Nouveauté Kayak et canoë Canada (Yukon) - Circuit accompagné
Descente en canoë de la rivière Big Salmon

13 jours
Difficulté physique 2
Code: CAN043
à partir de 3450 € TTC
Prochain départ le : 25/06/2017
Infos techniques

Activités : Kayak et canoë
Itinérance : Itinérant

Nous contribuons à préserver
les forêts dans le monde
Notre engagement dans le développement durable
© Derek Crowe/Gouvernement du Yukon - Yukon - Canada
  • © Derek Crowe/Gouvernement du Yukon - Yukon - Canada
  • © Nathalie Neyrolles - Lac - Yukon - Canada
  • © Augustin Vuillard - Yukon - Canada
  • © Gérard Picard - Abords du fleuve Yukon
  • © Images of the Yukon - Yukon - Canada
  • Dates et prix
  • Jour par jour
  • Fiche technique
  • Extension

Kayak et canoë au Canada : les points forts de votre circuit

  • Une expérience unique en milieu sauvage
  • Une descente de rivière accessible à tous
  • Les paysages majestueux du Yukon
  • La découverte de la Ruée vers l’or
  • La possibilité de compléter avec la Chilkoot Trail

Votre circuit au Canada (Yukon) :

Située au cœur même du Yukon, la rivière Big Salmon vous entraînera sur une aventure de 12 jours. Vous débutez à Quiet Lake pour finir 330 km plus bas à Carmack. Le flot constant de la rivière vous bercera, et les quelques rapides présents feront monter l'adrénaline. La faune est extrêmement présente, et il n'est pas rare, sur les berges, d'observer des loups, des aigles à tête blanche, des élans ou encore des ours. L'immensité de la nature qui vous entoure vous fera oublier tout le reste.


Périodes de départ et tarifs

du au adulte
prix TTC
départ assuré
à partir de
inscription
option
25/06/17 07/07/17 3450 € 4 pers.
16/07/17 28/07/17 3450 € Assuré
23/07/17 04/08/17 3450 € 4 pers.
06/08/17 18/08/17 3450 € 4 pers.

Ces tarifs sont valables pour des départs de Paris. Des départs d'autres villes sont possibles, n'hésitez pas à nous en faire la demande.
Les prix indiqués ne sont valables que pour certaines classes de réservation sur les compagnies aériennes qui desservent cette destination. Ils sont donc susceptibles d'être modifiés en cas d'indisponibilité de places dans ces classes au moment de la réservation.

Le prix comprend :

Le transport aérien, les transferts, les hébergements, la pension complète du déjeuner du J2 à celui du J11, l'encadrement par un guide, l'équipement de camping.


Le prix ne comprend pas :

Les frais d'inscription, les assurances, les boissons et dépenses personnelles, certains repas, les pourboires.


Programme

Jour 1 - Paris - Whitehorse

Vol Paris/Whitehorse. Accueil à l’aéroport et transfert à votre hôtel dans le centre-ville. Vous pouvez profiter du reste de la journée pour découvrir la ville et ses alentours. Rencontre avec votre guide dans la soirée. Il vous précisera les détails du voyage, répondra à vos différentes questions et pourra vous conseiller sur la meilleure façon de préparer votre sac.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 2 - Départ et journée d'initiation en canoë

Rendez-vous avec votre guide en début de matinée à votre hôtel pour le transfert à Quiet Lake où commence votre aventure en canoë. Vous débutez par un après-midi de canoë, cela vous permet de vous familiariser avec les manœuvres et l’environnement. Dès votre arrivée au campement, vous montez les tentes et préparez tous ensemble le dîner au coin du feu.

  • Type d'hébergement : sous tente


Jours 3 à 10 - Descente de la Big Salmon

Les deux premiers jours, vous traverserez à la rame Quiet Lake, Sandy Lake et Big Salmon Lake pour ensuite poursuivre votre descente sur Big Salmon. Ces journées sont une excellente introduction pour apprendre les différentes bases nécessaires à la navigation. Le flot constant de la rivière vous bercera mais peut rapidement changer en rapides. Il sera peut-être nécessaire de faire des portages autour d’obstacles ne permettant pas de les contourner en canoë. Puis vous ramez entourés par des montagnes pouvant s’élever jusqu’à 2000 mètres. La végétation est dense sur le bord de la rivière, mais avec de la chance, vous pouvez apercevoir des élans, ours, lynx ou encore des loups. Il est assez commun d’apercevoir des castors et aigles chauves. Nous essayerons de pêcher pour diversifier le menu et vivre au rythme de la rivière. Vous aurez surement la chance d’apprendre quelques techniques de survie. Après 9 jours sur le Big Salmon River, vous rejoignez le Yukon.

  • Type d'hébergement : sous tente


Jour 11 - Fin de la descente à Carmacks et retour à Whitehorse

Le voyage se termine à Carmacks, l'un des seuls villages habités entre Dawson City et Whitehorse. Un transfert de deux heures en voiture vous ramène à Whitehorse où une douche chaude et un lit vous attendent.

  • Type d'hébergement : en hôtel


Jour 12

Dernier jour à Whitehorse et dans le Yukon. Transfert à l’aéroport.


Jour 13

Arrivée à Paris.


  • Détail du voyage
  • Equipement
  • Formalités et santé
  • Pays et climat
  • Tourisme responsable
  • Bibliographie

Détail du voyage

Niveau physique

Circuit itinérant de 1 à 2 semaines d’autonomie en milieu isolé. Sans portage. 4 à 6 heures de kayak par jour avec alternance de randonnée à pied en étoile. Aucune expérience en kayak ou en canoë requise, habitude du camping en plein air. Bonne condition physique nécessaire. Il est nécessaire de savoir nager et notamment d'être en mesure de tenir une distance minimum de 25 mètres à la nage et de pouvoir s’immerger totalement sous l’eau.


> Cliquez sur l'activité principale de votre voyage pour en connaître le niveau de difficulté :

Nombre de jours d'activités

11 jours


Nombre de participants

De 4 à 7 participants


Caractéristiques du circuit

Ce voyage est une aventure qui a pour but de vous faire découvrir une expérience de vie en forêt, découvrir l'une des plus belles rivières du Yukon, vivre en autonomie avec votre guide et vous déplacer en canoë.

Journée type
Le réveil se fait vers 7h30 ou 8h. Nous prenons le temps pour un bon petit déjeuner préparé par le guide, puis la journée de canoë commence par un petit “briefing“ sur ce qui nous attend. Le guide vous informe des étapes avec une carte topographique. Nous quittons le campement dès que tout le monde est prêt, et en s'assurant que nous ne laissons aucune trace derrière nous. Descente de rapides avec portage lors des passages difficiles. Pause déjeuner au bord de la rivière. Vos pagaies vous mèneront ensuite vers votre nouveau campement. La journée se termine en milieu d'après-midi, selon la vitesse à laquelle le groupe avance et les envies de chacun. Il faut ensuite monter le campement puis avoir un moment de relaxation, partir pêcher ou faire une randonnée avant de profiter d'une longue soirée.
Chacun est invité à participer à la préparation des repas, essentiellement composés de pâtes, riz, viandes ou de poisson frais. Le repas du soir est toujours très complet : entrée, plat principal, dessert, thé, café, tisane.
Pendant le raid, les nuits sont sous tente ou à la belle étoile pour ceux qui le désirent.


Hébergement

2 nuits en hôtel base chambre double.
9 nuits sous tente deux personnes.


Nourriture

Pension complète du déjeuner du J2 au déjeuner du J11.
Le petit déjeuner du J2, les dîners des J1 et J11, et les repas de la journée du J12 ne sont pas inclus.

Les petits déjeuners seront chauds pour la majorité des journées. Ils peuvent être composés d’œufs brouillés, de pancakes, de gâteaux à la cannelle, de porridge avec des fruits, du pain fraîchement cuit avec de la confiture. A midi nous nous arrêtons sur une plage ou au bord d’un rapide pour prendre un bon déjeuner qui se compose souvent de sandwichs, mais également de salades froides, soupes ou mets préparés le matin par le guide. Le soir nous installerons le campement sur les plages ou en forêt. Le repas du soir est composé d’une entrée, d’un plat principal et d’un dessert. C'est le repas où le guide devient vraiment créatif. La base sera surement du riz, des pâtes, de la viande ou du poisson frais (avis aux pêcheurs, la rivière est très poissonneuse !). Chaque participant devra contribuer à la recherche du bois, à la préparation des repas et à la vaisselle.
Avant le coucher, la nourriture doit être rangée dans des bidons hermétiques éloignés du campement pour des raisons de sécurité (ours).


Préparation physique

Le but de cette expédition n’est pas de faire un maximum de kilomètres en canoë, mais de découvrir une expérience de vie en forêt, apprendre l’autonomie avec un guide. Il est important d’être en bonne forme physique et de pouvoir pagayer 4-5 heures par jour (ce qui représente des étapes quotidiennes d’environ 15 km) et évidemment de savoir nager. Sur certaines sections, il faudra porter les bagages et le canoë pour éviter une chute ou un rapide infranchissable. Le portage des équipements consiste à transporter le canoë et tous les effets contenus dans celui-ci afin de franchir la section non praticable. La cordelle est une des techniques de franchissement possible (selon la configuration de la rapide) : à l’aide de cordes on guide le canoë vide jusqu'au prochain lieu d'embarquement possible. Cela remplace alors le portage parfois fastidieux.
Poids d’un canoë de deux personnes : 35 kg.
Lors des sections de rapide, il est conseillé de se mettre à genou dans les canoës (avis aux personnes ayant des problèmes de genoux).
Aucune expérience en canoë ou en eau-vive n’est nécessaire.


Equipement

Bagages

Vous devez conditionner l’ensemble de vos affaires en 2 sacs : 1 sac à dos et 1 grand sac de voyage souple. L’ensemble de vos bagages et équipements pendant la descente en canoë devront être placé dans un baril de 60L dans lequel vous devez aussi y mettre votre sac de couchage et votre matelas de sol. Vos vêtements et équipements sont donc limités. Il est important de les choisir avec soin !


Vêtements

Une règle d'or, prévoir des vêtements qui sèchent rapidement. Évitez le coton, préférez les matières comme la laine, la soie, et les fibres synthétiques, qui vous aideront à rester au sec et au chaud autant que possible !

• 1 paire de chaussures de randonnée imperméable.
• 1 paire de chaussures a porter pendant le canoë avec semelle antidérapante et qui peuvent aller dans l'eau.
• Chaussettes de marche (1 paire pour 2 à 3 jours). Eviter les chaussettes type "tennis" (coton), très longues à sécher et risque élevé d’ampoules ; préférer celles à base de Coolmax ou de laine.
• 1 chapeau de soleil ou casquette
• 1 foulard
• 1 bonnet (laine de préférence)
• T-shirts (1 pour 2 ou 3 jours) ou chemise manches longues (pour les moustiques)
• 1 veste en fourrure polaire
• 1 gros pull
• 1 short ou bermuda
• 1 pantalon de trekking séchant rapidement (pour le canoë)
• 1 pantalon confortable pour le soir
• 1 veste imperméable et respirant type Gore-tex
• 1 sur- pantalon imperméable et respirant type Gore-tex (facultatif)
• 1 maillot de bain
• 1 paire de gants
• 1 sous-pantalon de type thermal/legging.
• 1 paire de chaussures détente pour le soir campement


• 1 paire de lunettes de soleil avec cordon et une paire de lunettes de vue de remplacement au cas où.
• 1 lampe frontale (seulement en août et septembre)
• 1 couteau de poche (à mettre dans le bagage allant en soute)
• Nécessaire de toilette : prenez des produits biodégradables de préférence (il existe du savon liquide biodégradable de marque CAO)
• 1 serviette de toilette : il en existe qui sèchent rapidement : marque Packtowl (existent en 4 tailles)
• Crème solaire et stick à lèvres
• Sacs étanches pour vos papiers et matériel photo
• Un petit sac à dos pour d'éventuelles randonnées
• Des piles ou batteries de rechange
• Une carte mémoire supplémentaire pour votre appareil photo
• Une paire de jumelles
• Un petit carnet de voyage
• Un produit anti-moustique
• Un sac de couchage allant jusqu'à -5°C (Possibilité d'en louer sur place)
• Un matelas de sol
• Une gourde et/ou un thermos


Pharmacie personnelle

Emportez vos médicaments habituels si vous en prenez mais aussi une base composé d'aspirine, pansements, alcool iodé, antiseptique intestinal, petits ciseaux, crème solaire, produits anti-moustique, lingettes.


Matériel fourni

Tout ce dont vous aurez besoin pour l’expédition : canoë 2 places, gilet de sauvetage, pagaies, corde de sécurité, bidons étanches et sacs étanches pour mettre vos vêtements, batterie de cuisine, nourriture, guide, tente 2 places, trousse de secours.
Le guide dispose d'un téléphone satellite qui est utilisé en cas d’urgence pour prévenir les secours.


Formalités et santé

Passeport

Passeport en règle pour les ressortissants français, belges ou suisses, dont la validité dépasse d'au moins un jour le séjour projeté au Canada (voir également, plus bas, la rubrique « Formalités d’entrée ou de transit aux Etats-Unis » ; un voyage au Canada entraînant souvent le passage de la frontière US, votre passeport devra répondre aux critères mentionnés).

A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens.
L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime.
Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp
Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille.
Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus.

Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. Attention ! Pour les mineurs, voyageant seuls ou accompagnés par un seul des parents, il faudra, en cas de contrôle, fournir un certain nombre de documents établissant la filiation de l’enfant et garantissant que le voyage est autorisé par les deux parents. A ce propos, nous vous conseillons de contacter l'ambassade du Canada ou de consulter son site.
A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Les mineurs voyageant dans ces conditions devront présenter : carte d'identité ou passeport (selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire sera accessible sur le site www.Service-Public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire.

Si votre voyage au Canada vous amène à passer la frontière des Etats-Unis par voie terrestre, vous devrez, même pour une excursion, remplir un formulaire I94W, délivré par les autorités d'immigration à l'arrivée, acquitter un droit de 6 dollars environ (payable en dollars américains uniquement) et présenter l'un des passeports mentionnés ci-dessous.

Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis :

Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d'un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents.

Tous les voyageurs français, belges ou suisses se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d'une autorisation électronique d'ESTA (Système électronique d'autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n'est pas une garantie d'admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur).
Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2015), à régler par carte bancaire au moment de la demande.

Attention ! le transport des bagages est payant.
Sur un vol au départ de l’Europe et à destination des Etats-Unis, vous êtes autorisés à emporter deux bagages de soute par personne : le premier (d’un poids maximum de 23 kg) est gratuit ; le second (d’un poids maximum de 23 kg) est payant. Par contre, si, aux Etats-Unis, vous effectuez un vol domestique, la règle du bagage gratuit ne s’applique plus : la compagnie vous demandera de payer le transport de vos bagages.

Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie ou au Soudan) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne ou soudanaise.

De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.


Visa

Pas de visa pour les voyageurs français, belges ou suisses : présentation du billet aller-retour et de preuves de solvabilité (carte bancaire, chèques de voyage). Pour les autres nationalités, se renseigner auprès du consulat ou de l’ambassade.


Vaccins Conseillés

Comme partout, il est important d’être immunisé contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche (dont la réapparition chez les adultes, même en France, justifie la vaccination pour tout voyage), éventuellement, hépatites A et B, rougeole. Aux randonneurs, on peut conseiller de se faire vacciner contre la rage, qui peut être transmise par morsure de renard, de sconse ou de chauve-souris.


Prévention Paludisme

Le paludisme est totalement absent, mais la possibilité de transmission d'autres maladies par d'autres insectes nécessite, en été, l'utilisation de répulsifs. Les tiques, en particulier dans le sud Ontario, peuvent être responsables de la maladie de Lyme (contre laquelle existe, au Canada, un vaccin, non disponible en France). Les moustiques, qui pullulent dès le mois de juin, peuvent transmettre le virus West Nile, moins cependant qu'aux Etats-Unis.


Autres risques

Ce sont les risques environnementaux et comportementaux communs aux pays de haut niveau sanitaire. Ils peuvent être, ici, fonction des différences climatiques entre le nord, péri-arctique, et le sud, tempéré, aussi nettes en hiver qu'en été.


Informations pratiques

Le système de santé canadien est l’un des meilleurs du monde. Il est toutefois raisonnable de s'informer auprès de la compagnie d'assurance des conditions de prise en charge des frais engagés en cas d'accident ou de maladie.


Pays et climat

Climat et Informations régionales

Quatre saisons nettement différenciées ajoutent à l'attrait du pays. En automne, un air vivifiant vous invite à admirer les couleurs brillantes des feuillages. L'hiver, le paysage est couvert d'une neige scintillante. Apprenez à skier sur les pistes avoisinantes ou à patiner sur des rivières gelées. Le printemps pointe dès février sur la côte ouest, apportant des parfums de lilas, de jonquilles et de jacinthes. L'été, le Canada est splendidement ensoleillé et invitant.
Étant donné l’étendue du pays, le climat offre certains contrastes. La partie la plus méridionale, Pointe-Pelée (Ontario), se trouve à la même latitude que le nord de la Californie, tandis que le nord s'enfonce profondément dans l'Arctique.
L'été est semblable à celui de la moitié nord des États-Unis, avec un temps doux ou chaud de mai à octobre. La saison de ski s'étend de décembre à la fin mars dans l'est, et la fin de mai dans l'ouest (et plus tard encore dans certaines stations). Les couleurs de l'automne (dans l'est du Canada) sont spectaculaires, surtout à la fin de septembre ou au début d'octobre.


Tourisme responsable

Protection des sites

L’équilibre écologique des régions que vous allez traverser est très précaire. La permanence des flux touristiques, même en groupes restreints, le perturbe d’autant plus rapidement. Dans l’intérêt de tous, chaque participant est responsable de la propreté et de l’état des lieux qu’il traverse et où il campe le cas échéant. La lutte contre la pollution doit être l’affaire de chacun. Même si vous constatez que certains sites sont déjà pollués, vous devez ramasser tous vos papiers, mouchoirs en papier, boîtes, etc...


 
Aller en haut de la page

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici.