Nouveauté Voyage Groenland nord - Chiens de traîneau - Immersion
Nous vous raconterons notre Groenland

13 jours
Difficulté physique 2
Code: GRO067

Dates en cours de programmation.
Contactez-nous pour plus d'informations.

Infos techniques

Activités : Traîneau à chiens, Découverte
Itinérance : Semi-itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Pierre Auzias - Traîneau à chiens - Uummanaq - Groenland
  • © Traîneau à chiens - Uummanaq - Groenland - Pierre Auzias
  • © Uummannaq au premier feu du soleil - Groenland - Pierre Auzias
  • © Uummannaq - Groenland - Pierre Auzias
  • © Arrivée à Saattut - Dételage des chiens - Groenland - Pierre Auzias
  • © Départ du village d’Ikerassak - Groenland - Pierre Auzias
  • © La tente isolante - Uummannaq - Groenland - Pierre Auzias
  • © Remontée des flétans - Uummannaq - Groenland - Pierre Auzias
  • © Traîneau à chiens - Uummanaq - Groenland - Pierre Auzias
  • © Pause de mi-route entre Uummannaq et Ikerassak - Groenland - Pierre Auzias
  • © Vue depuis le bivouac - Uummannaq - Groenland - Pierre Auzias
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Traîneau à chiens au Groenland : les points forts de votre circuit

  • La conduite de traîneau à chiens dans le nord du Groenland
  • L'expérience inoubliable face à la nature sauvage de dimensions démesurées
  • Les icebergs énormes, les fronts glaciers et falaises majestueux, la banquise à l'infini
  • Les moments privilégiés avec les habitants locaux
  • L'introduction dans la vie des villages par des Français demeurant à Uummannaq
  • Un voyage exclusif pour 1 participant, en immersion totale

Votre circuit au Groenland :

''Nous vous raconterons notre Groenland'' - disent simplement Pierre et Annie, Français qui habitent la communauté d'Uummannaq depuis 12 ans. Sur le traîneau à chiens, vous vivrez avec vos guides les paysages grandioses du nord du Groenland, la banquise, les gigantesques icebergs et fronts glaciaires, les falaises et montagnes, mais aussi la vie intense avec les chiens, l'immersion dans la vie des villages inuit et l'accueil chaleureux des Groenlandais. Vous découvrirez toutes les facettes du Groenland nord dans ce voyage traîneau, avec la possibilité unique d'apprendre à conduire votre propre attelage de chiens groenlandais !


Périodes de départ et tarifs

Aucune date n'est actuellement programmée pour ce voyage.
Pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter


Le prix comprend :

Le transport aérien, les taxes aériennes, les activités spécifiées dans le programme, l'encadrement par un guide francophone au départ d'Uummannaq, 2 nuits à Copenhague, les nuits dans la région d'Uummannaq, les petits déjeuners à Copenhague et la pension complète à Uummannaq, le prêt du sac de couchage, matelas, des bottes grand froid et moufles à Uummannaq.


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, les repas non spécifiés dans la rubrique ''le prix comprend'', les extensions ou activités en option.


Complément d'information tarifaire :

Location de la tenue grand froid (parka, pantalon) : nous consulter.


Programme

Jour 1 - Paris - Copenhague

Vol Paris/Copenhague. Soirée libre et nuit à Copenhague.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Copenhague - Uummannaq

Vols pour Qaarsut avec correspondance à Kangerlussuaq et Ilulissat, permettant d'apprécier l'immensité du Groenland. Vous passez au-dessus de paysages époustouflants : les sommets de la côte est, la baie de Disko avec ses icebergs, puis les montagnes de la péninsule de Nuussuaq et le fjord d'Uummannaq pris dans les glaces. Trajet en hélicoptère de Qaarsut à Uummannaq
Uummannaq est sans aucun doute l‘un des endroits les plus spectaculaires du Groenland, d‘une beauté naturelle exceptionnelle, avec sa montagne caractéristique en forme de cœur (son nom groenlandais signifie d'ailleurs "en forme de cœur").
A l'arrivée à Uummannaq, accueil par Pierre, et installation dans sa petite maison traditionnelle avant un dîner groenlandais de bienvenue. Nuit à Uummannaq.

  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes


Jour 3 - Uummannaq et préparation au raid

Journée d'adaptation au climat avant le raid, avec la découverte de la petite ville d'Uummannaq (environ 1200 habitants). Balade à travers Uummannaq, visite du musée local et de l’atelier d’art "Tuullik" dont Pierre est le fondateur. Nous passerons également par l'église pour discuter avec le pasteur (à la personnalité originale et musicien de surcroît).
Après un déjeuner danois chez Annie et Pierre, promenade sur les hauteurs d’Uummannaq pour admirer les vues, puis ce sera la préparation et le conditionnement des traîneaux. Le soir, rencontre avec les chiens, soins et alimentation. Travail sur la compréhension et assimilation des commandements. Nuit à Uummannaq.

  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes


Jour 4 - Départ du raid : Uummannaq - Paarnat

Le matin, départ en traîneau à chiens pour Paarnat, situé à 20 km d'Uummannaq, sur le versant sud de l’île de Sagliaruseq. Nous découvrons les grands espaces du fjord d'Uummannaq. Le sentiment intense de liberté nous gagne lors de cette première rencontre avec la banquise, devant l'immensité de la nature groenlandaise.
A l'arrivée, nous désattelons et installons les chiens sur tangon sur la banquise et les nourrissons. La vie avec les chiens sera très intense et vous marquera pour toujours.
Nous poserons nos affaires dans une hutte de pêcheurs où il faudra mettre le poêle en route. Le confort y est rudimentaire. Annie et Pierre proposent un dîner groenlandais pour cette première soirée au milieu de la nature.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en cabane
  • Distance Parcourue : 20 km


Jour 5 - Vers le sommet de Uummannatsiaq : Paarnat-Ikerasaq

Continuation en traîneau vers Ikerasak, un village situé au sud du fjord d’Uummannaq. L’activité de pêche dans cette partie du fjord est intense et nous y croiserons certainement des traîneaux et des motoneiges tirant leur caisses à poissons.
Un très beau parcours en traîneau nous attend aujourd'hui, en partie à l’ombre du sommet d'Ikerasaq, le majestueux mont Umanatsiaq, qui domine le village depuis ses 824m. L’arrivée sur Ikerasaq est toujours inoubliable : les feux du soleil couchant prennent ici des nuances particulières roses, voilant la chaîne des cimes des montagnes de Nuussuaq...
Dès que les chiens sont enchaînés au tangon et nourris, nous allons nous réfugier dans une maison du village toute proche, où nous nous installons pour les 3 prochaines nuits. Nuit à Ikerasaq.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en maison
  • Distance Parcourue : 22 km


Jour 6 - Traversée du fjord de Qarajaq. Vers le front du glacier Store

Aujourd'hui nos chiens sans charge s’envoleront vers le fjord glacé de Qarajaq et Eqaluit (“l’endroit aux truites” en groenlandais) situé sur le versant nord de l'énorme presqu’île de Nussuaq dont les paysages montagneux sont très impressionnants. C’est ici que l’on emprunte ce passage pour se rendre de l'autre côté de la péninsule vers les villages de Qeqertaq et Saqqaq.
Nous prenons notre pique-nique avant de faire une belle boucle ; nous passerons par la péninsule d' Akuliaruserssuaq afin d’admirer le front du glacier Store, le plus grand glacier du fjord dont la rapidité de l’avancée - 18m par jour - avoisine celle du glacier d'Ilulissat.
La distance en traîneau aujourd'hui sera définie sur place: 30 km ou plus selon l’encombrement du secteur en icebergs. Retour à Ikerasaq le soir, soirée et dîner de vivres achetés à la boutique du village. Nuit à Ikerasaq.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en maison
  • Distance Parcourue : 30 km


Jour 7 - La vie du village d'Ikerasaq

Le matin, Pierre nous introduit à la technique de la pêche à la morue sur la banquise. Le reste de la journée sera consacré à la découverte de la vie du village qui compte aujourd'hui 274 habitants. Nous passerons par l'école, le dispensaire, la fabrique, et rendrons visite aux amis d’Annie et Pierre. Nuit à Ikerasaq.

  • Type d'hébergement : en maison


Jour 8 - Ikerasaq - la falaise aux oiseau Fuglefjeldet - bivouac à Itivisap Qeqertaq

Le matin, préparation de l’attelage et reconditionnement des bagages avant le départ. Nous faisons route sur Akuliaruseq, pointe sud-ouest de Fuglefjeldet (''la falaise aux oiseaux”) où, dès la mi-avril, se retrouvent les concentrations de fulmars pour les pondaisons.
Nous faisons une pause sous les falaises de Pingingaq. Puis nous passons à terre au pied du massif imposant de Pingingaq, afin atteindre l'îlot d'Itivisap Qeqertaq situé au milieu d’une vaste baie fermée par de hautes falaises. C'est sur cet îlot isolé que nous bivouaquerons. À proximité de la calotte glaciaire, le spectacle quasi quotidien des aurores boréales atteint ici une intensité optimale. Nuit sous tente.

  • 3h de marche
  • Type d'hébergement : en bivouac
  • Distance Parcourue : 20 km


Jour 9 - L'ancienne cabane de chasseurs Augpilatoq et village de Saattut

Si la météo est au rendez-vous aujourd'hui, nous partons pour un très beau triangle vers l’ancienne cabane de chasseurs d’Augpilatoq, puis le village de Saattut où nous bivouaquons. La météo peut facilement changer nos plans dans cette partie du fjord. Nuit sous tente près de Saattut.

  • 4h de marche
  • Type d'hébergement : en bivouac
  • Distance Parcourue : 35 km


Jour 10 - Au village de Saattut

Nous commençons ce matin par la pêche au trou sur la banquise. Ensuite nous avons toute la journée pour découvrir le village de 220 habitants. Saattut possède sa propre école, son église, on y trouve également une petite usine de transformation du poisson. Nous visiterons l'école, le dispensaire, la fabrique, et rendrons certainement visite aux amis d’Annie et Pierre. Nuit sous tente près de Saattut.

  • Type d'hébergement : en bivouac


Jour 11 - Retour en traîneau sur Uummannaq

Aujourd'hui nous rentrons à Uummannaq, en faisant un détour pour admirer les paysages absolument surréalistes formés par la banquise et les glaces de toutes formes. Dans la baie, au-delà de l'île d'Uummannaq, nous avons un aperçu des montagnes de la péninsule Nuussuaq, avec ses falaises et glaciers. Aux mois de mars et avril, au large des îlots d'Orqordlit et d’Agssordlit, il n’est pas rare d’observer les premiers Utoq (phoques qui se prélassent sur la banquise).
Arrivée à Uummannaq dans l’après-midi, dételage des chiens et conditionnement du matériel. Soirée et dîner chez Annie et Pierre. Nuit à Uummannaq.

  • 4h de marche
  • Type d'hébergement : en maison d'hôtes
  • Distance Parcourue : 35 km


Jour 12 - Départ d'Uummannaq

Après le petit déjeuner avec Annie et Pierre, départ pour Copenhague. Vol en hélicoptère jusqu'à Qaarsut, puis correspondance en avion pour Copenhague. Nuit à Copenhague.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 13 - Copenhague - Paris

Après le petit déjeuner à l’hôtel, vol pour Paris.


Important itinéraire

Le programme est donné à titre indicatif et peut être modifié par votre guide sur place en fonction des capacités des participants, des conditions météo et de la glace.
La variabilité des conditions météorologiques au Groenland pourrait entraîner des retards ou des changements d’itinéraires indépendants de notre volonté. Si ces éventuels changements de programme et/ou de prestations occasionnent des frais non prévus au programme (hébergement, logistiques etc..), nous ferons le nécessaire pour limiter les coûts supplémentaires à votre charge.

  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Pratique du traîneau sur plusieurs jours en semi-itinérance sur tous terrains et parfois accidentés. Participation à l'harnachement, aux soins des chiens et aux tâches collectives. Une ou deux nuits en hébergements rustiques avec nuits en bivouac possibles. Une bonne forme physique est requise.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

L'esprit du voyage

Immersion dans la nature pure et puissante du nord du Groenland lors du parcours en traîneau à chiens sur le fjord d'Uummannaq (conduite d'attelage), avec l'introduction à la vie des villages par vos guides français habitant à Uummannaq depuis 12 ans. Ce voyage nécessite une participation active de votre part.


Le rythme du voyage

Vous alternez des trajets en traîneau à chiens avec la découverte des villages du fjord d'Uummannaq.


Nombre de participants

De 1 à 1 participants


Caractéristiques du circuit

C'est une expérience en traîneau à chiens dans une région du Groenland peu visitée, situé 600 km au nord du cercle polaire. Grâce à l'activité de traîneau à chiens, vous découvrez la nature du fjord d'Uummannaq et les communautés locales. Vous conduisez votre propre attelage, participez activement à la préparation des traîneaux et aux soins aux chiens, à la vie en plein air et celle de la communauté locale.

Expérience exclusive : 1 participant.
Aucune expérience de traîneau à chiens au préalable n'est nécessaire. Bonne forme physique, résistance, bon équipement, curiosité naturelle et ouverture d'esprit sont essentiels.

2 options en traîneau à chiens sont possibles :
- soit vous conduisez vous-même un traîneau léger (apprentissage).
Vous suivez le traîneau principal tiré par 10 chiens d’Annie et Pierre sur votre propre traîneau (4 chiens groenlandais+ affaires personnelles) : ainsi le contact avec les chiens est plus vivant, vous avez la sensation d’autonomie directe et profitez d’une plénitude absolue. Un minimum de commandements destinés à diriger les chiens et à les stopper seront assimilés durant la journée qui précède le départ. Ces simples bruits trouvent leur source dans la lointaine culture inuit ; ils sont similaires aux cris des oiseaux et ainsi ne peuvent effrayer les phoques. En cas de problème, fatigue ou autre, tous les chiens sont attelés ensemble au grand traîneau, vous pourriez donc embarquer sur le grand traîneau, le petit traîneau étant utilisé en remorque.
- soit vous êtes passager dans le grand traîneau avec 13-14 chiens en éventail, piloté par votre guide.

Le traîneau
Le conducteur est assis sur le traîneau. En cas de montée rude, il est parfois nécessaire de descendre du traîneau et courir à côté jusqu’à ce que la pente soit plus douce.
Placez vos jambes sur le traîneau, ne les laissez pas ballantes afin d’éviter de vous cogner contre un rocher ou une plaque de glace.
Lors de la conduite sur glace (banquise ou fjord gelé) vous passerez parfois des crevasses. Il est important de rester assis sur le traîneau (sauf contre-ordre du musher) car il est bien plus facile de franchir une crevasse lorsque l’on est assis sur le traîneau.
En terrain chaotique ou en montée, tenez-vous aux cordes ou aux bras du traîneau : jamais sur les bords, au risque de vous blesser les mains si jamais elles se retrouvaient coincées entre le traîneau et le chargement.
En terrain chaotique également, vous pouvez aider à la manœuvre en faisant contrepoids et ainsi maintenir le traîneau au mieux à l’horizontale.

Ne jamais donner aux chiens les restes de votre repas. Il n’y a que leur maître qui soit autorisé à les nourrir, et c'est lui qui vous indique la conduite à tenir avec les chiens car il les connaît parfaitement.
Si la température est trop froide, il sera sans doute nécessaire de descendre du traîneau afin de marcher et courir un peu pour vous réchauffer.


Hébergement

A Copenhague :
A l’hôtel proche de l'aéroport, en chambre standard avec petit déjeuner.

Au Groenland :
- A Uummannaq
En chambre d’hôtes chez Annie et Pierre, dans une petite maison traditionnelle, avec une vue splendide sur le fjord d’Uummannaq, les îles de Saattut et d'Ikerasak. La maison est en bois et chauffée par un poêle à fuel. Il y a une cuisine, un salon/salle à manger et un cabinet de toilette au rez-de-chaussée. A l'étage, 2 chambres dont celle de vos hôtes. Draps et couettes sont fournis. Il n'y a pas d'eau courante dans la maison, on va chercher l'eau à la pompe à 50m dans la rue.
Il y est possible d'avoir un logement indépendant, en meublé - avec supplément, nous consulter.
- A Paarnat
En cabane de chasseurs-pêcheurs groenlandais, chauffée au poêle à fuel, en collectivité, en sac de couchage et matelas (fournis). En fonction du fonctionnement du poêle, possibilité de nuit sous tente.
- A Ikerasaq
Dans une maison, en sac de couchage et matelas (fournis), sans eau courante, WC en seau vidable périodiquement, possibilité de se laver dans la maison. communale.
- Autres étapes
Sous tente de glacier pour 1-2 personnes, en sac de couchage et matelas (fournis)


Nourriture

Le ravitaillement se fait à Uummannaq. Il dépend donc du stock disponible dans le magasin à cette période de l'année (où il n'y a pas de bateau ravitailleur) ainsi qu’à la pêche et à la chasse éventuellement si vous le désirez. Bien sûr vous goûterez les produits groenlandais, comme la viande de phoque, la morue polaire ou le flétan, qui sont très loin de notre cuisine occidentale.


Encadrement

Encadrement francophone :
Pierre Auzias, ancien peintre officiel de la Marine royale danoise et navigateur, membre du groupe d’artistes groenlandais KIMIK, fondateur de l’atelier d’art à Uummannaq où il enseigne actuellement.
Annie Kerouedan, ancien médecin chef de l’hôpital d’Uummannaq.

Annie et Pierre pratiquent le traîneau à chiens dans le fjord d’Uummannaq tous les hivers depuis 2010 et ont beaucoup appris avec les locaux. Après avoir été encouragés par leurs amis groenlandais, ils ont décidé de constituer leur propre meute de chiens groenlandais qu’ils ont eux-même dressés. Ils se déplacent désormais sur la banquise du mois de février au mois de mai, de ville en village. Ils enseignent à ceux qui le souhaitent, la pêche et la chasse pour se nourrir et alimenter leur chiens. Les déplacements en traîneau favorisent l'intégration au sein de la population locale au Groenland et permettent de comprendre leur mode de vie.


Transfert et transport des bagages

Le transport des bagages lors du raid au Groenland se fait en traîneau à chiens, le volume et le poids sont donc limités. Avant le départ en traîneau, nous vous conseillons de laisser les effets dont vous n'auriez pas besoin à Uummannaq.


Moyens d'accès

Préacheminement en avion ou en train : pour les personnes arrivant de province, prévoir un billet d’avion ou de train modifiable : les horaires de départ/retour pouvant être changés par les compagnies aériennes sans préavis. Prévoyez une marge de sécurité suffisante de façon à être à l'heure au rendez-vous que nous vous fixons. En cas de risque de retard, merci de nous en aviser au plus tôt.


Transports aériens

Vol réguliers sur Air Greenland, Air France ou Scandinavian Airlines.
Pour information, la compagnie aérienne locale n'a pas d'accord avec les compagnies aériennes internationales ; en cas d’un retard important du vol en provenance du Groenland, vous auriez peut-être à payer un supplément pour la modification de date de retour en France en fonction de la classe de réservation, ou devrez racheter un billet sur place.


Préparation physique

Ce voyage n'est pas difficile physiquement. Mais il ne faut pas croire que faire du traîneau à chiens au Groenland est si facile ! En effet, si parfois vous restez statique, il est souvent nécessaire de se lever et de marcher, courir, pousser les traîneaux pour aider les chiens et le musher. Ces efforts peuvent être intenses, mais de courte durée. Le froid rajoute beaucoup à l'effort. Vous devrez donc être très attentif à votre équipement.


Préparation psychologique

N'oubliez pas que les Inuit ont une société basée sur la communauté alors que la nôtre est plus centrée sur l'individu. Cela peut créer des situations qu'il nous est difficile de comprendre au premier abord.
Ce voyage est clairement participatif. Vous serez amené à aider votre guide dans les tâches quotidiennes, comme préparer le repas, charger et décharger les traîneaux, etc.
Ce n'est pas un voyage touristique : il vous faudra avoir un minimum d'initiative et d'autonomie.


Les activités du circuit

Traîneau à chiens, pêche, immersion dans la vie locale.


La sécurité

Votre accompagnateur a une trousse de premiers secours et Annie est médecin.
Couverture téléphonique normale entre Uummannaq et Saattut ; une courte interruption du réseau est possible entre Uummannaq et Ikerasaq.
Appoint en Irridium, navigation GPS Carte, compas.
Réseau d’ assistance avec la police et l'hôpital d’Uummannaq.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos à la journée et 1 grand sac de voyage souple.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens.
Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 5 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Vous le trouverez chaque soir. Il sera transporté sur les traîneaux.
Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation ou billet.

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée et prenez vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
- Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
- Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
- Vos aliments liquides pour bébé.
- Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Pour tout voyage d'hiver au Groenland, surtout au mois de février, il est indispensable de prévoir des équipements chauds de bonne qualité. Veuillez vous référer à la rubrique "matériel fourni".

Pour lutter efficacement contre le froid, le système "multicouches" est le plus probant. Une première couche de sous-vêtements thermiques ajustés, une deuxième couche de vêtement plus amples et chauds, et une troisième couche de vêtements imperméables vous garderont au chaud.

En plus des caractéristiques thermiques de vos vêtements, c’est le volume d’air entre les différentes couches qui vous isolera du froid. Si la première couche doit être ajustée, vous ne devez pas être trop serré dans vos vêtements pour y laisser de l’air et avoir une meilleure liberté de mouvement.

Il est nécessaire que toutes les couches soient respirantes. Une seule couche qui ne l’est pas annule les effets de toutes les autres. N’utilisez surtout pas de coton, il n’évacue pas la transpiration et garde l’humidité.

Selon la température extérieure pendant votre voyage et votre ressenti personnel, il vous faudra ajouter une ou deux couches supplémentaires (polaire, etc). Vous utiliserez ces couches supplémentaires lors des trajets en traîneau en cas de grand froid en journée ou le soir. En faisant ainsi, vous ne surchargez pas votre traîneau avec des affaires inutiles.

- Première couche : sous-vêtements thermiques haut et bas (en matière synthétique ou en laine). N’utilisez surtout pas de coton, il n’évacue pas la transpiration et garde l’humidité.

- Deuxième couche : fourrure polaire, plus fine et plus épaisse.

- Troisième couche : haut et bas imperméable et chaud, faisant office de coupe-vent. Une veste type doudoune avec une capuche intégrée, pantalon ou salopette type doudoune.

N’oubliez pas que ce sont les extrémités qui se refroidissent le plus vite :

- Mains : une paire de sous-gants en laine ou en fourrure polaire pour prendre vos photos, une paire des gants chauds et imperméables pour vous occuper des chiens. Une paire de surmoufles, indispensables pour la journée sur le traîneau, vous sera fournie à l'arrivée à Uummannaq (en peau de phoque).
Il est important que vous ayez une paire de sous-gants secs à votre disposition à tout moment.

- Pieds : 3 paires de chaussettes en laine ou en matière synthétique chaudes dont une plus grande que les autres que vous superposerez par-dessus une autre paire en cas de grand froid. Veillez à ce que vos pieds ne soient pas trop serrés dans les chaussures ce qui empêche le sang de circuler correctement.
Des bottes "grand froid" vous seront fournies à l'arrivée à Uummannaq.
En fonction de l'enneigement, une paire de guêtre peut être très utile (évite que la neige pénètre par le bas du pantalon).

- Tête : un bonnet chaud qui couvre bien les oreilles, un passe-montagne, une cagoule. Il est important d'avoir une veste avec une capuche qui vous permet de doubler les couches et vous protège du vent.

Attention, les conditions climatiques de ce voyage peuvent être extrêmes, mais un bon équipement vous permettra d'y résister sans problème. Cette liste est donnée à titre indicatif, n’hésitez pas à contacter votre conseiller afin de préparer votre voyage le mieux possible en fonction de votre date de départ.


Equipement

- Yeux : un masque de ski classe 4, double paroi (pour vous protéger du vent sur le traîneau), des lunettes de soleil (idéal : type glacier ou niveau de protection min 3) pour éviter toute ophtalmie, avec un étui rigide pour les ranger. Pour les porteurs de lunettes de vue, il existe des masques spéciaux qui englobent les lunettes.
Suivant la température extérieure et le vent, il peut être nécessaire de devoir se couvrir tout le visage (plutôt en février). Nous vous conseillons un masque néoprène (idéal), ou un foulard qui peut monter au-delà de votre nez (ou encore un passe-montagne).

- Hygiène : crème solaire haute protection en stick (évitez impérativement les crèmes solaires à base d’eau), un stick à lèvres, mini-brosse à dents et dentifrice, papier toilette et un briquet, mouchoirs en papier, lingettes, une petite serviette de toilette.

- Repas : un thermos d'un litre adapté aux températures basses, couteau type “Opinel” (ou multi-fonction), des couverts et bols solides, de préférence en plastique (ne colle pas aux lèvres).

- Nuitées: un sac de couchage grand froid et un tapis de sol (compris).

- Divers : des chaufferettes de sécurité pour les pieds et les mains (en février), une lampe frontale, une paire des jumelles.
L’équipement photo devra être tenu au chaud, sous votre veste et contre vous, afin d’être protégé du gel et pour l'économie des batteries. Prévoyez des piles de rechange, le froid vide rapidement les batteries.

Quelques spécialités culinaires ou apéritives de votre région seront appréciées par tous !


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur: aspirine ou équivalent
• Anti-diarrhéique (type Imodium…)
• Antiseptique intestinal (type Ercéfuryl…)
• Traitement antibiotique à large spectre: prévoir 8 jours de traitement
(sur prescription médicale)
• Pommade anti-inflammatoire
• Collyre (poussière, ophtalmie)
• Bande adhésive élastique (Elastoplast), jeu de pansements adhésifs
• Compresses désinfectantes
• Double peau (protection contre les ampoules, disponible en pharmacie)
• Traitement pour rhume et maux de gorge


Matériel fourni

Bottes grand froid, moufles en peau de phoque.
Tente, sac de couchage (confort -45°C), matelas.

Merci de nous communiquer votre pointure de ville à l'inscription.


Formalités et santé

Passeport

Passeport ou carte d'identité en cours de validité pour les ressortissants de l'Union Européenne (idem pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne (ni pour les Suisses). Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d'être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite (il sera capital, pour les membres d’expéditions en région polaire, d'être vaccinés contre le tétanos, qui peut être une complication des gelures graves), la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), la rougeole surtout pour les enfants, l'hépatite B (maladie sexuellement transmissible), l'hépatite A (maladie transmise par l'alimentation), éventuellement contre la rage.


Autres risques

Ils sont, bien sûr, très différents, en fonction du type de voyage (durée, hébergement, déplacement) ; ils peuvent relever de la région elle-même ou de conditions climatiques parfois extrêmes. Si, au Groenland, en hiver, la circulation des microbes et des virus se fait plus difficilement que dans des régions tempérées ou chaudes, c’est beaucoup moins vrai en été, et leur transmission d'homme à homme, de l'animal à l'homme ou des aliments à l'homme est un risque non négligeable. Vrai, en particulier, pour les toxi-infections alimentaires (dues aux viandes de chasse ou aux aliments contaminés par déjections d'animaux sauvages ou par une mauvaise conservation à bord des bateaux de croisière). L'extrême rigueur des hivers arctiques sera un risque plus important pour les voyageurs à pied, à ski, en raquettes, en traîneau ou en motoneige que pour ceux navigant sur des bateaux de croisière. Une bonne information avant le voyage permettra d'éviter le risque de gelures graves. Il faut, en cas d'onglée ou d'engourdissement boire abondamment, réchauffer, ne pas fumer, ne pas ôter les chaussures (au risque de ne pas pouvoir les remettre) si le raid n'est pas terminé. En cas de lésions plus avancées (douleur, doigt « mort », œdème, nécrose), l’évacuation vers un centre spécialisé est une urgence. Cela étant dit, l'été existe dans les régions polaires, avec un risque, surtout dans l’Arctique, dès le printemps, de prolifération de moustiques : nécessité de protection par des répulsifs efficaces.


Informations pratiques

Les infrastructures sanitaires sont satisfaisantes, mais les problèmes de distance et les difficultés de transport, ainsi que le coût des soins dans certaines structures privées nécessite de vérifier toutes les clauses du contrat d'assurance-assistance souscrit avant le départ (montant des frais pris en charge et éventuelles clauses d'exclusion - sports mécaniques). Il pourra être nécessaire de contacter l'agent consulaire français à Nuuk


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Aucune route, aucun sentier ne relie villes ou villages. Tous les transports se font par air ou par mer, et en traîneau à chiens !

Uummannaq
Uummannaq signifie "en forme de cœur" et c‘est justement le nom de la montagne majestueuse qui surplombe la ville et la mer, la plus proéminente de toute la partie arctique du nord-ouest du Groenland. Cette montagne doit son nom aux deux sommets de hauteur semblable qui, vus du village et de la mer, effectivement forment un cœur. Le mythe veut que lorsque vous visitez Uummannaq une partie de votre cœur reste sur l‘île à jamais, vous appelant ainsi à y revenir. Certains disent qu‘il en est de la magie de cette montagne, tandis que d‘autres ne jurent que par le rire joyeux des enfants jouant près du port. Quelle qu‘en soit sa force, Uummannaq a le pouvoir de capturer votre cœur.
A Uummannaq, vous êtes dans la deuxième ville la plus importante du nord-ouest du Groenland, qui compte aujourd'hui 1250 âmes et assume le rôle du centre culturel de la région. Fondée en 1763 sous le nom d'Omenak, Uummannaq a des maisons colorées dispersées sur le terrain accidenté de l‘île ; les chiens de traîneaux aux alentours ainsi que des maisons en tourbe dans les rues du centre, rappellent un passé pas si lointain : certaines de ces habitations étaient encore habitées dans les années 80.
A Uummannaq, vous pouvez visiter l‘unique église construite en granit venant de la colline voisine, le musée local avec une reconstitution des camps de chasse, des kayaks et des umiaqs et une exposition sur l'expédition du scientifique allemand Alfred Wegener en traîneau à travers les glaces du Groenland en 1930.
L'industrie principale de l’île est la pêche au flétan. Hors de la ville, les reliefs de l’île forment de nombreuses criques et petites baies qui offrent un abri pour les filets des pêcheurs et des chiens de traîneau en été.

Protégée des vents et des nuages par les montagnes, l'île d'Uummannaq est l’endroit le plus ensoleillé du nord-ouest du Groenland : le soleil brille ici 2000 heures par an ! Vous pouvez observer les jeux étonnants d’ombres et de lumières bleues et blanches sur les glaces et les icebergs. Aucun voyage dans la région d'Uummannaq n’est complet sans une exploration de ses glaces ! Ici, vous êtes dans la zone la plus riche en glaciers du monde ; ils se déplacent d’environ 5.7 kilomètres par an, constituant un record mondial.

7 hameaux composent le district d’Uummannaq et ses 2784 habitants : Qaarsut, Ikerasak, Saattut, Illorsuit, Nuugaatsiaq, Ukkusissat et Nioqornat. La plupart se trouvent à environ 2h de navigation. Le village le plus éloigné, Nuugaatsiaq, est situé à 109km au nord d‘Uummannaq.
Les deux villages de Illorsuit et Nuugaatsiaq ont été touchés par le tsunami de juin 2017, et la population évacuée sur Uummannaq de manière temporaire.

Géographie
Le Groenland est l'île la plus grande du monde. Sa situation aux confins de l'Atlantique Nord et de l’océan Arctique fait qu'il est entouré principalement de courants froids ; le courant du Groenland Est charrie de grandes masses de glace le long de la côte orientale jusqu'à un peu plus au sud de Nuuk (Godthab). Ces rivages constamment refroidis et le vent glacial provenant de l'inlandsis confèrent au Groenland son climat arctique.
L'inlandsis couvre 1 833 900 km² et s'étend du nord au sud sur 2500 km et jusqu'à 1000 km de l'est à l'ouest. En son milieu, la glace atteint 3 km d'épaisseur.
C'est le long des côtes et sur les îles que se trouvent les régions que la glace ne recouvre pas, soit 341 700 km², cela sur une largeur maximale de 200 km, mais les fjords qui les pénètrent profondément font communiquer l'inlandsis avec la mer.
Le paysage groenlandais est le résultat de l’érosion de l'époque glaciaire, mais plusieurs endroits portent les traces de processus géologiques tels que tremblements de terre, formations de chaînes montagneuses, activité volcanique… Il n'est donc pas étonnant que le Groenland soit un eldorado pour ceux qui s'intéressent à la géologie.

Aurores boréales
Elles sont visibles la nuit, lorsque le ciel est dégagé. Le spectacle est alors grandiose et se manifeste essentiellement par des "serpentins" lumineux que l'on peut observer durant des heures.

Climat
Les températures moyennes au Groenland tournent généralement entre 5° et 15° l'été, avec des minima de l'ordre de -5° et des maxima pouvant atteindre 20°. En hiver les moyennes se situent autour de -20° à -25° avec des minima de -40° dans certaines régions et des minima proches de 0° dans les autres.
A Uummannaq, en février la température peut chuter jusqu'à -35°C, voire -40°C; au mois de mars les températures tournent généralement autour de -20°C/-25°C, et en avril la température oscille entre -5°C et -15°C. En raison de l’absence d’humidité, avec -15°C on est en pull en plein soleil.
En général les précipitations sont faibles, mais il peut pleuvoir ou neiger à n'importe quelle saison de l'année. La période la plus arrosée est l'automne. De grandes différences de précipitations et de températures peuvent être observées entre les côtes et l'intérieur des terres, même sur de faibles distances. Le relief a également une grande importance, notamment sur l'orientation du vent qui ne peut s'écouler que dans le sens des vallées dans lesquelles il s'engouffre avec violence (vents catabatiques et effet de venturi).
Dans l'Arctique, et particulièrement au Groenland, tout est fonction de la météo, de la condition des glaces, des saisons… de l'imprévu. Le bateau qui arrivera peut-être demain, s'il n'est pas bloqué par les glaces, l'hélico qui partira peut-être ce soir, si la brume s'est levée, font tout à fait partie du quotidien.
Mais l'aventure vaut d'être vécue ; l'immensité et la pureté des paysages, les glaciers débitant leurs icebergs, les glaces aux mille bleus illuminant les fjords, les pêches miraculeuses, les gens… l'isolement enfin, donnent au voyage un caractère d'expédition et des ambiances inoubliables.
Prévisions météo fiables : www.DMI.dk

Population
La population groenlandaise est un mélange d'Inuit et d'Européens. Elle compte à peu près de 57000 personnes, dont 9000 nées hors du Groenland (principalement des Danois). Cette population habite les régions libres de glace ou les îles côtières.
La ville capitale, Nuuk (Godthab) compte environ 16 500 habitants.

Langue
Le groenlandais est une langue inuit, sans ressemblance avec aucune autre au monde. Il s'agit d'une langue dite polysynthétique, où les mots se composent de parties de divers vocables qui s'agglutinent autour d'un tronc. Ainsi, un seul mot groenlandais exprime souvent une phrase entière, ou plusieurs phrases d'une autre langue. On y parle en fait trois langues : le groenlandais de la côte est, celui de la côte ouest et le groenlandais de Thulé. Le danois et l'anglais sont des langues courantes.

Autonomie
Le 1er mai 1979, le Groenland a acquis son autonomie dans le cadre de la communauté avec le Danemark. L'ancien Conseil national a été supprimé et remplacé par un gouvernement national et un parlement, dont la compétence s'étend aux domaines sociaux, éducatifs et culturels.
Le parlement danois compte deux députés groenlandais.
Le 1er février 1985, personne (ou presque) n'en parle, mais le Groenland se retire de la C.E.E… Pourtant, ce jour-là, "l'Europe perd plus de la moitié de son territoire !".
Le 25 novembre 2008, les Groenlandais ont voté leur indépendance par référendum, ils ont donc acquis l'autonomie de gestion de leurs nombreuses ressources.

Activité économique
La pêche et la chasse aux phoques, aux morses et aux baleines étaient jadis la base de la vie groenlandaise. 10% de la population essayent encore de vivre de la chasse, et le phoque constitue le gibier le plus important. Au Groenland, on ne chasse que des animaux adultes… Parlez donc de Brigitte Bardot aux Groenlandais… En fait, la campagne contre la "chasse aux bébés phoques" a précipité la perte de la part la plus importante de la culture inuit, une civilisation basée justement sur le phoque. Les cours ont chuté, rendant plus précaire leur économie. Il faut savoir que tout le phoque est "utilisé" au Groenland… C'est un peu comme le cochon que l'on tuait dans les campagnes françaises il y a encore très peu de temps!

Religion
L'Eglise groenlandaise fait partie de l'Eglise nationale danoise, qui est protestante. Toutes les villes sont pourvues d'une église, les agglomérations n'ayant que des locaux où l'on célèbre régulièrement les services religieux.
Nuuk (Godthab) compte en plus une église catholique.

Transports
Le Groenland est le pays sans route et sans voie ferrée. Tous les transports entre les villes se font par avion ou par hélicoptère. En été, on utilise aussi des bateaux spécialement conçus pour la navigation dans des eaux encombrées de glace. Cette glace peut gêner le développement du trafic, mais elle constitue en même temps une aventure impressionnante et inoubliable pour les passagers.
Au Groenland, l'évolution du trafic dépend des conditions météorologiques. Ainsi, rien n'est sûr, et des retards d'une heure à plusieurs jours sont à envisager… Un exemple à ne pas perdre de vue : en juillet 1988, un de nos groupes est resté bloqué 5 jours à Kangerlussuaq (Sondre Stromfjord), le petit avion décollant plusieurs fois par jour avec tout le groupe à son bord pour tenter de se poser à Ilulissat (Jokobshavn).

Horaires d'ouverture
Il n'y a pas de réglementation, dans les grandes villes vous trouverez donc des kiosques ou des petits magasins qui restent ouverts très tard. Pour les magasins plus importants, les heures d'ouverture sont de 9h à 17h30 et le samedi de 9h à 12h. Les bureaux d'administration sont ouverts de 9h à 12h et de 13h à 16h.

Poste
Toutes les villes ont un bureau de poste. Le courrier peut mettre 3 jours à 3 semaines pour arriver en France !

Administration sanitaire
On trouve des hôpitaux et des dentistes dans toutes les villes.

Achats
On trouve essentiellement des Tupilaq (ce sont des sculptures en os), des pierres taillées, des bijoux locaux en os, des articles de cuir. Si vous achetez des peaux, il faut savoir que celles achetées directement aux chasseurs ne sont pas toujours bien traitées pour affronter les chaleurs de nos appartements (il faut éventuellement les faire retraiter à votre retour).

Duty free
L’alcool et le tabac sont surtaxés au Groenland. Amis pourvoyeurs d’apéritif et fumeurs invétérés, sachez que ces denrées détaxées sont disponibles sans souci, soit à l’aéroport de Paris, à Copenhague et à Kangerlussuaq.

Téléphones portables
Les portables avec couverture monde passent au Groenland mais uniquement en ville !


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte Grand Nord Grand Large.


Extension

Possibilité d'extensions à Kangerlussuaq et en baie de Disko (Ilulissat) - nous consulter.


 
Aller en haut de la page