre partenaire à Tasiilaq qui vous accompagnera jusqu'à votre hébergement. Nuit à Tasiilaq.


Jour 3

Décollage en hélico de l’héliport de Tasiilaq et vol au-dessus de la banquise (seulement en hiver), des montagnes et des glaciers. Michel vous attendra sur la drop zone du village. Vous prendrez pied alors dans votre maison au cœur du village. Michel vous expliquera les modalités de fonctionnement de la maison.
Il n'y a pas d'eau courante au village, il vous faudra donc aller chercher l'eau à la fontaine comme n'importe lequel de ses habitants. En somme, certaines tâches spécifiques à ce village vous obligeront à vous confronter à la vie sur place avec les Inuit.
De nombreuses balades sont possibles depuis le village. N'hésitez pas à prendre un peu d'altitude pour admirer dans son ensemble l'immense fjord Sermilik et son impressionnant cortège d'icebergs.


Jours 4 à 9

Vous voilà à pied d’œuvre pour découvrir la vie quotidienne des chasseurs-pêcheurs inuit dans un village reculé du Groenland. Baladez-vous dans le village et profitez de l'ambiance tranquille qui y règne. Les enfants qui jouent sur la place du village, les chasseurs qui entretiennent leurs bateaux ou réparent leurs traîneaux, les femmes qui s'occupent des maisons et traitent les peaux de phoques.
Il est facile d'approcher les Inuit, même si vous ne parlez pas l'ammassalimiut. A partir du moment où vous leur portez de l'intérêt, les Inuit vous considèreront. Soyez curieux et attentifs. N'oubliez pas qu'ils n'ont pas la même inhibition que nous, ils sont beaucoup plus ouverts. Ne soyez donc pas timide.
Par exemple, si vous regardez un Inuit découper le produit de sa chasse, n'hésitez pas à lui parler. Si vous le regardez sans lui parler, il vous trouvera bizarre...
Le petit village de Tiniteqilaq est installé sur ce promontoire rocheux depuis les années 50. Sa situation est idéale pour les chasseurs, et son petit port très abrité des vents et des glaces permet aux habitants de protéger efficacement leurs embarcations.
Le paysage qui entoure le village est incroyable. Vous n'êtes qu'à 15 km de la calotte glaciaire qui d'ailleurs vous fait face au-dessus du fjord et de ses colosses de glace. Cette vue tout à fait remarquable, vous l'aurez tout simplement le matin depuis la fenêtre de votre salon. A une petite heure de marche au-dessus du village, se trouve la montagne d’Ingnertivit à quelque 417m d’altitude. Se rendre au sommet permet d’avoir une vue d’ensemble sur le fjord et la calotte polaire. Vous dominez alors la région et pourrez en apprécier toute sa splendeur.
Enfin, le soir venu, quand le jour descend et que la nuit s’installe, selon la légende, les âmes des chasseurs disparus viennent illuminer le ciel sous la forme d’aurores boréales (possible seulement quand il fait nuit, de septembre à mi avril).

Pour ce qui est des activités sur place, il y a beaucoup de possibilités. Balade en bateau ou en traîneau à chiens, pêche au trou ou à la ligne, suivant la saison et la disponibilité des Inuit ou de Michel.


Jour 10

Il est temps de rentrer et vous voilà parti pour le même chemin qu’à l’aller, mais en sens inverse, toujours en hélicoptère. Fin de journée libre à Tasiilaq. Nuit dans la même guest house qu’à l’aller, à Tasiilaq.


Jour 11

Les rotations d’hélicoptères ne s’enchaînant pas, il est nécessaire de rester une journée à Tasiilaq. Ce sera l’occasion de découvrir la "capitale" de la côte est du Groenland. Avec 1600 âmes, Tasiilaq est le pôle économique de la région. C’est ici que tout arrive en été grâce aux porte-conteneurs de la Royal Arctic. Tout est enfin redistribué dans les villages alentours comme Tiniteqilaaq, Kumiiut, Sermiligaq, etc. Vous avez une boutique de souvenirs, mais allez visiter le workshop sur les hauteurs du village, sur le chemin qui mène à l’hôtel Ammassalik. Vous y observerez les Inuit façonner les fameux Tupilaqs. Il est possible d’en acheter, et le prix est moins cher qu’à la boutique.


Jour 12

Vol en hélico de Tasiilaq à Kulusuk. Une dernière fois, vous pourrez admirer les beautés du Groenland avant que votre avion ne s'élance sur la petite piste en terre pour prendre son envol jusqu' en Islande. Arrivée à Reykjavík. Soirée libre au cœur de la ville. Nuit en guest house.


Jour 13

Après une excellente soirée passée dans la capitale la plus septentrionale du monde, nous partons tôt le matin pour notre vol pour Paris. 3 heures de vol seulement et nous voilà de retour dans notre monde. Dans le tumulte et la foule de l'aéroport nous entendrons encore résonner les échos de notre aventure au cœur du Kalaalit Nunaat.


Important itinéraire

Les conditions météo au Groenland peuvent entraîner des retards ou des changements d’itinéraire aussi bien en Islande qu'au Groenland. Cela peut entraîner un surcoût (repas, hébergement, transport…) non prévu dans le programme initial. Ces dépenses sont à la charge des passagers et doivent être régler directement par eux.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Découverte des activités. Balade de quelques heures. Accessible à tous


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

au choix, directement sur place


Nombre de participants

De 1 à 4 participants


Caractéristiques du circuit

Sans aucune difficulté physique particulière, ce voyage ethnique nécessite une bonne capacité d'adaptation à la découverte d'autres peuples et surtout une grande autonomie. Pour participer à ce voyage il faudra être curieux de nature et surtout, ouvert aux autres. L'isolement du village, les sautes d'humeurs de la météo, les Inuit eux-mêmes, peuvent être autant de facteurs déroutants pour le voyageur. Il est IMPERATIF d'en discuter avec notre expert avant toute inscription.

Difficulté : Niveau 1
Aucune difficulté technique particulière. Balade à la journée à pied ou en bateau. Attention tout de même, il n'y a pas de chemin, de bonnes chaussures de marche sont donc nécessaires. De même sur le bateau, les températures peuvent être fraîches. N'oubliez pas de bien vous couvrir (voir liste du matériel). prévoir des raquettes pour l'hiver
Niveau de difficulté très lié à la météo.


Hébergement

2 nuits en guest house à Reykjavík, lit fait, sanitaires à partager.
3 nuit en auberge à Tasiilaq, sac de couchage, sanitaires à partager.
Les autres nuits dans la maison confortable de Michel dans le village de Tiniteqilaq. Vous serez les seuls occupants Cette cabane, qui tient plus du cottage que de la cabane a été entièrement rénovée par Michel. Elle comprend, une cuisine équipée (gazinière, four à gaz, réfrigérateur, congélateur et un évier), un salon - salle a manger avec vue sur le fjord et les icebergs (table, chaise et canapé convertible) et deux chambres. Chaque chambre possède un placard.
Dans le placard de la cuisine, vous trouverez tout le nécessaire de cuisine : poêle, casseroles, gamelles, assiettes, couverts, verres, mug, plateau...
Pour l'électricité, vous aurez du 220V et les prises sont les mêmes qu'en France.
Il n'y a pas d'eau courante dans la maison, aussi, il vous faudra aller prendre l'eau avec le bidon d'eau de la maison, à la fontaine du village située à 100 m de la maison.
IMPORTANT : un état des lieux sera fait avec Michel à votre arrivée et à votre départ. Si vous causez des dégradations dans la maison, il sera de votre responsabilité de les régler directement à Michel sur place avant votre départ.


Nourriture

Il y a une boutique au village qui vous permettra d'acheter vos provisions. Elle est bien achalandée et propose des produits venus du Danemark. Vous pourrez aussi demander à Michel ou à un chasseur de vous vendre du poisson ou de la viande de phoque.
Vous trouverez donc tout ce qu'il faut pour le petit déjeuner, même du pain frais. Pour le déjeuner et le dîner, vous pourrez également élaborer des menus sans problème.
Il peut arriver, parfois en fin d'hiver, que la boutique n'ait plus beaucoup de réserves. Dans ces cas-là, il faudra faire avec ce qu'il y a !


Encadrement

Vous n'aurez pas de guide sur ce voyage. Michel Audibert, qui partage depuis plusieurs années la vie des pêcheurs-chasseurs de ce petit village du bout du monde, n'a pas vocation à être votre guide. Il réservera, à votre demande, vos activités, mais continuera à vivre sa vie de tous les jours au sein de sa communauté. C'est pour cela que vous devez montrer une grande autonomie pour faire ce voyage et aller vous-même vers les habitants.


Moyens d'accès

Pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons... Vous ne pourrez prétendre à aucun préjudice ou remboursement si vos billets sont non remboursables ni modifiables.


Transports aériens

Vols réguliers (Icelandair, Air iceland).


Préparation psychologique

Attention. Si ce voyage ne représente pas de difficultés physiques particulières, la vie dans les villages inuit peut parfois être un peu déroutante pour nous Européens. Il est impératif d'avoir l'esprit ouvert, curieux et d'être particulièrement autonome. Le confort reste relativement spartiate chez les Inuit. N'oubliez pas que leur société est basée sur le groupe alors que la nôtre l'est sur l'individu. Cela peut créer des situations qu'il est difficile de comprendre pour nous au premier abord. Enfin, le temps ne s'écoule pas de la même manière à Tiniteqilaq que chez nous. Donc, un conseil, une fois sur place, oubliez votre montre...


Informations pratiques

Il vous faudra aller chercher l'eau à la fontaine du village qui est à quelques mètres de la maison. Faites attention aux chiens. Ce ne sont pas des animaux de compagnie, mais bien de bât ! Aussi oubliez les caresses sur la tête de toutou au risque de vous faire mordre gravement.
Demandez toujours la permission avant de prendre les habitants du village en photo. C'est la moindre des politesses et cela vous permettra de rentrer en contact avec eux. Les Inuit refusent rarement, mais si cela arrive, répondez par un sourire et passez votre chemin.
Il y a une infirmière dans le village pour soigner les petits maux. En cas de problème grave, il y a un hôpital à Tasiilaq qui pourra vous prendre en charge et vous rapatrier sur Reykjavík ou Paris en cas de nécessité.
Vous pourrez prendre vos douches (bien chaudes) dans la maison commune du village. Les Inuit mettront à votre disposition la salle de douche. Rassurez-vous, vous ne serez pas obligés de vous doucher avec les autres. De même, il est possible de laver son linge dans cette même maison. Il suffit de le demander au gardien.


Toilettes

Il n'y a pas d'eau courante à Tiniteqilaq, aussi les toilettes se résument à un seau avec une lunette. Ce seau est vidé tous les deux jours par Michel, qui s'occupera aussi de vos poubelles. Les toilettes sont situées dans une petite pièce à part, dans la maison. Du désinfectant au fond du seau évite les mauvaises odeurs.


Vos dépenses

Nous vous communiquerons les coordonnées de Michel afin que vous puissiez le joindre à tout moment sur place. Vous pourrez donc organiser vous même vos journées au Groenland. En effet, inutile de réserver une activité 6 mois à l'avance pour s’apercevoir une fois sur place que la météo vous empêchera de la faire. Vous aurez donc le champ libre pour profiter au maximum de votre séjour.
Attention, les sorties se règlent en espèces directement auprès de Michel Audibert. Prévoyez donc en conséquence.

Attention, ne réservez pas une activité le jour même, mais plutôt la veille pour le lendemain. N'oubliez pas que ces activités se font en fonction des disponibilités des Inuit et/ou de Michel, mais aussi, en fonction de la météo, de l'englacement, etc...

Prix pour les activités (celles-ci sont dépendantes des conditions climatiques ainsi que de la disponibilité des chasseurs) :

- Sortie avec un gros bateau dans le secteur de Tiniteqilaaq.
De 1 à 2 personnes: 2000 Kr (268 € environ) par sortie.
De 3 à 4 personnes: 3000 Kr (402 € environ) par sortie.

- Sortie avec un petit bateau dans le secteur de Tiniteqilaaq.
De 1 à 2 personnes: 2000 Kr (268 € environ) par sortie.
De 3 à 4 personnes: 3500 Kr (469 € environ) par sortie.

- Sortie en traîneau dans le secteur de Tinitqilaaq
Par personne: 2000 Kr (268 € environ) par sortie.

- Petite balade en motoneige : 800 Kr par personne (107 € environ).

- Location de rackettes par séjour: 250 Kr (33 € environ) par personne, ou 100 Kr (13 € environ) par jour. (une seule paire de rackette disponible).

- Achat de viande de phoque: 150 Kr (20 € environ) par personne.

- Repas chez les inuit: 500 Kr (67 € environ) par personne.

- Pour la douche : 10 DKK par douche (environ 1.40 €)
- Pour la lessive : 30 à 50 DKK par machine (environ 4 à 7 €)


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous recevrez avant votre départ des étiquettes bagages, qui vous permettront d’identifier vos bagages avec vos nom et adresse, et faciliteront le regroupement des sacs aux arrivées à l’aéroport.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet. Il est généralement de 20 Kg.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

L'ensemble de vos bagages doivent être répartis dans deux sacs : n'hésitez pas à faire le point avec notre expert vis à vis de votre matériel.

-Sac de voyage solide (60 - 75 litres) Type North Face
-Sac pour les randonnées à la journée (30 - 40 litres)

-1 paire de chaussures de randonnée (les plus imperméables possible) ou bottes à neige pour l'hiver
-1 paire de chaussons pour la maison
-Coupe-vent haut et bas type Gore-tex
-Sous-vêtements polaires épais haut et bas (2x2)
-Si possible une polaire haut coupe-vent (windstopper)
-1 petite paire de gants en laine et une paire de gants chauds coupe-vent
-Doudoune avec capuche, si possible synthétique (suivant la saison)
-2 polaires qui puissent se mettre l’une sur l’autre
-3 T-shirt polyesters manches longues + le bas
-1 bonnet + casquette
-1 moustiquaire de tête (jusqu'à mi-août)
-3 paires de chaussettes chaudes


-Lunettes de glacier
-Trousse de secours personnelle
-Gourde et thermos
-Produit anti-moustique, mini trousse de toilette, petite serviette, crème solaire
-2 ou 3 sacs poubelles pour protéger les affaires de l'humidité éventuelle en cas de pluie
-1 canif
-1 spécialité de votre région sera bienvenue (alcool, fromage, saucisson, à partager avec Michel) ainsi que quelques citrons (pour accompagner le poisson éventuel)
-crème solaire
-appareil photo (et batteries ou piles de rechange)


Couchage

Prévoyez un sac de couchage (-10°C) pour les nuits en auberge à Tasiilaq. Si votre duvet n'est pas assez chaud, vous pouvez rajouter un sous-duvet en polaire.
L'auberge est bien sûr chauffée.


Pharmacie personnelle

N'oubliez pas d'emporter vos médicaments personnels.


Formalités et santé

Formalités spécifiques

Passeport ou carte d'identité en cours de validité et valable 6 mois après votre retour.


Passeport

Passeport ou carte d'identité en cours de validité pour les ressortissants de l'Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel ou une carte d’identité en cours de validité. A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade (du Danemark).


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d'exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l'agent consulaire français à Nuuk


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Les températures estivales moyennes se situent entre 5° et 15°, avec des minima de l’ordre de -5° et des maxima pouvant aller jusqu’à 20°. En hiver, la moyenne est dans les -20°, -25°, avec des minima à -40° et des maxima proches de 0°. Si les précipitations sont essentiellement neigeuses dans l’est et au centre de l’île, les pluies sont fréquentes, mais éparses, l’été sur la côte ouest. De grandes différences de température ou de précipitation sont sensibles entre le littoral et l’intérieur des terres, même à faibles distances. Le relief joue aussi son rôle : le vent souffle selon l’orientation des vallées, dans lesquelles il s’engouffre avec violence (vents catabatiques).

Duty Free
Le tabac et l’alcool sont surtaxés au Groenland.
Sachez aussi que seule la bière est en vente libre dans les boutiques au Groenland. Les alcools forts ainsi que le vin sont prohibés pour protéger les Inuit de l'alcoolémie. De même sur place (et ailleurs), l'alcool est à consommer avec modération.

Monnaie
Le Groenland, quoique autonome, fait partie du royaume du Danemark, la monnaie est donc la couronne danoise.
Possibilité de retirer des espèces à Tasiilaq, mais il vaut mieux les prévoir depuis la France. Possibilité d'utiliser la carte bancaire à la boutique de Tiniteqilaq. Cependant, attention, ça ne fonctionne pas toujours. Prévoyez des espèces.
Pour l’Islande c’est la couronne islandaise qui a cours avec possibilité de payer quasi tout par carte bancaire, même une simple boisson.

Décalage horaire
4 heures de décalage : quand il est 8h au Groenland, il est midi à Paris.

Vaccination
Aucun vaccin requis (mais soyez à jour dans vos rappels, notamment tétanos/polio), nous vous conseillons cependant de passer une visite médicale (sans oublier un rendez-vous chez le dentiste !) avant de partir.

Langue
Le groenlandais est une langue inuit, sans ressemblance avec aucune autre du monde. Il s'agit d'une langue dite polysynthétique, où les mots se composent de parties de divers vocables qui s'agglutinent autour d'un tronc. Ainsi, un seul mot groenlandais exprime souvent une phrase entière, ou plusieurs phrases d'une autre langue. On y parle en fait trois langues : le groenlandais de la côte est, celui de la côte ouest et le groenlandais de Thulé. Le danois et l'anglais sont des langues courantes.

Autonomie
Le 1er mai 1979, le Groenland a acquis son autonomie dans le cadre de la communauté avec le Danemark. L'ancien conseil national a été supprimé et remplacé par un gouvernement national et un parlement dont la compétence s'étend aux domaines sociaux, éducatifs et culturels. Le parlement danois compte deux députés groenlandais.
Le 1er février 1985, personne (ou presque) n'en parle, mais le Groenland se retire de la C.E.E… Pourtant, ce jour là, "l'Europe perd plus de la moitié de son territoire !".

Les chiens de traîneaux
Ce ne sont pas des animaux de compagnie : ne les caressez jamais, suivez toujours les instructions fournies par le chasseur groenlandais ou votre guide.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Attention : nous vous rappelons que les sols, après plusieurs jours sans pluie peuvent être très inflammable il est donc très important de ne pas brûler son papier toilette n'importe où.

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.