Nouveauté Observation ours bruns et grizzly Yukon) – Randonnée Alaska
Découverte du Yukon et de l'Alaska

23 jours
Difficulté physique 1
Code: GRN047
à partir de 4600 € TTC
Prochain départ le : 18/06/2017
Infos techniques

Activités : Randonnée, Découverte
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Ruby Range Adventure - Yukon - Canada
  • © Ruby Range Adventure - Yukon - Canada
  • © Nathalie Neyrolles - Dawson - Yukon - Canada
  • © Nathalie Neyrolles - Lac - Yukon - Canada
  • © Nathalie Neyrolles - Glacier - Parc national de Kluane - Yukon - Canada
  • © Nathalie Neyrolles - Parc national de Kluane - Yukon - Canada
  • © Dominique Albouy - Le Parc Kluane - Canada
  • © Kantishna Roadhouse/Doyon Tourism - Denali National Park - Etats-Unis
  • © Fritz Mueller / Government of Canada - Tombstone Territorial Park - Yukon - Canada
  • © Kantishna Roadhouse/Doyon Tourism - Denali National Park - Etats-Unis
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Randonnée au Canada - Etats-Unis : les points forts de votre circuit

  • La découverte de deux régions mythiques
  • La diversité des paysages et des parcs visités : Kluane, Denali
  • L'observation de la faune locale
  • Les randonnées et activités en option

Votre circuit au Canada et aux Etats-Unis :

De superbes régions, une nature intacte et préservée, des aventures mémorables, des légendes et des paysages à vous couper le souffle, voici ce que vous découvrirez au Yukon et en Alaska, deux régions qui comptent parmi les destinations les plus spectaculaires au monde. Vous ferez des randonnées dans les parcs de Denali et de Kluane et dans la région des montagnes Tombstone, vous explorerez la terre du soleil de minuit, de la magie et du mystère, la terre des rivières, des profonds lacs bleus et des magnifiques paysages alpins. Toute l'ambiance du Grand Nord canadien que nous vous invitons à découvrir en alternant visites, randonnées et observations.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
18/06/17 10/07/17 4600 € 6 pers.
30/07/17 21/08/17 5045 € Assuré
20/08/17 11/09/17 5045 € Assuré

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transfert aérien, les transferts mentionnés, l'hébergement en hôtel et camping, les repas pendant le voyage à l'exception des repas en ville, un guide accompagnateur anglophone, les traversées en ferry Haines-Skagway et dans le Prince William Sound, les randonnées guidées dans le parc national de Kluane, Denali et dans les montagnes Tombstone (Dempster Highway), les frais d'entrée dans les parcs nationaux, la visite historique de Dawson, l'entrée au Casino "Diamond Tooth Gerties" et au musée de Dawson City.


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, certains repas et les boissons en ville à Whitehorse, les excursions en option, les dépenses personnelles, la taxe d'entrée pour les Etats-Unis (visa visiteur 8 USD), les pourboires.


Complément d'information tarifaire :

Supplément single (hôtel et tente) : 395 €


Programme

Jour 1 - Paris - Whitehorse

Vols Paris/Whitehorse. Accueil à l’aéroport et transfert à l'hôtel.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Whitehorse - Skagway, Alaska

Matinée libre pour découvrir la capitale du Yukon. Vous pouvez inclure dans votre visite un arrêt au MS Klondike, l’un des derniers bateaux à aube de la région, le musée Mc Bride et les sentiers au bord du fleuve Yukon. Départ en début d'après-midi en direction de Skagway avec un stop au désert Carcross, l'un des plus petits déserts au monde, et au lac Emerald. La ville de Skagway conserve encore de nombreuses traces de son passé historique que vous pourrez voir. Dîner libre.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,2h , 175 km


Jour 3 - Skagway - Haines

Vous prenez le ferry et naviguez dans le fjord Lynn avec l’opportunité de voir phoques, baleines, pygargues à tête blanche et ours bruns qui évoluent dans cette région (env. 30 minutes de traversée). Le village de Haines est un centre important de la culture autochtone Tlingit avec de nombreux sculpteurs de totems. Une visite au théâtre peut permettre de voir des danses ancestrales. Vous suivez le rivière Chilkat où de nombreux aigles viennent au moment de la migration des saumons à l'automne.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus ,1h , 50 km


Jour 4 - Haines - Haines Junction

Après le col Chilkat, vous apercevez la rivière Tatshenshini avec les chutes Million Dollar dans un décor très sauvage. Arrêt au village Klukshu, pour voir le mode traditionnel de pêche au saumon pratiqué par les peuples premiers. Nuit à Haines Junction.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,2h30 , 200 km


Jours 5 et 6 - Parc national de Kluane

Haines Junction est la porte du parc national de Kluane. Il n'est pas seulement le plus grand parc national, il regorge de faune et de flore sauvage et abrite la plus grande zone de glaciers après l'Antarctique et le Groenland. Aujourd'hui encore, une grande partie de ce parc est toujours vierge et inexplorée. Le camp est établi pour 2 nuits sur les rives du lac Kluane, vous pourrez ainsi explorer à pied les vallées alpines et peut-être avoir la chance d'observer des mouflons de Dall, caribous, orignaux et grizzlys. En fonction de l'intérêt de chacun et des conditions météo, il sera possible de faire un survol en hélicoptère du parc et des glaciers ou une descente en rafting sur la rivière Tatshenshini (en option, à payer sur place).

  • Type d'hébergement : sous tente


Jour 7 - Haines Junction - Tok

La route vers Tok longe les rives du lac Kluane ; vous ferez un arrêt en route au mont Wallace, plus connu sous le nom de Sheep Mountain, pour tenter de voir les mouflons de Dall. A Burwash Landing, pourquoi ne pas faire un survol du glacier (en option) ? Passage de la douane Canada/Etats-Unis à Beaver Creek puis continuation de la route jusqu'à Tok.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,5h30 , 476 km


Jour 8 - Tok - Valdez

Départ matinal par la Glenn Highway à travers les paysages impressionnants des montagnes Wrangell-St-Elias. Vous êtes en Alaska ! La Richardson Highway est reliée à l’océan Pacifique, et la petite ville portuaire de Valdez fait partie de cette belle chaîne côtière. Cette région a été surnommée "petite Suisse" par ses habitants en raison de ses nombreuses chutes d’eau, son paysage boisé de haute montagne et ses magnifiques pics. Cette ville est également connue par le pipeline qui traverse l'Alaska de Prudhoe Bay à Valdez. Nuit à Valdez.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,5h , 407 km


Jour 9 - Valdez - Seward

Aujourd'hui, traversée en ferry de Prince William Sound, l'un des moments phare du voyage tellement les paysages environnants sont impressionnants. Le navire longe plusieurs glaciers dans le fjord College, puis le Columbia Glacier, l'un des plus massifs (env. 6-8h de traversée). Restez attentifs, la faune marine peut aussi être présente. Arrivés à Whittier, vous reprenez la route avec un arrêt au glacier Portage avant d'arriver à Seward.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,1h30


Jour 10 - Seward

Plusieurs options sont possibles aujourd'hui : randonnée jusqu'au glacier Exit que l'on peut atteindre à pied et qui montre le recul de la glace de manière très visible, ou une sortie en bateau dans le parc national des fjords de Kenai qui permet de voir plusieurs espèces de la faune (baleines à bosse, loutres de mer, phoque, lions de mer, macareux, ours sur les rives) et des glaciers tombant dans l'océan. Une visite à l'Alaska Sealife Center, aquarium d'eau salée, permet de revoir quelques espèces fréquentes dans la région.

  • Type d'hébergement : sous tente


Jour 11 - Seward - Anchorage

La route jusqu'à Anchorage traverse la péninsule de Kenai couverte de forêts, pour arriver au Turnagain Arm où l'on peut souvent voir des bélugas dans ces eaux peu profondes. L'après-midi est libre,découverte de la plus grande ville d'Alaska, entourée d’impressionnantes montagnes et de nombreux fjords. Une métropole au beau milieu de l’Alaska sauvage. Même en pleine ville, nous gardons à l’esprit qu’il est possible de voir des grizzlis et des élans à seulement une heure.Pour compléter votre culture, vous pourrez visiter plusieurs musées d'art et d'histoire. Un peu plus tard, les nombreux pubs, bars et restaurants s’animent. Notre préféré : Gwennies, qui propose d’énormes steaks et où règne une atmosphère de ruée vers l’or.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,2h , 204 km


Jour 12 - Anchorage - parc national de Denali

Aujourd'hui, nous quittons la région côtière et son climat humide pour monter vers le nord en direction du Parc National de Denali en passant par Talkeetna à travers un paysage qui évolue tout au long de votre parcours depuis les vallées fertiles de la Matanuska où poussent des légumes aux tailles incroyables aux chaînes de montagne qui se dessineront à l'horizon au fur et à mesure. Installation dans un camping à l'entrée du parc.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,4h30 , 381 km


Jours 13 et 14 - Parc national de Denali

Deux journées pour découvrir le parc avec randonnées et observation de la faune (caribou, ours, chèvres des montagnes, orignaux) et du mont McKinley, la plus haute montagne d'Amérique du Nord.

  • Type d'hébergement : sous tente


Jour 15 - Parc national de Denali - Fairbanks

Route par la George Parks Highway en direction du nord ! Arrêt à Nenana, petit village qui fût le point de base pour la construction de la ligne de chemin de fer où il sera possible de visiter le Musée du Chemin de Fer de l’Alaska. A Fairbanks, vous pourrez visiter le musée du mushing (pour tout savoir sur les courses de chiens de traîneau), faire un peu de shopping ou goûter au délicieux "king crab", l'une des spécialités d'Alaska, ou encore faire un tour de bateau à aube sur la rivière Chena.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus ,2h30 , 200 km


Jour 16 - Fairbanks - Dawson city

Vous êtes au point le plus au nord du voyage. Le trajet qui vous mène à Dawson City passe par l'Alaska Highway (mile Zero) puis la Top of the World Highway qui offre des points de vus remarquables. Passage de la frontière la plus au nord des Etats-Unis à Little Gold Creek puis découverte des petites communautés tel que Chicken ou Jack Wade Camp situées au milieu de nulle part. Le campement sera établi sur les rives du fleuve Yukon dans l'après-midi.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,8h30 , 620 km


Jour 17 - Dawson city

Au programme, la visite de Bonanza Creek avec les cabanes de Jack London et Robert Service et le Musée de la ruée vers l’or. A ne pas manquer, l’excursion aux vallées de Bonanza et de l’Eldorado (en option) où se trouve une mine d’or encore en activité. Un peu plus tard nous nous rendrons au Midnight Dome, montagne qui surplombe Dawson. Nous pourrons flâner dans les rues Dawson où les bâtiments de l’époque de la ruée vers l’or sont conservés. Nous passons la soirée au casino "Diamond Tooth Gerties" où nous verrons la revue des danseuses de French Cancan. Nuit à Dawson.

  • Type d'hébergement : sous tente


Jour 18 - Dawson city - Dempster Highway

Le matin, départ en direction de la célèbre Dempster Highway, route en gravier qui permet de rejoindre la ville d'Inuvik au-delà du cercle polaire. Vous vous arrêtez au centre d'information du parc de Tombstone pour admirer les magnifiques points de vues de la région et le camp sera établi à Engineer Creek.

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Minibus ,2h30 , 220 km


Jours 19 et 20 - Montagnes Tombstone

Vous allez explorer les montagnes Tombstone et faire des randonnées durant lesquelles vous allez prendre la mesure de la majesté de cet endroit. Nuits en pleine nature avec veillée et feu de camp !

  • Type d'hébergement : sous tente
  • Transfert : Véhicule ,1h30 , 120 km


Jour 21 - Dempster Highway - Whitehorse

Nous retournons à Whitehorse par la Klondike Highway, en suivant le bassin de la rivière Yukon qui fait partie des plus importants fleuves du monde (3500 km). Le voyage historique des bateaux à roues était interrompu par les dangereux rapides des "Five Fingers", autre curiosité que nous ne manquerons pas. De nombreuses cabanes et installations abandonnées nous permettent d’imaginer la vie pendant la ruée vers l’or il y a une centaine d'années. Nuit à Whitehorse.

  • Type d'hébergement : en hôtel
  • Transfert : Véhicule ,7h , 560 km


Jour 22 - Vol Whitehorse - Paris

Transfert à l'aéroport et vols vers Paris.


Jour 23 - Paris

Arrivée à Paris.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

1 à 4 heures maximum de marche par jour. Faible dénivelé. Aucun entraînement spécifique requis.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de participants

De 6 à 12 participants


Caractéristiques du circuit

Les déplacements se font dans un bus privatisé et permettent de découvrir de nombreux sites et paysages du Yukon et de l'Alaska. Chaque journée, les déplacements sont ponctués de visites, de balades ou de randonnées.


Hébergement

Hôtel de catégorie standard à Whitehorse : 2 nuits
Camping sous tente deux personnes : 19 nuits


Nourriture

Les repas sont inclus pendant le voyage et restent à votre charge à Whitehorse.


Encadrement

Guide anglophone.


Transfert et transport des bagages

Vous portez vos affaires de la journée pendant les marches et randonnées.
Vos affaires sont transportés en minibus.


Transports aériens

Vols réguliers (Air Canada).


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple ou grand sac à dos.

1 - Le sac à dos :
Sac à dos de randonnée d’une capacité de 35 litres environ, il vous sera utile pour le transport de vos affaires personnelles durant la journée.
Il vous servira aussi en tant que bagage à main lors de vos déplacements pour toutes vos affaires fragiles (appareil photo…), de valeur (lorsque votre hébergement ne dispose pas de coffre-fort) et pour vos éventuels médicaments.
Il sera en cabine lors des transports aériens. Généralement, le poids des bagages cabine est limité à 10 kg par personne.

2 - Le grand sac de voyage souple ou grand sac à dos :
Il doit contenir le reste de vos affaires. Il sera en soute lors des transports aériens. Le poids des bagages en soute vous sera indiqué sur votre convocation (23 kg en soute).

Nos recommandations si vous prenez l’avion :
Enregistrez en bagage en soute le maximum de choses et ne conservez dans votre bagage à main que ce qui est absolument indispensable à votre voyage.
Equipez-vous pour l'avion de votre tenue de randonnée, et de vos affaires de première nécessité (en cas de problème d'acheminement de vos bagages).

Merci de noter que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports : mettez les couteaux, ciseaux, limes à ongles et piles de rechange dans votre sac de soute.

Quels sont les produits liquides interdits en cabine ?
Les liquides, aérosols, gels et substances pâteuses : eau minérale, parfums, boissons, lotions, crèmes, gels douche, shampoings, mascara, soupes, sirops, dentifrice, savons liquides, déodorants… sauf s’ils sont rangés dans un sac en plastique transparent fermé, d’un format d’environ 20 cm x 20 cm (type sachet de congélation) et qu’ils sont conditionnés dans des flacons ou tubes de 100 ml maximum chacun. Un sachet peut contenir plusieurs tubes, flacons,…

Quelles sont les exceptions autorisées en cabine ?
- Les médicaments liquides (insuline, sirops…) : vous pouvez les emporter en cabine à condition de présenter aux agents de sûreté une attestation ou une ordonnance à votre nom. Il n’y a aucune restriction pour les médicaments solides (comprimés et gélules).
- Les aliments liquides pour bébés : il n’y a pas de restriction sur ces produits. Pensez à prendre des contenants qui se referment : il pourra en effet vous être demandé de goûter ces aliments !

Comment se fait le passage du contrôle de sûreté ?
- Retirez votre veste ou votre manteau.
- Présentez à part :
- Tous vos grands appareils électriques : ordinateur portable, gros appareil photo numérique, lecteur DVD…
-Votre sac plastique transparent contenant vos flacons et tubes.
-Vos médicaments accompagnés d’une ordonnance ou d’une attestation.
-Vos aliments liquides pour bébé.
-Vos achats réalisés dans les boutiques des aéroports qui auront dû être mis sous sac plastique scellé par votre vendeur. Attention : toutes les boutiques ne proposeront pas ce sac. Renseignez-vous avant de faire vos achats ! Les achats de liquides réalisés après le contrôle de sûreté s’effectuent librement sous réserve des limitations douanières. Attention cependant aux correspondances : renseignez-vous avant tout achat.


Vêtements

Le climat étant variable, la météo pouvant changer durant votre séjour et au cours d'une même journée, il est important d' adopter le système de superposition des vêtements, afin de pouvoir ajuster en fonction de la température. Pour votre équipement personnel, prévoyez ce que l’on appelle le "système trois couches" :
• Une couche à même la peau de style thermolactyl, Damart, Lifa… (surtout pas de coton)
• Une deuxième de style fourrure polaire ou pull
• Une troisième pour couper du vent (haut et bas éventuellement).

• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet léger
• 1 paire de gants ou des moufles
• T-shirts (matière respirante)
• sous-vêtements haut et bas
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 veste chaude en duvet ou en synthétique
• 1 gros pull de laine (à enfiler sous la polaire le soir surtout pour les voyages sous tente)
• 1 pantalon de trekking
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste imperméable et respirant type Gore-Tex
• 1 sur- pantalon imperméable et respirant style Gore-tex (facultatif)
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours de marche).
• 1 paire de chaussures de randonnée tenant bien la cheville et imperméable
• 1 paire de sandales
• 1 paire de chaussures détente pour le soir.

IMPORTANT : afin de pallier à un éventuel retard de votre bagage à l'arrivée, partez avec votre veste Gore-Tex, vos chaussures de marche et un vêtement chaud.


• 1 paire de lunettes de soleil d’excellente qualité
• 1 paire de bâtons télescopiques (facultatif) : facilite les montées et les descentes et très utile pour évoluer sur des terrains accidentés ou glissants.
• 1 gourde (1 litre minimum)
• 1 lampe frontale (très utile pour les nuits en camping)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• 1 petite pochette (de préférence étanche) pour mettre son argent
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO).
• 1 serviette de toilette à séchage rapide
• Boules Quiès (facultatif)
• Crème solaire & stick à lèvres
• Lotion anti-moustiques


Couchage

Prévoir sac de couchage (0°C) ainsi que matelas (auto-gonflant).


Pharmacie personnelle

• Vos médicaments habituels
• Médicaments contre la douleur : paracétamol de préférence
• Bande adhésive élastique (type Elastoplast, en 6 cm de large)
• Jeux de pansements adhésifs + compresses désinfectantes
• Double peau (SOS Ampoules de marque Spenco, disponible en magasins de sport, en pharmacie, parapharmacie...)


Formalités et santé

Passeport

Passeport en règle pour les ressortissants français, belges ou suisses, dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada (voir également, plus bas, la rubrique « Formalités d’entrée ou de transit aux Etats-Unis » ; un voyage au Canada entraînant souvent le passage de la frontière US, votre passeport devra répondre aux critères mentionnés).

A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Attention ! Pour les mineurs, voyageant seuls ou accompagnés par un seul des parents, il faudra, en cas de contrôle, fournir un certain nombre de documents établissant la filiation de l’enfant et garantissant que le voyage est autorisé par les deux parents. A ce propos, nous vous conseillons de contacter l'ambassade du Canada ou de consulter son site.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage au Canada vous amène à passer la frontière des Etats-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2015), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Attention ! le transport des bagages est payant.
Sur un vol au départ de l’Europe et à destination des Etats-Unis, vous êtes autorisés à emporter deux bagages de soute par personne : le premier (d’un poids maximum de 23 kg) est gratuit ; le second (d’un poids maximum de 23 kg) est payant. Par contre, si, aux Etats-Unis, vous effectuez un vol domestique, la règle du bagage gratuit ne s’applique plus : la compagnie vous demandera de payer le transport de vos bagages.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les voyageurs français, belges ou suisses : présentation du billet aller-retour et de preuves de solvabilité (carte bancaire, chèques de voyage). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), éventuellement, hépatites A et B, rougeole. Aux randonneurs, on peut conseiller de se faire vacciner contre la rage, qui peut être transmise par morsure de renard, de sconse ou de chauve-souris.


Prévention Paludisme

Le paludisme est totalement absent, mais la possibilité de transmission d'autres maladies par d'autres insectes nécessite, en été, l'utilisation de répulsifs. Les tiques, en particulier dans le sud Ontario, peuvent être responsables de la maladie de Lyme (contre laquelle existe, au Canada, un vaccin, non disponible en France). Les moustiques, qui pullulent dès le mois de juin, peuvent transmettre le virus West Nile, moins cependant qu'aux Etats-Unis.


Autres risques

Ce sont les risques environnementaux et comportementaux communs aux pays de haut niveau sanitaire. Ils peuvent être, ici, fonction des différences climatiques entre le nord, péri-arctique, et le sud, tempéré, aussi nettes en hiver qu'en été.


Informations pratiques

Le système de santé canadien est l’un des meilleurs du monde. Il est toutefois raisonnable de s'informer auprès de la compagnie d'assurance des conditions de prise en charge des frais engagés en cas d'accident ou de maladie.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Avant même de présenter le climat américain, il est nécessaire de préciser qu'aux Etats-Unis les températures sont exprimées en degrés Fahrenheit et non pas en degrés Celsius comme en Europe. La conversion des uns aux autres n'est pas des plus simples.
Pour passer des Fahrenheit aux Celsius, la méthode rigoureuse et qui donne un résultat précis peut réclamer une calculette ! Il faut en effet soustraire 32 à la température exprimée en degrés Fahrenheit, multiplier par 5 puis diviser par 9. On obtiendra ainsi 104°F = 40°C ou 17,6°F = -8°C. Rappelons que 32°F = 0°C.
Il existe une autre méthode, plus accessible au calcul mental, et qui donne un résultat approximatif convenable. Il s'agit de soustraire 30 à la température exprimée en Fahrenheit, de diviser par 2, puis d'ajouter 10% du résultat, si celui-ci est positif, ou de soustraire 10%, si il est négatif. On obtiendra ainsi 104°F = 40,7°C ou 17,6°F = -6,8°C. On peut tout à fait se satisfaire de cette approximation, de l'ordre du degré Celsius ; avec cette méthode 32°F = 1,1°C.
Après cela, les voyageurs les plus sensibles à la température jugeront qu'il est peut-être plus simple de se munir d'une petite table de conversion Fahrenheit-Celsius !

Sans aller jusqu'à dire que la complexité du climat américain est à l'image de celle du rapport Fahrenheit-Celsius, il est néanmoins évident qu'un pays aux dimensions continentales présente des climats très variés. Pour ne parler que des températures, disons simplement qu'une différence de 40°C entre les températures extrêmes de deux points des Etats-Unis dans la même journée est une chose fréquente, et cela sans prendre en compte les températures polaires de l'Alaska !

Parmi les facteurs expliquant la variété de ces climats, il faut, bien entendu, rappeler l'exceptionnelle extension en latitude que présentent les Etats-Unis : le point le plus au nord de la Nouvelle-Angleterre se situe au niveau du 50e parallèle, alors que le sud de la Floride est proche du tropique du Cancer, au niveau du 25e parallèle. Ces latitudes correspondent à peu près aux emplacements de Bruxelles ou de Prague pour le nord et des îles Canaries ou d'Assouan, en Egypte, pour le sud !

Les reliefs sont un autre élément déterminant les différents climats américains. Tous les grands massifs montagneux des Etats-Unis sont orientés nord/sud. Dès lors, ils forment des obstacles naturels aux influences maritimes, tant pacifiques qu’atlantiques. L'ouest en donne une illustration frappante : ce sont les hauteurs de la Sierra Nevada qui, en arrêtant les nuages venus du Pacifique, sont responsables du caractère désertique du Grand Bassin, où se situe, entre autres, la vallée de la Mort.
Si la présence de montagnes influe sur le climat, leur absence le fait tout autant. C'est le cas pour les Grandes Plaines où aucun relief élevé n'entrave la circulation nord/sud des masses d'air polaire et tropical. Raison de grands contrastes saisonniers. En effet, alors qu'en hiver l'air froid polaire peut descendre très loin vers le sud, en été, l'air chaud tropical en provenance du golfe du Mexique remonte très haut vers le nord.

Enfin, la présence et la nature des courants marins sont également à prendre en compte. Si le Gulf Stream (courant chaud) caresse la Floride, l'essentiel du littoral atlantique américain est, au contraire, refroidi par le courant du Labrador, courant glacé qui descend du Groenland. Ce courant est à l'origine des hivers rigoureux de la côte est-américaine.
Côté Pacifique, si l'extrême nord est le domaine du courant d'Alaska et des Aléoutiennes, courant chaud qui réchauffe légèrement le sud de l'Alaska, le reste de la côte ouest est baigné par le courant de Californie, relativement froid. C'est lui qui rafraîchit les étés du littoral occidental.

Ces généralités permettent de constituer plusieurs zones climatiques.

Une fois de plus, les dimensions et la variété du terrain jouent un rôle clé. Les influences de la mer, des massifs montagneux et l'angle du soleil donnent à l'Alaska un climat extrêmement variable et les prévisions météo sont pour le moins hasardeuses. Dans la région centrale, on rencontre plutôt un climat humide avec des températures modérées en été. La région intérieure est généralement moins humide, voire même un peu plus chaude que le centre, avec toutefois de fortes variations possibles. Le ciel est très souvent couvert en Alaska. Pour les habitants, une bonne semaine se compose de trois jours de soleil, deux jours couverts et secs et deux jours où il faut sortir son imperméable. En Alaska, on se prépare à la pluie et on vit avec...
jour
minima de 10° à 15°
maxima de 20° à 30°
nuit
minima de -5° à 10°
maxima de 10° à 20°


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...

Nous sommes engagés dans une démarche de tourisme responsable. Nous souhaitons vous faire connaître et vous associer à notre action aux côtés d'Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Pour plus d’infos avant de partir, lisez la charte éthique du voyageur et notre charte GNGL.


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.